Principales statistiques relatives aux petites entreprises - Juin 2016

Information sur le droit d'auteur

Pour obtenir un exemplaire de cette publication ou un format substitut (Braille, gros caractères), veuillez remplir le formulaire de demande de publication ou communiquer avec le :

Centre de service Web
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
235, rue Queen
Ottawa (Ontario) K1A 0H5
Canada

Téléphone (sans frais au Canada) : 1-800-328-6189
Téléphone (Ottawa): 613-954-5031
ATS (pour les personnes malentendantes seulement) : 1-866-694-8389
Les heures de bureau sont de 8 h 30 à 17 h (heure de l'Est).
Courriel : ISDE@canada.ca

Autorisation de reproduction

À moins d'indication contraire, l'information contenue dans cette publication peut être reproduite, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit, sans frais et sans autre permission du ministère de l'Industrie, pourvu qu'une diligence raisonnable soit exercée afin d'assurer l'exactitude de l'information reproduite, qu'Industrie Canada soit mentionné comme organisme source et que la reproduction ne soit présentée ni comme une version officielle ni comme une copie ayant été faite en collaboration avec le ministère de l'Industrie ou avec son consentement.

Pour obtenir l'autorisation de reproduire l'information contenue dans cette publication à des fins commerciales, veuillez demander l'affranchissement du droit d'auteur de la Couronne ou communiquer avec le Centre de service Web dont les coordonnées se trouvent ci-dessus.

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada,
représentée par le ministre de l'Industrie, 2016
N° de cat. Iu186-1F-PDF
ISSN 1718-3472

N.B. Dans cette publication, la forme masculine désigne tant les femmes que les hommes.

Also available in English under the title Key Small Business Statistics — June 2016.

Table des matières

Liste des figures

Liste des tableaux

Avant-propos

La publication intitulée Principales statistiques relatives aux petites entreprises renferme des données statistiques sur le secteur canadien des entreprises, l'accent étant mis sur les petites et moyennes entreprises (PME). Cette édition renferme des données sur les questions suivantes :

  • Combien y a-t-il de PME au Canada?
  • Combien de personnes travaillent pour les PME?
  • Combien d'emplois les PME créent-elles?
  • Combien d'entreprises naissent et disparaissent chaque année?
  • Quelle est la proportion d'entreprises à forte croissance?
  • À quels types de financement les PME ont-elles recours?
  • Dans quelle mesure les PME innovent-elles?
  • Quelle est la contribution des PME aux exportations canadiennes?
  • Quelle est la contribution des PME au produit intérieur brut du Canada?
  • Combien de propriétaires de PME sont des femmes?
  • Quels sont l'âge, l'expérience et le niveau d'instruction des propriétaires de PME?

Dans la présente publication, la définition de ce qui constitue une « entreprise » peut varier quelque peu selon les sources statistiques utilisées. Une liste de ces sources et des liens menant aux définitions qu'elles utilisent se trouvent ci-dessous :

Comment définit-on et classe-t-on les entreprises?

Dans la présente publication, le terme « entreprise » s'entend d'un établissement commercial enregistré. L'entreprise doit répondre aux critères suivants :

  • compter au moins un employé rémunéré (versement de retenues salariales à l'Agence du revenu du Canada);
  • avoir un chiffre d'affaires annuel d'au moins 30 000 $; et
  • avoir produit au moins une déclaration fédérale de revenus des sociétés au cours des trois dernières années.

Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) définit l'entreprise en fonction du nombre d'employés rémunérés. C'est pour cette raison que les travailleurs autonomes et les entreprises « indéterminées », ne sont généralement pas inclus dans la présente publication, car ils ne comptent aucun employé rémunéréNote de bas de page 1.

Par conséquent, la présente publication définit une PME comme un établissement commercial comptant entre 1 et 499 employés rémunérés et, plus précisément :

  • une petite entreprise compte de 1 à 99 employés rémunérésNote de bas de page 2;
  • une moyenne entreprise compte de 100 à 499 employés rémunérés;
  • une grande entreprise compte 500 employés rémunérés ou plus.

Voici d'autres définitions utilisées dans cette publication :

Entreprise en démarrage :
Entreprise créée il y a deux ans ou moins.
Entreprise à forte croissance (EFC) :
Entreprise dont le taux de croissance annualisé moyen est supérieur à 20 % sur une période de trois ans et qui compte 10 employés ou plus au début de la période. La croissance des EFC peut être enregistrée selon le chiffre d'affaires ou l'emploi (nombre d'employés).

Notes sur les données et les statistiques :

  • Plusieurs statistiques sur le travail autonome ne font plus partie des Principales statistiques relatives aux petites entreprises.
  • Dans le présent rapport, le nombre d'industries varie en fonction de l'enquête. Plus précisément, l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises porte sur moins d'industries que l'Enquête sur la population active et le Registre des entreprises. De plus, l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises regroupe certaines industries. Par conséquent, le nom de certaines d'entre elles peut également différer.

haut de la page

Points saillants

Nombre d'entreprises

  • En décembre 2015, l'économie canadienne comptait au total 1,17 million d'entreprises avec employés. De ce nombre, 1,14 million (97,9 %) étaient des petites entreprises, 21 415 (1,8 %) étaient des entreprises de taille moyenne et 2 933 (0,3 %) étaient des grandes entreprises.
  • En 2013, le nombre total de naissances de PME s'élevait à 78 430 et le nombre de décès se chiffrait à 83 240, ce qui a donné lieu à une perte nette de 4 810 entreprises.

Emploi

  • En 2015, les petites entreprises employaient plus de 8,2 millions de personnes au Canada, soit 70,5 % de l'ensemble de la main-d'œuvre du secteur privé. À titre de comparaison, les moyennes entreprises employaient 2,3 millions de personnes (19,8 % de la main-d'œuvre du secteur privé) et les grandes entreprises, 1,1 million (9,7 %).
  • Entre 2005 et 2015, les petites entreprises étaient responsables de la majeure partie de la variation nette de l'emploiNote de bas de page 3, soit 87,7 % (1,2 million d'emplois), par rapport à 7,7 % pour les moyennes entreprises et à 4,6 % pour les grandes entreprises.

Entreprises à forte croissance

  • Les entreprises à forte croissance (EFC) sont présentes dans chaque secteur de l'économie et ne se concentrent pas uniquement dans les industries du savoir. Pour ce qui est de l'emploi pendant la période allant de 2011 à 2013, la plus forte concentration d'EFC au Canada se retrouvait dans la construction (5,5 %), les services administratifs et de soutien (5,5 %) et le transport et l'entreposage (5 %).

Financement

  • En 2014, 51,3 % des PME ont eu recours à un financement externe et 48,7 % n'y ont pas eu recours.
  • Étant donné l'insuffisance d'antécédents en matière de crédit et de bien à offrir en garantie pour obtenir un prêt, plus de 80 % propriétaires d'entreprises en démarrage ont utilisé des fonds personnels pour financer leur nouvelle entreprise.

Innovation

  • Entre 2011 et 2013, 27 % des dépenses totales au titre de la recherche-développement, soit 13,0 milliards de dollars, étaient attribuables aux petites entreprises.
  • En 2014, les pourcentages les plus élevés de PME innovatrices se retrouvaient dans les secteurs de la fabrication (61,5 %), du commerce de gros (50,5 %) et des services professionnels, scientifiques et techniques (45,0 %).

Exportations

  • En 2013, le Canada a exporté des biens pour un total de 420 milliards de dollars. La part des PME s'élevait à 25,2 % (106 milliards de dollars).
  • En 2014, 73 000 PME (11,8 %) ont exporté des biens et des services.

haut de la page

Contribution des petites entreprises au PIB

  • En 2014, les petites entreprises ont contribué en moyenne à hauteur de 30 % au produit intérieur brut (PIB) de leur province.
  • La contribution des petites entreprises de la Colombie-Britannique et de l'Alberta au PIB provincial était la plus élevée, soit 33 % et 32 % respectivement.
  • La contribution des petites entreprises de la Saskatchewan et du Québec au PIB provincial s'élevait à 30 %.

