Archivé — Sommaires de recherche : Document de travail 2006-06 : Analyse comparative de l'intensité de la concurrence dans les industries canadiennes – Indicateurs de la structure, du comportement et du rendement

par Henry Thille.

La notion d'intensité de la concurrence intéresse grandement les économistes et fait souvent l'objet de comparaisons entre les pays. Par exemple, dans une récente étude sur le Canada, l'OCDE a conclu que la concurrence sur le marché des produits semble relativement forte au Canada comparativement aux autres économies de l'OCDE. L'OCDE en est arrivée à cette conclusion après avoir analysé des indicateurs de l'intensité de la concurrence dont certains sont d'ordre macro-économique et d'autres relèvent de l'économie industrielle. L'auteur examine le type de mesures de l'intensité de la concurrence utilisées par l'OCDE ainsi que d'autres qui sont utilisés en économie industrielle empirique. Bien que l'on puisse obtenir une caractérisation générale de certains faits stylisés à partir de ces mesures, l'auteur soutient que ces mesures ne permettent pas de mesurer directement l'intensité de la concurrence et qu'elles peuvent nous induire en erreur. L'auteur examine ensuite un récent cadre empirique qui gravite autour de la notion de « férocité de la concurrence » et, à son avis, peu de preuves confirment l'affirmation de l'OCDE.

Date de modification :