La propriété intellectuelle canadienne contribue à la lutte contre la COVID-19

De : Office de la propriété intellectuelle du Canada

Lorsque la pandémie de la COVID-19 s'est déclarée, le gouvernement du Canada a lancé un appel à l'action aux entreprises et aux fabricants canadiens pour qu'ils produisent du matériel médical essentiel à la lutte contre cette maladie. Des milliers d'entreprises de toutes tailles se sont mobilisées pour offrir leur expertise et leur capacité de production. Parmi ces offres figurait celle d'un groupe d'entreprises canadiennes qui a lancé un projet de fabrication de respirateurs (le Canadian Emergency Ventilators project).

Ce projet fait partie d'un ensemble d'initiatives visant à fabriquer plus de 30 000 respirateurs au Canada, afin que les Canadiens n'aient pas à se soucier d'une pénurie potentielle d'équipement médical vital pendant la pandémie. L'objectif est de concevoir un respirateur sûr, efficace et rentable, puis de réunir des fabricants et des fournisseurs pour lancer rapidement la production.

Tout a commencé à Winnipeg il y a 30 ans

Le projet est inspiré du respirateur de Winnipeg, conçu et breveté il y a 30 ans par le Dr Magdy Younes de Winnipeg, un spécialiste des maladies respiratoires et innovateur de renommée mondiale. Le brevet a été concédé sous licence dans les années 1990 et 2000, et le respirateur du Dr Younes a été utilisé dans le monde entier, notamment lors de l'épidémie de SRAS en 2003.

Les innovateurs qui se sont réunis pour lancer le projet Canadian Emergency Ventilators ont vu le potentiel de cette technologie. Grâce à une stratégie de conception souple, la propriété intellectuelle liée au respirateur de Winnipeg a été adaptée aux chaînes d'approvisionnement du secteur canadien de la fabrication qui ne sont pas dédiées en temps normal à la production de respirateurs. Cela permet au Canada d'augmenter et de réorienter rapidement sa capacité de fabrication pour lutter contre la COVID-19.

Le projet, qui est dirigé par StarFish Medical, a recours aux services du Dr Younes et de Cerebra Health. Il compte également des partenaires du secteur de la fabrication qui font partie de la Supergrappe de la fabrication de prochaine génération (NGen). Ces partenariats permettront à l'équipe de s'approvisionner en composantes auprès des industries du Canada. En outre, la Supergrappe de la fabrication de prochaine génération finance le projet.

Bien que le brevet du respirateur de Winnipeg soit expiré, la création du nouveau respirateur se traduira par de nouvelles propriétés intellectuelles sous la forme de secrets commerciaux, qui seront à l'origine d'un nouveau cycle d'innovation qui aidera le Canada à surmonter cette crise médicale sans précédent.

Est-il possible de faire plus?

Si vous exploitez une entreprise canadienne qui peut aider le Canada à répondre aux besoins en matériel médical, le gouvernement est à la recherche de vos services. Le Plan canadien de mobilisation du secteur industriel pour lutter contre la COVID-19 prévoit des mesures pour soutenir directement les entreprises, afin qu'elles augmentent rapidement leur capacité de production ou qu'elles restructurent leurs chaînes de fabrication en vue de mettre au point du matériel pour lutter contre la COVID-19.

Nous vous invitons à consulter le portail de l'Appel à l'action.

Suivez :

Liens connexes

Date de modification :