Femmes entrepreneures

  • En 2014, 15,7 % des PME étaient détenues majoritairement par des femmes et 19,7 % appartenaient à parts égales à des femmes et des hommes.
  • Les PME détenues par des femmes entrepreneures évoluent le plus souvent dans le secteur de l'information, de l'administration, des soins de santé et des loisirs (24,1 %) et dans celui des autres services (23,0 %).

Charactéristiques des propriétaires de PME

  • En 2014, le groupe des 50-64 ans comptait le pourcentage le plus élevé de propriétaires de PME (47,4 % pour les petites entreprises et 51,0 % pour les moyennes entreprises).
  • Plus de 60 % des propriétaires d'entreprise de taille moyenne sont titulaires d'un baccalauréat ou d'une maîtrise, comparativement à 38 % pour les propriétaires de petite entreprise.

haut de la page

1. Nombre d'entreprises

1.1 Combien y a-t-il de PME au Canada?

En décembre 2015, le Canada comptait 1,17 million d'entreprises avec employés (tableau 1.1-1), dont 1,14 million (97,9 %) de petites entreprises, 21 415 (1,8 %) de moyennes entreprises et 2 933 (0,3 %) de grandes entreprises.

Tableau 1.1-1 : Nombre total d'entreprises avec employés selon la taille et le nombre de petites et moyennes entreprises par millier d'habitants dans la province, décembre 2015
Province ou territoire Entreprises avec employés Nombre de PME par millier d'habitants (15 ans ou plus)
Petites
(1-99)
Moyennes
(100-499)
Grandes
(500+)
Total
Source : Statistique Canada, Registre des entreprises, décembre 2015.
Terre-Neuve-et-Labrador 17 174 307 45 17 526 39,1
Île-du-Prince-Édouard 5 838 83 14 5 935 48,7
Nouvelle-Écosse 29 298 556 68 29 922 37,3
Nouveau-Brunswick 25 002 443 64 25 509 40,0
Québec 235 075 4 301 590 239 966 34,7
Ontario 407 175 8 437 1 189 416 801 36,3
Manitoba 37 776 829 107 38 712 37,3
Saskatchewan 40 453 644 88 41 185 45,5
Alberta 165 792 3 076 437 169 305 50,0
Colombie-Britannique 176 014 2 623 329 178 966 45,2
Yukon 1 723 34 0 1 757 57,3
Territoires du Nord-Ouest 1 606 51 1 1 658 48,5
Nunavut 704 31 1 736 29,6
Canada 1 143 630 21 415 2 933 1 167 978 39,2
Pourcentage 97,9 1,8 0,3 100,0

Plus de la moitié des petites entreprises avec employés du Canada sont établies en Ontario et au Québec (407 175 et 235 075 respectivement). L'Ouest canadien compte un nombre élevé et croissant de petites entreprises. La Colombie-Britannique arrive en tête, avec 176 014 petites entreprises en décembre 2015. Parmi les provinces de l'Atlantique, la Nouvelle-Écosse est celle qui compte le plus grand nombre de petites entreprises, soit 29 298.

En ce qui concerne le nombre de PME par rapport à la population (personnes de 15 ans ou plus), l'Alberta et l'Île-du-Prince-Édouard comptent plus de PME que les autres provinces, avec des ratios de 50,0 et de 48,7 PME par millier d'habitants respectivement. L'Ontario et le Québec affichent les ratios les plus faibles, avec 36,3 et 34,7 PME par millier d'habitants respectivement.

Même si on sait que les petites entreprises représentent pratiquement l'ensemble des entreprises, leur taille est moins bien connue. Sur les 1 167 978 entreprises avec employés actives au Canada, les microentreprises (entreprises comptant de 1 à 4 employés) constituent 54,1 % de tous les employeurs du secteur privé, soit le plus grand groupe de PME. Si l'on inclut les entreprises comptant entre 5 et 9 employés et celles en comptant entre 10 et 19, elles représentent 86,2 % des entreprises avec employeurs (tableau 1.1-2).

Tableau 1.1-2 : Nombre d'entreprises avec employés selon la taille de l'entreprise (nombre d'employés), décembre 2015
Nombre d'employés Pourcentage cumulatif des entreprises avec employés Nombre d'emplacements avec employés
Total Secteur des biens Secteur des services
Note : D'après la définition, le secteur des biens regroupe les secteurs suivants : fabrication; construction; et foresterie, pêche, extraction minière, exploitation en carrière et extraction de pétrole et de gaz. Le secteur des services regroupe les secteurs suivants : commerce de gros et de détail; services d'hébergement et de restauration; services professionnels, scientifiques et techniques; finance, assurances, services immobiliers et de location à bail; soins de santé et assistance sociale; services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien; information et culture et loisirs; transport et entreposage; autres services; et administrations publiques.
Source : Statistique Canada, Registre des entreprises, décembre 2015.
1-4 54,1 632 460 143 481 488 979
5-9 73,5 226 412 47 912 178 500
10-19 86,2 147 823 27 415 120 408
20-49 95,1 103 607 19 547 84 060
50-99 97,9 33 328 7 185 26 143
Petites (1-99) 97,9 1 143 630 245 540 898 090
100-199 99,1 14 284 3 554 10 730
200-499 99,7 7 131 1 788 5 343
500+ 100,0 2 933 569 2 364
Total 1 167 978 251 451 916 527

La majorité des entreprises canadiennes sont axées sur les services. Sur l'ensemble des entreprises avec employés, 916 527 (78,5 %) évoluent dans le secteur des services, comparativement à 251 451 (21,5 %) dans le secteur des biens.

Le tableau 1.1-3 présente la répartition des entreprises avec employés selon la taille dans chaque industrie. Plus de la moitié du 1,14 million de petites entreprises est concentrée dans cinq secteurs : commerce de détail (12,5 %); construction (12,2 %); services professionnels, scientifiques et techniques (12,0 %); autres services (9,6 %); et soins de santé et assistance sociale (9,2 %). La répartition des moyennes entreprises est différente, près de la moitié d'entre elles étant concentrée dans la fabrication (14,6 %), le commerce de détail (13,5 %), les soins de santé et l'assistance sociale (10,3 %), ainsi que les services administratifs et de soutien, les services de gestion des déchets et les services d'assainissement (7,5 %).

