Manuel de l'inspecteur — Appareils de pesage à fonctionnement non automatique

Partie 3, Section 26 : MEN-26 : Systèmes de pesage à multiples éléments récepteurs de charge

Référence

Articles 30, 31 33, 34 et 55 de la norme applicable aux appareils de pesage à fonctionnement non automatique.

Objet

Un indicateur et/ou une imprimante peuvent être reliés à plusieurs éléments récepteurs de charge à condition que le système de pesage soit conçu pour assurer l'exactitude des transactions et pour empêcher les mesures erronées et les fraudes.

Deux systèmes de pesage de base à tabliers multiples sont utilisés dans le commerce :

Type 1 - Un système où un seul élément récepteur de charge (ERC) peut être sélectionné et utilisé à la fois (multiplex); et

Type 2 - Un système où tous les éléments récepteurs de charge (ERC) peuvent fonctionner simultanément (tabliers multiples). Chaque ERC de ce système peut posséder son propre indicateur ou tous les indicateurs peuvent être reliés à un indicateur pondéral de sommation; ou les ERC sont reliés à un indicateur à multiples canaux qui peut non seulement afficher simultanément ou en alternance les valeurs pondérales provenant de chaque ERC mais aussi la somme des poids.

Exigences

Type 1 - Système de pesage où un seul élément récepteur de charge peut fonctionner à la fois (systèmes multiplex)

Schéma d’un système de pesage multiplex. Deux éléments recepteurs de charge indépendents sont reliés à un unique indicateur à canaux multiples.

Deux éléments récepteurs de charge ou plus, conçus pour être utilisés indépendamment, sont reliés à un seul indicateur à canaux multiples approuvé. Il s'agit d'un système de pesage Multiplex.

Les exigences suivantes s'ajoutent aux exigences normalement applicables aux ponts-bascules routiers.

  • L'indicateur à multiples canaux peut desservir le nombre maximal d'éléments récepteurs de charge indiqué dans l'avis d'approbation.
  • Les éléments récepteurs de charge ne peuvent être utilisés que séparément (tel qu'illustré) sauf si l'indicateur est approuvé pour la sommation des données provenant de différents canaux (auquel cas, il s'agit d'un système à tabliers multiples visé par la section suivante - Type 2).
  • Les éléments récepteurs de charge doivent être identifiés clairement et de façon permanente par la désignation correspondante.
  • L'indicateur doit automatiquement indiquer clairement et de façon continue quel est l'élément récepteur de charge en usage (par exemple, Balance A, Balance B, Balance C, etc.). L'indication doit être visible de l'endroit où se trouve normalement l'opérateur.

Nota : Il est préférable d'identifier les éléments récepteurs de charge comme Balance A, Balance B, etc. au lieu de Balance 1, Balance 2. La présence de chiffres qui risquent d'être confondus avec des indications pondérales est inacceptable.

  • L'indicateur doit interdire le fonctionnement de tout élément récepteur de charge non choisi (un seul élément récepteur de charge à la fois).
  • L'imprimante doit, pour chaque pesée, afficher sur l'étiquette un enregistrement clair indiquant quel élément récepteur de charge a été utilisé (Balance A, Balance B, etc.).
  • Lorsqu'une fonction actionnée par l'opérateur (remise à zéro, entrée d'une tare, sélection ou annulation d'une fonction, etc.) est exécutée sur un élément récepteur de charge particulier, il ne doit y avoir aucune incidence ni modification des fonctions ou paramètres des autres éléments récepteurs de charge.
  • Sauf si l'indicateur comporte des AZTM indépendants, un pour chaque élément récepteur de charge, des indicateurs (voyants) individuels du centre du zéro, un pour chaque élément récepteur de charge, doivent être prévus. Les indicateurs du centre du zéro doivent fournir un signal continu (toujours actif), indépendamment de l'élément récepteur de charge sélectionné.
Inspection
  • Chaque élément récepteur de charge et indicateur est considéré comme un appareil à part entière et doit être tester en conséquence.
Codes de PICASSO
  • Chaque élément récepteur de charge doit être répertorié comme un appareil distinct et identifié de manière à empêcher toute confusion (Balance A, Balance B, etc.). Un même indicateur doit être répertorié pour chaque élément récepteur de charge et identifié comme étant multiplex. (Voir également le Manuel d'instructions pour remplir les formulaires de PICASSO - article 20 sur l'inspection des appareils).
Méthode

