PS-G-07 — Normes provisoires régissant la vérification, la revérification, l'installation et l'utilisation des débitmètres à vortex de Yewflo

Date :
Bulletin : PS-G-07 (rév. 2)
Catégorie : Gaz
Remplace : PS-G-07 (rév. 1)


PS-G-07 (rév. 2): Sommaire des amendements pour PS-G-07 (rév. 1)
Section Description
Tout Une mise en forme est effectuée afin que les nouvelles exigences relatives à la présentation soient satisfaites.
4.2.3 Suppression de l'exigence désignée dans le cadre de l'Initiative d'allégement du fardeau de la paperasserie du gouvernement fédéral. Des modifications sont apportées à la suite de cette suppression. Les exigences relatives à la résolution et à l'incertitude sont toutefois conservées.
4.2.4 Suppression de l'exigence désignée dans le cadre de l'Initiative d'allégement du fardeau de la paperasserie.
5.1.4 Suppression des exigences désignées dans le cadre de l'Initiative d'allégement du fardeau de la paperasserie.
5.1.5 Suppression de l'exigence désignée dans le cadre de l'Initiative d'allégement du fardeau de la paperasserie.
5.2 Des modifications sont apportées afin que des exigences additionnelles soient énoncées dans l'avis d'approbation.
5.3.1 Des modifications sont apportées afin que des exigences additionnelles soient énoncées dans l'avis d'approbation.
5.3.2 Des modifications sont apportées afin que des exigences additionnelles soient énoncées dans l'avis d'approbation.
5.4.1 Des modifications sont apportées afin que des exigences additionnelles soient énoncées dans l'avis d'approbation.
6.2.1 Une révision est effectuée afin de supprimer les exigences désignées dans le cadre de l'Initiative d'allégement du fardeau de la paperasserie.

Table des matières


1.0 Objet

La présente norme vise le compteur à vortex de Yewflo, série YF100, genre E, fabriqué par la Johnson Yokogawa Corporation.

2.0 Autorité

La présente norme est diffusée en application des articles 12 et 18 du Règlement sur l'inspection de l'électricité et du gaz.

3.0 Terminologie

3.1 Avis d'approbation — Document diffusé par Mesures Canada autorisant la vérification du compteur à vortex de Yewflo et portant le numéro de référence d'approbation AG-0395.

3.2 Qmax Débit maximal prescrit pour le compteur dans l'avis d'approbation.

3.3 Qmin Débit minimal calculé pour le compteur selon l'article 5.1.3.

4.0 Exigences métrologiques

4.1 Produit d'essai

4.1.1 Sous réserve de l'article 4.1.2 et aux fins d'essai de l'article 4.2, le compteur doit être testé à l'aide d'un fluide représentatif du gaz devant être utilisé au site d'installation du compteur.

4.1.2 Lorsque le produit d'essai n'est pas du gaz naturel aux conditions de pression et de température du site d'installation prévu, le propriétaire du compteur ou son représentant doit fournir une preuve objective attestant la validité du produit d'essai comme substitut. L'emploi d'un produit de substitution doit être avalisé par Mesures Canada avant les essais.

4.2 Essais de performance

4.2.1 À l'aide d'un produit d'essai conforme à l'article 4.1.1, le compteur doit être testé à au moins cinq différents débits, à peu près équidistants entre Qmin et Qmax, et les erreurs relatives doivent être consignées. Voir annexe A — points d'essai.

4.2.2 Au moins trois essais de performance consécutifs doivent être exécutés à chaque débit afin d'évaluer la fidélité du compteur et la moyenne arithmétique des erreurs des essais de performance doit être calculée afin de représenter l'erreur au point d'essai.

4.2.3 La durée des tests a exécuté sera suffisante pour garantir l'incertitude en raison de la résolution de compteur ne contribue pas plus que 0,1% au test total.

4.2.4 Où l'exécution d'un compteur est ne pas être linearized, les résultats d'essai doivent inclure le facteur K moyen calculé établi pour le compteur. Les données d'essai doivent contenir les détails nécessaires pour établir la conformité à l'article 4.4.

4.3 Erreurs maximales tolérées pour les essais de performance

4.3.1 Toute erreur du compteur doit être déterminée en fonction des signaux de sortie du compteur qui ne sont pas traités après avoir été générés par le compteur.

4.3.2 L'erreur relative du compteur à chaque point d'essai ne doit pas dépasser ± 1,0 %.

4.3.3 À l'essai de fidélité, l'écart de toute erreur individuelle par rapport à l'erreur moyenne arithmétique établie pour le point d'essai ne doit pas dépasser 0,2 %.

