L'état de l’industrie aérospatiale canadienne

image de la page couverture

Version PDF

Caractéristiques de l'industrie aérospatiale canadienne 2018

Sommaire :
Ce rapport conjoint d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada et de l'Association des industries aérospatiales du Canada présente les derniers faits et chiffres sur l'industrie canadienne de l'aérospatiale, y compris les retombées économiques, les chaînes de valeur mondiales et la perspective de l'innovation.  

ISDE et l’AIAC ont fait équipe pour fournir aux décideurs de l’industrie et du gouvernement, en temps opportun, des analyses de qualité, pertinentes et reposant sur des faits

Pour le rapport 2018 sur l’État de l’industrie aérospatiale canadienne :

  • Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) a élaboré des statistiques, des analyses et des modèles économiques détaillésNote de bas de page * reposant sur les données recueillies par Statistique Canada et des organismes de recherche internationaux indépendants.
  • L’analyse rend compte des récentes révisions de Statistique Canada sur les multiplicateurs des retombées économiques pour 2012 à 2017, dont la mesure des retombées sur l’emploi et le PIB de l’industrie aérospatiale canadienne, de sa chaîne de valeur et des dépenses de consommation qui s’y rapportent.
  • L’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) a consulté son réseau et validé auprès de lui les conclusions de recherche sur les facteurs, les enjeux et les tendances.
  • ISDE et l’AIAC ont conjointement publié les plus récentes statistiques.
Note de bas de page **

Pour les définitions concernant l’industrie de l’aérospatiale et les principes méthodologiques concernant les retombées économiques, voir respectivement l’annexe A1 et l’annexe A2.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

icône de l'écosystème de l’industrie aérospatiale  Écosystème de l’industrie aérospatiale

L’écosystème canadien de l’industrie aérospatiale est interconnecté avec les industries de l’espace et de la défense

  • Les ventesNote de bas de page ** de l’industrie aérospatiale canadienne se répartissaient comme suit :
    • Aérospatiale commerciale (86 %)
    • Aérospatiale de la défense (12 %)
    • Systèmes spatiaux (2 %)
  • L’industrie canadienne manufacturière de systèmes spatiauxNote de bas de page *** était hautement axé sur les compétences et les activités civiles.
  • L’aérospatiale représentant, pour l’ensemble des activitésNote de bas de page **, de la défense, plus de 30 % des ventes et près de 50 % de la recherche et le développement (R-D).

Figure 1 : Part du PIB selon le segment de l’industrie aérospatiale canadienne, 2017

la description détaillée se trouve sous l'image
Note de bas de page *

Pour les définitions et les principes méthodologiques dans l’industrie aérospatiale, voir respectivement l’annexe A1 et l’annexe A2. ERR signifie les services d’entretien, de réparation et de révision.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

Reposant sur l’information la plus récente (2016).

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Note de bas de page ***

Outre le manufacturier de systèmes spatiaux, l’industrie spatiale englobe, entre autres, l’exploitation de satellites, les applications à valeur ajoutée et la diffusion par satellite.

Retour à la référence de la note de bas de page *** 

Source : Les estimations du modèle économique d’ISDE reposent sur de récentes données révisées de Statistique Canada, de l’Agence du revenu du Canada, de l’Agence spatiale canadienne et des observations au niveau des entreprises, 2018; Enquête sur les industries canadiennes de la défense, de l’aérospatiale et de la marine (2016), 2018.

icône de l'économiques Indicateurs économiques

En 2017, l’industrie aérospatiale a contribué à près de 25 milliards de dollars au PIB et 190 000 emplois à l’économie
canadienneNote de bas de page * in 2017

  • Croissance sur cinq ans de sa contribution au PIB (+6 %) et à l’emploi (+2 %) dans l’économie canadienne, malgré une légère baisse entre 2016 et 2017.
  • Revenus frôlant 29 milliards de dollars et 85 600 emplois directs au Canada.
  • En 2017, près de 75 % des produits aérospatiaux fabriqués ont été exportés.

