Gouvernement du Canada | Government of Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programme d'étude de le cybergouvernement du CCRcP 2007

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Délégation de 47 participants africains au Programme d'étude sur le cybergouvernement de 2007 du CCRcP et à la GTEC

Le Centre canadien de ressources en cyberpolitiques (CCRcP) a accueilli 47 délégués africains provenant de 21 pays lors du 3e programme d'étude annuel sur le cybergouvernement du CCRcP et de la Conférence et exposition sur la technologie dans l'administration gouvernementale (GTEC) qui ont eu lieu à Ottawa du 15 au 19 octobre 2007. Le Programme d'étude vise à enrichir et à renforcer les efforts d'élaboration de cyberpolitiques déployés par les pays africains en permettant à d'importants décisionnaires africains de participer à cette fructueuse activité de réseautage et d'échange de connaissances. La GTEC, qui précédait le Programme, est un événement tout aussi profitable qui porte sur l'innovation et les progrès réalisés en ce qui a trait à l'utilisation que fait le gouvernement de la technologie de l'information et des communications (TI/TC).

Délégation du Programme d'étude sur le cybergouvernement 2007 du CCRcP
Délégation du Programme d'étude sur le cybergouvernement 2007 du CCRcP

La délégation africaine était formée de hauts décisionnaires, de mandataires d'organismes de réglementation et de spécialistes de la TI/TC, qui représentaient quatre régions de l'Afrique. Les gouvernements africains manifestaient ainsi leur engagement à acquérir les connaissances nécessaires pour mieux utiliser la TI/TC dans le contexte de la réalisation de leurs objectifs socio-économiques. Les délégués ont échangé de l'information et ont fait part de leurs idées avec des délégués d'autres pays et leurs homologues canadiens lors de cette occasion de réseautage unique. Cette activité s'est révélée particulièrement utile, comme l'ont souligné les délégués, dans la mesure où elle favorise une meilleure collaboration Sud-Sud, grâce à laquelle les pays africains pourront repérer des défis semblables et découvrir des solutions pour y faire face.

Grâce aux nombreuses présentations faites lors de la GTEC au sujet de l'utilisation de la TI/TC dans le secteur public, les participants africains ont approfondi leur connaissance des façons d'améliorer la prestation des services en gérant l'information et la technologie. Afin d'optimiser le volet d'apprentissage de ce programme d'étude, le CCRcP a collaboré avec les collèges Algonquin et CGI, afin de fournir aux participants une occasion d'observer le fonctionnement de la TI/TC. Les collèges Algonquin et CGI ont accueilli la délégation africaine, ce qui s'est révélé un utile complément à la partie théorique de leur expérience d'apprentissage. La visite du collège Algonquin comprenait une présentation sur l'apprentissage en ligne, une démonstration de la programmation opératoire au moyen de la vidéoconférence, une simulation d'une intervention sanitaire d'urgence et une visite du centre de simulation.

La délégation au Collège Algonguin
La délégation au Collège Algonguin

Les délégués ont trouvé les deux visites utiles et instructives dans la mesure où elles ont élargi leurs horizons dans le secteur de l'application de la TI/TC. De plus, la visite au CGI – un chef de file en matière prestation de services liés à la TI et aux processus administratifs – s'est révélée particulièrement intéressante du fait qu'elle mettait en évidence la valeur d'un partenariat entre les secteurs public et privé et qu'elle servait à montrer les façons d'en faire un outil efficace pour la prestation des services publics, comme l'a remarqué un délégué du Kenya. Cette année, un autre résultat notable du Programme d'étude a été l'élaboration d'une évaluation des besoins régionaux en matière de TI/TC par les délégués. En reconnaissant que la TI/TC nous permet d'aller au-delà des frontières nationales, les délégués ont collaboré pour cerner les besoins régionaux, au lieu de se concentrer sur les défis propres aux pays. Cet exercice a permis aux participants d'en apprendre davantage sur la situation des pays voisins en ce qui a trait à la TI/TC et sur les nouvelles possibilités pour d'éventuels partenariats et collaborations Sud-Sud.

Le Programme d'étude sur le cybergouvernement du CCRcP est conçu stratégiquement pour assister l'Afrique de façon substantielle dans sa quête visant à profiter des avantages qu'offre la TI/TC. Décrites par l'un des délégués comme étant un terreau fertile pour tirer parti des leçons apprises par d'autres, la visite au Canada et la participation au Programme d'étude ont été saluées par les délégués comme une expérience qui aura très efficacement appuyé les efforts de l'Afrique pour créer des environnements de TI/TC favorables au moyen de l'élaboration de cyberpolitiques et de stratégies efficaces. Il est essentiel de lui donner les moyens d'y parvenir, puisqu'on stimule ainsi un déploiement à grande échelle de la TI/TC sur le continent, laquelle est de plus en plus reconnue comme un puissant outil d'amélioration des conditions socio-économiques et de promotion de la bonne gouvernance.

Liste des pays : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cap Vert, Éthiopie, Ghana, Kenya, Mali, Mauritanie, Mozambique, Maroc, Namibie, Niger, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Afrique du sud, Swaziland, Tanzanie, Tunisie, Ouganda.

Plus de photos de l'événement

Session d'introduction
Session d'introduction

Photo de Dr. Richard Gakuba (Rwanda), Jeff Outram (EFPC), Patricia Dovi Sampson (Ghana), Mame Ousmane Kane (Sénégal), Mbacké Fall (Mauritanie)
De gauche à droite : Dr. Richard Gakuba (Rwanda), Jeff Outram (EFPC), Patricia Dovi Sampson (Ghana), Mame Ousmane Kane (Sénégal), Mbacké Fall (Mauritanie)

Photo de Girma Dessalegn (CEA), membre de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Eskedar Nega (CEA), Eric Davies (ancien directeur exécutif de GTEC) au Gala des Prix de Distinction de GTEC
De gauche à droite : Girma Dessalegn (CEA), membre de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Eskedar Nega (CEA), Eric Davies (ancien directeur exécutif de GTEC) au Gala des Prix de Distinction de GTEC