Manuel de l'inspecteur — appareils de pesage à fonctionnement non automatique

Partie 3, section 31 — Systèmes de pesage montés sur véhicule

Références

Normes applicables aux appareils de pesage à fonctionnement non automatique (1998).

Manuel de l'inspecteur — Appareil de pesage à fonctionnement non automatique (pour toutes les MEN pertinentes).

Généralités

La plupart des systèmes de pesage montés sur véhicule (SPMV) sont des appareils de pesage à fonctionnement non automatique montés sur le châssis d'un véhicule. Ces appareils sont assujettis à toutes les MEN pertinentes du Manuel de l'inspecteur pour les appareils de pesage à fonctionnement non automatique. Les SPMV peuvent nécessiter d'autres essais en plus de ceux habituellement effectués pour les appareils de pesage à fonctionnement non automatique. Ces essais supplémentaires sont décrits dans la présente MEN. En cas de divergence, les essais décrits ci-dessous ont préséance sur les essais semblables décrits dans d'autres MEN.

Sauf indication contraire, les essais suivants peuvent être utilisés pendant les inspections initiales et subséquentes des systèmes de pesage à fonctionnement non automatique montés sur véhicule. S'il s'agit d'essais aux fins d'approbation réalisés sur le terrain, il faut obtenir les méthodes d'essai appropriées auprès du Laboratoire des services d'approbation des masses.

La présente méthode d'essai comprend des essais particuliers pour les systèmes de pesage montés sur véhicules suivants :

  • Systèmes de pesage montés sur chargeuses frontales (bennes ou grappins) (08-22)
  • Systèmes de pesage montés sur véhicules pour la collecte des ordures (08-20)
  • Systèmes de pesage montés sur chariots élévateurs à fourche et chariots élévateurs (08-10)
  • Autres SPMV (08-XX)

En raison de la nature particulière des systèmes de pesage de l'ammoniac anhydre (NH3) montés sur véhicule, ces derniers ne sont pas visés par la présente MEN. Consulter les NAAPFNA, MEN-27, pour les méthodes d'essai normalisées applicables aux systèmes de pesage du NH3 montés sur véhicule.

Rendement général (tous les appareils)

Notes préliminaires

Il faut éviter les conditions climatiques extrêmes pendant les essais effectués à l'extérieur.

Plusieurs types de SPMV sont actuellement en service. L'inspecteur doit s'assurer que le SPMV soumis à l'inspection est approuvé pour l'utilisation prévue. En outre, il doit être au courant des essais à réaliser pour ce type de SPMV et être autorisé à les faire.

Essai en mode de fonctionnement statique

Bon nombre de SPMV sont conçus pour effectuer le pesage lorsque l'élément récepteur de charge (ERC) est en mouvement. Un SPMV conçu pour être utilisé pendant que le véhicule est en mouvement doit être doté d'un mode de fonctionnement statique pour l'essai, sauf s'il en est exempté conformément à l'avis d'approbation (AA). L'AA doit indiquer l'utilisation prévue de l'appareil et la façon d'accéder aux divers modes de fonctionnement.

Les essais statiques visent seulement les SPMV pouvant peser de façon statique. Les essais statiques sont conçus pour être effectués lorsque le système de pesage n'est pas en mouvement. L'appareil doit être en « mode de pesage seulement » pendant l'essai, c'est-à-dire qu'il fonctionne comme un appareil de pesage à fonctionnement non automatique ordinaire fournissant des indications pondérales correspondant à la charge déposée sur l'ERC. Il se peut que les essais statiques exigent que l'équipement auxiliaire contienne les charges. Si ces contenants sont utilisés avec l'ERC ou sont fixés à ce dernier, l'essai doit être réalisé avec le contenant le plus léger. Le poids de ce contenant ne doit pas dépasser 20 % de la capacité de l'appareil (Max).

Le moteur du véhicule doit être en marche pendant l'exécution des essais statiques (à moins que l'appareil ne soit pas conçu pour fonctionner pendant que le moteur est en marche).

Essai du mode de fonctionnement normal

Ces essais doivent être effectués en « mode de fonctionnement normal » de l'appareil, qui peut être soit statique, soit dynamique, selon le type d'appareil.

Les SPMV conçus pour fonctionner en mode dynamique doivent être mis à l'essai dans ce mode.

