La spectre mobile – Transcription

Transcription

La spectre mobile

(Une musique joue.)

(La signature d'Industrie Canada apparaît dans le coin supérieur gauche d'un bandeau blanc en haut de l'écran, et le mot-symbole « Canada » apparaît dans le coin inférieur droit d'un autre bandeau blanc, celui-là en bas de l'écran.)

(Au milieu de l'écran, la Terre apparaît devant un arrière-plan bleu. Elle tourne.)

Voix hors champ d'une femme :
Le Canada est grand. Vraiment grand. Plus grand que l'Europe en entier.

(Les bandeaux blancs ainsi que la signature d'Industrie Canada et le mot-symbole « Canada » disparaissent. Zoom avant sur la Terre qui tourne.)

Il se classe au 2e rang mondial pour sa superficie, et au 228e rang pour la densité de sa population.

(La Terre s'arrête de tourner au moment où le Canada est en vue. Un satellite vole au-dessus de la Terre. Le Canada est en relief à l'écran, les autres territoires s'étant fondus dans l'arrière-plan. L'image du Canada s'incline alors vers le téléspectateur au moment où la caméra fait un zoom avant au travers des nuages.)

Ce qui rend assez difficile et très importante la communication entre citoyens.

(Des clips vidéo défilent de droite à gauche à l'écran devant un arrière-plan illustrant des paysages et le ciel.)

(Clip vidéo dans les tons de sépia d'un train voyageant entre les arbres et se dirigeant vers les montagnes)

Voilà pourquoi nous avons construit les chemins de fer autrefois et que nous nous employons maintenant à libérer des ondes, aussi appelé le spectre.

(Clip vidéo d'un travailleur, suspendu à une station cellulaire et parlant à un téléphone mobile)

Le spectre est la ressource qu'utilisent tous les appareils sans fil pour transmettre des données.

(Diagramme animé dont les bandes s'accroissent pour correspondre à l'information présentée par la narratrice)

Au cours de la dernière année, nous avons augmenté de plus de 25 % le spectre destiné aux services sans fil. Et d'ici l'été 2015, nous l'augmenterons encore une fois de 25 %.

(Clip vidéo d'une femme debout tenant entre ses mains un téléphone mobile devant un étalage de téléphones intelligents d'un magasin de vente au détail)

Lorsque nous libérons du spectre, nous accordons des licences d'utilisation à des entreprises de manière à offrir plus de choix aux consommateurs.

(Diagramme circulaire animé dont un secteur s'accroît pour correspondre à l'information présentée par la narratrice)

Voyez, en 2006, trois grandes entreprises détenaient 98 % de tout le spectre sans fil disponible sur le marché. D'ici l'été 2015, nous donnerons aux nouveaux concurrents la chance d'acquérir une part de 25 % du marché. Cela devrait contribuer à rendre le marché plus équitable et à abaisser les prix.

(Clip vidéo de deux femmes se servant d'une tablette lors d'une soirée en ville)

Mais les Canadiens ne veulent pas tout simplement avoir plus de services, ils veulent aussi de meilleurs services.

C'est la raison pour laquelle nous libérons d'autres fréquences de spectre.

(Clip vidéo de grands-parents en camping tenant une tablette électronique, leur petit-fils se trouvant debout derrière eux et saluant à la webcaméra)

Nous souhaitons que les Canadiens profitent d'un service Internet sans fil à large bande rapide comme l'éclair.

(Zoom arrière des clips vidéo pour revenir à l'image en relief du Canada sur la Terre)

Et en plus : nous modifions les règles afin qu'un nouveau concurrent puisse enfin fournir des services de communications par satellite et cellulaires d'un océan à l'autre.

(Une couche colorée s'étend sur tout le Canada, représentant la disponibilité d'un signal d'un bout à l'autre du pays.)

Nous aimons à penser que sir John A. Macdonald serait fier.

(L'image du Canada se refond sur la Terre et les autres territoires réapparaissent. Un satellite vole au-dessus de la Terre, puis la caméra fait un zoom arrière et la Terre se remet à tourner.)

Plus de choix, des prix plus bas et de meilleurs services?

On s'en occupe.

(Fondu au noir de la vidéo)

(Mot-symbole « Canada »)

Fin de la transcription