Étude sur la sensibilisation et la satisfaction du PFPEC

Rapport final

Préparé pour : Industrie Canada

Préparé par : R.A. Malatest & Associates Ltd.

Coordonnées
Derek Hughes, directeur de recherche
R.A. Malatest & Associates Ltd.
Téléphone : 613-688-1847
Télécopieur : 613-288-1278
Courriel : d.hughes@malatest.com
Site Web : www.malatest.com


Sommaire

Le Programme de financement des petites entreprises du Canada (PFPEC) est un programme du gouvernement fédéral dont l'objectif consiste à aider les petites entreprises à accéder à du financement dont l'obtention pourrait autrement s'avérer difficile. Les institutions financières prêtent aux entreprises par l'entremise de ce Programme. Elles enregistrent ensuite ces prêts avec le Programme et en cas de défaut, le gouvernement rembourse au prêteur une partie des pertes. Le gouvernement prélève des frais afin de contribuer à défrayer les coûts du Programme, soit le coût des prêts en défaut. Annuellement, le PFPEC s'applique à des prêts totalisant environ un milliard de dollars. Le Programme est géré par Industrie Canada.

La Loi sur le financement des petites entreprises du Canada (LFPEC) et la politique d'évaluation du Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) stipulent que le PFPEC doit être évalué tous les cinq ans. Des études antérieures sur la sensibilisation et la satisfaction relatives au Programme ont eu lieu en 2001 et 2007.  En 2013, Industrie Canada a mandaté R.A. Malatest & Associates, Ltd. afin de procéder à la troisième étude.

Cette étude vise à recueillir des renseignements auprès des emprunteurs du PFPEC et des non-emprunteurs afin de constater comment la sensibilisation, la connaissance et la satisfaction à l'égard du PFPEC évoluent. Elle vise également à analyser comment ces aspects sont influencés par le secteur d'activité, la région, la taille ainsi que l'âge des entreprises entre autres facteurs. Elle vise enfin à expliquer les comportements envers le Programme en déduisant quels sont les facteurs favorables et les freins à la participation.

Globalement, l'étude constate une sensibilisation accrue au PFPEC à la fois chez les participants (« emprunteurs du PFPEC ») et parmi l'ensemble des petites entreprises (« non-emprunteurs »). Les emprunteurs ayant reçu des prêts sans le cadre du PFPEC en 2012 étaient plus enclins à se souvenir du soutien du gouvernement fédéral qu'auparavant. Ils apprennent l'existence du Programme surtout grâce aux agents des institutions financières. De nombreux emprunteurs désignent le Programme par des noms différents (p. ex. Programme de prêts aux petites entreprises ou destinés à l'amélioration d'entreprise). Par conséquent, les participants au Programme sont aussi susceptibles de connaître le programme par un autre nom que par son nom réel. Quant aux petites entreprises en général, le Programme est en grande partie connu par d'autres noms.

Les participants au PFPEC et les petites entreprises en général pensent que les modalités du Programme sont équitables. Une faible majorité des emprunteurs du PFPEC croient cependant que les frais administratifs du Programme sont trop élevés et un peu moins de la moitié, que le taux d'intérêt est également trop élevé. Les non-emprunteurs étaient moins critiques à ces égards. Plus des quatre cinquièmes des emprunteurs croient néanmoins que le Programme correspond à un besoin élevé ou très élevé parmi les petites entreprises alors que plus des deux tiers affirment qu'il est probable ou très probable qu'ils envisageront le recours au PFPEC pour leurs besoins de financement futurs. Enfin, la plupart des emprunteurs informés de leur participation au Programme étaient très satisfaits de celui-ci et ont déclaré que ses répercussions sur leur capacité à soutenir la croissance de leur entreprise avaient été favorables.

Date de modification :