Tableau 1.1-3 : Nombre d'entreprises avec employés selon le secteur et le nombre d'employés, décembre 2015
Secteur industriel Entreprises avec employés
Total 1-4 5-9 10-19 20-49 50-99 Petites
(1-99)
100-199 200-499 Moyennes
(100-499)
Grandes
(500+)
Source : Statistique Canada, Registre des entreprises, décembre 2015.
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 47 397 33 251 7 790 3 606 1 951 523 47 121 204 61 265 11
Extraction minière, exploitation en carrière et extraction de pétrole et de gaz 10 446 6 238 1 273 1 106 940 425 9 982 242 136 378 86
Services publics 1 460 523 236 187 236 133 1 315 62 45 107 38
Construction 141 246 85 701 28 494 14 314 8 578 2 546 139 633 1 059 412 1 471 142
Fabrication 50 902 17 768 10 119 8 202 7 842 3 558 47 489 1 987 1 134 3 121 292
Commerce de gros 60 184 25 458 13 467 10 671 7 339 2 133 59 068 741 315 1 056 60
Commerce de détail 145 566 53 060 41 987 26 914 15 049 5 555 142 565 2 115 779 2 894 107
Transport et entreposage 63 629 44 399 7 493 5 065 4 075 1 405 62 437 712 351 1 063 129
Industrie de l'information et industrie culturelle 15 650 8 049 2 713 1 943 1 727 638 15 070 325 193 518 62
Finance et assurances 42 762 20 853 6 589 5 857 7 531 1 003 41 833 444 325 769 160
Services immobiliers et services de location et de location à bail 49 068 33 990 7 365 4 194 2 392 694 48 635 263 122 385 48
Services professionnels, scientifiques et techniques 138 375 103 809 16 342 9 365 5 799 1 845 137 160 758 343 1 101 114
Gestion de sociétés et d'entreprises 11 816 6 586 1 588 1 179 1 111 571 11 035 352 244 596 185
Services administratifs et de soutien, services de gestion des déchets et services d'assainissement 52 800 27 466 10 778 6 538 4 449 1 762 50 993 976 634 1 610 197
Services d'enseignement 13 487 5 848 2 507 1 923 1 652 626 12 556 260 237 497 434
Soins de santé et assistance sociale 107 423 60 206 20 621 13 923 7 546 2 567 104 863 1 442 758 2 200 360
Arts, spectacles et loisirs 17 567 8 305 3 313 2 390 2 228 737 16 973 346 172 518 76
Services d'hébergement et de restauration 79 693 19 347 18 960 18 313 17 053 4 721 78 394 950 292 1 242 57
Autres services (sauf les administrations publiques) 110 233 69 795 23 400 10 768 4 579 1 068 109 610 424 156 580 43
Administrations publiques 8 274 1 808 1 377 1 365 1 530 818 6 898 622 422 1 044 332
Total 1 167 978 632 460 226 412 147 823 103 607 33 328 1 143 630 14 284 7 131 21 415 2 933

haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03021.html#q2

2. Emploi

2.1 Combien de personnes travaillent pour les PME?

En 2015, le secteur privéNote de bas de page 4 canadien employait plus de 11,6 millions de personnes. Comme on le voit à la figure 2.1-1, la majorité de ces employés travaillaient pour des petites entreprises, soit 70,5 % (8,2 millions) de la main-d'œuvre du secteur privé. À titre de comparaison, les moyennes entreprises employaient 19,8 % (2,3 millions) de la main-d'œuvre du secteur privé et les grandes entreprises, 9,7 % (1,1 million) de la main-d'œuvre du secteur privé. Au total, les PME employaient 90,3 % (10,5 millions) de la main-d'œuvre du secteur privé, ce qui témoigne du rôle important qu'elles jouent dans l'emploi des Canadiens.

Figure 2.1-1 : Proportion d'employés dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2015

Figure 2.1-1 : Proportion d'employés dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2015 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur la population active; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 2.1-1
Figure 2.1-1 : Proportion d'employés dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2015
Petites (1-99) 70,5 %
Moyennes (100-499) 19,8 %
Grandes (500+) 9,7 %

Le tableau 2.1-1 montre le rôle essentiel que jouent les PME dans l'emploi des Canadiens partout au pays. C'est en Colombie-Britannique qu'on comptait la proportion la plus élevée d'employés travaillant dans des PME (93,6 %), suivie de près par la Saskatchewan (93,1 %). Même si c'est en Ontario et en Alberta que l'on observait la proportion la plus faible d'employés travaillant dans des PME, ces deux provinces affichaient malgré tout des taux étonnants de 87,3 % et 91,2 % respectivement de la main-d'oeuvre du secteur privé. Les écarts sont dus à la structure des économies des provinces. Par exemple, l'économie ontarienne compte de nombreuses grandes entreprises dans le secteur manufacturier, tandis que l'économie de la Colombie-Britannique s'articule autour des petites entreprises.

Tableau 2.1-1 : Nombre d'emplois total dans le secteur privé selon la province et la taille de l'entreprise, 2015
Province Taille de l'entreprise (milliers d'employés) Pourcentage d'emplois dans les PME
Petites
(1–99)
Moyennes
(100–499)
PME avec employés Grandes
(500+)
Nombre total d'emplois
Sources : Statistique Canada, Enquête sur la population active; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Terre-Neuve-et-Labrador 114,8 25,6 140,4 12,9 153,3 91,6
Île-du-Prince-Édouard 32,8 5,8 38,6 3,0 41,6 92,7
Nouvelle-Écosse 206,2 51,5 257,6 20,8 278,4 92,5
Nouveau-Brunswick 158,7 46,2 204,9 17,9 222,8 92,0
Québec 1 887,7 550,0 2 437,8 212,6 2 650,4 92,0
Ontario 3 015,4 946,0 3 961,4 576,5 4 538,0 87,3
Manitoba 275,6 75,1 350,7 36,2 386,9 90,6
Saskatchewan 251,2 55,0 306,2 22,8 329,0 93,1
Alberta 1 127,0 263,0 1 390,0 133,3 1 523,4 91,2
Colombie-Britannique 1 098,6 274,7 1 373,3 94,0 1 467,3 93,6
Canada 8 168,0 2 292,9 10 460,9 1 130,0 11 590,9 90,3

La répartition des emplois selon la taille de l'entreprise varie d'une industrie à l'autre. Comme le montre le tableau 2.1-2, les petites et moyennes entreprises sont à l'origine de plus de 90 % de l'emploi dans sept secteurs industriels : agriculture (98,8 %); autres services (98,6 %); services d'hébergement et de restauration (98,0 %); commerce de gros et de détail (97,1 %); construction (96,0 %); services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien (93,4 %); et services professionnels, scientifiques et techniques (90,7 %). Dans tous les secteurs industriels, au moins 70 % de la main-d'œuvre travaille dans des PME.

Tableau 2.1-2 : Nombre d'emplois total dans le secteur privé selon le secteur industriel et la taille de l'entreprise, 2015
Secteur industriel Taille de l'entreprise (milliers d'employés) Pourcentage d'emplois dans les PME
1-19 20-99 Petites
(1-99)
Moyennes
(100-499)
Grandes
(500+)
Nombre d'emplois total
Sources : Statistique Canada, Enquête sur la population active; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Biens Agriculture 80,1 30,1 110,2 9,1 1,4 120,8 98,8
Foresterie, pêche, extraction minière, exploitation en carrière et extraction de pétrole et de gaz 75,7 87,6 163,3 80,2 77,5 320,9 75,9
Services publics 3,8 6,7 10,5 6,1 6,4 23,0 72,2
Construction 449,7 308,7 758,4 128,7 37,3 924,3 96,0
Fabrication 284,5 526,4 810,8 579,5 250,7 1 641,0 84,7
Services Commerce de gros et de détail 941,9 1 020,0 1 961,9 427,5 70,2 2 459,6 97,1
Transport et entreposage 149,2 201,3 350,5 140,8 84,7 576,1 85,3
Finance, assurances, services immobiliers et de location à bail 278,1 250,9 529,0 170,5 148,5 848,0 82,5
Services professionnels, scientifiques et techniques 322,5 296,4 618,9 196,1 84,0 899,1 90,7
Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien 251,9 159,7 411,6 102,5 36,4 550,5 93,4
Services d'enseignement 15,9 46,8 62,8 18,1 19,3 100,2 80,7
Soins de santé et assistance sociale 277,2 256,8 534,0 185,2 206,8 926,0 77,7
Information, culture et loisirs 146,5 167,5 313,9 126,0 76,4 516,3 85,2
Services d'hébergement et de restauration 521,7 491,8 1 013,5 83,3 22,5 1 119,3 98,0
Autres services (sauf les administrations publiques) 391,7 127,0 518,7 39,2 8,1 565,9 98,6
Secteur des biens 893,7 959,5 1 853,2 803,5 373,2 3 030,0 87,7
Secteur des services 3 296,6 3 018,2 6 314,8 1 489,3 756,8 8 560,9 91,2
Toutes les industries 4 190,3 3 977,7 8 168,0 2 292,9 1 130,0 11 590,9 90,3
Pourcentage du nombre d'emplois total 36,2 34,3 70,5 19,8 9,7

Par rapport au nombre total d'employés, le nombre d'employés travaillant pour des petites entreprises était le plus élevé dans les industries suivantes (par ordre d'importance) : commerce de gros et de détail (1,96 million); services d'hébergement et de restauration (1,01 million); fabrication (0,81 million); et construction (0,76 million). Ces industries représentaient à elles seules 55,6 % de tous les emplois au sein des petites entreprises au Canada. Dans l'ensemble, les industries du secteur des biens représentaient 26,1 % de l'emploi total et 22,7 % des emplois au sein des petites entreprises. L'agriculture compte la plus grande proportion d'entreprises ayant de 1 à 19 employés par rapport au nombre total d'emplois du secteur, employant 80 100 personnes sur un total de 120 800 (près de 70 %).

