E-24 — Politique relative à l'approbation et à l'utilisation des compteurs à 2½ éléments

La copie du présent document qui est affichée sur le site Web de Mesures Canada est considérée comme la copie contrôlée.

Catégorie : Électricité
Bulletin : E-24, révision 1
Date : 2002-11-29


Table des matières


1.0 Portée

Le présent bulletin s'applique aux compteurs d'électricité à 2½ éléments utilisés pour le mesurage aux fins de facturation au Canada.

2.0 Contexte

Les compteurs à 2½ éléments ont été conçus afin de diminuer les cofts reliés au mesurage, en utilisant un transformateur de mesure en moins et en éliminant les composants correspondants à l'intérieur du compteur. Bien que l'utilisation des compteurs à 2½ éléments soit légale et approuvée au Canada, des erreurs résultant de la non-conformité de ces compteurs au théorème de Blondel sont possibles lorsque certaines conditions d'application ne sont pas satisfaites. Ces erreurs potentielles ont été jugées négligeables en comparaison des importantes économies de cofts pour les services d'électricité. Toutefois, l'industrie de l'électricité et Mesures Canada (MC) se sont récemment interrogés sur cette erreur potentielle et sur la pertinence d'utiliser des compteurs à 2½ éléments à la lumière du marché et de la technologie d'aujourd'hui.

L'étude nationale menée par des représentants de l'industrie de l'Association canadienne de l'électricité et appuyée par MC avait pour but de déterminer l'effet réel des compteurs à 2½ éléments sur le marché canadien. Les résultats de cette étudeNote de bas de page 1 ont fait l'objet, lors du Forum canadien sur les mesures commerciales 2001, de discussions entre MC et l'industrie qui se sont entendus sur un nombre de recommandations destinées à réduire l'effet de cette erreur potentielle.

L'objectif du présent bulletin consiste à fournir les politiques visant à diminuer la possibilité d'erreur dans l'application des compteurs à 2½ éléments.

3.0 Terminologie

Théorème de Blondel :

Dans un système de N conducteurs, N-1 éléments du compteur, adéquatement reliés, mesurent correctement la puissance ou l'énergie consommée. La connexion doit être telle que toutes les bobines de tension ont un branchement commun au conducteur qui n'est pas muni d'une bobine de courant.

Compteur autonome :

Compteur conçu pour être relié directement à un circuit d'alimentation, sans utiliser d'appareils externes comme des transformateurs de mesure ou des shunts.

Compteur de type à transformateur :

Compteur conçu pour être utilisé avec des transformateurs de mesure.

4.0 Politique d'approbation

4.1 Après le 31 décembre 2002, Mesures Canada n'acceptera plus les demandes d'approbation des compteurs autonomes à 2½ éléments.

4.2 Mesures Canada continuera d'accepter les demandes d'approbation des compteurs de type à transformateur à 2½ éléments.

5.0 Politique d'installation

5.1 A partir du 1er avril 2003;

  1. toutes les nouvelles installations et
  2. toute reconstruction d'installations existantes de mesurage triphasées à quatre fils en étoile devront utiliser des compteurs conformes au théorème de Blondel, par exemple des compteurs à trois éléments.

Nota : La reconstruction d'une installation de mesure pourrait, par exemple, inclure une modernisation du service et, ou le remplacement du transformateur de mesure. Dans le cas de la reconstruction d'une installation de mesure ou d'un site qui ne dispose pas de suffisamment d'espace pour recevoir le transformateur de tension supplémentaire, la conformité aux exigences de l'article 5.1ci-dessus ne sera pas requise.

5.2 Tous les compteurs à 2½ éléments installés dans des services triphasés à quatre fils en étoile avant le 1er avril 2003 pourront rester en service aux conditions suivantes :

  1. Les compteurs à 2 ½ éléments continueront à faire l'objet de vérification et de revérification conformément aux exigences juridiques de Mesures Canada.
  2. Le risque d'erreur lié aux compteurs à 2 ½ éléments demeurés en service doit être réduit au minimum en s'assurant que la charge des artères est raisonnablement équilibrée.

6.0 Points supplémentaires

6.1 Pour ce qui est de l'application des compteurs à 2½ éléments, les fournisseurs sont informés de la possibilité d'erreur causée par la tension nulle. Si le fournisseur évalue que le service ou la charge présente une possibilité d'erreur plus grande que les tolérances admissibles prescrites en vertu du Règlement sur l'inspection de l'électricité et du gaz, le service doit alors être converti en installation à compteurs à 3 éléments.

6.2 Les projections à long terme prévoient que :

  1. les compteurs autonomes à 2½ éléments seront remplacés par des compteurs autonomes à 3 éléments à mesure qu'ils deviendront désuets,
  2. les compteurs à 2 ½ éléments de type à transformateur seront remplacés par des compteurs à 3 éléments de type à transformateur, dès que l'occasion se présentera, soit en raison de l'obsolescence ou de la reconstruction de l'installation de mesure.
Date de modification :