Transcription — Un Canada, une économie nationale

Texte à l'écran :
Un Canada
Une économie nationale
Modernisation du commerce intérieur au Canada

(Signature du gouvernement du Canada et mot-symbole « Canada »)

(Illustration d'une carte du Canada sans détails précis, à l'exception des frontières provinciales et territoriales clairement définies.)

En quoi consiste l'Accord sur le commerce intérieur?

(Illustration d'une carte du Canada avec superposition du texte « En quoi consiste l'Accord sur le commerce intérieur? ».)

Vous serez peut-être surpris d'apprendre que bien que vous puissiez facilement traverser la frontière entre les provinces et territoires, il n'en est pas toujours de même pour certains biens, comme la bière et le vin, ou certains travailleurs, comme les apprentis.

(Deux graphiques d'avions survolent une illustration d'une carte du Canada. Diverses icônes circulaires apparaissent ensuite à différents endroits sur la carte. Les icônes représentent entre autres une bouteille et un verre de vin, une pompe à essence, un mini-berlingot de crème versé dans une tasse de café, et une silhouette de deux travailleurs ou apprentis. Les icônes sur la carte commencent à se déplacer, mais ne peuvent traverser les frontières provinciales et territoriales.)

Il existe des obstacles qui font en sorte que certains produits et services canadiens ne peuvent être vendus, ici même au pays.

(Illustration d'une carte du Canada avec superposition du texte « Produit canadien ». Le texte semble avoir été créé par un timbre en caoutchouc. Une affiche plus petite sur laquelle figure le texte « Désolé nous sommes fermés » apparaît directement en dessous.)

Vous êtes-vous déjà rendu dans une autre province où vous avez découvert un produit que vous adoriez — un nouveau vin par exemple — pour apprendre par la suite qu'il n'était pas possible de l'acheter chez vous?

La raison? Les règles canadiennes en matière de commerce intérieur.

Les règles actuelles nuisent à la circulation de certains biens et services au pays, limitant ainsi les choix offerts aux consommateurs.

(Illustration d'une carte montrant le sud de la Colombie-Britannique et de l'Alberta. Une émoticône souriante saute de l'Alberta à la Colombie-Britannique. L'icône d'une bouteille et d'un verre de vin apparaît directement au-dessus de l'émoticône en Colombie-Britannique. L'émoticône souriante et l'icône de la bouteille et du verre de vin se déplacent en Alberta. L'émoticône devient triste au même moment où une ligne diagonale rouge apparaît sur l'icône de la bouteille et du verre de vin pour indiquer que c'est interdit.)

Les entreprises font face au même problème.

Au fil du temps, les gouvernements ont mis en place diverses normes et règles qui créent un fardeau administratif et entraînent des coûts additionnels pour les entreprises.

(Illustration de deux collègues, un homme et une femme, derrière un bureau. Des documents tombent du ciel et atterrissent sur le bureau, formant ainsi trois grandes piles. Du ruban rouge se déroule à l'écran afin de former un « X » sur l'image entière.)

Certains travailleurs se heurtent également à des obstacles lorsqu'ils souhaitent se déplacer au pays.

Les apprentis à la recherche d'un travail dans d'autres régions du Canada doivent souvent rebrousser chemin en raison des exigences qui diffèrent d'un programme de formation à l'autre.

Et certains professionnels se retrouvent encore une fois devant des lourdeurs administratives et des coûts élevés lorsqu'ils tentent de faire reconnaître leurs titres de compétences ailleurs au Canada.

C'est ainsi que les emplois demeurent vacants et que les travailleurs ratent des occasions.

(Illustration d'une carte montrant le sud de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba. Un graphique représentant un « travailleur » apparaît dans chaque province. On démontre le mouvement limité des travailleurs, pour qui il est impossible de traverser les frontières provinciales.)

Voilà pourquoi le gouvernement croit que le moment est venu de mettre à jour l'Accord sur le commerce intérieur.

Des règles commerciales plus efficaces entraîneront des emplois, de la croissance et une économie plus saine, au profit de tous les Canadiens.

Vous éprouvez des problèmes à vendre vos produits ou services au pays?

Vous souhaitez avoir accès à un plus grand choix de produits canadiens dans votre province de résidence?

Vous cherchez un emploi dans une autre province?

(Illustration d'une carte du Canada où les frontières provinciales et territoriales sont mises en valeur. D'abord représentées comme des lignes pleines, les frontières deviennent des lignes pointillées. Diverses icônes circulaires apparaissent ensuite à différents endroits sur la carte. Les icônes représentent entre autres une bouteille et un verre de vin, une pompe à essence, un mini-berlingot de crème versé dans une tasse de café, et une silhouette de deux travailleurs ou apprentis. Les icônes peuvent maintenant se déplacer librement entre les provinces et les territoires.)

Racontez-nous votre histoire sur Twitter en utilisant le mot-clic « commerceintérieur ».

(Illustration d'une carte du Canada avec superposition du texte « #commerceintérieur ». Le logo de Twitter, qui représente un oiseau, vole en diagonale au-dessus de la carte à partir de la gauche.)

Nous partagerons vos témoignages avec nos homologues provinciaux et territoriaux tout en poursuivant nos efforts pour en arriver à un Canada, une économie nationale.

(Zoom arrière de l'illustration de la carte du Canada, ce qui en réduit la taille. Diverses icônes circulaires apparaissent à différents endroits sur la carte. Les icônes représentent entre autres une bouteille et un verre de vin, une pompe à essence, un mini-berlingot de crème versé dans une tasse de café, et une silhouette de deux travailleurs ou apprentis. Les icônes sont toutes liées au moyen de représentations de divers moyens de transport, montrant ainsi le commerce transfrontalier.)

Texte à l'écran :
Un Canada
Une économie nationale
Modernisation du commerce intérieur au Canada

(Signature du gouvernement du Canada et mot-symbole « Canada »)

Fin de la transcription