Sélection de la langue

Recherche

I. Introduction Rapport panoramique sur les brevets - Huile et gaz de schiste

Le présent rapport vise à mettre en lumière l'activité de dépôt de brevets récente dans le sous-secteur de l'huile et du gaz de schiste dans le but d'offrir des perspectives à ceux qui travaillent dans ce domaine intéressant et important.

L'huile et le gaz de schiste joueront un rôle important dans le contexte énergétique mondial au cours des prochaines décennies. L'innovation jouera aussi un rôle clé dans l'optimisation de l'extraction de ces sources d'huile et de gaz non conventionnelles, tout en permettant de réduire les coûts et l'impact des processus sur l'environnement.

Ce sous-secteur présente un intérêt croissant, compte tenu du fait qu'on y observe une augmentation de l'activité de dépôt de brevets de l'ordre de 188 % depuis 2000. On compte, à l'échelle mondiale, environ 4 000 familles de brevets publiés en lien avec le sous-secteur de l'huile et du gaz de schiste, dont 100 qui proviennent de demandeurs canadiens. L'analyse révèle que les cinq principaux demandeurs ne représentent que 12 % de l'ensemble de l'activité de dépôt de brevets pour ce sous-secteur. Au chapitre de l'innovation, c'est donc dire que l'industrie pourrait être assez concurrentielle malgré la présence d'un certain nombre de très grandes sociétés.

Selon la liste des principaux demandeurs, il est évident que les entreprises chinoises, américaines et japonaises sont d'importants auteurs de brevets à l'échelle mondiale. Mentionnons, parmi les principaux déposants de brevets canadiens, la société Trican Well Service Limited, Envirollea Incorporated et GASFRAC Energy Services Incorporated. Ces importants déposants canadiens ont tous leur siège social à Calgary (Alberta). Lorsqu'on examine l'activité de dépôt de brevets à l'OPIC, les constatations générales se révèlent très semblables à celles découlant de l'analyse mondiale, mais sur une échelle plus modeste, étant donné que la plupart des acteurs importants déposent leurs brevets au Canada.

Les cartes perspectives des brevets permettent de voir les chevauchements dans l'activité de dépôt de brevets qui identifient une collaboration potentielle ou une concurrence intense sur le plan de l'innovation. Par ailleurs, il semble que certains des principaux déposants ne soient pas actifs dans les mêmes secteurs.

: Forage de deux puits d'huile - La description suit
Description de l'image 1

L'image 1 illustre deux méthodes d'extraction du gaz de schiste. Le côté gauche représente la production de gaz non conventionnelle où le forage est effectué plus profondément dans la formation rocheuse représentée dans la partie inférieure de l'image. Dans ce cas, l'image démontre la fracturation de la formation rocheuse où le gaz est emprisonné à la suite d'une fracturation horizontale.

Le côté droit représente la production de gaz conventionnelle suivant laquelle un puits est foré verticalement pour atteindre un réservoir de gaz dans le grès, soit l'endroit où le gaz migre depuis la formation de rocheuse, aussi représenté dans la partie inférieure de l'image.

Le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) classe ce sous-secteur de l'industrie dans le groupe tutélaire « Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz », ou SCIAN 21. Le groupe secondaire de ce sous-secteur est l'extraction de pétrole par des méthodes non conventionnelles. Cette industrie comprend des entreprises dont l'activité principale consiste à produire du pétrole brut à partir de schiste de surface, de sols bitumineux ou de réservoirs où les hydrocarbures sont des semi-solides et où les méthodes de production conventionnelles ne peuvent pas être employées. Les entreprises évoluant au sein de ce sous-secteur de l'industrie utilisent des techniques de forage de pointe pour extraire du pétrole et du gaz des formations de schiste. Ces techniques consistent à forer à une grande profondeur sous la surface, à tourner les trépans pour créer des puits horizontaux, puis à souffler l'eau, le sable et les produits chimiques à un niveau de pression élevé dans les puits, ce qui crée des fissures dans les formations de schiste et permet de pomper l'huile et le gaz à la surface.

Date de modification :