Résumé de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017

Version PDF

Table des matières


Décembre 2018

L'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017 vise à déterminer les types de financement utilisés par les petites et moyennes entreprises (PME) et à recueillir des données concernant les tentatives récentes des PME pour obtenir du nouveau financement. En outre, l'enquête permet de recueillir des données touchant les activités de croissance des PME et les caractéristiques des entrepreneurs.

Le plus récent questionnaire a été adapté des questionnaires utilisés pour les versions précédentes de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises (2011 et 2014) et des questionnaires utilisés pour l'Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises (2000, 2004 et 2007).


Sommaire des résultats

Les principaux résultats de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017 sont décrits ci-dessous. Les tableaux de données (version PDF, 1,5 Mo, 43 pages) fournissent des statistiques détaillées selon la taille de l'entreprise, la région, la région métropolitaine de recensement, l'industrie, le statut d'exportation, les caractéristiques de croissance, l'âge de l'entreprise, l'activité d'innovation, la propriété intellectuelle (PI), les marchés publics et le statut coopératif, ainsi que l'âge, la scolarité, le lieu de naissance et le sexe des propriétaires.

Les tableaux de 2017 présentent une série de nouvelles statistiques. En particulier, les tableaux offrent de nouvelles informations sur le financement et la croissance des PME en fonction de la sensibilisation à la propriété intellectuelle et du statut juridique d'incorporation, ainsi que pour les entreprises de technologies propres et les entreprises sociales. Les tableaux donnent également un nouvel aperçu des autres prêteurs, des activités commerciales internationales, de l'adoption des technologies, des consultants externes et de la planification de la relève, ainsi que de la propriété majoritaire des personnes handicapées et des entreprises familiales. Enfin, les tableaux présentent un plus large éventail de statistiques sur les exportations des PME que dans les enquêtes précédentes, élargissant la liste des destinations d'exportation et réintroduisant l'intensité des exportations et la répartition des exportations entre biens et services.


Caractéristiques du financement

En 2017, 47 % des PME ont demandé un financement externe. Vingt-six pour cent de toutes les PME ont demandé un financement par emprunt, 26 % ont demandé un crédit commercial, 7 % ont demandé un crédit bail, 4 % ont demandé un financement gouvernemental et 1 % ont demandé un financement par actionsNote de bas de page 1.

Sur les 53 % de PME qui n'ont pas demandé de financement, 91 % ont répondu ne pas en avoir besoin. Deux pour cent des PME qui n'ont pas demandé de financement estimaient que la demande de financement était trop difficile ou prendrait trop de temps, 1 % étaient des emprunteurs découragés (c. à d. qu'ils croyaient que leur demande serait rejetée), 1 % ne connaissaient pas les sources de financement disponibles et 1 % estimaient que le financement était trop coûteuxNote de bas de page 2.

En 2017, 9 % du montant en dollars du financement par emprunt demandé par les PME a été autorisé (tableau 1). Le financement était plus souvent demandé et approuvé par les grandes entreprises, pour lesquelles les taux de demande, les taux d'approbation et les ratios du montant autorisé par rapport au montant demandé étaient supérieurs à ceux des petites entreprises.

Tableau 1 : Financement par emprunt : taux de demande et d'approbation selon la taille de l'entreprise, 2017 Note de bas de page *
Taux de demande Taux d'approbation Ratio entre le montant autorisé et le montant demandé
% pourcentage
Toutes les PME 25,6 89,2 92,8
Taille des entreprises
(nombre d'employés)
1-4 19,7 87,1 89,8
5-19 31,6 88,7 91,0
20-99 35,4 94,5 94,6
100-499 36,7 98,8 97,7

En moyenne, les PME ont payé un taux d'intérêt de 5 % pour les prêts hypothécaires non résidentiels, les marges de crédit et les prêts à terme, et de 18 % pour le financement par carte de crédit.

Soixante-dix pour cent des PME qui ont reçu du financement par emprunt l'ont obtenu de banques à charte, les principaux fournisseurs de financement par emprunt aux PME en 2017. Vingt-quatre pour cent, 9 % et 2 % des PME qui ont reçu du financement par emprunt ont été fournies, respectivement, par des coopératives de crédit, le gouvernement et d'autres prêteurs (p. ex. des prêteurs en ligne, des prêteurs « crowdsourcing » ou des prêteurs entre pairs)Note de bas de page 3. Les petites entreprises étaient plus susceptibles d'obtenir du financement auprès des coopératives de crédit, tandis que les grandes entreprises étaient plus susceptibles d'emprunter auprès des banques à charte.


