Archivé — Sommaires de recherche : Document de travail 2008-01 : L'IDE accélère-t-il la croissance économique? Expérience des pays de l'OCDE selon les estimations du panel pour la période 1980-2004

par Madanmohan Ghosh et Weimin Wang

L'investissement direct étranger (IDE) joue un important rôle comme moteur de la croissance économique. Cependant, même si les données empiriques donnent de précieux aperçus du lien entre l'IDE et la croissance, elles ne sont pas uniformes quant à l'existence d'effets externes générés par les multinationales étrangères dans le pays hôte. Une partie de la documentation laisse penser que l'effet positif de l'IDE dépend du capital humain des pays et de leur atteinte d'un seuil minimal de capacité d'absorption.

Cependant, la plupart des études qui en viennent à cette conclusion sont fondées sur l'expérience soit de pays en développement, soit d'un mélange de pays en développement et de pays développés. Aucun ouvrage ne concerne explicitement les pays développés. De plus, la documentation semble s'être concentrée seulement sur les effets de l'IDE entrant sur la croissance économique du pays hôte. L'IDE sortant a-t-il une incidence quelconque sur la croissance économique du pays source? L'étude concerne ces deux questions. En utilisant une analyse de régression transnationale portant sur une série chronologique de données de panel provenant de 25 pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques entre 1980 et 2004, elle montre que l'IDE entrant et l'IDE sortant sont tous deux positivement corrélés avec la croissance économique du pays hôte et du pays source. Cependant, les effets de l'IDE sur la croissance sont modérés. Les résultats indiquent que l'élasticité de la croissance du PIB par rapport à l'IDE entrant et sortant dans le pays hôte et le pays source est d'environ 0,01.

Date de modification :