4.3.4 L'écart entre une erreur déterminée à un point d'essai et l'erreur établie pour tout point d'essai adjacent ne doit pas dépasser 0,6 %. La conformité à cette exigence ne doit être déterminée qu'en rapport avec le nombre minimal de points d'essai établi en 4.2.1.

4.4 Exigences de vérification

4.4.1 Le compteur doit être examiné afin de déterminer sa conformité aux exigences relatives au marquage et aux données descriptives exigés par l'avis d'approbation.

4.4.2 Les résultats du test de performance doivent satisfaire aux exigences prescrites en 4.3.

4.5 Exigences de revérification

Les compteurs doivent être soumis à une revérification au moins tous les six ans. Les exigences relatives à la revérification sont les mêmes que pour la vérification.

5.0 Installation et utilisation

5.1 Généralités

5.1.1 Le compteur peut être installé à la verticale ou à l'horizontale. Dans un compteur installé à la verticale, le fluide doit s'écouler vers le haut.

5.1.2 Lorsque des conditions d'écoulement en sens inverse peuvent se produire en cours d'utilisation du compteur, l'installation doit être équipée de mécanismes empêchant tout écoulement en sens inverse dans le compteur.

5.1.3 L'installation doit inclure des caractéristiques garantissant que le compteur est conçu pour accumuler un volume zéro à des débits inférieurs à Qmin. Le débit Qmin doit être déterminé en fonction des conditions de service établies et doit donner lieu à un nombre de Reynolds calculé qui dépasse 2.00 × 104. Avec le consentement du fournisseur, le point de coupure du volume zéro peut être réglé pour être activé à un débit supérieur au débit minimal calculé.

5.1.4 Le compteur doit être utilisé de concert avec un appareil correcteur compatible  programmé avec les algorithmes adéquats pour convertir la sortie du compteur en unités de mesure légales.

5.1.5 Les paramètres et l'état de configuration du logiciel qui suivent doivent être réglés dans le compteur :

Tableau 1 — Paramètres de configuration du logiciel de compteurs
Article Description du paramètre État
D01 Correction du nombre de Reynolds Activé
D05 Correction de l'effet de la conduite Non activé
D06 Facteur de correction de la dilatation Activé

5.2 Longueur de la conduite en aval du compteur

A moins qu'autrement spécifié par le NOA, une longueur de conduite droite, correspondant au moins à cinq fois le diamètre nominal du compteur, doit être installée en aval du compteur et constituer la conduite en aval du compteur. La conduite en aval doit être exempte de tout accessoire de tuyauterie, de raccords, de coudes, de raccords en T ou de vannes.

5.3 Longueur de la conduite en amont du compteur

5.3.1 Sauf indication contraire de l'avis d'approbation, si un compteur est installé à moins de 100 diamètres nominaux de tuyau d'un dispositif d'étranglement comme un régulateur, une vanne partiellement fermée, un compresseur ou tout autre appareil connu pour produire des pulsations, le fabricant doit être consulté.

L'installation ne doit pas être autorisée à moins que :

  1. le fabricant ou le propriétaire n'ait effectué des essais démontrant que le fonctionnement du compteur n'est pas affecté par ces dispositifs; et,
  2. l'installation du compteur ne fasse l'objet d'un avis d'approbation conditionnelle.

5.3.2 A moins qu'autrement spécifié par le NOA, une longueur de conduite droite au moins égale à quarante fois le diamètre nominal du compteur doit être installée en amont du compteur et doit former la conduite en amont du compteur (40D). Si plus d'une longueur est utilisée pour former la conduite en amont du compteur (40D), les longueurs doivent être jointes à l'aide de brides conçues ou modifiées pour permettre l'alignement de sorte que les brides et les tubes soient concentriques, sans protubérances internes ni désalignement. Sauf pour la configuration explicitement décrite en 5.3.3 et en 5.3.4, il ne doit pas y avoir d'accessoires de tuyauterie, de raccords, de coudes, de raccords en T ou de vannes dans la conduite en amont du compteur (40 D).

5.3.3 Dans le cas d'une installation où un seul coude se trouve dans la conduite en amont du compteur (40D), une longueur de conduite droite correspondant à au moins dix fois le diamètre nominal du compteur est requise entre le coude et l'entrée du compteur. Le compteur et le générateur de tourbillons doivent être installés dans le même plan que le coude.

5.3.4 Dans le cas des installations où un seul réducteur/expanseur concentrique se trouve dans la conduite en amont du compteur (40D), une longueur de conduite droite correspondant à au moins dix fois le diamètre nominal du compteur doit être requise entre le réducteur et l'entrée du compteur.