Caractéristiques des propriétaires

En 2017, la plupart des PME étaient détenues par des hommes : 64 % étaient majoritairement détenues par des hommes, 16 % par des femmes et 21 % à part égale par des hommes et des femmesNote de bas de page 4.

Les membres d'une même famille, les minorités visibles, les Autochtones et les personnes handicapées détenaient une participation majoritaire respectivement de 42 %, 12 %, 1 % et 1 % des PME.

Les décideurs principaux des PME avaient tendance à être plus âgés, 59 % ayant 50 ans ou plus, d'être bien établis au Canada, 75 % étant nés au Canada et les 25 % restants, nés à l'étranger, résidant au Canada en moyenne depuis 27 ans. De plus, ils sont expérimentés, 72 % ayant 10 ans ou plus d'expérience comme gestionnaire ou propriétaire et ayant fait des études supérieures, 70 % ayant obtenu un diplôme ou grade postsecondaire.


Destinations des ventes

En 2017, 12 % des PME ont exporté, dont 41 % ont exporté des biens, 47 % des services et 12 % des biens et services.

Quatre-vingt-sept pour cent des PME exportatrices ont vendu aux États-Unis, 26 % aux pays européens (à l'exclusion du Royaume-Uni), 17 % au Royaume-Uni, 12 % aux pays asiatiques (à l'exclusion de la Chine, de l'Inde et du Japon), 9 % au Mexique, 8 % à la Chine, 7 % aux pays d'Amérique latine (sauf au Mexique et au Brésil), 6 % au Japon et 5 % en IndeNote de bas de page 5. Sur les 88 % de PME qui n'ont pas exporté, 94 % n'ont pas exporté en raison de la nature locale de leurs activités.

La plupart des exportateurs n'ont pas rencontré d'obstacles majeurs à l'exportation. Pas plus de 8 % des PME exportatrices considéraient qu'un élément, tel que les questions administratives, frontalières, logistiques, de connaissance du marché, de propriété intellectuelle et financière, constituait un obstacle majeur aux ventes à l'étranger.

De nombreuses PME ont vendu à l'extérieur de leur marché local, dont 45 % à l'extérieur de leur municipalité ou région et 20 % à d'autres provinces ou territoires (tableau 2). Les grandes PME étaient plus susceptibles de vendre au-delà de leurs marchés locaux et d'exporter. De même, les grandes PME avaient une proportion plus élevée de ventes à l'extérieur de leur zone locale que les petites PME.

Tableau 2 : Destinations des ventes selon la taille de l'entreprise, 2017
Dans votre municipalité ou région À l'extérieur de votre municipalité ou région, mais dans votre province ou territoire Dans le reste du Canada À l'extérieur du Canada
(ventes à l'exportation)
Propension
(Pourcentage des entreprises)
Toutes les PME 92,5 45,4 19,8 11,7
Taille des entreprises
(nombre d'employés)
1-4 91,1 40,8 17,0 9,9
5-19 95,1 50,3 20,8 12,0
20-99 93,1 51,9 28,1 17,0
100-499 86,9 58,2 39,5 29,1

Caractéristiques de croissance

Soixante-six pour cent des PME ont déclaré une croissance annuelle moyenne positive de leurs ventes ou de leurs revenus entre 2015 et 2017. En particulier, les ventes de 46 % des PME ont augmenté de 1 à 10 % par année, tandis que les ventes de 12 % des PME ont augmenté de 11 à 20 % par année. Les ventes de 8 % des PME ont augmenté de plus de 20 % par an. Les ventes de 20 % des PME n'ont pas augmenté, tandis que celles de 13 % des entreprises ont diminué.

