Foire aux questions

  1. Qu'est-il arrivé au Programme d'accès communautaire (PAC)?
  2. Pourquoi le gouvernement du Canada a-t-il mis un terme au financement du PAC?
  3. Qu'adviendra-t-il du financement de la Stratégie emploi jeunesse qui était alloué à l'Initiative jeunesse du PAC?
  4. Si mon centre local du PAC ferme, comment pourrai-je continuer de profiter d'un accès public à Internet?
  5. Quels autres programmes connexes du gouvernement du Canada pourront aider les centres du PAC à accéder aux technologies?
  6. Qu'adviendra-t-il des centres du PAC?

Question 1. Qu'est-il arrivé au Programme d'accès communautaire (PAC)?

Réponse : Le financement fédéral versé au PAC a pris fin, comme prévu, le 31 mars 2012. Le PAC a été lancé en 1995 et il a atteint ses objectifs. La vaste majorité des Canadiens sont branchés à Internet à la maison, et bon nombre d'entre eux y ont également accès à l'aide d'appareils mobiles.

Question 2. Pourquoi le gouvernement du Canada a-t-il mis un terme au financement du PAC?

Réponse : Le PAC a été lancé en 1995 alors qu'Internet en était à ses débuts. À cette époque, il devenait de plus en plus évident qu'Internet serait essentiel à la compétitivité future du Canada. L'objectif du Programme était donc d'encourager la population à participer à l'économie du savoir en maximisant l'accessibilité à des ordinateurs et à Internet par l'intermédiaire de points d'accès public, comme les bibliothèques publiques, partout au Canada.

En 1995, seulement 40 % des foyers canadiens avaient un ordinateur et environ 10 % à peine de ces foyers avaient un accès à Internet. En revanche, environ 79 % des Canadiens avaient accès à Internet à la maison en 2010. Aujourd'hui, avec l'arrivée des téléphones intelligents, de nombreux Canadiens profitent d'un accès mobile à Internet.

Par ailleurs, à la suite de l'achèvement du programme Large bande Canada : Un milieu rural branché, à l'été 2012 — et si l'on tient compte d'autres initiatives des gouvernements provinciaux et du secteur privé —, moins de 2 % des foyers canadiens n'auront pas accès aux services de base à large bande de 1,5 mégabit par seconde.

Question 3. Qu'adviendra-t-il du financement de la Stratégie emploi jeunesse qui était alloué à l'Initiative jeunesse du PAC?

Réponse : Le gouvernement fédéral continuera de verser du financement afin d'appuyer jusqu'à 1 300 stages pour les jeunes par année dans les centres communautaires d'accès à Internet. Les jeunes Canadiens pourront ainsi acquérir les compétences et l'expérience essentielles afin de faire leur entrée sur le marché du travail, tout en contribuant à la création d'emplois. Les anciens centres du PAC continueront d'être admissibles à ce financement.

Question 4. Si mon centre local du PAC ferme, comment pourrai-je continuer de profiter d'un accès public à Internet?

Réponse : La plupart des centres du PAC ne dépendent pas exclusivement du financement fédéral et il est attendu que certains centres resteront ouverts. Si le centre local où vous aviez l'habitude de vous rendre pour accéder aux services gouvernementaux ferme ses portes et que vous êtes à la recherche d'une solution de rechange, Service Canada met à votre disposition, dans près de 600 points de service, un guichet unique donnant accès à une vaste gamme de programmes et de services du gouvernement du Canada. Pour trouver un centre dans votre région, veuillez consulter le site Web de Service Canada. Le gouvernement du Canada offre un certain nombre de programmes qui visent précisément à aider les personnes à trouver un emploi et à améliorer leurs compétences. Pour de plus amples renseignements sur ces services, veuillez composer le 1 800 O-CANADA.

De nombreuses bibliothèques publiques du pays proposent aussi un accès à Internet dans le cadre de leurs services de base. Par ailleurs, plusieurs collèges, écoles et centres communautaires continueront d'offrir un accès public à Internet.

Question 5. Quels autres programmes connexes du gouvernement du Canada pourront aider les centres du PAC à accéder aux technologies?

Réponse : Les écoles, les bibliothèques et les organismes d'apprentissage sans but lucratif continueront à profiter d'autres initiatives fédérales comme le Programme des ordinateurs pour les écoles. Ce dernier recueille, répare et remet à neuf des ordinateurs excédentaires provenant des administrations publiques et du secteur privé, puis les distribue à des écoles, à des bibliothèques publiques et à des organismes d'apprentissage sans but lucratif d'un bout à l'autre du Canada. Le gouvernement du Canada continuera également à offrir un appui financier en ce qui concerne les stages pour les jeunes dans les centres communautaires d'accès à Internet.

Question 6. Qu'adviendra-t-il des centres du PAC?

Réponse : La plupart des centres du PAC ne dépendent pas exclusivement du financement fédéral. Certains d'entre eux pourraient demeurer ouverts. Les centres demeureront propriétaires du matériel, comme les ordinateurs, qu'ils auront obtenu ou que d'autres bénéficiaires auront obtenu grâce au financement du PAC.

Date de modification :