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03022.html#q3

haut de la page

2.2 Combien d'emplois les PME créent-elles?

Les petites entreprises, qui représentent 97,9 % des entreprises au Canada, jouent proportionnellement un rôle important dans la création nette d'emplois. La figure 2.2-1 montre que la contribution à la variation nette de l'emploi entre 2005 et 2015 (1,2 million d'emplois) était attribuable dans une proportion de 87,7 % aux petites entreprises. Les moyennes entreprises et les grandes entreprises, qui représentent 1,8 % et 0,3 % de toutes les entreprises respectivement, ont créé à peine 7,7 % et 4,6 % des nouveaux emplois nets pendant la même période.

Figure 2.2-1 : Pourcentage de la variation nette de l'emploi dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2005-2015

Figure 2.2-1 : Pourcentage de la variation nette de l'emploi dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2005-2015 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur la population active; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 2.2-1
Figure 2.2-1 : Pourcentage de la variation nette de l'emploi dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2005-2015
Petites (1-99) 87,7 %
Moyennes (100-499) 7,7 %
Grandes (500+) 4,6 %

La figure 2.2-2 présente les contributions relatives des petites, moyennes et grandes entreprises à la variation nette de l'emploi dans le secteur privé entre 2005 et 2015. La contribution relative variait selon l'année, mais les petites entreprises obtenaient systématiquement de meilleurs résultats que les moyennes et les grandes entreprises en matière de création d'emplois. Pendant cette période, le nombre d'emplois total au sein des petites entreprises a augmenté de plus de 1,0 million, comparativement à 90 000 pour les entreprises de taille moyenne et à 53 000 pour les grandes entreprises.

Figure 2.2-2 : Contribution à la variation nette de l'emploi dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2005-2015

Figure 2.2-2 : Contribution à la variation nette de l'emploi dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2005-2015 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur la population active; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 2.2-2
Figure 2.2-2 : Contribution à la variation nette de l'emploi dans le secteur privé selon la taille de l'entreprise, 2005-2015
Année Petites (1-99) Moyennes (100-499) Grandes (500+)
2005 13,6 % 22,9 % 63,5 %
2006 81,1 % 0,0 % 18,8 %
2007 81,1 % 15,4 % 3,6 %
2008 119,5 % 4,9 % −24,4 %
2009 −25,5 % −43,1 % −31,4 %
2010 80,2 % 17,7 % 2,1 %
2011 58,6 % 29,9 % 11,5 %
2012 44,7 % 24,7 % 30,7 %
2013 114,2 % 0,0 % −14,2 %
2014 117,2 % −24,2 % 7,1 %
2015 −8,3 % 94,8 % 13,5 %

La contribution des petites entreprises à la variation nette de l'emploi dans le secteur privé était la plus élevée en 2006 (182 600 emplois) et en 2013 (172 100 emplois). En 2009, les pertes d'emplois nettes dans les PME se chiffraient à plus de 219 300 en raison des conditions économiques difficiles associées à la crise financière. En 2010, la tendance s'est renversée, avec une augmentation nette de 847 400 emplois au sein des PME entre 2010 et 2015.

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03022.html#q4

haut de la page

2.3 Combien d'entreprises naissent et disparaissent chaque année?

Des milliers d'entreprises commencent ou cessent leurs activités au cours d'une année. La figure 2.3-1 montre le nombre de PME qui ont commencé ou cessé leurs activités (naissances ou décès) au Canada en 2013. C'est dans le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques qu'on a observé le plus grand nombre de naissances de PME (13 820) et de décès (12 590), suivi du secteur de la construction (12 050 naissances et 11 900 décès). L'extraction minière et l'extraction de pétrole et de gaz comptaient le moins de naissances et de décès de PME (780 et 800 respectivement). En 2013, le nombre total de naissances de PME s'élevait à 78 430, comparativement à 83 240 décès, ce qui a donné lieu à une diminution nette de 4 810 entreprises.

Figure 2.3-1 : Naissances et décès de PME, 2013

Figure 2.3-1 : Naissances et décès de PME, 2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Base de données des indicateurs de l'entrepreneuriat.
Description de la figure 2.3-1
Figure 2.3-1 : Naissances et décès de PME, 2013
Secteur industriel Naissances Décès
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 3 590 4 260
Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz 780 800
Services publics 30 40
Construction 12 050 11 900
Fabrication 2 040 2 520
Commerce de gros 2 010 2 860
Commerce de détail 6 530 7 430
Transport et entreposage 6 000 4 300
Industrie de l'information et industrie culturelle 1 150 1 140
Finance et assurances 2 110 2 560
Services immobiliers et services de location et de location à bail 4 230 5 450
Services professionnels, scientifiques et techniques 13 820 12 590
Gestion de sociétés et d'entreprises 770 1 050
Services administratifs et de soutien, services de gestion des déchets et services d'assainissement 4 130 4 390
Services d'enseignement 770 790
Soins de santé et assistance sociale 5 210 4 960
Arts, spectacles et loisirs 1 080 1 230
Services d'hébergement et de restauration 6 040 5 910
Autres services 6 080 9 090

Statistiques sur les faillites et l'insolvabilité

Seule une faible proportion d'entreprises qui cessent leurs activités déclarent faillite. En 2014, 3 116 entreprises canadiennes ont déclaré faillite, comparativement à 3 187 en 2013. On trouvera des statistiques détaillées sur ce sujet dans le site Web du Bureau du surintendant des faillites Canada.

Comme on peut le voir au tableau 2.3-1, le secteur des services d'hébergement et de restauration a enregistré le plus grand nombre de cas d'insolvabilité. Ce n'est pas surprenant, étant donné que la concurrence dans ce secteur est acharnée et que les restaurants sont l'une des entreprises les plus faciles à lancer. Venaient ensuite les entreprises manufacturières, ce qui témoigne des difficultés avec lesquelles ce secteur est aux prises depuis les dix dernières années.

Tableau 2.3-1 : Insolvabilités d'entreprises selon l'industrie, 2014
Secteur industriel Nombre de cas d'insolvabilité par millier d'entreprises avec et sans employés
Sources : Bureau du surintendant des faillites Canada, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 0,4
Extraction minière, exploitation en carrière et extraction de pétrole et de gaz 1,6
Services publics 3,0
Construction 2,0
Fabrication 4,3
Commerce de gros 2,1
Commerce de détail 2,0
Transport et entreposage 1,5
Industrie de l'information et industrie culturelle 1,5
Finance et assurances 0,5
Services immobiliers et services de location et de location à bail 0,2
Services professionnels, scientifiques et techniques 0,7
Gestion de sociétés et d'entreprises 0,7
Services administratifs et de soutien, services de gestion des déchets et services d'assainissement 1,6
Services d'enseignement 1,6
Soins de santé et assistance sociale 0,4
Arts, spectacles et loisirs 1,5
Services d'hébergement et de restauration 5,8
Autres services (sauf les administrations publiques) 0,9
Total 1,3
http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03022.html#q5

haut de la page

3. Croissance

3.1 Quelle est la proportion d'entreprises à forte croissance?

Les entreprises qui enregistrent une forte croissance en un court laps de temps contribuent généralement dans une large mesure à la création d'emplois et de richesse. Bien que les décideurs associent souvent les entreprises à forte croissance (EFC) aux entreprises de technologie de pointe innovatrices, dans la réalité, comme on l'explique ci-après, les EFC sont présentes dans tous les secteurs industriels.