Figure 2 : Contribution au PIB et à l'emploi, 2017

la description détaillée se trouve sous l'image
Description de la figure 2
Contribution au PIB 2017
Industrie aérospatialeNote de bas de page ** Fournisseurs canadiens de l’industrie aérospatiale Dépenses de consommation des employés associés
12,9 G$ 6,8 G$ 5,1 G$
Contribution à l’emploi 2017
Industrie aérospatialeNote de bas de page ** Fournisseurs canadiens de l’industrie aérospatiale Dépenses de consommation des employés associés
85 600 58 400 44 500
Note de bas de page *

Le produit intérieur brut (PIB) est la valeur totale sans double compte des biens et des services produits dans une industrie, un pays ou une région au cours d’une période donnée. Un emploi s’entend d’un équivalent temps plein. Les indicateurs de retombées économiques comprennent l’industrie aérospatiale (retombées économiques directes des entreprises ayant l’aérospatiale comme activité principale), les fournisseurs de l’industrie aérospatiale (retombées économiques indirectes des entreprises pour lesquelles l’aérospatiale n’est pas l’activité principale) et les dépenses de consommation des employés associés (retombées économiques induites). Voir les annexes B1 et B3 pour une ventilation par année de la contribution de l’industrie aérospatiale au PIB et à l’emploi de l’économie canadienne, 2012-2017.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

Retombées économiques directes des entreprises ayant l’aérospatiale comme activité principale.

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Source : Les estimations du modèle économique d’ISDE reposent sur des données récentes révisées des multiplicateurs nationaux d’entrées-sorties (2014) de Statistique Canada rajustés en fonction du PIB de 2017 (en dollars chaînés de 2007) et de l’emploi, 2018.

L’industrie aérospatiale canadienne est nationale

  • La majorité des activités du domaine manufacturier ont eu lieu dans le centre du Canada.
  • L’Ouest canadien et le Canada atlantique représentent près de 60 % des activités ERR.
  • Le secteur des services ERR a connu une croissance de plus de 25 %, tandis que le domaine manufacturier a enregistré une légère baisse entre 2012 et 2017Note de bas de page *.

Figure 3 : Part des emplois de l’industrie aérospatiale par région, 2017

la description détaillée se trouve sous l'image
Description de la figure 3
Part des emplois de l’industrie aérospatiale par région 2017
  Québec  Ontario Ouest canadien Canada atlantique
Domaine manufacturier 52 % 28 % 15 % 5 %
Services ERR 21 % 23 % 43 % 13 %
Note de bas de page *

Voir l’annexe B3 pour une ventilation par année de la contribution de l’industrie aérospatiale au PIB et à l’emploi de l’économie canadienne, 2012-2017.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Source : Les estimations du modèle économique du PIB d’ISDE reposent sur des données récentes révisées de Statistique Canada, de l’Agence du revenu du Canada et des observations au niveau des entreprises, 2018.

Dans une comparaison par pays, le Canada s’est classéNote de bas de page * parmi les trois premiers pour les avions, les moteurs et les simulateurs de vol pour l’aviation civil

Figure 4 : Classement global

la description détaillée se trouve sous l'image
Description de la figure 4

Overall Rank

1. Production de simulateurs de vol civil

  • 1er - Production de simulateurs de vol civil

3. Production d’aéronefs civils

  • 2e - Production d’avions d’affaires
  • 2e - Production d’avions régionaux
  • 4e - Production de gros avions à réaction
  • 4e - Production dans l’aviation généraleNote de bas de page **
  • 5e - Production d’hélicoptères

3. Production de moteurs civils

  • 1er - Production de turbopropulseurs
  • 1er - Production de moteurs d’hélicoptères
  • 4e - Production de turbosoufflantes
Note de bas de page *

Classement fondé sur la production finale.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

L’aviation générale comprend tous les avions qui ne sont pas utilisés dans les services de transport aérien régional et les services de ligne aérienne (excluant les avions à réaction d’affaires et les hélicoptères).