Le SPMV doit être conditionné avant les essais. Pour ce faire, le système doit être utilisé pendant plusieurs cycles de pesage complets avec une charge représentative. Certaines approbations peuvent limiter l'utilisation de l'appareil jusqu'à ce que le système ait effectué un certain nombre de cycles. Dans ce cas, le certificat d'inspection doit indiquer cette limite.

Étalons d'essai et charges d'essai

Les SPMV peuvent être mis à l'essai au moyen d'étalons locaux connus ou de charges d'essai de remplacement préparés sur une balance de référence appropriée, ou encore au moyen des deux. Les systèmes qui déversent la charge pendant le cycle de pesage peuvent être mis à l'essai au moyen de charges d'essai de remplacement. Ces charges peuvent être préparées de plusieurs façons différentes. Il incombe à l'inspecteur, en consultation avec le spécialiste en gravimétrie, s'il y a lieu, de choisir la charge d'essai appropriée.

Charge d'essai de remplacement récupérable

La charge d'essai récupérable est une charge stable qui est récupérée après chaque déversement (avec une grue, par exemple) et vérifiée avant d'être réutilisée pour s'assurer qu'il n'y a pas d'écart de poids. Cette méthode a l'avantage d'exiger moins de matériau. Si la charge d'essai consiste en des sacs de sable ou l'équivalent, l'inspecteur doit s'assurer que les sacs ne laissent pas fuir le contenu (p. ex. sable) et qu'ils sont assez robustes pour être utilisés pour l'essai. Si la charge d'essai récupérable consiste en des étalons d'essai, il ne faut pas manipuler ces derniers brusquement, sinon on risque qu'ils soient endommagés ou qu'ils perdent leur étalonnage.

Charge d'essai de remplacement non récupérable

La charge d'essai non récupérable est une charge stable qui n'est pas récupérée après chaque déversement. Une charge d'essai non récupérable type est une marchandise en vrac non conditionnée ou l'équivalent. La charge d'essai doit avoir été pesée sur une balance (conforme aux exigences appropriées des NAAPFNA) d'une résolution supérieure à celle de l'appareil soumis à l'essai (ASE). Comme la charge d'essai non récupérable n'a pas à être récupérée une fois qu'elle a été déversée dans le véhicule, les essais sont effectués plus facilement et plus rapidement.

Charges pour l'essai de produit

Dans certains cas, il peut être souhaitable d'effectuer un essai de produit au moyen de diverses charges de matériaux pour confirmer que le système est étalonné correctement. À titre d'exemple, une chargeuse frontale peut être mise à l'essai au moyen des différents produits avec lesquels on prévoit l'utiliser. Pour effectuer l'essai de produit, il peut être nécessaire de peser une charge du produit, puis de transférer cette charge sur un deuxième appareil de pesage statique (balance de référence) pour déterminer le poids réel de la charge. Dans ce cas, il faut veiller à ce que tout le produit pesé soit transféré dans la balance de référence. S'il y a perte de produit pendant le cycle de pesage, les résultats du pesage sont considérés non valides et ils ne doivent pas être utilisés pour évaluer l'appareil soumis à l'essai.

Balance de référence

Pesage du matériau au moyen d'un contenant

Une balance de référence (REF) et un contenant (p. ex. poubelle) sont utilisés pour effectuer cet essai. Le contenant utilisé pour l'essai se trouve sur une balance de référence (conforme aux exigences des NAAPFNA) et on le remplit avec une quantité exacte du matériau nécessaire pour effectuer l'essai. L'ASE effectue alors un cycle de pesage complet et replace le contenant sur la balance de référence, qui doit avoir une résolution supérieure à celle de l'ASE et être conforme à toutes les normes visant la linéarité, la sensibilité et la fidélité.

Pesage du matériau au moyen de l'ERC de l'ASE (aucun contenant)

Une balance de référence et un produit en vrac (p. ex. sable ou gravier) sont utilisés pour effectuer cet essai. Un récepteur de charge approprié, p. ex. un camion rempli de gravier, est stationné sur un pont-bascule routier (conforme aux exigences des NAAPFNA) qui servira de balance de référence. L'ASE effectue alors un cycle de pesage complet d'une charge et transfère cette dernière sur l'élément récepteur de charge de la balance de référence, qui doit avoir une résolution supérieure à celle de l'ASE et être conforme à toutes les normes visant la linéarité, la sensibilité et la fidélité.