La figure 3.1-1 présente le pourcentage d'EFC par industrie entre 2010 et 2013 en fonction du chiffre d'affaires et de l'emploi. Comme on peut le voir, il y a des EFC dans chaque industrie. Dans le secteur des biens, la plus grande proportion d'EFC se retrouve dans les industries de la construction (11,7 %) et de la fabrication (11,0 %). Dans le secteur des services, le s industries affichant la proportion la plus élevée d'EFC sont celles des services professionnels et techniques (11,6 %) et du transport et de l'entreposage (10,2 %). Dans l'ensemble, la proportion d'EFC selon le chiffre d'affaires est deux fois plus élevée que la proportion d'EFC selon l'emploi (7,4 % par rapport à 3,4 %).

Figure 3.1-1 : Pourcentage d'entreprises à forte croissance par secteur industriel, selon l'augmentation du chiffre d'affaires et de l'emploi, 2010-2013

Figure 3.1-1 : Pourcentage d'entreprises à forte croissance par secteur industriel, selon l'augmentation du chiffre d'affaires et de l'emploi, 2010-2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Base de données des indicateurs de l'entrepreneuriat.
Description de la figure 3.1-1
Figure 3.1-1 : Pourcentage d'entreprises à forte croissance par secteur industriel, selon l'augmentation du chiffre d'affaires et de l'emploi, 2010-2013
Secteur industriel Selon l'emploi Selon le chiffre d'affaires
Construction 5,5 % 11,7 %
Services professionnels et techniques 4,7 % 11,6 %
Fabrication 4,4 % 11,0 %
Transport et entreposage 5,0 % 10,2 %
Information et culture 4,8 % 9,6 %
Services administratifs et de soutien 5,5 % 9,2 %
Commerce de gros 3,4 % 8,8 %
Finance et assurances 3,2 % 7,0 %
Gestion de sociétés 2,8 % 6,7 %
Services immobiliers et services de location et de location à bail 2,9 % 6,6 %
Autres services 2,8 % 5,7 %
Commerce de détail 2,3 % 5,3 %
Soins de santé et assistance sociale 2,4 % 4,8 %
Arts, spectacles et loisirs 3,0 % 4,6 %
Services d'hébergement et de restauration 2,0 % 4,2 %
Total 3,4 % 7,4 %

Les gazelles sont des EFC qui ont quatre ou cinq ans, comptent au moins 10 employés et enregistrent une croissance annualisée moyenne d'au moins 20 % au cours d'une période de trois ans. On peut mesurer la croissance en fonction du nombre d'employés ou du chiffre d'affaires. La figure 3.1-2 présente les gazelles par rapport à l'ensemble des entreprises comptant au moins 10 employés. Entre 2011 et 2013, la proportion de gazelles en fonction de l'emploi est demeurée à 0,6 %, ce qui est environ 2,6 fois moins que la proportion de gazelles en fonction du chiffre d'affaires, qui est passée de 1,7 % en 2011 à 1,6 % en 2013.

Figure 3.1-2 : Gazelles par rapport à toutes les entreprises comptant au moins 10 employés, selon la croissance de l'emploi et du chiffre d'affaires, 2011-2013

Figure 3.1-2 : Gazelles par rapport à toutes les entreprises comptant au moins 10 employés, selon la croissance de l'emploi et du chiffre d'affaires, 2011-2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Note : Exclut l'agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse (SCIAN 11); l'extraction minière et l'extraction de pétrole et de gaz (SCIAN 21); et les services publics (SCIAN 22).
Source : Statistique Canada, Base de données des indicateurs de l'entrepreneuriat, 2015.
Description de la figure 3.1-2
Figure 3.1-2 : Gazelles par rapport à toutes les entreprises comptant au moins 10 employés, selon la croissance de l'emploi et du chiffre d'affaires, 2011-2013
Année Selon l'emploi Selon le chiffre d'affaires
2011 0,6 % 1,7 %
2012 0,6 % 1,5 %
2013 0,6 % 1,6 %

haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03023.html#q6

4. Financement

4.1 À quels types de financement les PME ont-elles recours?

Compte tenu de leur rôle dans l'économie, il est important que les PME aient accès au financement dont elles ont besoin pour prendre de l'expansion et prospérer. Un accès insuffisant au financement peut entraîner un manque de liquidités, une stagnation de la croissance et une réduction de la compétitivité sur le marché. Les entreprises ont recours au financement pour faire des innovations et étendre leur présence sur d'autres marchés. Par conséquent, la situation des entreprises ayant accès au financement constitue un indicateur important de la santé économique générale. Le tableau 4.1-1 résume les données sur les PME qui cherchent à obtenir un financement externe. En 2014, 51,3 % des PME ont cherché à obtenir un financement externe, 48,7 % n'ayant pas cherché à en obtenir. Le montant total accordé aux PME en 2014 dépassait 53 milliards de dollars (tableau 4.1-2).

Tableau 4.1-1 : Taux global de demande de financement externe, 2014
Taille de l'entreprise Financement externe demandé N'a pas demandé de financement externe Raison pour laquelle aucun financement n'a été demandé (pourcentage de PME)
Financement non requis Pensait que la demande serait refusée Demande de financement trop difficile ou trop longue Coût trop élevé du financement Ne connaît pas les sources de financement offertes aux entreprises Autre
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014.
Toutes les PME (1-499) 51,3 48,7 88,3 1,9 2,1 0,8 3,1 3,8
Tableau 4.1-2 : Financement accordé aux PME en 2014
Type de financement Taux de demande
(%)
Taux d'approbation
(%)
Montant total accordé
(milliards de dollars)
Pourcentage du montant total accordé
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014.
Financement par emprunt 28,1 82,1 28,0 52,3
Crédit commercial 29,4 98,3 16,3 30,5
Crédit-bail 7,9 98,2 4,6 8,6
Gouvernement 4,4 82,8 1,2 2,3
Fonds propres 0,9 s.o. 3,3 6,2
Total 51,3 s.o. 53,5 100,0

Le financement des PME peut être réparti de manière générale entre les sources officielles et les sources informelles. Les sources de financement informelles sont les économies des propriétaires et les prêts personnels qu'ils ont contractés. Le financement officiel comprend le financement par emprunt, le crédit-bail, le financement par capitaux propres, le crédit commercial et les subventions gouvernementales.

Comme les PME en démarrage ont souvent des antécédents de crédit et de biens à affecter en garantie insuffisants pour obtenir un prêt, le financement informel est la source la plus courante pour les nouvelles entreprises. Plus de 80 % des entreprises en démarrage ont eu recours au financement personnel, 45 % au crédit obtenu auprès d'institutions financières et 19 % au crédit commercial accordé par des fournisseurs (figure 4.1-1).

Figure 4.1-1 : Instruments de financement utilisés par les PME en démarrage

Figure 4.1-1 : Instruments de financement utilisés par les PME en démarrage (la description détaillée se trouve sous l'image)
Note : Comme plusieurs réponses étaient possibles, le total des estimations ne correspond pas à 100 %.
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014.
Description de la figure 4.1-1
Figure 4.1-1 : Instruments de financement utilisés par les PME en démarrage
Crédit d'institutions financières 44,9 %
Financement personnel utilisé pour l'entreprise 84,3 %
Financement d'amis ou de membres de la famille du propriétaire 17,3 %
Bénéfices non répartis (provenant d'une ancienne ou d'une autre entreprise) 13,3 %
Crédit commercial des fournisseurs 19,1 %
Crédit-bail 10,7 %
Prêts, subventions et contributions non remboursables du gouvernement 4,9 %
Financement d'investisseurs providentiels et de sociétés de capital de risque 1,8 %
Autre 2,6 %

Les acquisitions d'entreprise aident à obtenir la part de marché, les talents et le chiffre d'affaires voulus et s'avèrent une importante stratégie de croissance. Le financement des acquisitions d'entreprise est similaire au financement des PME en démarrage en général. Comme on peut le voir à la figure 4.1-2, l'instrument le plus courant pour financer les acquisitions d'entreprise était le financement personnel (71 %), suivi du crédit accordé par des institutions financières (61 %).

