Les marques de commerce : une année marquée de réussites

De : Office de la propriété intellectuelle du Canada

Il y a 1 an, le 17 juin 2019, le Protocole de Madrid entrait en vigueur au Canada. Depuis, les entreprises et les innovateurs canadiens ont pu obtenir une protection de leur marque de commerce dans pas moins de 122 pays, à l'aide d'une seule demande internationale, dans une seule langue auprès de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, selon un seul barème de frais et dans une seule devise. De plus, les demandeurs étrangers peuvent désigner le Canada comme administration pour une marque de commerce enregistrée.

Le Protocole de Madrid a été un franc succès pour le Canada. Depuis son entrée en vigueur, le Canada a été désigné plus de 18 000 fois dans les demandes de marque de commerce! Le cadre modernisé a apporté de grands avantages pour les entreprises, comme la réduction des frais de demande, la réduction du fardeau administratif et l'amélioration des services en ligne. Ce cadre a également permis de nouvelles formes de marques de commerce.

Pour l'Office de la propriété intellectuelle du Canada (OPIC), l'adhésion à ce traité international de propriété intellectuelle (PI) n'est qu'une des nombreuses façons de devenir un office de PI de premier ordre, dont le but est d'intégrer ses demandeurs au système mondial de PI de façon harmonieuse, et d'offrir à ces derniers les services de la plus haute qualité.

Le gouvernement fédéral est déterminé à faire du Canada un centre d'innovation mondial. Un système de PI solide est indispensable pour encourager l'innovation, attirer les investissements et aider les entreprises à percer le marché mondial. L'OPIC continuera son travail en s'appuyant sur ses assises solides qui font de lui un chef de file mondial de l'écosystème de la PI.

Suivez :

Date de modification :