En 2017, l'obstacle le plus courant à la croissance était l'augmentation du coût des intrants (selon 20 % des PME). Parmi les autres obstacles majeurs à la croissance, mentionnons le recrutement et le maintien en poste d'employés qualifiés (19 % des PME), la réglementation gouvernementale (19 %), la pénurie de main-d'œuvre (18 %), l'intensification de la concurrence (17 %), les taux d'imposition des sociétés (17 %), les fluctuations de la demande des consommateurs (16 %) et le maintien de liquidités suffisantes ou la gestion des dettes (15 %). Seulement 8 % des PME considéraient l'obtention de financement comme un obstacle majeur à leur croissance.


Activité d'innovation, propriété intellectuelle et adoption des technologies

Trente et un pour cent des PME ont introduit au moins un type d'innovation entre 2015 et 2017 (tableau 3). Dix-neuf pour cent ont introduit une innovation de produit, 14 % une innovation de commercialisation, 13 % une innovation organisationnelle et 13 % une innovation de processus.

Vingt-sept pour cent des PME détenaient des droits de propriété intellectuelle. Vingt et un pour cent prenaient part à des accords de non-divulgationNote de bas de page 6, la propriété intellectuelle la plus couramment détenue. Neuf pour cent des PME détenaient des marques de commerce, 5 % des secrets commerciaux, 2 % des brevets et 1 % des dessins industriels.

Tableau 3 : Innovation, propriété intellectuelle et adoption de technologies, selon la taille de l'entreprise, 2017
A introduit au moins un type d'innovation
(2015 à 2017)
Possédait au moins un type de propriété intellectuelle
(en décembre 2017)
A adopté au moins une technologie
(2015 à 2017)
%
Toutes les PME 31,1 26,9 46,3
Taille des entreprises
(nombre d'employés)
1-4 24,2 22,3 40,4
5-19 38,7 28,3 49,1
20-99 42,4 43,4 62,2
100-499 53,5 66,1 78,8

Quarante-six pour cent des PME ont adopté au moins un type de technologie entre 2015 et 2017. Vingt-neuf pour cent ont adopté l'informatique en nuage, 21 % l'analyse des données, 16 % les logiciels de gestion de relations clients/fournisseurs, 9 % les interfaces de programmation d'applications et 7 % les logiciels de planification des ressources d'entrepriseNote de bas de page 7. Cinquante-quatre pour cent des PME avaient un site Web en 2017, le plus souvent utilisé pour l'établissement de listes de marketing ou de coordonnées.

Les grandes PME étaient plus susceptibles que les petites PME d'innover, de détenir la propriété intellectuelle et d'adopter la technologie.


Méthodologie

La population cible de l'enquête était les PME du secteur privé, à but lucratif, employant entre 1 et 499 personnes et générant plus de 30 000 $ en revenus annuels en 2017. La population cible de plus de 730 000 PME a été stratifiée selon la géographie, l'emploi et l'industrie, et des échantillons aléatoires ont été choisis dans ces strates afin de produire des estimations représentatives. L'enquête a été menée par Statistique Canada de février à mai 2018. La taille de l'échantillon était de 17 323 PME avec un taux de réponse de 59,7 %.


Notes

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes ou la qualité des données de l'enquête, communiquez avec Statistique Canada au numéro sans frais 1-800-263-1136.

Pour de plus amples renseignements sur des sujets de recherche et des ensembles de données connexes, consultez le site Web Recherche et statistiques sur les PME ou communiquez avec Richard Archambault (343-291-1798) ou Lyming Huang (343-291-1792) de la Direction générale de la petite entreprise.


Remerciements

La Direction générale de la petite entreprise tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur contribution. Nous sommes particulièrement reconnaissants à l'équipe du Centre des projets spéciaux des entreprises de Statistique Canada pour le rôle qu'elle a joué dans l'élaboration et la réalisation de l'enquête; ainsi que pour le financement de l'enquête et la collaboration avec nos partenaires d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada : la Direction générale de l'automobile, des transports et des technologies numériques, le Programme de financement des petites entreprises du Canada, l'Office de la propriété intellectuelle du Canada, l'Unité des politiques coopératives et Direction du tourisme; de même que nos partenaires externes : l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, la Banque de développement du Canada, Affaires mondiales Canada, Exportation et développement Canada, Emploi et Développement social Canada, Services publics et Approvisionnements Canada, Ressources naturelles Canada, l'Initiative fédérale de développement économique pour le Nord de l'Ontario, l'Institut de la statistique du Québec, le ministère du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce de l'Ontario.

Date de modification :