Archivé — Pour une progression rapide 4.0 : Croissance de l'économie numérique au Canada

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Mai 2003
L'Initiative canadienne pour le commerce électronique (ICCE)


Préface

Lorsqu'on nous a demandé, il y a un peu plus d'un an, d'être coprésidents de l'Initiative canadienne pour le commerce électronique (ICCe), nous ne pouvions prévoir le succès qu'obtiendrait cette initiative en seulement 12 mois. Dans ce court laps de temps, nous avons rassemblé des personnes parmi les plus douées et les plus innovatrices du secteur privé, des universités et de la fonction publique pour créer un des partenariats les plus impressionnants entre les secteurs privé et public au Canada.

L'ICCe est née de la nécessité de continuer à promouvoir l'application et l'adoption de solutions d'affaires sur Internet, particulièrement dans les petites et moyennes entreprises (PME). Nous n'y arriverons pas du jour au lendemain, même si le processus est déjà enclenché. L'ICCe a hérité de l'énorme travail préparatoire de l'initiative qui l'a précédée, la Table ronde sur les possibilités des affaires électroniques canadiennes (1999-2002).

En lisant ce rapport, vous vous rendrez compte que la propagation des réseaux d'entreprises sur Internet dans tous les secteurs de l'économie a contribué aux niveaux élevés de croissance économique soutenue et à l'accroissement de la productivité qu'enregistre le Canada depuis quelques années. Cependant, vous comprendrez aussi que même si les moyennes et les grandes entreprises oeuvrant dans des secteurs précis ont réalisé certains progrès, les petites entreprises accusent un retard par rapport aux États-Unis, le principal partenaire commercial du Canada, au chapitre de l'adoption et de l'utilisation des affaires électroniques. La situation pose un défi de taille aux PME, qui sont non seulement de grands exportateurs, mais qui font aussi face à une concurrence accrue au Canada. Les affaires électroniques leur permettront d'accroître leur compétitivité à l'échelle mondiale.

L'équipe de l'ICCe s'est efforcée de comprendre l'ampleur du défi et trouver des solutions efficaces. Le rapport intitulé Pour une progression rapide 4.0 montre l'effort et la pensée créatrice des personnes qui ont consacré leur temps, leur talent et leur enthousiasme à cette Initiative. Leurs idées n'auront de conséquences durables que si les recommandations contenues dans ce rapport à l'intention du gouvernement, des entreprises et des universités sont mises en oeuvre. Nous tenons à remercier Joe Greene et Michael O'Neil d'IDC Canada, Richard Simpson, Sheila Smail et André Leduc d'Industrie Canada pour leurs contributions. Enfin, nous voulons remercier toutes les personnes, les entreprises et les institutions qui ont contribué au présent rapport.

Pierre-Paul Allard, coprésident
Président-directeur général
Cisco Systems Canada

Nancy Hughes Anthony, coprésidente
Présidente-directrice générale
La Chambre de commerce du Canada