Archivé — Programme d'action pour la cyber-économie au Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Conclusions de la conférence
du commerce électronique à la cyber-économie : Stratégies pour le 21e siècle


PDF (80 Ko, 2 pages)


Objectif : Bâtir une économie entièrement pilotée par les TIC d'ici à 2010, c'est-à-dire une cyber-économie de pointe, propice à la croissance et à la création de richesses dans l'ensemble du pays visant à :

  • réduire de moitié l'écart d'innovation et de productivité avec l'économie américaine;
  • égaler la productivité des États-Unis dans des secteurs industriels clés;
  • surclasser l'efficacité de toutes les autres économies importantes sur le plan de la prestation des services de santé et d'éducation.

Réalisations du Canada en tant que cyber-économie

Au cours des cinq dernières années, la croissance dynamique d'Internet, du commerce électronique et des solutions d'affaires électroniques s'est poursuivie, et le marché mondial des affaires électroniques valait 1,7 billion de dollars en 2004. Piloté par la transformation de la chaîne d'approvisionnement et les marchés en ligne, le déploiement de l'innovation à l'échelle de l'organisation s'est élargi et intensifié dans toutes les grandes économies.

Tirant parti de son avance préalable dans la connectivité des réseaux et le cybercommerce, le Canada a érigé une économie axée sur Internet dynamique, fondée sur :

  • une hégémonie mondiale sur le plan de la connectivité Internet et du déploiement des services à très large bande;
  • un taux de croissance du commerce électronique atteignant 50 p.100 par an, en moyenne(chiffre d'affaires de 19 milliards de dollars en 2003);
  • le contexte politique et fiscal le plus propice au financement de l'innovation dans le secteur des affaires électroniques;
  • un rendement industriel de premier ordre dans des secteurs clés, notamment les services financiers et le GED.

Des enjeux continus nous empêchent toutefois d'exploiter la connectivité des réseaux et du commerce électronique pour stimuler la croissance et la productivité, comme l'indiquent les conditions suivantes :

  • un écart d'innovation et de productivité permanent avec les États-Unis;
  • le ralentissement du financement et du déploiement de l'infrastructure de réseau perfectionnée;
  • la diffusion inégale des solutions électroniques dans l'ensemble de l'économie;
  • un taux de mise en oeuvre des solutions d'affaires Internet par les PME très inférieur à celui des États-Unis;
  • une hésitation à transformer les structures organisationnelles de manière à optimiser la puissance des TIC.

Programme d'action pour la cyber-économie

En conséquence des pressions croissantes de la concurrence et de la globalisation, les secteurs privé et public du Canada se doivent de formuler un programme d'action efficace pour la cyber-économie. La réussite du Canada sur un marché mondial hautement concurrentiel exige la formulation d'une stratégie économique qui reconnaît l'apport des technologies de l'information à base de réseaux à la productivité, à la croissance et à la création de richesses. Le programme d'action pour la cyber-économie au Canada devrait contenir les principaux volets suivants :

  • Veiller à ce que le Canada continue de posséder le contexte juridique, politique et fiscal le plus favorable du monde au financement de l'innovation axée sur les TI.
  • Attirer l'attention de l'industrie et de tous les paliers de gouvernement sur l'importance capitale des gens, du talent et des compétences pour une cyber-économie très dynamique.
  • Accélérer le déploiement de l'infrastructure de réseau à très large bande afin d'accroître la compétitivité industrielle dans l'ensemble de l'économie.
  • Bâtir une infrastructure intelligente à l'appui du commerce, des services publics et du développement communautaire.
  • Favoriser l'exécution et la commercialisation de recherches de classe mondiale qui encouragent l'innovation axée sur les TIC.
  • Au sein des secteurs privé et public, favoriser une transformation organisationnelle épaulée par les TIC pour rationaliser les procédés administratifs, stimuler l'innovation et améliorer les services dispensés aux clients, aux consommateurs et aux citoyens.
  • Renforcer les partenariats et la coopération avec les intervenants afin de faire progresser tous les volets du programme d'action pour la cyber-économie.
  • Formuler des stratégies visant à promouvoir l'amélioration généralisée des chaînes d'approvisionnement industrielles, l'innovation des procédés administratifs et l'adoption accélérée des affaires électroniques, particulièrement parmi les PME.
  • Éliminer les barrières transfrontalières et interjuridictionnelles qui entravent la diffusion du commerce électronique mondial et de ses bienfaits.

Objectifs pour 2010

Pour devenir la première cyber-économie du monde, le Canada doit :

  • Afficher un état de cyber-préparation comparable à celui des États-Unis.
  • Continuer à dominer les pays du G8 sur le plan de l'accès et de la disponibilité des réseaux à très large bande.
  • Assujettir les secteurs industriels et des ressources et les chaînes d'approvisionnement aux meilleures pratiques nord-américaines pour l'utilisation des solutions électroniques et la conduite du commerce en direct.
  • Mesurer et comparer le rendement du Canada en matière d'innovation.
  • Hisser les secteurs de la santé et de l'éducation au premier rang pour l'usage de la technologie et l'innovation.
  • Se classer premier pour la rapidité, la taille, la fonctionnalité et l'intelligence des réseaux perfectionnés.