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Source : Simulation de vol : Frost & Sullivan, Formation au vol commercial et marché de la simulation, 2016; Production d’aéronefs : moyenne des données de Forecast International et de Teal Group (2017), 2018; Production de moteurs : Forecast International (2017), 2018.

icône de mondial Participation à la chaîne de valeur mondiale

Plus de 60 % des exportations de produits de l’industrie aérospatiale canadienne sont liées à la chaîne d’approvisionnement

  • La part des exportations de la chaîne d’approvisionnement a augmenté de près de 50 % au cours des 15 dernières années (de 2003 à 2017).

Figure 5 : Exportations de l’aérospatiale par catégorie de produits, 2017

la description détaillée se trouve sous l'image
Description de la figure 5
Exportations de l’aérospatiale par catégorie de produits 2017
Produits finaux 37 %
Simulateurs 4 %
Avions, hélicoptères et engins spatiaux 33 %
Éléments de la chaîne d’approvisionnement de l’aérospatiale 63 %
Moteurs d’aéronefsNote de bas de page * 57 %
Avionique 15 %
Trains d’atterrissageNote de bas de page * 10 %
Autres pièces 18 %
Note de bas de page *

Les moteurs et les trains d’atterrissage comprennent leurs systèmes et composants respectifs.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Source : Global Trade Atlas (2017), 2018.

icône de l'innovation Innovation et compétences

La part des emplois en STIMNote de bas de page * dans le domaine manufacturier aérospatiale était près du triple de la moyenne de toutes les industries manufacturières

Figure 6 : Part des emplois dans le domaine manufacturier aérospatial par type d’emploi, 2017

la description détaillée se trouve sous l'image
Description de la figure 6
Part des emplois dans le domaine manufacturier aérospatial par type d’emploi 2017
Production 52 %
STIM 26 %
Fonctions corporativesNote de bas de page ** 22 %
Note de bas de page *

Sciences, technologie, ingénierie et mathématiques
« Les femmes occupaient près du quart des emplois en STIM, une hausse de plus de 100 % de 2012 à 2017. »

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

Comprennent la gestion, l’administration, la commercialisation et les emplois non précisés.

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Source : Totalisation spéciale des données sur les emplois par industrie de Statistique Canada, 2018

L’aérospatiale était le principal intervenant en R-D parmi toutes les industries manufacturières canadiennes

  • La R-D menée par le domaine manufacturier de l’industrie aérospatiale a totalisé 1,7 milliard de dollars en 2017.
  • L’industrie manufacturière aérospatiale a contribué pour près du quart au total de la R-D menée par l’industrie manufacturière canadienne et menait plus de sept fois plus d’activités de R-D que la moyenne de l’industrie manufacturière dans son ensemble.

Figure 7 : R-D et intensité de la R-D dans l’industrie manufacturière, 2017

la description détaillée se trouve sous l'image
Description de la figure 7
R-D dans le secteur de la fabrication canadien, 2017
Manufacturier aérospatiale 24%
Tous les autres manufacturiers 76%
Intensité de la R-D dans l'industrie manufacturièreNote de bas de page *, 2017
Ensemble des manufacturier 3 %
Manufacturier aérospatiale 22 % Plus de 7 fois plus élevé
Note de bas de page *

Intensité de la R-D est calculé avec la ratio de R-D à PIB, reposant sur les tableaux CANSIM de Statistique Canada.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Source : Les estimations du modèle économique du PIB d’ISDE reposent sur des données récentes révisées de Statistique Canada, de l’Agence du revenu du Canada et des observations au niveau des entreprises, 2018

L’industrie aérospatiale canadienne a collaboré activement en R-D avec une multitude de partenaires

  • Des entreprises représentant plus de 70 % des activités en aérospatialeNote de bas de page * ont collaboré en R-D avec le milieu académique, le gouvernement et leurs fournisseurs.