Incertitude de la charge d'essai

Si, pour mettre l'appareil à l'essai, on utilise seulement une charge d'essai et non des étalons d'essai, il faut déterminer l'incertitude liée à la charge d'essai. De façon générale, plus la balance de référence utilisée pour préparer la charge d'essai est précise, moins il y a d'incertitude liée à la charge d'essai.

L'incertitude (Ui) liée à la charge d'essai, en raison d'un manque de fidélité, est obtenue au moyen de la formule suivante :

U i ≤ F × S R [Max − min] n

où :

  • F = facteur de confiance (2,57 pour un niveau de confiance de 90 % à 5n).
  • SR = sensibilité réciproque de l'appareil utilisé pour préparer la charge d'essai.
  • Max = lecture maximale obtenue pendant l'essai de fidélité.
  • min = lecture minimale obtenue pendant l'essai de fidélité.
  • n = nombre d'essais de fidélité effectués (minimum 5).

Puisqu'il y a une incertitude liée à la charge d'essai, il est important d'inclure cette valeur à la tolérance qui sera appliquée à l'appareil soumis à l'essai.

La marge de tolérance applicable à l'appareil doit comprendre la valeur d'incertitude liée à la charge d'essai comme suit :

  • Marge de tolérance évaluée au moyen d'une charge d'essai = marge de tolérance de l'appareil + Ui de la charge d'essai

Nota : Lorsque SR | Max-min | n pour la charge d'essai ≤ 127 de la marge de tolérance de l'appareil à cette charge, il faut utiliser :

  • Marge de tolérance évaluée au moyen d'une charge d'essai = marge de tolérance de l'appareil

Autre méthode

Lorsque le rapport entre l'échelon de vérification de l'ASE et de la balance de référence (REF) est de 5:1 ou plus et que la balance de référence présente une fidélité égale ou supérieure à 1e, les résultats de l'essai peuvent être relevés directement sur la balance de référence, en tenant compte seulement de l'erreur connue de la balance de référence. Il n'est pas nécessaire d'établir l'incertitude liée à la charge d'essai comme il est décrit ci-dessus.

Essais visant des types particuliers de systèmes de pesage montés sur véhicule

Les pages suivantes décrivent d'autres méthodes d'essai visant des types particuliers de SPMV.

Systèmes de pesage montés sur chargeuse frontale

Référence

Normes applicables aux appareils de pesage à fonctionnement non automatique (1998).

Objectif

Le présent essai peut être réalisé sur des systèmes de pesage montés sur chargeuse frontale habituellement utilisés pour peser du gravier, des pierres et des matériaux de remblayage. Il s'agit presque exclusivement de systèmes de pesage dynamiques Class IIII dont l'utilisation est limitée. Consulter l'AA pour plus d'information.

Matériel

  • Balance de référence (REF, facultative)
  • Étalons locaux appropriés
  • Charges d'essai appropriées
  • Moyens appropriés de déposer la charge sur l'ASE et de retirer cette charge ainsi que de contenir tout produit d'essai utilisé, au besoin.

Éléments à prendre en considération

S'assurer que la classe de l'appareil est appropriée à l'application prévue, et que l' AA permet l'utilisation de l'appareil pour l'application prévue.

La marge de tolérance s'applique à la charge nette du produit pesé.

Mode opératoire

Essai de rendement général et de fidélité
Objectif

Le présent essai s'applique à tous les SPMV. Il vise à vérifier la précision de l'ASE lorsqu'on exécute des cycles de pesage complets.

Réglages
  1. L'état du dispositif de mise à zéro automatique (DMZA) importe peu pour cet essai.
  2. Il faut mettre le véhicule à niveau.
  3. L'ASE doit être réglé le plus près possible de zéro et être chargé au préalable (mis à l'essai) de manière statique à au moins trois (3) reprises avec une charge le plus près possible de Max. Certains fabricants ou l'AA peuvent indiquer les exigences minimales relatives au réchauffement, qu'il faut respecter.
Méthode d'essai à vitesse constante

Avant d'effectuer un essai, préconditionner l'appareil. Il faut laisser reposer l'ASE dans les conditions ambiantes pendant une heure environ. Si une partie importante de l'ASE subit un changement de température lorsque le moteur du véhicule est mis en marche, laisser la température se stabiliser autant que possible avant de suivre la procédure suivante :