5.4 Conduites du compteur

5.4.1 A moins qu'autrement spécifié par le NOA, les parois internes des conduites en amont et en aval du compteur doivent être lisses, sans dépasser une rugosité commerciale de 350 micropouces. Les soudures et les autres protubérances des conduites en amont et en aval du compteur doivent être aplanies de façon à respecter le diamètre interne de conduites du compteur.

5.4.2 Le diamètre intérieur des conduites en amont et en aval du compteur doit être identique à celui du compteur et doit être choisi de façon à être légèrement supérieur au diamètre intérieur de l'entrée et de la sortie du compteur. Dans le cas des compteurs de 1 à 2 pouces, le diamètre intérieur des conduites du compteur doit être égal au diamètre intérieur publié des conduites de nomenclature 40, ± 0,7% du diamètre intérieur publié.

5.4.3 Aucun joint d'étanchéité ne doit dépasser la surface intérieure des conduites en amont et en aval du compteur ni du corps du débitmètre. Le diamètre intérieur de la garniture doit être supérieur au diamètre intérieur de la conduite du débitmètre de façon à ne pas perturber l'écoulement dans le compteur.

5.5 Alignement du compteur

5.5.1 Compteur de type galette — Le corps du compteur doit être soigneusement aligné sur le diamètre intérieur de la conduite adjacente en utilisant les instructions et les instruments d'alignement fournis à cette fin par le fabricant.

5.5.2 Compteur de type bride — L'alignement des brides d'accompagnement pour les raccords à l'entrée et à la sortie du compteur doit donner un profil concentrique exempt de toute protubérance intérieure.

5.6 Prise de pression

La prise de pression doit se trouver en aval du compteur, soit entre 5 et 7,5 fois le diamètre nominal du compteur inclusivement depuis la sortie de ce dernier. La conduite entre la sortie du compteur et la prise de pression ne doit présenter aucune caractéristique pouvant provoquer un changement de la pression.

5.7 Puits thermométriques

5.7.1 Le puits thermométrique doit se trouver en aval de la prise de pression, entre 1 et 2 fois le diamètre nominal du compteur inclusivement, depuis la prise de pression. La conduite entre la sortie du compteur et le puits thermométrique ne doit présenter aucune caractéristique, autre que la prise de pression, pouvant provoquer un changement de la température.

5.7.2 Le puits thermométrique doit se prolonger sur un tiers du diamètre intérieur de la conduite dans le gaz d'écoulement.

6.0 Exigences administratives

6.1 Marquage

6.1.1 Les exigences de marquage stipulés dans l'avis d'approbation doivent être inscrits de façon indélébile sur le compteur ou encore être affichés par ce dernier.

6.1.2 Lorsque des parties du compteur sont destinées à être installées à distance les unes des autres dans une installation à plusieurs compteurs, les composants doivent arborer suffisamment de marquages pour indiquer à l'utilisateur quels composants du système fonctionnent ensemble.

6.2 Scellement

6.2.1 Le compteur et l'émetteur seront efficacement scellés pour empêcher l'accès non autorisé aux ajustements de metrological.

7.0 Révision

Le but de la présente révision est de supprimer certaines exigences conformément à l'Initiative d'allégement du fardeau de la paperasserie.

Annexe A — Points d'essai

Les unités pour Qmin et Qmax sont acf/h à des conditions représentatives du gaz au site d'installation prévu du compteur. Les points d'essai figurant dans les tableaux suivants satisfont aux exigences de l'article 4.2.1.

Tableau 2 — Utiliser lorsque Qmin est inférieur à 0, 05Qmax
Point d'essai 1 Point d'essai 2 Point d'essai 3 Point d'essai 4 Point d'essai 5
Plage des débits Qmin à 0,05 Qmax 0,25Qmax ±0,05Qmax 0,50Qmax ±0,05Qmax 0,75Qmax ±0,05Qmax 0,95Qmax à Qmax
Tableau 3 — Utiliser lorsque Qmin est égal ou supérieur à 0,05Qmax
Point d'essai 1 Point d'essai 2 Point d'essai 3 Point d'essai 4 Point d'essai 5
Débits nominaux Qmin (0,25Qmax+ 0,75 Qmin) (0,5Qmax+ 0,5Qmin) (0,75Qmax+ 0,25Qmin) Qmax

Remarque pour le tableau 3 : Le débit réel pour chaque point d'essai doit être à moins de 0,05Qmax du débit nominal d'essai.

Date de modification :