Figure 8 : Collaboration en R-DNote de bas de page * de l’industrie aérospatiale selon le type de partenaire, 2016

la description détaillée se trouve sous l'image
Description de la figure 8
Activités de collaboration en R-D de l’industrie aérospatialeNote de bas de page *, par type de partenaire, 2016
% du total des ventes en aérospatiale
Milieu académique 75 %
Fournisseurs 73 %
Gouvernement 71 %
Clients 67 %
Autres entreprises 64 %
Note de bas de page *

Toute activité de collaboration qui a eu lieu entre 2014 et 2016. Les valeurs représentent la part des entreprises dans les revenus totaux de l’industrie aérospatiale. Les estimations d’ISDE reposent sur les données d’enquête et l’activité des entreprises qui ont répondu en détail aux questions concernant les pratiques de collaboration d’affaires.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Source : Enquête sur les industries canadiennes de la défense, de l’aérospatiale et de la marine (2016), 2018.

Conclusions principalesNote de bas de page *

L’industrie canadienne de l’aérospatiale est :

Note de bas de page *

Selon les données les plus récentes.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Icône de l'annexe Annexe

Annexe A1 — Définitions des industries aérospatiales canadiennes manufacturière et des services ERR

Annexe A2 — Principes méthodologiques concernant les retombées économiques

Annexe A1 — Définitions des industries aérospatiales canadiennes manufacturière et des services ERR

Industrie manufacturière aérospatiale

Activités principales :

  • Assemblages, sous-ensembles et pièces d’aéronef
  • Moteurs et pièces de moteur pour aéronefs
  • Fuselage, aile, queue et assemblage similaire
  • Assemblage de la queue et des ailes (empennage)
  • Simulateurs de vol
  • Recherche et développement de prototypes pour produits aérospatiaux
  • Systèmes spatiaux
  • Satellites et composants de satellite de télécommunications
  • Avionique
  • Hélicoptères, hélices et pièces

Industrie des services ERR en aérospatiale Note de bas de page *

Activités principales :

  • Entretien lourd, entretien et réparation d’aéronef
  • Entretien et réparation de moteurs d’aéronef
  • Entretien et réparation de composants et d’autres systèmes d’aéronef
  • Maintenance en ligne d’aéronefs (entretien dans les aéroports – ne comprend pas les revenus tirés de la vente de carburant)
  • Services de convoyage d’aéronefs
  • Services d’inspection d’aéronefs
  • Services de vérification d’aéronefs
  • Réparation de rembourrage d’aéronefs
Note de bas de page *

Sous-secteur des services ERR (ne comprend pas les activités ERR réalisées par les fabricants et les transporteurs aériens).

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Annexe A2 — Principes méthodologiques concernant les retombées économiques

Note de bas de page *

Ajout des principales entreprises dans les domaines du manufacturier spatiale, du manufacturier de matériel avionique, du manufacturier de simulateurs de vol et des services ERR.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

Le PIB est une mesure plus juste de l’activité réalisée au Canada par opposition aux revenus, qui tiennent compte du contenu étranger ainsi que des dépenses de R-D, de l’emploi et des revenus provenant de l’étranger (même lorsqu’ils sont enregistrés par une entreprise canadienne).

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Note de bas de page ***

Les estimations du modèle économique ne peuvent être comparées aux estimations faites dans les rapports précédents, car Statistique Canada a mis à jour son cadre des entrées-sorties pour toutes les industries en avril 2018.

Retour à la référence de la note de bas de page *** 

Note de bas de page ****

Cet écart est observé entre les estimations d’avril 2018 (les plus récentes) qui se fondent sur les multiplicateurs de 2014 et les estimations initiales fondées sur les multiplicateurs de 2011.