  • Régler l'ASE pour un cycle de pesage complet.
  • Effectuer trois (3) cycles de pesage complets en appliquant des charges correspondant à chaque changement de la tolérance, mais, à tout le moins, vérifier l'appareil avec une charge d'essai égale à environ ce qui suit :
    1. 5 % de Max.
    2. 50 % de Max.
    3. 95 % de Max.
  • Exécuter les cycles à vitesse maximale et à vitesse minimale, s'il est possible de moduler la vitesse de pesage. S'assurer que la vitesse demeure constante pendant chaque essai.
  • Dans le cas d'un appareil de pesage à étendues et à échelons multiples, effectuer des cycles de pesage complets pour chaque étendue et à chaque changement de la tolérance.
Interprétation des résultats

Toutes les indications pondérales de l'ASE doivent se trouver dans les limites de la marge de tolérance en service applicable.

Méthode d'essai à vitesse variable

Si la vitesse (vitesse de levage de l'ERC et régime du moteur) peut être modulée pendant le pesage, effectuer des cycles de pesage complets en appliquant des charges correspondant à chaque changement de la tolérance, mais, à tout le moins, vérifier l'appareil avec des charges d'essai égales à environ ce qui suit et faire varier la vitesse plusieurs fois de la vitesse minimale à la vitesse maximale pendant le pesage :

  1. 5 % de Max.
  2. 50 % de Max.
  3. 95 % de Max.
Interruption du pesage

Si possible, interrompre le cycle de pesage complet entre le début et la fin du cycle. Tenter de reprendre le cycle de pesage.

Interprétation des résultats

L'ASE doit effectuer l'une des activités suivantes :

  • donner une indication pondérale se trouvant dans les limites de la marge de tolérance applicable;
  • invalider toutes les indications pondérales et exiger l'annulation de l'opération ou sa reprise depuis le début.

Nota : S'il y a interruption après le déversement de la charge, il faut conserver la valeur du poids net.

Fidélité

Si possible, comparer les résultats pour une charge d'environ 50 % de Max. Pour vérifier la fidélité, il faut annuler le cycle de pesage et descendre la benne pour chaque indication pondérale. S'il est impossible de suivre cette méthode en raison de la conception de l'ASE, il faut vérifier la fidélité au moyen de trois pesages successifs d'une charge récupérable stable (p. ex. étalons).

Interprétation des résultats

L'écart maximal entre les résultats d'une même charge ne doit pas dépasser la marge de tolérance applicable prescrite dans les NAAPFNA. De plus, tous les résultats doivent se trouver dans les limites de la marge de tolérance applicable si la charge d'essai est connue.

Nota : L'erreur d'un résultat de pesage individuel ne doit pas dépasser la limite supérieure de la marge de tolérance pour la charge.

Essai d'effacement de l'affichage – Essai de surcharge
Objectif

Les appareils de pesage ne doivent pas afficher ni imprimer de valeurs pondérales supérieures à Max (capacité) + 5 % de Max. S'il est possible de changer les unités de l'indication sans réétalonner l'appareil (lb à kg), réaliser les essais pour chaque unité d'indication de l'appareil.

Mode opératoire

Portée

  • Stabiliser l'appareil et le mettre à zéro aux conditions nominales.
  • Charger l'appareil jusqu'à Max (capacité).
  • Ajouter des charges jusqu'à ce que l'appareil cesse d'afficher les valeurs pondérales.
  • Effectuer, au besoin, un cycle de pesage chaque fois qu'une charge additionnelle est déposée sur l'ERC.
  • Consigner et essayer d'imprimer la dernière valeur pondérale indiquée (WI). .
  • Répéter l'essai pour les autres unités de mesure que l'appareil peut afficher.
  • W I ≤ Max + (5 % de Max)

Tare (le cas échéant)

  • Retirer la charge et mettre l'appareil à zéro.
  • Utiliser une tare (T) d'environ 20 % de Max (c.-à-d. contenant récepteur de charge [CRC]).
  • Ajouter des charges dans le CRC jusqu'à ce que l'appareil cesse d'indiquer ou d'imprimer des valeurs pondérales.
  • Effectuer, au besoin, un cycle de pesage complet chaque fois qu'une charge additionnelle est déposée sur l'ERC.
  • Consigner la dernière valeur indiquée (WI).
  • W I + T ≤ Max + (5 % de Max)

Nota : Certains appareils approuvés peuvent comprendre une fonction de tare additive complète ou partielle. La tare additive augmente la capacité de pesage de l'appareil. Il faut tenir compte de cet élément pendant l'essai d'effacement de l'affichage (voir l'AA pour plus d'information).

