G-20 — Correction de l'étalonnage et application de tolérances d'erreur — compteurs à parois déformables

La copie du présent document qui est affichée sur le site Web de Mesures Canada est considérée comme la copie contrôlée.

Date de diffusion :
Entrée en vigueur :
Bulletin : G-20
Catégorie : Gaz
Remplace : Note de service 87.30 de la DML – « Biaiser des compteurs diaphragmes » (1987-11-06)


Table des matières


1.0 Portée

Le présent bulletin vise à maintenir l'autorisation temporaire de correction de l'étalonnage des compteurs à parois déformables neufs et remis à neuf et d'application des tolérances d'erreur déviées correspondantes aux fins de vérification de ces compteurs.

2.0 Domaine d'application

Le présent bulletin s'applique aux compteurs de gaz à parois déformables neufs et remis à neuf, mais non aux compteurs revérifiés.

3.0 Autorité

Le présent bulletin est publié en vertu de l'article 18 de la Règlement sur l'inspection de l'électricité et du gaz.

4.0 Terminologie

Compteur neuf

compteur à parois déformables n'ayant jamais été mis en service.

Compteur remis à neuf

compteur à parois déformables reconstruit dont tous les composants internes (à l'exception des sièges de vanne sur certains modèles) ont été remplacés par des pièces neuves, seul le boîtier en aluminium coulé du compteur d'origine étant conservé et réutilisé. L'enregistreur (indicateur) du compteur d'origine peut avoir été remplacé ou non, mais, dans les deux cas, le compteur est considéré comme étant neuf aux fins de correction de l'étalonnage et de vérification.

EMAC

écart moyen absolu de la cible.

5.0 Contexte

En raison de leur conception, de leur composition ou de leur construction, de nombreux compteurs à parois déformables présentent une déviation ou une dérive initiale de la précision de l'étalonnage au début de leur durée de vie. L'incidence variera d'un modèle de compteur à l'autre et au fil du temps. Selon les fabricants, cette instabilité est attribuable à la modification de l'élasticité du matériau des parois déformables qui se produit lorsque celles-ci sont exposées à l'air ou à des mélanges d'air et de gaz, l'exposition à l'air ayant un effet initial plus important (a lieu avant la mise en service initiale d'un compteur ou lorsqu'un compteur est retiré du service et entreposé). La variation de la précision des compteurs peut aussi être attribuable à l'expédition, tout dépendant du mode de transport employé.

Afin de compenser ces variations observées de l'étalonnage et d'assurer que la précision des compteurs à parois déformables est le plus près possible de 100 p. 100 (erreur zéro) une fois que les compteurs sont mis en service, Mesures Canada (MC) autorise les propriétaires et les fabricants de compteurs à corriger l'étalonnage des compteurs à parois déformables neufs (et remis à neuf), sous réserve des conditions énoncées à la section 6.0 ci-dessous.

6.0 Politique

6.1 Les fabricants de compteurs, les organismes de service de compteurs et les fournisseurs de gaz sont autorisés à corriger intentionnellement l'étalonnage de leurs compteurs à parois déformables neufs ou remis à neuf à une valeur cible autre que l'erreur zéro, sous réserve des conditions énoncées aux articles 6.1.1 à 6.1.5.

6.1.1 Il faut tenir compte des valeurs de correction appliquées pour déterminer l'acceptabilité des erreurs d'étalonnage d'un compteur lors des essais de vérification, en appliquant la déviation correspondante à la tolérance d'erreur habituelle du compteur. De la même façon, pour l'inspection de lots de compteurs au moyen d'un échantillonnage statistique basé sur un plan d'échantillonnage autorisé de MC, il faut appliquer cette déviation aux erreurs d'essai des compteurs échantillons, avant de calculer l'EMAC.

6.1.2 Pour chaque modèle de compteur applicable, il faut déclarer par écrit la valeur de correction choisie pour chaque point d'essai au bureau de district local de Mesures Canada avant de soumettre les compteurs à la vérification.

6.1.3 Les valeurs de correction déclarées ne doivent pas être fréquemment modifiées et doivent être choisies en fonction des recommandations du fabricant et des données de toute étude statistique pertinente sur la performance du modèle de compteur particulier.

6.1.4 Les valeurs de correction doivent se situer entre -1,0 p. 100 et 0,0 p. 100; leur grandeur peut être différente pour chacun des points d'essai du débit (charge élevée et charge faible).

6.1.5 Il faut consigner les valeurs de correction appliquées sur le certificat d'inspection du compteur ou dans le dossier des résultats d'essais de vérification de l'organisme accrédité pour les compteurs.

6.2 Cette autorisation pourrait être modifiée ou retirée à l'avenir, une fois que des études approfondies auront été menées pour établir les différentes causes et grandeurs et la variation des déviations des erreurs d'étalonnage des compteurs à parois déformables ainsi que les incertitudes connexes.

Date de modification :