Retour à la référence de la note de bas de page **** 

Annexe B

Annexe B1 — Indicateurs de retombées économiques (2017)

Annexe B2 — Indicateurs industriels (2017)

Annexe B3 — Indicateurs industriels (2012-2017)

Annexe B1 — Indicateurs de retombées économiques (2017)Note de bas de page *

Retombées sur le PIB du Canada
(en millions de dollars)
  Industrie aérospatiale Fournisseurs canadiens de l’industrie aérospatiale Dépenses de consommation des employés associés TotalNote de bas de page **
Manufacturier aérospatiale 8 613 3 511 3 081 15 204
Services ERR aérospatiale 4 025 3 251 2 034 9 310
Aérospatiale, industrie totale 12 638 6 762 5 115 24 514
Retombées sur l’emploi au Canada
(en nombre d’emplois)
  Industrie aérospatiale Fournisseurs canadiens de l’industrie aérospatiale Dépenses de consommation des employés associés TotalNote de bas de page **
Manufacturier aérospatiale 53 588 26 645 25 011 105 244
Services ERR aérospatiale 31 998 31 705 19 379 83 082
Aérospatiale, industrie totale 85 586 58 350 44 391 188 327
Note de bas de page *

Multiplicateurs nationaux d’entrées-sorties (2014) rajustés en fonction du PIB de 2017 (en dollars chaînés de 2007) et de l’emploi.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

Comprend l’industrie aérospatiale (retombées économiques directes des entreprises pour lesquelles l’aérospatiale est l’activité principale), les fournisseurs de l’industrie aérospatiale (retombées économiques indirectes des entreprises pour lesquelles l’aérospatiale n’est pas l’activité principale) et les dépenses de consommation des employés associés (retombées économiques induites).

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Nota : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme ne correspond pas nécessairement au total indiqué.

Source : Les estimations du modèle économique d’ISDE reposent sur des données récentes révisées du Registre des entreprises de Statistique Canada, de CANSIM, de l’Agence du revenu du Canada et des observations à l’échelle des entreprises, 2018.

Annexe B2

Annexe B2 — Indicateurs industriels (2017)Note de bas de page *
  Manufacturier aérospatiale Services ERR aérospatiale Aérospatiale, industrie totale
PIB (en millions de dollars) 8 613 4 025 12 638
Emploi (nombre d’emplois) 53 588 31 998 85 586
Revenus (en millions de dollars) 21 151 7 831 28 982
R-DNote de bas de page ** (en millions de dollars) 1 744 42 1 786
ExportationsNote de bas de page *** (en millions de dollars) 15 069 S.O.Note de bas de page *** 15 069Note de bas de page ***
Note de bas de page *

Multiplicateurs nationaux d’entrées-sorties (2014) rajustés en fonction du PIB de 2017 (en dollars chaînés de 2007) et de l’emploi. Les revenus et les dépenses de R-D sont exprimés en dollars actuels.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

Plusieurs aspects de l’Enquête annuelle sur la recherche et le développement dans l’industrie canadienne de Statistique Canada auprès de l’industrie canadienne ont été revus depuis 2016, incluant les concepts, la méthodologie, la méthode de collecte de données et le système de traitement des données. Les concepts et définitions employés dans la collecte et la diffusion des données sur la R-D sont tirés du Manuel de Frascati 2015 : Lignes directrices pour le recueil et la communication des données sur la recherche et le développement expérimental (Organisation de coopération et de développement économiques [OCDE], 2015). Selon cette définition : « La R-D englobe les activités créatives et systématiques entreprises en vue d’accroître la somme des connaissances — y compris la connaissance de l’humanité, de la culture et de la société — et concevoir de nouvelles applications à partir des connaissances existantes. »

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Note de bas de page ***

Les chiffres sur les exportations sont tirés des Données sur le commerce en direct (2017), 2018. Les données sur les exportations pour les services d’ERR aérospatiaux ne sont pas disponibles.

Retour à la référence de la note de bas de page *** 

Nota : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme ne correspond pas nécessairement au total indiqué.