Le présent essai permet de vérifier que toute fonction ou tout réglage mis en oeuvre sur un élément récepteur de charge particulier n'a aucune incidence sur les fonctions, entrées ou réglages des autres éléments récepteurs de charge.

  • Mettre chaque élément récepteur de charge à zéro.
  • Déposer une petite charge (p. ex. 5e) sur un des éléments récepteurs de charge, puis régler celui-ci à zéro; vérifier si la condition d'équilibre à zéro des autres éléments récepteurs de charge a changé.
  • Entrer une tare au plateau ou au clavier pour chaque élément récepteur de charge.
  • Effacer ou modifier la tare sur l'un des éléments récepteurs de charge.
  • Vérifier que la tare des autres éléments récepteurs de charge est restée inchangée.
  • Placer différentes combinaisons de charges sur les éléments récepteurs de charge; vérifier si les poids sont indiqués correctement et avec exactitude; vérifier si les poids imprimés concordent avec les poids affichés et s'ils sont correctement identifiés.
Interprétation des résultats

L'appareil satisfait aux exigences si :

  • les entrées au clavier d'un élément récepteur de charge (zéro, tare, etc.) ou la mise en oeuvre d'une touche de sélection d'un ERC ne modifient en rien les réglages ni les valeurs entrées (zéro, tare, etc.) des autres ERC;
  • les poids indiqués et imprimés sont exacts et identifiés conformément aux exigences; et
  • l'appareil satisfait aux exigences d'installation susmentionnées.

Type 2 - Systèmes de pesage composés de plusieurs éléments récepteurs de charge (Tabliers multiples)

Il existe plusieurs configurations différentes, chacune ayant des particularités propres dont il faut tenir compte.

Scénario A
Schéma d’un système de pesage à tabliers multiples. Trois éléments recepteurs de charge sont reliés à trois indicateurs à canal unique reliés à un ordinateur. L’ordinateur affiche les données de chaque indicateur.

Deux éléments récepteurs de charge ou plus sont reliés à un même nombre d'indicateurs à canal unique approuvés. Il s'agit d'un système de pesage à multiples tabliers. Les données de sorties peuvent être combinées dans un ordinateur ou un autre indicateur non métrologique, non approuvé.

Les exigences minimales suivantes s'ajoutent aux exigences normalement applicables aux ponts-bascules routiers.

  • Chaque élément récepteur de charge doit être approuvé.
  • Chaque indicateur doit être approuvé.
  • Les éléments récepteurs de charge doivent être installés l'un à côté de l'autre; ils peuvent être séparés par des zones non sensibles s'il y a une indication visuelle, visible à l'année et qui permet de faire la distinction entre les éléments de pesage et les zones non sensibles. Les véhicules qui se font peser doivent toujours reposer entièrement sur la balance.
  • L'échelon réel d et l'unité de mesure doivent être les mêmes pour tous les dispositifs d'indication du système.
  • L'étendue maximale du zéro ne doit pas dépasser 4 % de la somme des capacités inspectées des éléments récepteurs de charge.
  • Aucune indication pondérale ne doit apparaître si la charge sur l'élément récepteur de charge est supérieure à 105 % de la capacité inspectée.
  • La capacité de l'ensemble du système est égale à la somme des capacités inspectées des éléments récepteurs de charge.
  • Toute indication pondérale fournie par le dispositif d'affichage totalisateur doit respecter les marges de tolérances applicables.
  • Le dispositif d'affichage totalisateur ne doit pas comporter de mécanisme de réglage de l'étalonnage des indicateurs individuels.
  • Le dispositif d'affichage totalisateur ne doit pas fournir ni enregistrer d'indication pondérale lorsqu'un élément récepteur de charge dépasse 105 % de sa capacité inspectée.
  • Le dispositif d'affichage totalisateur doit faire la somme des tares entrées dans chacun des indicateurs.
  • Le signal du dispositif d'affichage totalisateur utilisé pour additionner les données de chaque indicateur individuel doit être mobile.
  • Le poids affiché par le dispositif totalisateur doit, en tout temps, être la somme exacte des poids affichés par chaque indicateur individuel.
Inspection

