Sélection de la langue

Recherche

Méthode de réduction des essais de DAS

Sujet : Méthode de réduction des essais du débit d’absorption spécifique (DAS) pour les modules ou les dispositifs dotés des technologies Bluetooth et RLAN fonctionnant dans la bande de fréquences de 2 402 à 2 483,5 MHz.


À l'heure actuelle, de plus en plus de dispositifs et de modules reposent à la fois sur les technologies Bluetooth et RLAN (par exemple, IEEE802.11b, g et/ou n) qui se trouvent au même endroit. Les technologies Bluetooth et RLAN fonctionnant à une fréquence de 2,4 GHz font appel au même amplificateur de puissance et à la même antenne. Cependant, l'un d’eux fonctionne à une puissance moins élevée que l'autre. Industrie Canada a élaboré une méthode de réduction du nombre d'essais afin de diminuer le nombre de mesures du DAS qu'on devrait normalement prendre sur les appareils radio faisant appel à ces deux technologies.

La méthode suivante de réduction des essais peut être utilisée afin de réduire le nombre total de mesures du DAS pour Bluetooth. Cette méthode doit être employée séparément pour les configurations d'essai de la tête, de la version portée/montée sur soi et des points chauds.

En ce qui concerne les appareils devant faire l'objet d'évaluations simultanées du DAS de transmission, les résultats de DAS présentés dans les rapports qu'on a obtenus en faisant appel à la méthode de réduction des essais décrite aux présentes peuvent être utilisés afin de déterminer les valeurs de DAS dans les scénarios de transmission simultanée. En ce qui concerne les configurations d'essai qui ne demandent aucune évaluation du DAS en vertu des réductions des essais suivants ou reposant sur les seuils limites d'exemption de courant énoncés dans le document RSS-102, numéro 5, une valeur de DAS de 0,4 W/kg ou une valeur de DAS estimée basée sur le rapport entre le niveau de puissance Bluetooth et la limite d'exemptionFootnote 1 de puissance peut être utilisée afin de déterminer la valeur de DAS autonome pour Bluetooth.

Méthode de réduction des essais de Bluetooth

Cette méthode ne peut s'utiliser que si on répond aux exigences suivantes :

  1. Le même étage d'amplificateur RF est utilisé pour le Wi-Fi et pour Bluetooth.
  2. La même antenne est utilisée pour le Wi-Fi et pour Bluetooth.
  3. La puissance de sortie moyenne en fonction du temps pour Bluetooth est d'au moins 2 dB inférieure à la puissance de sortie du Wi-Fi
  4. Le même système de mesure du DAS (sonde, fantôme, liquide et électronique) est utilisé pour tous les modes.=

Méthode de réduction des essais :

  1. En vertu des résultats obtenus du DAS pour Wi-Fi dans la plage de fréquences déclarée (en tenant compte de la tolérance d'accord), déterminer la configuration d'essai (position d'essai) ayant produit le pire DAS pour Wi-Fi.
  2. Si les mesures maximales de la puissance de sortie en fonction du temps qu'on a réalisées sur Bluetooth se situent à ¼ dB près pour les canaux à fréquence faible, moyenne et élevée, mesurer le DAS pour Bluetooth en faisant appel à la même configuration d'essai qui a produit le pire DAS obtenu pour Wi-Fi sur le canal Bluetooth le plus rapproché de ce même canal Wi-Fi qu'on a essayé. Autrement, mesurer le DAS sur le canal présentant la puissance de sortie moyenne en fonction du temps la plus élevée qu'on a mesurée pour Bluetooth. Dans le cas des appareils présentant plusieurs modes de fonctionnement sur Bluetooth, l'essai de DAS pour Bluetooth doit être réalisé au mode présentant l'ordre de modulation le plus faible tant et aussi longtemps que la puissance de sortie moyenne en fonction du temps (incluant la tolérance d'accord) des ordres de modulation plus élevés se situe à ¼ dB près du mode de fonctionnement avec la modulation la moins élevée. Cependant, si tel n'est pas le cas, le mode de fonctionnement présentant la puissance de sortie moyenne en fonction du temps la plus élevée, incluant la tolérance d'accord, doit être utilisé afin d'évaluer le DAS.
  3. Si le DAS obtenu pour Bluetooth est <= 0,8 W/kg (incluant la tolérance d'accord), aucun autre essai n'est nécessaire pour Bluetooth. Si le DAS obtenu pour Bluetooth est > 0,8 W/kg, mesurer le DAS pour tous les autres canaux d'essai de Bluetooth par défaut (soit les canaux de basse et de haute fréquences si le canal intermédiaire a déjà fait l'objet d'une évaluation).
  4. Pour déterminer les exigences additionnelles en matière d'essai du DAS correspondant aux autres configurations d'essai alors que le DAS obtenu pour Bluetooth est > 0,8 W/kg, estimer le DAS pour Bluetooth en procédant comme suit pour la configuration d'essai de DAS la plus élevée suivante (en fonction des configurations d'essai de Wi-Fi):
    1. Déterminer le rapport de DAS (Rsar) en fonction du pire DAS obtenu pour Wi-Fi (Wi-Fi sar1) et Bluetooth (BTsar1) en procédant comme suit à partir des résultats du DAS qu'on a déterminés précédemment pour la pire configuration d'essai;
      1. Rsar = BTsar1 / Wi-Fisar1

    2. Calculer le DAS estimé pour Bluetooth (BTsar2) pour la configuration d'essai suivante qui a donné lieu aux résultats de DAS les plus élevés suivants pour le Wi-Fi (Wi-Fi sar2), soit :
      1. BTsar2 = Wi-Fisar x Rsar
  5. Si le DAS estimé pour Bluetooth dans la configuration d'essai la plus élevée suivante est < 0,8 W/kg, aucun autre essai n'est nécessaire pour Bluetooth. Si le DAS estimé est > 0,8 W/kg,
Date de modification :