Zéro

Il peut être nécessaire de mettre l'appareil à zéro après chaque transaction ou à des périodes fixes. Cette exigence sera indiquée dans l'AA et elle doit être mise à l'essai pendant l'inspection.

Si l'appareil limite la quantité pouvant être mise à zéro par le dispositif de mise à zéro semi-automatique, mais que le pesage peut être répété plusieurs fois, mettre à zéro le poids maximal possible égal ou inférieur à 5 % de Max comme suit :

W I + Z I ≤ Max + (5 % de Max)

Effectuer un essai supplémentaire du zéro comme suit (seulement si la balance peut mettre à zéro des charges supérieures à 4 %) :

  • Retirer la charge et mettre l'appareil à zéro.
  • Ajouter une charge supérieure à 5 % de Max (p. ex. 20 %).
  • Consigner la valeur et mettre la charge à zéro (Zl).
  • Ajouter des charges jusqu'à ce que l'appareil cesse d'afficher ou d'imprimer des valeurs pondérales.
  • Consigner la dernière valeur indiquée (WI).
Interprétation des résultats

L'appareil est jugé conforme aux exigences s'il ne peut pas afficher ni imprimer de valeurs pondérales supérieures à 105 % de Max (capacité).

En d'autres mots, l'appareil est jugé conforme aux exigences si les conditions suivantes sont respectées :

  • Portée : WI ≤ 105 % de Max
  • Tare : WI + T ≤ 105 % de Max
  • Zéro : WI + Zl ≤ 105 % de Max

En cas de surcharge, l'affichage de l'appareil doit s'effacer dans les limites prescrites ou afficher un message clair ne pouvant être confondu avec une valeur pondérale. En aucun cas une surcharge ne doit être imprimée.

Nota : Dans certains cas, il se peut qu'il soit impossible d'exposer l'appareil à une surcharge en raison du produit pesé ou de la dimension de l'ERC. Si la nature du produit pesé ne peut entraîner une surcharge de l'ASE, il n'est pas nécessaire de poursuivre l'essai.

Essai hors niveau (inspection initiale seulement)
Objectif

Le présent essai s'applique à tous les SPMV. Il vise à vérifier que l'ASE fonctionne adéquatement lorsqu'il n'est pas à niveau.

Mode opératoire
  • Utiliser une méthode adéquate (surface inclinée, cales, etc.) pour que le véhicule soit incliné à un angle de trois (3) degrés ou de 5 % en élevant une des roues ou un ensemble de roues (p. ex. la roue avant du côté gauche). Si l'AA prescrit un angle d'inclinaison différent, utiliser cet angle.
  • Régler l'ASE pour un cycle de pesage complet.
  • Effectuer un (1) cycle de pesage complet en déposant les charges correspondant à chaque changement de la tolérance, mais, à tout le moins, vérifier l'appareil avec une charge d'essai égale à environ 95 % de Max sur l'ERC.
  • Exécuter chaque cycle à vitesse maximale et à vitesse minimale s'il est possible de moduler la vitesse du pesage. S'assurer que la vitesse demeure constante pendant l'essai.
  • Dans le cas d'un appareil de pesage à étendues multiples, effectuer un cycle de pesage complet à chaque changement de la tolérance, et ce, pour chaque étendue de pesage.
  • Répéter les deux dernières étapes susmentionnées, le véhicule étant incliné au plus petit angle auquel l'ASE fournit un message d'erreur ou efface l'affichage et au plus grand angle auquel le véhicule peut être incliné en toute sécurité (comme il est indiqué par le demandeur), en soulevant :
    1. les roues arrière ensemble;
    2. les roues avant ensemble;
    3. les roues droites ensemble;
    4. les roues gauches ensemble.
Interprétation des résultats

L'ASE est jugé conforme aux exigences s'il satisfait aux exigences suivantes :

  • s'il affiche des indications pondérales se trouvant dans les limites de la marge de tolérance applicable lorsqu'il est incliné dans un angle de trois (3) degrés ou dans l'angle prescrit dans l'AA;
  • s'il affiche des indications pondérales se trouvant dans les limites de la marge de tolérance en service applicable lorsqu'il est incliné à un angle supérieur à trois (3) degrés ou dans l'angle prescrit dans l'AA, ou s'il efface toutes les indications lorsqu'il est incliné. L'appareil ne doit pas afficher de valeurs pondérales à l'extérieur de la marge de tolérance applicable.

