Archivé — Sommaires de recherche : Document de travail 2007-06 : Difficultés et facilitateurs de l'adoption et de la diffusion de la technologie – Revue de la littérature des dix dernières années

par Johannes Van Biesebroeck.

En raison de la mondialisation croissante des marchés, les entreprises canadiennes doivent soutenir une concurrence vive et galopante. Pour maintenir leur compétitivité internationale, les entreprises canadiennes doivent produire rapidement et à un coût raisonnable des produits sur mesure et de grande qualité. Les technologies de pointe sont essentielles à cet égard. L'adoption et la diffusion des technologies de pointe ou de pratiques de travail d'avant-garde résultent de processus délibérés. La diversité des incitatifs, les capacités des entreprises et les interventions gouvernementales se traduisent par d'importants écarts dans l'utilisation des technologies entre industries et entre entreprises. Le présent document examine, résume et évalue de façon critique plusieurs ouvrages qui traitent des facteurs qui empêchent et ceux qui facilitent l'adoption et la diffusion des nouvelles technologies. Le document débute par un examen du lien qui existe entre la technologie et la productivité et passe ensuite en revue diverses sources d'information auxquelles les chercheurs ont eu recours pour comprendre le processus d'adoption des technologies. La partie qui suit et qui forme le gros du document consiste en un tour d'horizon des preuves de l'importance de toute une gamme d'obstacles et d'agents de facilitation définis à la lumière d'études émanant d'industries, de technologies et de pays divers. Nous insistons plus particulièrement sur l'importance de l'information. Dans ce processus d'adoption de technologies, dont l'incertitude est inhérente, le gouvernement peut tenir un rôle de premier plan en facilitant la mise en commun ou la création de l'information. Par exemple, les gouvernements peuvent offrir aux entreprises de l'information sur les nouvelles technologies, définir des complémentarités ou chiffrer les avantages attendus. Ils peuvent aussi mettre en œuvre des politiques afin d'aider les entreprises à utiliser plus efficacement l'information, notamment en fournissant de l'information pertinente sur les options disponibles en matière de technologie.

Date de modification :