Figure 4.1-2 : Instruments de financement utilisés par les PME pour les acquisitions d'entreprises

Figure 4.1-2 : Instruments de financement utilisés par les PME pour les acquisitions d'entreprises (la description détaillée se trouve sous l'image)
Note : Comme plusieurs réponses étaient possibles, le total des estimations ne correspond pas à 100 %.
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014.
Description de la figure 4.1-2
Figure 4.1-2 : Instruments de financement utilisés par les PME pour les acquisitions d'entreprises
Crédit d'institutions financières 60,7 %
Financement personnel utilisé pour l'entreprise 71,4 %
Financement d'amis ou de membres de la famille du propriétaire 26,0 %
Bénéfices non répartis (provenant d'une ancienne ou d'une autre entreprise) 14,7 %
Crédit commercial des fournisseurs 9,6 %
Crédit-bail 8,5 %
Prêts, subventions et contributions non remboursables du gouvernement 5,6 %
Financement d'investisseurs providentiels et de sociétés de capital de risque 2,8 %
Autre 7,8 %

haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03024.html#q7

5. Innovation

5.1 Dans quelle mesure les PME innovent-elles?

Dans un monde où les ressources sont limitées, l'innovation constitue la façon la plus rapide pour les PME d'accroître la productivité et de stimuler la croissance économique. Si l'innovation est souvent associée aux inventions technologiques de pointe, le comportement novateur comprend également un large éventail de pratiques visant à transformer les idées créatives en innovations, notamment les inventions techniques et les optimisations opérationnelles. L'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2014 répartit l'innovation en quatre catégories : innovations de produit, innovations de procédé, innovations d'organisation et innovations de commercialisationNote de bas de page 5. Selon les données de l'enquête, plus de 41,7 % des petites entreprises et 58,3 % des entreprises de taille moyenne ont mis en oeuvre au moins un type d'innovation.

La disponibilité des ressources à consacrer à la recherche-développement (R-D) est liée à la taille de l'entreprise. Les grandes entreprises représentent environ 0,3 % de toutes les entreprises avec employés. La figure 5.1-1 montre qu'entre 2011 et 2013, elles étaient responsables de plus de la moitié des dépenses totales au titre de la R-D. En revanche, les petites entreprises, qui représentaient pourtant 97,9 % des entreprises avec employés, n'étaient responsables que d'environ 27 % des dépenses totales au titre de la R-D. Les entreprises de taille moyenne, qui représentaient 1,8 % des entreprises avec employés, étaient responsables d'environ 18 % des dépenses totales au titre de la R-D. Il convient de mentionner que les dépenses des PME au titre de la R-D ont baissé constamment entre 2011 et 2013.

Figure 5.1-1 : Pourcentage des dépenses totales (en milliards de dollars) au titre de la R-D selon la taille de l'entreprise, 2011-2013

Figure 5.1-1 : Pourcentage des dépenses totales (en milliards de dollars) au titre de la R-D selon la taille de l'entreprise, 2011-2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Recherche et développement industriels, 2015; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 5.1-1
Figure 5.1-1 : Pourcentage des dépenses totales (en milliards de dollars) au titre de la R-D selon la taille de l'entreprise, 2011-2013
Année Petites (1-99) Moyennes (100-499) Grandes (500+)
2011 4,7 % 3,0 % 8,8 %
2012 4,4 % 3,1 % 8,8 %
2013 3,9 % 2,7 % 9,0 %

La figure 5.1-2 montre le pourcentage de PME, par industrie, ayant innové au cours des trois dernières années. Les niveaux d'innovation étaient les plus élevés dans les industries de la fabrication (61,5 %), du commerce de gros (50,5 %) et des services professionnels, scientifiques et techniques (45,0 %). Le secteur du transport et de l'entreposage et celui de la construction affichaient les taux d'innovation les plus bas, seulement 31,0 % et 36,4 % respectivement des entreprises de ces secteurs ayant innové au cours des trois dernières années.

Figure 5.1-2 : Pourcentage de PME ayant innové au cours des trois dernières années, selon le secteur industriel, 2012-2014

Figure 5.1-2 : Pourcentage de PME ayant innové au cours des trois dernières années, selon le secteur industriel, 2012-2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014.
Description de la figure 5.1-2
Figure 5.1-2 : Pourcentage de PME ayant innové au cours des trois dernières années, selon le secteur industriel, 2012-2014
Transport et entreposage 31,0 %
Construction 36,4 %
Autres services 36,5 %
Services d'hébergement et de restauration 38,3 %
Agriculture et industrie primaire 38,9 %
Information, administration, soins de santé et loisirs 39,9 %
Commerce de détail 44,9 %
Services professionnels, scientifiques et techniques 45,0 %
Commerce de gros 50,5 %
Fabrication 61,5 %

haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03025.html#q8

6. Exportations

6.1 Quelle est la contribution des PME aux exportations canadiennes?

Les exportations jouent un rôle essentiel dans l'économie canadienne. Elles sont un moteur de la croissance économique et on observe une forte corrélation entre les exportations et la croissance du PIB réel. De plus, les exportations peuvent offrir à une entreprise un moyen de croissance stratégiquement important en élargissant son marché au-delà du marché intérieur relativement petit du Canada. L'engagement soutenu du Canada en vue de conclure des ententes commerciales témoigne de l'importance que revêtent les exportations.

En 2013, le Canada a exporté des biens pour un total de 420 milliards de dollars, dont 106 milliards étaient attribuables aux PME. Plus de 37 000 PME canadiennes exportaient activement des biens vers un large éventail de destinations internationales. Même si la majorité de ces PME (plus de 26 000) exportaient vers un seul pays, un nombre important exportaient vers deux pays ou entre trois et cinq pays (4 200 et 3 700 PME respectivement)Note de bas de page 6.

Les données tirées de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2014, qui recueille des données sur les exportations de biens et de services, montrent que 11,8 % des PME (73 000) ont exporté en 2014. La proportion de petites entreprises exportatrices est inférieure à la moitié de celle d'entreprises de taille moyenne exportatrices, ce qui témoigne du rôle important que la taille joue dans la propension des entreprises à exporter (figure 6.1-1).

Figure 6.1-1 : Proportion de PME qui ont exporté des biens et des services en 2014

Figure 6.1-1 : Proportion de PME qui ont exporté des biens et des services en 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 6.1-1
Figure 6.1-1 : Proportion de PME qui ont exporté des biens et des services en 2014
A exporté N'a pas exporté
Petites (1-99) 11,5 % 88,5 %
Moyennes (100-499) 28,0 % 72,0 %

Comme on peut le voir à la figure 6.1-2, pour ce qui est des exportations, les PME qui innovent ont tendance à obtenir de meilleurs résultats que celles qui n'innovent pas, ce qui donne à penser que l'on peut établir une corrélation positive entre l'innovation et les exportations, mais d'autres recherches sont requises pour déterminer le rôle des innovations de produit, de procédé, d'organisation et de commercialisation dans l'exportation.

