Étude sur la croissance des petites et moyennes entreprises : croissance réelle par rapport à croissance durable

Mars 2013

Daniel L. Seens, CFA
Direction de la recherche et de l'analyse,
Direction générale de la petite entreprise
Industrie Canada

Information sur le droit d'auteur

Pour obtenir un exemplaire de cette publication ou un format substitut (Braille, gros caractères), veuillez remplir le formulaire de demande de publication ou communiquer avec le :

Centre de service Web
Industrie Canada
235, rue Queen
Ottawa (Ontario) K1A 0H5
Canada

Téléphone (sans frais au Canada) : 1-800-328-6189
Téléphone (Ottawa): 613-954-5031
ATS (pour les personnes malentendantes seulement) : 1-866-694-8389
Les heures de bureau sont de 8 h 30 à 17 h (heure de l'Est).
Courriel : ic.info-info.ic@canada.ca

Autorisation de reproduction

À moins d'indication contraire, l'information contenue dans cette publication peut être reproduite, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit, sans frais et sans autre permission d'Industrie Canada, pourvu qu'une diligence raisonnable soit exercée afin d'assurer l'exactitude de l'information reproduite, qu'Industrie Canada soit mentionné comme organisme source et que la reproduction ne soit présentée ni comme une version officielle ni comme une copie ayant été faite en collaboration avec Industrie Canada ou avec son consentement.

Pour obtenir l'autorisation de reproduire l'information contenue dans cette publication à des fins commerciales, veuillez demander l'affranchissement du droit d'auteur de la Couronne ou communiquer avec le Centre de service Web dont les coordonnées se trouvent ci-dessus.

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada,
représentée par le ministre de l'Industrie, 2013
N° de cat. Iu188-110/2013F-PDF
ISBN 978-0-660-20705-6

N.B. Dans cette publication, la forme masculine désigne tant les femmes que les hommes.

Also available in English under the title Small and Medium-Sized Enterprises Growth Study: Actual vs. Sustainable Growth, March 2013.

Sommaire :

Cette étude sur la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) vise à déterminer tout désalignement entre les taux de croissance réelle et les taux de croissance durable des PME. Une analyse réalisée à l'aide du « modèle de croissance durable de Higgins » a révélé que les PME canadiennes, pendant cette période de 2000 à 2010, disposaient de l'infrastructure financière ainsi que du potentiel de bénéfices nécessaires pour appuyer un taux de croissance moyen des ventes d'environ 7,3 % par année sans devoir recourir à des ressources financières additionnelles.

Table des matières

Remerciements

De nombreuses personnes ont apporté une aide précieuse à la production du présent rapport. Nous tenons à remercier tout particulièrement Richard Archambault, gestionnaire de la recherche à Industrie Canada, Martin Lalonde, analyste financier agréé au sein de la firme de gestion de portefeuille Les investissements Rivemont et Misa Palacek, analyste financier agréé à Industrie Canada, pour leurs rétroactions et suggestions vivement appréciées. Nous remercions également tous les participants à la présentation sur la croissance durable des petites et moyennes entreprises organisée par le Comité de coordination de la recherche d'Industrie Canada en septembre 2012.

Résumé

Une étude sur la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) visait à déterminer tout désalignement entre les taux de croissance réelle et les taux de croissance durable des PME. Les états financiers sommaires des exercices s'échelonnant de 2000 à 2010 d'environ 850 000 PME canadiennes ont été recueillis aux fins d'analyse, ce qui a permis de produire des renseignements sur la rentabilité des entreprises, le ratio de rotation de leurs actifs, leur levier financier, le rendement de leurs capitaux propres, leur taux de rétention ainsi que le pourcentage de leur bénéfice net distribué en dividendes. Une analyse réalisée à l'aide du « modèle de croissance durable de Higgins » a révélé que les PME canadiennes, pendant cette période de 2000 à 2010, disposaient de l'infrastructure financière ainsi que du potentiel de bénéfices nécessaires pour appuyer un taux de croissance moyen des ventes d'environ 7,3 % par année sans devoir recourir à des ressources financières additionnelles. Les taux de croissance durable différaient d'une taille d'entreprise à l'autre (petite, moyenne ou grande) et d'un secteur à l'autre, mais présentaient seulement une différence significative sur le plan statistique entre les secteurs. Un désalignement entre les taux de croissance réelle et les taux de croissance durable des PME a été observé. Les entreprises dont les taux de croissance réelle étaient alignés, sur le plan statistique, avec les taux de croissance durable étaient de grandes entreprises, ou alors elles menaient des activités dans le secteur primaire ou dans le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques.

  • Courriel
  • RSS
  • Partager
Date de modification :