Sélection de la langue

Recherche

Avis 2020 - DRS0019

le 19 octobre 2020

Directives pour l’évaluation de l’exposition aux RF des dispositifs portatifs de transfert d’alimentation sans fil (TASF)


Le présent avis fournit des directives pour veiller à ce que l’exposition aux RF des dispositifs portatifs de transfert d’alimentation sans fil soit évaluée selon les règles d’ISDE.


1. Introduction

Le transfert d’alimentation sans fil est en popularité croissante parmi les dispositifs portatifs, comme les tablettes et les téléphones intelligents. Alors que les premiers dispositifs portatifs n'étaient que capables de recevoir de l'énergie, de nouveaux appareils ont la capacité d’alimenter des accessoires ou d'autres appareils.


La plupart des implémentations TASF pour les dispositifs portatifs fonctionnent entre 100 kHz et 10 MHz. En conséquence, ils doivent respecter les limites empêchant à la fois les effets thermiques et de stimulation des nerfs (SN).


2. Méthodes d’évaluation

Les dispositifs portatifs TASF doivent se conformer aux restrictions de base applicables à l’intensité du champ électrique interne et au débit d'absorption spécifique (DAS) afin de, respectivement, prévenir la SN et les effets thermiques. Bien que la restriction de base pour la SN s'applique de 3 kHz à 10 MHz, le DAS s'applique de 100 kHz à 10 MHz. Toutefois, il n’y a aucun système de mesure disponible sur le marché pour mesurer ces quantités dans la gamme de 100 kHz à 10 MHz. Par conséquent, il y a deux options pour évaluer la conformité des dispositifs portatifs TASF :

  1. évaluation par modélisation (simulation) par rapport aux restrictions de base. Les requérants doivent consulter ISDE pour obtenir des directives à cet égard.
  2. mesure du champ électrique (E) et magnétique (H) à des fins de comparaison avec les niveaux de référence basés sur la DAS et SN qui sont résumés dans le tableau 4 du CNR-102. Si l’un des niveaux de référence excède la limite prescrite, une évaluation par modélisation est requise conformément à (a).

Il est important de noter que les dispositifs portatifs TASF ne répondent pas aux conditions relatives à la dispense (exemption) de l'évaluation courante décrites à la Section 6.4.4 de RSS-216. En outre, ils ne doivent pas être traités comme des dispositifs TASF conçus pour être utilisés sur une surface de bureau, puisque l’alimentation d’un autre appareil peut survenir lorsque les dispositifs sont dans une configuration portée sur le corps.


3. Distance de séparation

Pour la conformité au DAS, les dispositifs portatifs TAFS peuvent être évalués en vertu des conditions portées sur le corps. Conformément à la section 3.1.1 du CNR-102, au moment d'évaluer la conformité au DAS, la distance de séparation maximale autorisée est de 15 mm.


La section 6.4 de la PRS-002 affirme que la conformité SN peut être évaluée à une distance de séparation logique fondée sur des conditions d’utilisation normales, et qui est déclarée par le fabricant dans le manuel de l’utilisateur. Dans le cas des dispositifs portatifs TASF, la distance de séparation pour les essais de conformité NS doit également être de 15 mm ou moins.


Pour les dispositifs portatifs TASF envisagés aux fins d’homologation, le manuel de l’utilisateur doit préciser la distance de séparation lorsque la fonction de TASF est activée, et la distance de séparation ne doit pas être supérieure à 15 mm.


4. Sonde du matériel d’essai

Toutes les mesures de champs doivent être effectuées en utilisant une sonde qui répond aux exigences énoncées dans la section 5.2 de PRS-002 (des précisions supplémentaires se trouvent dans l’avis 2020 – DRS0012).


5. Conditions d’essai

Les requérants doivent consulter ISDE pour obtenir des directives pour les évaluations par modélisation.


Lors de l’exécution des mesures des champs à des fins de comparaison avec les niveaux de référence, seule la directive suivante fournie dans la section 6.4.4 de RSS-216 est pertinente :

« L'exposition aux RF doit être évaluée alors que les dispositifs clients sont alimentés/rechargés par le dispositif source à son niveau de puissance maximal. De plus, tous les transmetteurs, y compris ceux qui ne sont pas utilisés aux fins de transfert d'alimentation sans fil, doivent fonctionner simultanément à leur puissance maximale. »


Dans le contexte de la SN, les procédures pertinentes énoncées dans SPR-002 devront être suivies.


Les mesures devront saisir le champ le plus élevé auquel un utilisateur peut être exposé. Cela peut exiger plusieurs mesures, prises de chaque côté de l’équipement soumis à l’essai.


6. Prochainement

ISDE modernisera ses directives concernant les dispositifs TASF. Les évaluations par modélisation seront privilégiées à court terme; l’approche utilisée à l’interne sera développée et généralisée à cette fin. Au fur et à mesure que des méthodes d’évaluation reconnues à l’échelle internationale et des systèmes de mesure seront commercialement disponibles, ils seront évalués et intégrés dans les lignes directrices d'ISDE s’il y a lieu.

Date de modification :