Le financement des petites et moyennes entreprises innovatrices au Canada

Octobre 2009

Document de recherche

Shunji Wang,
Direction générale de la petite entreprise,
Industrie Canada

Sommaire :

Ce document de recherche aborde la question à savoir si les expériences et les activités des petites et moyennes entreprises (PME) innovatrices qui tentent d'obtenir du financement sont différentes de celles des PME non innovatrices. Il aborde également la question à savoir si les PME innovatrices sont soumises à des termes et conditions de financement différentes de celles des PME non innovatrices qui cherchent aussi du financement.

Table des matières

Remerciements

De nombreuses personnes ont apporté une précieuse contribution à la rédaction de ce mémoire de recherche. Je tiens à remercier monsieur Allan Riding, de l'École de gestion Telfer de l'Université d'Ottawa, pour ses observations sur l'analyse multivariable. Je remercie aussi tout particulièrement messieurs Denis Martel et Richard Archambault, d'Industrie Canada, pour leurs commentaires et suggestions.

Résumé

Ce document de recherche aborde la question à savoir si les expériences et les activités des petites et moyennes entreprises (PME) innovatrices qui tentent d'obtenir du financement sont différentes de celles des PME non innovatrices. Il aborde également la question à savoir si les PME innovatrices sont soumises à des termes et conditions de financement différentes de celles des PME non innovatrices qui cherchent aussi du financement. Une fois pris en compte la catégorie et la taille de la PME, l'âge du propriétaire et le secteur industriel, au moyen de modèles de régression logistique et linéaire, les résultats démontrent que les PME innovatrices ont davantage besoin de financement que les PME non innovatrices, mais réussissent moins à en obtenir. Les résultats montrent aussi que les PME innovatrices se voient imposer des conditions de financement plus contraignantes que celles exigées des PME non innovatrices. En règle générale, les PME innovatrices doivent accepter un taux d'intérêt plus élevé et des échéances plus courtes.

  • Courriel
  • Partager
Date de modification :