Selon l'Aperçu des méthodes d'inspection (AMI) pertinent, chaque tablier doit être soumis à un essai de déplacement et un autre essai de déplacement doit être effectué à la jonction de deux tabliers adjacents (voir aussi MEN-15 Essai d'excentricité).

Codes de PICASSO

Chaque élément récepteur de charge et indicateur doit être répertorié comme un appareil distinct en commençant par celui qui est le plus à gauche lorsqu'on regarde à partir de l'emplacement normal de l'opérateur (en cas de doute, se mettre debout face à l'élément récepteur de charge du côté où le câble d'interface de la romaine sorte de l'appareil). Chaque élément récepteur de charge doit être identifié comme faisant partie intégrante de l'ensemble du système à tabliers multiples. (Voir également le Manuel d'instructions pour remplir les formulaires de PICASSO - article 20 sur l'inspection des appareils)

Scénario B
Schéma d’un système de pesage à tabliers multiples. Trois éléments recepteurs de charge sont reliés à un unique indicateur à canaux multiples.

Deux éléments récepteurs de charge ou plus sont reliés à un seul indicateur à multiples canaux approuvé. Il s'agit d'un système de pesage à tabliers multiples. L'indicateur à multiples canaux peut accepter, au plus, le nombre maximal d'éléments récepteurs de charge indiqué dans l'avis d'approbation. Les éléments récepteurs de charge ne peuvent être utilisés groupés (tel qu'illustré) que si l'indicateur est approuvé pour la sommation des données provenant de canaux distincts, ou si l'indicateur approuvé fournit un affichage continu distinct pour chacun des éléments récepteurs de charge.

Les exigences minimales suivantes s'ajoutent aux exigences normalement applicables aux ponts-bascules routiers.

  • Chacun des éléments récepteurs de charge doit être approuvé.
  • L'indicateur doit être approuvé pour la sommation des données provenant de canaux distincts ou doit avoir un affichage continu distinct pour chacun des éléments récepteurs de charge.
  • Les éléments récepteurs de charge doivent être installés l'un à côté de l'autre; ils peuvent être séparés par des zones non sensibles s'il y a une indication visuelle, visible à l'année et qui permet de faire la distinction entre les éléments de pesage et les zones non sensibles. Les véhicules qui se font peser doivent toujours reposer entièrement sur la balance.
  • L'échelon réel d et l'unité de mesure doivent être les mêmes pour tous les dispositifs d'indication du système.
  • L'étendue maximale du zéro ne doit pas dépasser 4 % de la somme des capacités inspectées de chacun des éléments récepteurs de charge.
  • L'indicateur doit respecter les marges de tolérance applicables.
  • L'indicateur ne doit pas fournir ni enregistrer d'indication pondérale lorsqu'un élément récepteur de charge dépasse 105 % de sa capacité inspectée.

La capacité de l'ensemble du système est égale à la somme des capacités inspectées des éléments récepteurs de charge. Si un des éléments récepteurs de charge dépasse 105 % de sa capacité, rien ne doit s'afficher pour le système tout entier.

Inspection

Selon l'Aperçu des méthodes d'inspection (AMI) pertinent, chaque tablier doit être soumis à un essai de déplacement et un autre essai de déplacement doit être effectué à la jonction de n'importe quel deux tabliers adjacents (voir aussi MEN-15 Essai d'excentricité).