Figure 6.1-2 : Proportion de PME innovatrices et non innovatrices qui ont exporté en 2014

Figure 6.1-2 : Proportion de PME innovatrices et non innovatrices qui ont exporté en 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 6.1-2
Figure 6.1-2 : Proportion de PME innovatrices et non innovatrices qui ont exporté en 2014
Innovatrice Non innovatrice
Exportatrice 61,4 % 38,6 %
Non exportatrice 38,9 % 61,1 %

En ce qui a trait à la destination des exportations en 2014, le tableau 6.1-1 montre que la principale destination des exportations des PME canadiennes demeure les États-Unis, qui accueillaient 88,1 % des exportations totales des petites entreprises et 96,2 % de celles des entreprises de taille moyenne. En 2014, les PME canadiennes exportaient également activement vers la Chine et d'autres pays asiatiques, qui accueillaient ensemble plus de 25 % des exportations des petites entreprises et plus de 40 % de celles des entreprises de taille moyenne. Par rapport aux moyennes entreprises, la proportion de petites entreprises qui exportent est inférieure dans toutes les catégories de destinations, sauf l'Europe, où la proportion de petites entreprises exportatrices (31,6 %) est presque identique à celle des entreprises de taille moyenne (31,2 %).

Tableau 6.1-1 : Destinations des exportations selon la taille de l'entreprise, 2014
Taille de l'entreprise
(nombre d'employés)
États-Unis Amérique latine Europe Chine Autres pays d'Asie Autre
Note : Comme plusieurs réponses étaient possibles, le total des estimations correspond à plus de 100 %.
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Toutes les PME 89,2 % 16,7 % 31,3 % 13,1 % 15,5 % 20,6 %
1-4 84,4 % 13,8 % 32,7 % 11,5 % 15,6 % 18,0 %
5-19 92,6 % 16,4 % 30,2 % 15,5 % 13,8 % 23,9 %
20-99 91,7 % 21,4 % 30,4 % 11,0 % 17,0 % 18,7 %
Petites (1-99) 88,1 % 15,6 % 31,6 % 12,8 % 15,1 % 20,1 %
Grandes (100-499) 96,2 % 26,5 % 31,2 % 17,7 % 24,1 % 27,7 %

Le tableau 6.1-2 présente d'autres données soulignant le rôle prépondérant des États-Unis en tant qu'importante destination des exportations pour les PME. Plus précisément, les États-Unis constituent une destination particulièrement importante pour les exportations des secteurs de la fabrication (95,6 %) et du transport et de l'entreposage (91,0 %). Bon nombre d'entreprises de services canadiennes exportent activement vers l'Europe, en particulier celles du secteur des services professionnels, scientifiques et techniques (34,3 %). La Chine et l'Europe constituent des destinations d'exportation importantes pour les secteurs de l'agriculture et de la foresterie (20,2 %) et les industries primaires (17,8 %), la Chine étant en outre un important importateur de services de transport et d'entreposage (19,0 %).

Tableau 6.1-2 : Destinations des exportations des PME selon le secteur industriel, 2014
Secteur industriel N'a PAS exporté A exporté États-Unis Europe Amérique latine Chine Autres pays d'Asie Autre
Note 1 : « X » désigne des données jugées confidentielles par Statistique Canada en raison du petit nombre d'observations.
Note 2 : Comme plusieurs réponses étaient possibles, le total des estimations correspond à plus de 100 %.
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014.
Agriculture, foresterie, pêche et chasse; extraction minière et extraction de pétrole et de gaz 89,1 % 10,9 % 86,4 % 10,5 % 17,8 % 20,2 % 12,8 % 18,4 %
Construction 98,1 % 1,9 % 89,7 % X 19,3 % X 0,0 % 11,8 %
Fabrication 61,7 % 38,3 % 95,6 % 19,1 % 31,1 % 12,4 % 15,7 % 20,9 %
Commerce de gros 73,1 % 26,9 % 86,9 % 13,4 % 23,1 % 12,1 % 18,6 % 19,3 %
Commerce de détail 94,2 % 5,8 % 95,1 % 15,5 % 31,1 % 7,6 % 6,4 % 19,1 %
Transport et entreposage 80,5 % 19,5 % 91,0 % 14,4 % 21,9 % 19,0 % 20,6 % 12,4 %
Services professionnels, scientifiques et techniques 77,4 % 22,6 % 83,9 % 17,3 % 34,3 % 12,2 % 16,5 % 22,8 %
Autres services 95,4 % 4,6 % 91,9 % 13,3 % 11,1 % 0,0 % X 11,1 %
Industrie de l'information et industrie culturelle; services immobiliers et services de location et de location à bail; services administratifs et de soutien, services de gestion des déchets et services d'assainissement; soins de santé et assistance sociale; arts, spectacles et loisirs 93,0 % 7,0 % 85,3 % 22,0 % 47,1 % 10,7 % 14,0 % 24,2 %
Total – Canada 88,2 % 11,8 % 89,2 % 16,7 % 31,3 % 13,1 % 15,5 % 20,6 %

haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03026.html#q9

7. Contribution au produit intérieur brut

7.1 Quelle est la contribution des PME au produit intérieur brut du Canada?

Le produit intérieur brut (PIB) est une importante mesure de la production économique qui peut servir à comparer la valeur ajoutée de deux secteurs différents, c'est-à-dire la valeur qu'un secteur ajoute aux intrants qu'il utilise en menant ses activités. Étant donné que le PIB mesure la valeur ajoutée sans double compte, il est considéré comme plus utile pour évaluer la performance économique que d'autres variables, par exemple le chiffre d'affaires, le nombre d'entreprises ou même l'emploi. Même si les études mentionnées ci-après élargissent la portée de la définition de petite entreprise pour y inclure les entreprises n'ayant aucun employé rémunéré, les travailleurs autonomes et les entreprises indéterminées, il y a très peu d'études qui mesurent la contribution des petites entreprises au PIB. Les estimations peuvent varier grandement en raison des différentes méthodes de mesure du PIB.

Le Service statistique du gouvernement de la Colombie-Britannique (BC Stats) mesure la contribution des petites entreprises au PIB par province en utilisant l'approche fondée sur le revenu du Système de comptabilité nationale. Selon la définition adoptée par BC Stats, les petites entreprises sont celles qui comptent moins de 50 employés ainsi que celles exploitées par un travailleur autonome ne comptant aucun employé rémunéré. Le résumé des constatations de BC Stats est présenté à la figure 7.1-1, qui montre la contribution des petites entreprises au PIB (incluant les secteurs public et privé) pour le Canada et chaque province en 2014.

Figure 7.1-1 : Contribution des petites entreprises au PIB selon la province, 2014

Figure 7.1-1 : Contribution des petites entreprises au PIB selon la province, 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Note : Dans ces données, les petites entreprises sont celles comptant moins de 50 employés ou exploitées par un travailleur autonome qui n'a aucun employé rémunéré. Les écarts entre ces données et celles publiées dans les éditions précédentes des Principales statistiques relatives aux petites entreprises sont attribuables aux changements apportés aux données sous-jacentes sur lesquelles reposent les chiffres, ainsi qu'au peaufinage de la méthode employée pour établir les estimations.
Source : Service statistique de la Colombie-Britannique, Small Business Profile, 2015.
Description de la figure 7.1-1
Figure 7.1-1 : Contribution des petites entreprises au PIB selon la province, 2014
Moyenne canadienne 30 %
Colombie-Britannique 33 %
Alberta 32 %
Saskatchewan 30 %
Manitoba 26 %
Ontario 28 %
Québec 30 %
Nouveau-Brunswick 25 %
Nouvelle-Écosse 26 %
Île-du-Prince-Édouard 26 %
Terre-Neuve-et-Labrador 23 %

D'après les données de BC Stats, en 2014, ce sont les petites entreprises de la Colombie-Britannique et de l'Alberta qui ont le plus contribué au PIB, à hauteur de 33 % et de 32 % respectivement. Ce taux est supérieur à la contribution moyenne nationale des petites entreprises au PIB du Canada, qui se chiffre à 30 %. Les contributions des petites entreprises de la Saskatchewan et du Québec sont égales à la contribution moyenne nationale. Ce sont les petites entreprises du Nouveau-Brunswick et de Terre-Neuve-et-Labrador qui ont contribué le moins au PIB, soit 25 % et 23 % respectivement.


haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03027.html#q10

8. Caractéristiques des propriétaires d'entreprise

8.1 Combien de propriétaires de PME sont des femmes?

L'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises effectuée par Statistique Canada en 2014 distingue cinq types de propriété en fonction du sexe : entreprises appartenant exclusivement à des femmes, en majorité à des femmes, à parts égales à des hommes et des femmes, en minorité à des femmes et exclusivement à des hommes.

