Rapport de l’APA sur le financement et la location des véhicules neufs

Organisation

Association pour la protection des automobilistes (APA)

Publication

2017

Sommaire

Cette enquête terrain de l'Association pour la protection des automobilistes (APA) porte sur la publicité et les pratiques commerciales liées au financement et à la location de véhicules neufs. Les organismes de réglementation fédéraux et provinciaux s'intéressent actuellement au lien entre le financement d’une automobile et la dette à la consommation, qui, selon certains, comporte un élément de risque pour le consommateur en cas de hausse des taux d’intérêt. Les acheteurs anonymes de l'APA ont visité 41 des concessionnaires automobiles de la grande région de Montréal en juillet 2016 et Calgary en janvier 2017 à la recherche d’une automobile neuve. L’APA a constaté que les constructeurs utilisent des stratégies extraordinaires pour réduire les paiements à faire sur les nouveaux véhicules. Ces paiements peu élevés—certains aussi bas que $39 par semaine-- sont vendus à des taux d’intérêt bas et s’étalent sur de longues périodes de prêt, ce qui donne l’impression que les coûts sont abordables et incite les consommateurs à s’endetter davantage.
L’APA a constaté que les constructeurs automobiles se livraient fréquemment à des publicités trompeuses pour attirer les clients dans le show room, où les acheteurs se trouvaient confrontés à un large éventail d'offres plus onéreuses proposées avec un financement à long terme. Les acheteurs d’APA ont également rencontré diverses tactiques de vente conçues pour manipuler les consommateurs. Quatre concessionnaires ont offert des promotions «remise en argent » qui se sont révélées être des prêts déguisés en remboursement. Trois concessionnaires ont organisé des événements de «vente privée» au cours desquels les propriétaires de voitures ont été contraints de rompre leurs accords actuels plus tôt et de signer de nouveaux accords prévoyant plusieurs années de paiement. Les acheteurs d’APA ont également fréquemment rencontré des publicités d’appâts, de switch et lowball.
La publicité trompeuse et les stratégies de tarification créent l’illusion d’abordabilité et engagent les acheteurs dans des paiements à long terme. Ces pratiques observées méritent plus d'engagement avec les constructeurs automobiles pour comprendre où ils estiment que cela nous mènera et pour promouvoir plus de transparence. Les organismes de réglementation ont la possibilité d’examiner plus attentivement les pratiques de vente trompeuses dans l’industrie automobile et de promouvoir l’information du public sur ces pratiques afin que les consommateurs puissent prendre des décisions financières éclairées.

Ce document est disponible dans la (les) langue(s) suivante(s) :

Énoncé de désistement de responsabilité concernant l'information provenant de tiers

Une partie des informations de ce site Web à été fournie par des sources externes. Le gouvernement du Canada n'assume aucune responsabilité concernant la précision, l'actualité ou la fiabilité des informations fournies par les sources externes. Les utilisateurs qui désirent employer cette information devraient consulter directement la source des informations. Le contenu fournit par les sources externes n'est pas assujetti aux exigences sur les langues officielles, la protection des renseignements personnels et l'accessibilité.

français seulement

Recherche subventionnée par le BC
Cette recherche a reçu du soutien financier dans le cadre du Programme de contributions du Bureau de la consommation.


Renseignements

Adresse
Association pour la protection des automobilistes (APA)
292 boul. Saint-Joseph Ouest
Montréal (Québec)  H2V 2N7
Téléphone.
(514) 272-5555
Téléc.
(514) 273-0797

Source : Répertoire de la recherche sur les politiques en consommation

Date de modification :