Enquête sur les paiements mobiles au point de vente : qu’en est-il de la vie privée des consommateurs?

Auteur

Annik Bélanger-Krams

Organisation

Option consommateurs

Publication

2016

Sommaire

Les téléphones intelligents sont plus populaires que jamais. Les consommateurs peuvent y télécharger un grand nombre d’applications susceptibles de leur faciliter la vie. Par exemple, grâce aux applications de paiements mobiles au point de vente (APMPV), ils peuvent payer leurs achats sans ouvrir leur portefeuille, voire regrouper dans un portefeuille électronique toutes leurs cartes de paiements, leurs cartes cadeaux et leurs cartes fidélités. Pour fonctionner, les APMPV requièrent un grand nombre d’informations personnelles. Ce qui comporte des enjeux importants en matière de vie privée. D’une part, ces applications posent des défis quant à la divulgation et à la communication d’informations importantes relativement à la collecte, la protection et la diffusion des renseignements personnels, tel qu’énoncé dans la politique de confidentialité. D’autre part, ils posent des défis en raison de leur utilisation sur un support mobile, ce qui permet de recueillir un vaste éventail de renseignements personnels.

Afin de déterminer comment les entreprises offrant des APMPV informent les consommateurs de ces enjeux, Option consommateurs (OC) a étudiés leurs politiques de confidentialité, puis nous avons utilisé toutes les APMPV pouvant être utilisé à Montréal durant une période donnée. Notre analyse révèle que plusieurs des politiques de confidentialité comportent des lacunes. Tantôt, elles sont difficiles d’accès ou manquent de clarté, tantôt, elles sont mal adaptées au contexte de la communication d’information sur support mobile.

Afin d’obtenir le pouls des consommateurs, OC a tenu six groupes de discussions, trois à Montréal et trois à Toronto, avec des utilisateurs d’APMPV. La majorité des participants ont été surpris du grand nombre de renseignements collectées par ces applications et partagées avec des tiers, au point où certains se sont dits prêt à reconsidérer leur habitude d’utilisation.

Par conséquent, il est essentiel que les politiques de confidentialités soit transparentes et faciles à comprendre. Or, certaines d’entre-elles ne le sont pas. Il faut que les entreprises améliorent leurs pratiques, notamment en se préoccupant de la vie privée dès la conception d’un appareil (conception de la vie privée intégrée). Ce n’est qu’ainsi qu’elles pourront bien protéger les consommateurs et s’assurer de leur confiance, une condition sine qua non au système des paiements mobiles.

Ce document est disponible dans la (les) langue(s) suivante(s) :

Énoncé de désistement de responsabilité concernant l'information provenant de tiers

Une partie des informations de ce site Web à été fournie par des sources externes. Le gouvernement du Canada n'assume aucune responsabilité concernant la précision, l'actualité ou la fiabilité des informations fournies par les sources externes. Les utilisateurs qui désirent employer cette information devraient consulter directement la source des informations. Le contenu fournit par les sources externes n'est pas assujetti aux exigences sur les langues officielles, la protection des renseignements personnels et l'accessibilité.

anglais et français

Recherche subventionnée par le BC
Cette recherche a reçu du soutien financier dans le cadre du Programme de contributions du Bureau de la consommation.


Renseignements

Adresse
50, rue Ste Catherine Ouest, buerau 440
Montréal (Québec)
H2X 3V4
Téléphone.
(514) 598-7288
Téléc.
(514) 598-8511

Source : Répertoire de la recherche sur les politiques en consommation

Date de modification :