Codes de PICASSO

Chaque élément récepteur de charge doit être répertorié comme un appareil distinct en commençant par celui qui est le plus à gauche lorsqu'on regarde à partir de l'emplacement normal de l'opérateur (en cas de doute, se mettre debout face à l'élément récepteur de charge, du côté où le câble d'interface ou la romaine sorte de l'appareil). Le même indicateur doit être répertorié pour chacun des éléments récepteurs de charge et être identifié comme étant à multiples canaux. Chaque élément récepteur de charge doit être identifié comme faisant partie intégrante de l'ensemble du système à tabliers multiples. (Voir également le Manuel d'instructions pour remplir les formulaires de PICASSO - article 20 sur l'inspection des appareils)

Scénario C
Schéma d’un système de pesage n’étant pas considéré comme un système de pesage à tabliers multiples. Trois éléments recepteurs de charge sont reliés à une boîte de jonction qui combine les signaux et émets le signal combiné à un indicateur à canal unique.

Deux ou plusieurs éléments récepteurs de charge sont reliés à une boîte de jonction qui émet un signal combiné lequel est acheminé vers un indicateur à canal unique approuvé. Ce système n'est pas considéré comme un système de pesage à tabliers multiples.

Les exigences minimales suivantes s'ajoutent aux exigences normalement applicables aux ponts-bascules routiers.

  • La capacité de l'ensemble du système ne doit pas dépasser :
  • la capacité de l'élément récepteur de charge de moindre capacité, dans le cas de tous les éléments récepteurs de charge à trois sections ou plus;
  • une fois et demie (1,5 x) la capacité de l'élément récepteur de charge de moindre capacité, dans le cas des éléments récepteurs de charge à deux sections.
  • Le moindre de une fois et demie (1,5 x) la capacité moindre de l'élément récepteur de charge à deux sections et la capacité moindre de l'ERC à trois sections ou plus, dans le cas des ÉRC mixtes à deux et à trois sections ou plus.

Clarification :

  • Un pont-bascule à trois sections de 30 000 kg et un pont-bascule à trois sections de 40 000 kg sont combinés et forment un pont-bascule à un seul tablier plus long. La capacité de l'ensemble est égale à 30 000 kg.
  • Un pont-bascule à deux sections de 30 000 kg et un pont-bascule à deux sections de 40 000 kg sont combinés et forment un pont-bascule à un seul tablier plus long. La capacité de l'ensemble est égale à 1,5 x 30 000 kg = 45 000 kg.
  • Un pont-bascule à deux sections de 30 000 kg et un pont-bascule à trois sections de 40 000 kg sont combinés et forment un pont-bascule à un seul tablier plus long. Étant donné que 1,5 x 30 000 kg = 45 000 kg est supérieur à la capacité de 40 000 kg du pont-bascule à trois sections, la capacité de l'ensemble du système est donc de 40 000 kg.
Inspection

Selon l'Aperçu des méthodes d'inspection (AMI) pertinent, chaque tablier doit être soumis à un essai de déplacement et un autre essai de déplacement doit être effectué à la jonction de n'importe quels deux tabliers adjacents (voir aussi MEN-15 Essai d'excentricité).

Codes PICASSO

Chaque élément récepteur de charge doit être répertorié comme un appareil distinct en commençant par celui qui est le plus à gauche lorsqu'on regarde à partir de l'emplacement normal de l'opérateur (en cas de doute, se mettre debout face à l'élément récepteur de charge, du côté où le câble d'interface ou la romaine sorte de l'appareil). L'indicateur doit être répertorié en second, les éléments récepteurs de charge restants sont ensuite répertoriés, en ordre, comme des composants du système.(Voir également le Manuel d'instruction pour remplir les formulaires de PICASSO - article 20 sur l'inspection des appareils).

Révision

Rév. 1

  • Clarification des configurations possibles et ajout d'exemples.
  • Ajout des informations relatives aux codes PICASSO.
  • Vérification de l'uniformité de la terminologie pour Élément récepteur de charge et indicateur.
  • Ajout des critères d'essai d'inspection.
Date de modification :