Histoire de succès de la PI du Réseau de télévision des peuples autochtones

De : Office de la propriété intellectuelle du Canada

Jean La Rose, directeur général du Réseau de télévision des peuples autochtones, explique l'importance de la propriété intellectuelle dans le milieu des affaires et offre des conseils aux entreprises autochtones.

Transcription : Histoire de succès de la propriété intellectuelle du Réseau de télévision des peuples autochtones

Durée de la vidéo : 4:24 minutes

Textes affichés :

Histoires de Réussite en Matière de PI

Jean La Rose :

Mon nom est Jean La Rose. Je suis président-directeur général du réseau de télévision APTN. APTN est le premier réseau de télévision national autochtone au monde, et nous créons de la programmation pour, par et à l'intention des communautés autochtones du Canada.

Textes affichés :

Pouvez-vous décrire brièvement le portefeuille de propriété intellectuelle (PI) d'APTN?

Jean La Rose:

On a toute une série de droits d'auteur, de marques de commerce et autres que nous avons enregistrés depuis le tout début de la création du réseau, et ça touche à peu près tout ce qu'on créé qui est notre propriété, que ce soit notre logo, que ce soit des émissions qui sont vraiment uniques à APTN, telles que InFocus et autres. Ou souvent ça peut être aussi ce qu'on appelle un « tag line » en anglais, qui représente peut-être quelque chose qui nous a été unique à un certain moment de nos opérations, de notre programmation, de notre « branding ». On avait les peuples originaux, une télévision originale, etc. Alors tout ça pour nous est important. Ça fait partie de notre histoire, ça fait partie de notre vécu, et ça fait partie de ce qu'on veut protéger, de sorte que, à long terme, c'est toujours disponible si jamais on veut s'y référer et les réutiliser.

Textes affichés :

Pourquoi l'enregistrement des marques de commerce au Canada est-il important pour les entreprises autochtones?

Jean La Rose :

C'est très important parce qu'il y a un intérêt mondial dans ce que nos artistes créent, et souvent, on se retrouve avec des produits qui ont été copiés. L'artiste n'a pas donné permission que ce soit reproduit, et ces produits-là se retrouvent souvent en quantité industrielle sur le marché. L'artiste n'a absolument aucun recours à ce moment-là pour protéger sa création, et souvent ce qui encourt pour eux c'est une perte nette de ce qui aurait dû être leur profit de leur labeur, et pour nous, c'est très important que tout le monde reconnaisse que la seule façon de protéger leur création c'est de les enregistrer et de s'assurer que la marque de commerce - leur marque commerce, leur création est protégée à la fois au Canada et dans certains cas, s'ils cherchent à créer une exportation, la protéger dans certains autres marchés aussi.

Textes affichés :

Que pourrait-il arriver si votre réseau ne protégeait pas sa PI?

Jean La Rose :

Pour nous, la plus grosse crainte, serait que ce soit utilisé de façon qui pourrait avoir un impact négatif sur l'organisation. Que ce soit l'usage d'un logo qui, peut-être, ressemble énormément au nôtre. Que ce soit l'usage de certains des titres d'émissions qui sont notre propriété, mais qui sont aussi reconnus comme étant partie de notre image de marque. Alors, pour nous, ce qui est important, c'est de protéger toutes nos créations, afin de s'assurer qu'un usage soit illégal, abusif ou autre, soit minimisé ou, au moins, qu'on puisse avoir des recours légaux si jamais il y en a un usage.

Textes affichés :

Que conseillez-vous aux entreprises et aux artistes autochtones du Canada qui souhaitent protéger leur PI?

Jean La Rose:

On les encourage fortement à inscrire et enregistrer leurs produits, leurs marques de commerce, leurs créations, dans la mesure du possible. Le processus n'est pas particulièrement dispendieux, pas pour dire qu'il est gratuit, mais il n'est pas particulièrement dispendieux. Et pour un artiste qui a créé quelque chose qui génère beaucoup d'intérêt, la protection leur assure qu'à long terme, ils réussissent à bénéficier de la création de leurs produits, et empêcher, on espère, que ce produit-là soit repris, copié, et que malheureusement, ils ne réussissent pas à avoir de recours envers ceux qui copient et qui peuvent inonder le marché avec. Alors pour nous, on les encourage fortement - APTN encourage fortement - tous les créateurs d'enregistrer, de protéger leurs produits, leurs créations et leurs marques de commerce.

Textes affichés :
Histoires de Réussite en Matière de PI
Images affichées :
Logo du Canada

Suivez :

Liens connexes

Date de modification :