Résultats aux examens oraux devant jury de 2017

Généralités

Quarante et un (41) candidats se sont présentés aux examens oraux devant jury de 2017, ce qui constitue une augmentation par rapport aux 30 candidats de 2016. Parmi ces 41 candidats, 34 se présentaient pour la première fois aux examens, et les 7 autres s’y étaient déjà présentés dans le passé.

Résultats

Les membres du jury ont recommandé l’attribution de 34 licences, ce qui correspond à un taux de réussite de 83 %. Dans 7 cas, ils n’ont pas fait de recommandation positive.

La plupart des candidats étaient bien préparés et ont fait la preuve qu’ils maîtrisaient toutes les compétences évaluées.

Dans les dossiers qui n’ont pas donné lieu à une recommandation positive :

  • 3 candidats présentaient des lacunes dans toutes les compétences évaluées;
  • 4 candidats présentaient des lacunes principalement pour les questions fondées sur le jugement.

Parmi les 7 candidats qui s’étaient déjà présentés devant le jury, 4 (soit 57 %) ont obtenu cette année une recommandation positive.

Observations

Le Bureau du surintendant des faillites (BSF) a institué les examens oraux devant jury fondés sur les compétences actuels en 2014, et depuis, 197 candidats y ont pris part. Trente pour cent (30 %) des candidats se sont déjà présentés plus d’une fois aux examens oraux devant jury. Soixante treize pour cent (73 %) d’entre eux ont obtenu une recommandation positive lors d’une tentative subséquente.

Les graphiques ci dessous présentent de l’information sur le taux de réussite des candidats depuis 2014 en fonction de l’âge, du niveau de scolarité, de l’expérience de travail et des tentatives antérieures de participation aux examens.

Âge

Les taux de réussite se ressemblent beaucoup pour tous les groupes d’âge.

Figure 1 : Taux de réussite des candidats à l'examen oral par tranche d'âge

Taux de réussite des candidats à l'examen oral par tranche d'âge
Description de la figure 1

Ce graphique à barres présente le taux de réussite des candidats à l’examen oral entre 2013 et 2017 par tranche d’âge.

Le taux de réussite des candidats âgés de plus de 40 ans est de 70 %.

Le taux de réussite des candidats âgés de 30 à 39 ans de 77 %.

Le taux de réussite des candidats âgés de moins de 30 ans est de 71 %.

Scolarité

Le taux de réussite des participants augmente en fonction de leur niveau de scolarité.

Figure 2 : Taux de réussite des candidats à l'examen oral par niveau de scolarité

Taux de réussite des candidats à l'examen oral par niveau de scolarité
Description de la figure 2

Ce graphique à barres présente le taux de réussite des candidats entre 2013 et 2017 par plus haut niveau de scolarité atteint.

Le taux de réussite des candidats ayant une maîtrise est de 91 %.

Le taux de réussite des candidats ayant un baccalauréat est de 75 %.

Le taux de réussite des candidats ayant un diplôme est de 63 %.

Le taux de réussite des candidats ayant fait des études secondaires est de 61 %.

Expérience

Les candidats qui possèdent de 5 à 9 années d’expérience de travail dans le domaine de l’insolvabilité sont ceux qui réussissent le mieux aux examens oraux devant jury.

Figure 3 : Taux de réussite des candidats à l'examen oral par expérience professionnelle

Taux de réussite des candidats à l'examen oral par expérience professionnelle
Description de la figure 3

Ce graphique à barres présente le taux de réussite des candidats à l’examen oral entre 2013 et 2017 par nombre d’années d’expérience professionnelle.

Le taux de réussite des candidats ayant plus de 10 années d’expérience professionnelle est de 62 %.

Le taux de réussite des candidats ayant de 5 à 9 années d’expérience professionnelle est de 82 %.

Le taux de réussite des candidats ayant moins de 5 années d’expérience professionnelle est de 70 %.

Date de modification :