PRANA : le « snacktivisme » rendu possible par des marques de commerce fortes

De : Office de la propriété intellectuelle du Canada

L'attention croissante que portent les Canadiens à la nutrition ainsi qu'à la façon dont leurs aliments sont produits et emballés amène les entreprises à exploiter les possibilités qui s'offrent à elles dans ce nouveau créneau. Parmi les pionniers de l'industrie des collations biologiques, on trouve PRANA, une entreprise canadienne de Montréal qui vend des collations végétaliennes biologiques.

Les fondateurs de PRANA, Alon Farber and Marie-Josée Richer.

Les fondateurs de PRANA, Alon Farber et Marie-Josée Richer, ont trouvé l'idée du nom de l'entreprise lors d'un voyage en Inde au début des années 2000. PRANA signifie « énergie vitale » en sanskrit. Alon et Marie-Josée y ont vu le nom parfait pour représenter leur entreprise, qui met un point d'honneur à commercialiser des produits durables et sains.

Depuis ses humbles débuts en 2005, PRANA est devenue une entreprise de plus de 100 employés qui parvient à concilier vocation sociale et profit commercial (PRANA détient aujourd'hui la certification B Corp). Ses produits sont en vente dans toutes les grandes épiceries du Canada, des États-Unis et de certaines régions d'Europe.

Les marques enregistrées, un moteur de croissance

Les fondateurs de PRANA n'ont pas tardé à protéger la propriété intellectuelle (PI) de leur marque, et ce, avant même que celle-ci ne gagne en popularité. Alon Farber a fait enregistrer la première marque de commerce de PRANA en 2010. Aujourd'hui, l'entreprise possède 6 marques de commerce au Canada.

« Notre empressement à faire enregistrer la marque dès le début nous a permis d'envisager l'avenir de l'entreprise sereinement, car je savais que personne d'autre ne pourrait s'attribuer le mérite de ce que PRANA allait réaliser. »

Alon Farber, fondateur de PRANA
Une femme qui mange des collations de PRANA

En effet, PRANA est aujourd'hui bien plus qu'une simple entreprise de collations biologiques. Non seulement l'entreprise vend des produits issus de l'agriculture durable, mais elle incite également ses clients à faire des choix alimentaires éclairés et responsables et à transmettre leurs connaissances à leur entourage. En août 2018, le Globe and Mail a fait mention de PRANA dans un article sur les aliments sains, reconnaissant l'engagement de l'entreprise envers l'environnement et son rôle de chef de file dans le mouvement du « snacktivisme ». PRANA vise à rendre ce mode de vie simple et accessible, en fournissant des conseils et en proposant des recettes sur son site Web et sur les médias sociaux.

Étant en pleine effervescence, PRANA préfère concentrer ses ressources sur ses activités et retenir les services de professionnels pour assurer la protection de sa PI. Après avoir fait enregistré sa première marque de commerce, PRANA s'est adressée à un cabinet d'avocats, qui l'a aidée à enregistrer en tout 5 marques de commerce au Canada, 3 aux États-Unis et 2 en Europe. Le cabinet surveille également le marché pour détecter d'éventuels imitateurs et est prêt à se battre devant les tribunaux en cas de contrefaçon.

Ce que PRANA a à dire sur la PI

  1. Faites votre demande tôt : vous vous éviterez ainsi bien des ennuis lorsque votre entreprise prendra de l'ampleur.
  2. Choisissez intelligemment ce que vous protégez : tâchez de protéger les éléments qui sont représentatifs de votre entreprise, comme les noms de marque, les logos, les slogans, ainsi que les produits dans lesquels vous investissez des sommes importantes.
  3. Consultez un cabinet d'avocats dès que vous avez les moyens de le faire.

Pour en savoir plus sur la façon d'enregistrer votre marque de commerce, consultez notre guide des marques de commerce ou notre nouveau module d'apprentissage sur les marques de commerce!

Date de modification :