Voir les NAAPFNA, MEN-23, pour plus d'information sur les calculs pour l'essai hors niveau.

Essai de chargement excentrique (inspection initiale seulement)

Il faut déposer une charge égale à environ 30 % de Max sur un côté de l'ERC, puis sur l'autre. Les résultats obtenus doivent se trouver à l'intérieur de la valeur absolue de la marge de tolérance pour cette charge. On reconnaît qu'il peut être très difficile de concentrer les charges d'un côté et de l'autre sur ce type d'ERC.

Éléments à prendre en considération et restrictions

Les appareils de pesage montés sur chargeuse frontale sont étalonnés pour être utilisés avec un élément en particulier (ERC). Compte tenu de la conception et du fonctionnement de ces appareils, ces derniers doivent être utilisés uniquement avec l'ERC ayant servi à les étalonner. L'ERC peut être une benne, des fourches, un grappin, etc., mais il doit être approprié pour le produit à peser. Dans la plupart des cas, l'ERC est identifié par une marque du fabricant. Le certificat d'inspection doit indiquer l'ERC et limiter l'utilisation de l'appareil seulement à l'ERC inspecté. Si de multiples ERC doivent être utilisés avec l'appareil, ce dernier doit être certifié séparément pour chaque ERC.

Les exigences relatives au scellage seront prescrites dans l'AA, et elles comprennent habituellement les instruments, les capteurs d'inclinaison, les capteurs de pression et les capteurs de proximité. Les capteurs doivent être scellés pour garantir qu'ils ne sont pas remplacés ni réglés après inspection.

Essai de produit

On peut effectuer un essai de produit pour vérifier le rendement de l'ASE. Pour ce faire, on a besoin d'une balance de référence (REF) appropriée et d'un contenant pour déposer le produit sur la balance. De façon générale, on peut utiliser un camion de gravier et un pont-bascule routier. La balance de référence doit avoir un échelon de vérification e au moins cinq fois plus petit que celui de l'ASE. La fidélité de la balance de référence à la charge d'essai brute doit être inférieure à 1e. Mettre la balance à l'essai et consigner toute erreur.

Stationner le camion sur le pont-bascule routier et régler la tare de ce dernier ou le mettre à zéro. Charger l'ASE le plus près possible de Max (s'assurer que le camion de gravier peut contenir la charge). Consigner l'indication de l'ASE. Transférer la charge dans le camion de gravier. Il peut être nécessaire de déplacer le camion hors de la balance de référence pour cette étape. Si c'est le cas, veiller à ce qu'il retourne au même endroit sur la balance. Consigner le relevé de la balance de référence et ajuster la valeur en fonction de toute erreur inhérente de la balance.

Comparer ensuite le poids ajusté affiché par la balance de référence au poids indiqué par l'ASE. Le poids doit se situer sur l'étendue de pesage.

Le poids indiqué par la balance de référence est la valeur connue. Afin de déterminer l'incertitude liée à l'indication de la balance de référence, diminuer la marge de tolérance de l'ASE pour l'essai de produit par 1eREF.

Exemples

où :

REF

indication de la balance de référence (ajustée en fonction de toute erreur inhérente de la balance de référence)

eREF

échelon de vérification de la balance de référence

ASE

indication de l'appareil soumis à l'essai

eASE

échelon de vérification de l'ASE

supposons que :

  • eASE = 100 kg (10 000 kg × 100 kg) Classe IIII
  • eREF = 10 kg (100 000 kg × 10 kg) Classe IIIHD

Exemple 1

  • REF = 5000 kg
  • MT ASE + 1e (100 kg) à ≤ 50e (5000 kg)
  • L'ASE doit indiquer entre 4900 kg + 10 kg (4910 kg) et 5100 kg − 10 kg (5090 kg) pour une charge connue de 5000 kg
  • 4910 ≤ indication de l'ASE ≤ 5090

Exemple 2

  • REF = 10 000 kg
  • MT ASE + 2e (200 kg) à ≤ 100e (10 000 kg)
  • L'ASE doit indiquer entre 9800 kg + 10 kg (9810 kg) et 10 200 kg − 10 kg (10 190 kg) pour une charge
  • connue de 10 000 kg
  • 9810 ≤ indication de l'ASE ≤ 10 190

Systèmes de pesage montés sur véhicule pour le pesage des déchets

Référence

Normes applicables aux appareils de pesage à fonctionnement non automatique (1998).

