Archivé — Sommaires de recherche : Document de travail 2008-01 : La fiabilité des repères internationaux de l'intensité de la concurrence – Les marges bénéficiaires

par Stéphane Crépeau et Jeffrey Peter

Dans quelques publications récentes, l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) affirme que, en général, la concurrence semble relativement forte au Canada comparativement aux autres pays de l'OCDE. Cette conclusion est basée sur une série d'approximations imparfaites qui tentent de mesurer l'intensité de la compétition, comme des mesures de la concentration industrielle, de la pénétration des importations et des taux de marge relatifs des industries dans divers pays. Dans la présente étude, nous examinons la fiabilité de pareil exercice de comparaison et nous nous concentrons particulièrement sur les taux de marge obtenus par les modèles créés par Hall (1988) et Roeger (1995). L'utilisation de ces modèles montre une sensibilité importante et significative des taux de marge estimés à des facteurs sous-jacents tels la période observée ou le prix de location du capital. Nous affirmons ensuite que l'indicateur de l'intensité de la compétition et du pouvoir de marché en question devrait être utilisé avec beaucoup de prudence dans tout exercice de comparaison internationale et que d'autres mesures donnent des estimations plus fiables de l'intensité de la compétition.

Date de modification :