Source : Les estimations du modèle économique d’ISDE reposent sur des données récentes révisées du Registre des entreprises de Statistique Canada, de CANSIM, de l’Agence du revenu du Canada et des observations à l’échelle des entreprises, 2018.

Annexe B3

Annexe B3 — Indicateurs industriels (2012-2017)Note de bas de page *
  Industrie 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Évolution en % de 2012 à 2017
PIB
(en millions de dollars)
Manufacturier aérospatiale 8 974 9 474 10 325 9 787 9 167 8 613 -4,0%
Services ERR aérospatiale 3 195 3 247 3 520 3 664 3 802 4 025 + 26,0%
Aérospatiale, industrie totale 12 169 12 722 13 845 13 452 12 969 12 638 +3,9%
Contribution de l’aérospatiale à l’économie canadienneNote de bas de page ** 23 231 24 236 26 369 25 753 24 976 24 514 +5,5%
Emploi
(nombre d’emplois)
Manufacturier aérospatiale 56 648 58 079 60 140 57 648 55 725 53 588 -5,4%
Services ERR aérospatiale 28 541 28 695 30 242 31 314 31 457 31 998 + 12,1%
Aérospatiale, industrie totale 85 190 86 773 90 382 88 961 87 182 85 586 +0,5%
Contribution de l’aérospatiale à l’économie canadienneNote de bas de page ** 185 362 188 570 196 635 194 523 191 119 188 327 +1,6%
Revenus
(en millions de dollars)
Manufacturier aérospatiale 15 860 17 397 20 863 22 550 20 234 21 151 + 33,4%
Services ERR aérospatiale 6 985 7  022 7 401 7 663 7 698 7 831 + 12,1%
Aérospatiale, totale 22 845 24 420 28 264 30 214 27 932 28 982 +26,9%
R-DNote de bas de page ***
(en millions de dollars)
Aérospatiale, totale 1 843 1 993 2 052 2 003 1 825 1 786 -3,1%
Note de bas de page *

Multiplicateurs nationaux d’entrées-sorties (2014) rajustés en fonction du PIB de 2017 (en dollars chaînés de 2007) et de l’emploi. Les revenus et les dépenses de R-D sont exprimés en dollars actuels.

Retour à la référence de la note de bas de page * 

Note de bas de page **

Comprend l’industrie aérospatiale (retombées économiques directes des entreprises pour lesquelles l’aérospatiale est l’activité principale), les fournisseurs de l’industrie aérospatiale (retombées économiques indirectes des entreprises pour lesquelles l’aérospatiale n’est pas l’activité principale) et les dépenses de consommation des employés associés (retombées économiques induites).

Retour à la référence de la note de bas de page ** 

Note de bas de page ***

Plusieurs aspects de l’Enquête annuelle sur la recherche et le développement dans l’industrie canadienne de Statistique Canada auprès de l’industrie canadienne ont été revus en 2016, dont les concepts, la méthodologie, la méthode de collecte de données et le système de traitement des données. Les concepts et définitions employés dans la collecte et la diffusion des données sur la R-D sont tirés du Manuel de Frascati 2015 : Lignes directrices pour le recueil et la communication des données sur la recherche et le développement expérimental (Organisation de coopération et de développement économiques [OCDE], 2015). Selon cette définition : « La R-D englobe les activités créatives et systématiques entreprises en vue d’accroître la somme des connaissances — y compris la connaissance de l’humanité, de la culture et de la société — et concevoir de nouvelles applications à partir des connaissances existantes. »

Retour à la référence de la note de bas de page *** 

Nota : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme ne correspond pas nécessairement au total indiqué.

Source : Les estimations du modèle économique d’ISDE reposent sur des données récentes révisées du Registre des entreprises de Statistique Canada, de CANSIM, de l’Agence du revenu du Canada et des observations à l’échelle des entreprises, 2018.

Date de modification :