Objectif

Le présent essai peut être réalisé sur des SPMV utilisés pour peser des conteneurs de déchets. Il s'agit presque exclusivement de systèmes de pesage dynamiques. Le conteneur rempli est pesé, puis il est vidé et pesé une seconde fois.

Étant donné que le poids du conteneur (tare) change, le système doit mesurer le poids brut et la tare, en plus de calculer le poids net. Le cycle de pesage s'effectue habituellement lorsque l'ASE est en mouvement Le poids brut est enregistré lorsque le conteneur est soulevé et la tare est enregistrée lorsque le conteneur est baissé. Le calcul du poids net s'effectue de la façon suivante :

  • Poids net = poids brut − tare

Matériel

  • Balance de référence
  • Étalons locaux appropriés
  • Charges d'essai appropriées

Éléments à prendre en considération et restrictions

La présente procédure peut être utilisée pour réaliser l'inspection initiale ou les inspections subséquentes d'un SPMV utilisé pour l'élimination et le recyclage des déchets.

La marge de tolérance s'applique au poids net du produit mis au rebut.

Les systèmes multivoies utilisés pour la correction linéaire des conditions hors angle doivent être mis à l'essai au moins une fois dans chacune des voies. La charge statique doit être vérifiée pour s'assurer qu'elle est la même pour toutes les voies applicables. Une vérification approximative peut être faite en prenant en note la valeur indiquée lorsque l'appareil est à niveau, puis en effectuant le cycle de pesage complet de l'appareil pour toute la plage d'inclinaison et toutes les voies. Les voies doivent afficher la même valeur que si l'appareil était à niveau.

S'assurer que la classe de l'appareil est appropriée à l'application prévue, et que l'AA permet l'utilisation de l'appareil pour l'application prévue.

Mode opératoire (essai dynamique)

Essai d'excentricité
Objectif

Le présent essai vise à déterminer l'aptitude d'un appareil à peser avec exactitude en dépit des changements de position de la charge à l'intérieur du conteneur et, si possible, des changements de position du conteneur sur l'ERC.

Réglages
  • L'état du dispositif de mise à zéro automatique (DMZA) importe peu pour cet essai.
  • Il faut utiliser le conteneur le plus léger pour l'essai.
  • L'ASE doit être réglé le plus près possible de zéro et être chargé au préalable (mis à l'essai) de manière statique à trois (3) reprises avec une charge le plus près possible de Max.
Chargement excentrique du conteneur récepteur de charge

Mode opératoire

  • Préconditionner l'appareil. Laisser reposer l'ASE dans les conditions ambiantes pendant une heure environ. Si une partie importante de l'ASE subit une hausse de température lorsque le moteur du véhicule est mis en marche, laisser la température se stabiliser autant que possible avant de poursuivre la procédure.
  • Régler l'ASE pour un cycle de pesage complet. La valeur de la charge d'essai doit être le plus près possible de 33 % de Max.
  • Diviser la base du conteneur en quatre parties rectangulaires égales. Pour chacune des parties, effectuer un (1) cycle de pesage complet, placer la charge d'essai dans le conteneur et consigner les résultats. Pour les petits conteneurs, tenter de répartir le plus possible la charge d'essai dans les quatre quadrants.
Interprétation des résultats

L'écart entre les résultats pour chaque position de la charge ne doit pas dépasser la valeur absolue de la marge de tolérance en service pour cette charge et chaque résultat doit se trouver dans les limites de la marge de tolérance en service pour cette charge.

Essai de chargement excentrique sur l'élément récepteur de charge

Cet essai s'applique seulement à un SPMV qui permet de placer le conteneur de différentes façons sur l'ERC (p. ex. une fourche pouvant être partiellement introduite dans les manchons d'un conteneur). Il ne s'applique pas à un SPMV qui ne permet pas le chargement excentrique de l'ERC. Ne pas effectuer cet essai si les fourches sont dotées d'une encoche conçue pour indiquer la position du conteneur.

Mode opératoire

  • Déposer une charge stable localisée égale à 33 % de Max sur le CRC.
  • Effectuer un cycle de pesage complet, le conteneur reposant complètement sur les bras de levage de l'ASE.
  • Effectuer un deuxième cycle de pesage complet dans cette position s'il est possible de lever le conteneur sans qu'il repose complètement sur les bras de levage.

