Archivé — Collection « Perspectives sur le libre-échange nord-américain »

Informations archivées

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d'autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

No 2 : Modélisation des liens entre le commerce et l'investissement étranger direct au Canada

par Walid Hejazi et A. Edward Safarian, Université de Toronto, avril 1999


Sommaire

Une opinion répandue est que l'augmentation de l'investissement étranger direct (IED) est un substitut aux exportations pour un pays. De même, les hausses de l'IED entrant entraînent une baisse des importations. Cependant, des données récentes indiquent que l'IED et les échanges pourraient, de fait, ne pas être des substituts réciproques, mais auraient plutôt un caractère complémentaire. À l'aide de données sur le commerce bilatéral et l'IED entre le Canada et 35 autres pays couvrant la période 1970–1996, la présente étude établit que les échanges et l'IED sont complémentaires. Ces résultats ont été obtenus à l'aide d'un modèle de gravité. L'analyse est étendue au niveau de l'industrie (CTI-C 1980) pour laquelle des données bilatérales sur l'IED sont disponibles. Nous montrons que les liens entre le commerce et l'IED varient sensiblement d'une industrie à l'autre.

Date de modification :