Selon les données de l'enquête présentée à la figure 8.1-1, les entreprises appartenant à parts égales à des hommes et des femmes représentent près de 20 % de toutes PME. Les entreprises appartenant en majorité à des hommes (64,7 %) sont quatre fois plus nombreuses que celles appartenant en majorité à des femmes (15,7 %).

Figure 8.1-1 : Répartition des propriétaires de PME selon le sexe, 2014

Figure 8.1-1 : Répartition des propriétaires de PME selon le sexe, 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Note : Comme les chiffres ont été arrondis, le total des estimations peut être supérieur à 100 %.
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 8.1-1
Figure 8.1-1 : Répartition des propriétaires de PME selon le sexe, 2014
Participation majoritaire masculine 64,7 %
Participation égale 19,7 %
Participation majoritaire féminine 15,7 %

La figure 8.1-2 montre que les PME appartenant à des femmes sont concentrées dans le secteur des services, surtout celui de l'information, de l'administration, des soins de santé et des loisirs (24,1 %) et celui des autres services (23,0 %). La proportion d'entreprises détenues majoritairement par des femmes est la plus faible dans le secteur de la construction et dans celui de l'agriculture et de l'industrie primaire (5,1 % et 6,2 % respectivement). L'agriculture et l'industrie primaire comptent la proportion la plus élevée d'entreprises appartenant à parts égales à des hommes et des femmes (32,6 %). Le commerce de gros et la fabrication comptent la même proportion d'entreprises détenues majoritairement par des femmes (8,8 %).

Figure 8.1-2 : Répartition des propriétaires d'entreprise selon le sexe et le secteur industriel, 2014

Figure 8.1-2 : Répartition des propriétaires d'entreprise selon le sexe et le secteur industriel, 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014.
Description de la figure 8.1-2
Figure 8.1-2 : Répartition des propriétaires d'entreprise selon le sexe et le secteur industriel, 2014
Secteur industriel Participation majoritaire féminine Participation égale Participation majoritaire masculine
Agriculture et industrie primaire 6,2 % 32,6 % 61,3 %
Construction 5,1 % 16,9 % 78,0 %
Fabrication 8,8 % 20,1 % 71,2 %
Commerce de gros 8,8 % 17,3 % 73,9 %
Commerce de détail 22,1 % 22,7 % 55,2 %
Transport et entreposage 8,0 % 20,7 % 71,2 %
Services professionnels, scientifiques et techniques 15,8 % 14,8 % 69,4 %
Services d'hébergement et de restauration 21,4 % 26,2 % 52,5 %
Autres services 23,0 % 17,4 % 59,7 %
Information, gestion des déchets, soins de santé et loisirs 24,1 % 16,8 % 59,1 %

haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03028.html#q11

8.2 Quels sont l'âge, l'expérience et le niveau d'instruction des propriétaires de PME?

La figure 8.2-1 montre la répartition des propriétaires de PME selon l'âge. La majorité des propriétaires de PME font partie de la catégorie des 40-49 ans ou de celle des 50-64 ans. Ainsi, 73,5 % des propriétaires de petite entreprise et 78,3 % des propriétaires d'entreprise de taille moyenne appartiennent à une de ces deux tranches d'âge. Le pourcentage le plus élevé de propriétaires de PME correspond à la catégorie des 50-64 ans (47,4 % pour les petites entreprises et 51,0 % pour les entreprises de taille moyenne). Les propriétaires d'entreprise de taille moyenne sont proportionnellement plus nombreux dans toutes les catégories d'âge, sauf celle des 30-39 ans ou moins, où l'on compte 14,7 % de propriétaires de petite entreprise comparativement à 7,5 % de propriétaires d'entreprise de taille moyenne.

Figure 8.2-1 : Répartition en pourcentage des propriétaires de PME selon l'âge et la taille de l'entreprise, 2014

Figure 8.2-1 : Répartition en pourcentage des propriétaires de PME selon l'âge et la taille de l'entreprise, 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 8.2-1
Figure 8.2-1 : Répartition en pourcentage des propriétaires de PME selon l'âge et la taille de l'entreprise, 2014
Âge (ans) Petites (1-99) Moyennes (100-499)
<30-39 14,7 % 7,5 %
40-49 26,1 % 27,3 %
50-64 47,4 % 51,0 %
65+ 11,8 % 14,2 %

La figure 8.2-2 illustre les années d'expérience des propriétaires de PME qui gèrent une entreprise ou en sont propriétaires. Dans les catégories des « <5 » années d'expérience et des « 5-10 » années d'expérience, le pourcentage de propriétaires de petite entreprise est plus élevé que celui de propriétaires d'entreprise de taille moyenne. Dans la catégorie des « 10+ » années d'expérience, l'inverse est vrai (83,4 % de propriétaires d'entreprise de taille moyenne par rapport à 74,9 % de propriétaires de petite entreprise et à 75,0 % de propriétaires pour toutes les PME). Par ailleurs, la majorité des propriétaires de petite entreprise se concentrent dans la catégorie des « 10+ » années d'expérience.

Figure 8.2-2 : Répartition en pourcentage des propriétaires de PME selon les années d'expérience et la taille de l'entreprise, 2014

Figure 8.2-2 : Répartition en pourcentage des propriétaires de PME selon les années d'expérience et la taille de l'entreprise, 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 8.2-2
Figure 8.2-2 : Répartition en pourcentage des propriétaires de PME selon les années d'expérience et la taille de l'entreprise, 2014
Années d'expérience Petites (1–99) Moyennes (100–499)
<5 6,3 % 3,1 %
5–10 18,8 % 13,5 %
10+ 74,9 % 83,4 %

Les données sur le niveau d'instruction des propriétaires d'entreprise sont présentées à la figure 8.2-3. Plus de 60 % des propriétaires d'entreprise de taille moyenne sont titulaires d'un baccalauréat ou d'une maîtrise, comparativement à 38 % des propriétaires de petite entreprise. Les propriétaires de petite entreprise sont concentrés dans les groupes ayant des niveaux d'instruction moins élevés. C'est dans la catégorie « diplôme d'un collège, cégep ou école de métiers » qu'ils sont les plus nombreux (30,8 %).

Figure 8.2-3 : Niveau d'instruction le plus élevé atteint par les propriétaires de PME, 2014

Figure 8.2-3 : Niveau d'instruction le plus élevé atteint par les propriétaires de PME, 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2014; et calculs d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
Description de la figure 8.2-3
Figure 8.2-3 : Niveau d'instruction le plus élevé atteint par les propriétaires de PME, 2014
Niveau d'instruction Petites (1-99) Moyennes (100-499)
Niveau inférieur à celui d'études secondaires 8,1 % 2,4 %
Diplôme d'études secondaires 22,9 % 14,4 %
Diplôme d'un collège, cégep ou école de métiers 30,8 % 20,1 %
Baccalauréat 23,9 % 38,9 %
Maîtrise ou diplôme supérieur 14,2 % 24,2 %

haut de la page

http://www.ic.gc.ca/eic/site/061.nsf/fra/03028.html#q12

9. Conclusion

La présente publication résume les principales caractéristiques des PME au Canada, notamment leur nombre, leur répartition et leurs résultats en matière de croissance, ainsi que des détails sur les caractéristiques des propriétaires d'entreprise. Ces données soulignent le rôle important que les PME jouent dans l'économie nationale et fournissent de l'information statistique aux chercheurs et aux analystes.


haut de la page

Date de modification :