Nota : Ne pas effectuer le deuxième essai si le conteneur risque de bouger ou s'il est par ailleurs instable pendant le cycle de pesage.

Interprétation des résultats

L'écart entre les résultats pour chaque position de la charge ne doit pas dépasser la valeur absolue de la marge de tolérance en service pour cette charge et chaque résultat individuel doit se trouver dans les limites de la marge de tolérance en service applicable pour cette charge.

Essai de rendement général et de fidélité

Objectif

Le présent essai vise tous les SPMV et il a pour but de vérifier la précision de l'ASE lorsque des cycles de pesage complets sont effectués.

Réglages
  1. L'état du dispositif de mise à zéro automatique (DMZA) importe peu pour cet essai.
  2. Il faut mettre le véhicule à niveau.
  3. L'ASE doit être réglé le plus près possible de zéro et être chargé au préalable (mis à l'essai) de manière statique à trois (3) reprises avec une charge le plus près possible de Max.
Vitesse constante
Mode opératoire
  • Préconditionner l'appareil. Laisser reposer l'ASE dans les conditions ambiantes pendant une heure environ. Si une partie importante de l'ASE subit un changement de température lorsque le moteur du véhicule est mis en marche, laisser la température se stabiliser autant que possible avant de poursuivre la procédure.
  • Régler l'ASE pour un cycle de pesage complet.
  • Effectuer trois (3) cycles de pesage complets en appliquant des charges correspondant à chaque changement de la tolérance, mais, à tout le moins, vérifier l'appareil avec une charge d'essai environ égale à ce qui suit :
    1. 5 % de Max.
    2. 50 % de Max.
    3. 95 % de Max.
  • Exécuter les cycles à vitesse maximale et à vitesse minimale, s'il est possible de moduler la vitesse du pesage. S'assurer que la vitesse demeure constante.
  • Pour un appareil de pesage à étendues et à échelons multiples, effectuer un cycle de pesage complet pour chaque étendue et à chaque changement de la tolérance.
Interprétation des résultats

Toutes les indications pondérales de l'ASE doivent se trouver dans les limites de la marge de tolérance applicable.

Vitesse variable

Si la vitesse du pesage peut être modulée pendant le pesage, exécuter le cycle de pesage complet en appliquant des charges correspondant à chaque changement de la tolérance, mais, à tout le moins, vérifier l'appareil avec des charges d'essai environ égales à ce qui suit et faire varier la vitesse plusieurs fois de la vitesse minimale à la vitesse maximale pendant le pesage :

  1. 5 % de Max.
  2. 50 % de Max.
  3. 95 % de Max.
Interruption du pesage

Dans la mesure du possible, effectuer un (1) cycle de pesage complet au moyen d'une charge d'essai de 50 % de Max en interrompant le cycle au cours du pesage pendant au moins cinq (5) secondes et en revenant à vitesse constante. Si un cycle de pesage comprend le pesage de plus d'un élément (p. ex. poids [conteneur + déchets] et poids [conteneur seul]), effectuer cet essai une fois pour chaque élément.

Interprétation des résultats

L'ASE doit effectuer l'une des activités suivantes :

  • donner une indication pondérale se trouvant dans les limites de la marge de tolérance applicable; ou
  • invalider toutes les indications pondérales et exiger l'annulation de l'opération ou sa reprise depuis le début.

Nota : S'il y a interruption après le déversement de la charge, il faut conserver la valeur du poids net.

Fidélité

Comparer les résultats des trois cycles de pesage pour une charge donnée.

Interprétation des résultats

L'écart maximal entre les résultats pour une même charge ne doit pas dépasser la marge de tolérance applicable prescrite dans les NAAPFNA. De plus, tous les résultats doivent se trouver dans les limites de la marge de tolérance.

Nota : L'erreur d'un résultat de pesage individuel ne doit pas dépasser la limite supérieure de la marge de tolérance pour une charge donnée.

Essai d'effacement de l'affichage - Essai de surcharge
Objectif

Les appareils de pesage ne doivent pas afficher ni imprimer de valeurs pondérales supérieures à Max (capacité). S'il est possible de changer les unités de l'indication sans réétalonner l'appareil (lb à kg), réaliser les essais pour chaque unité d'indication de l'appareil.

Mode opératoire

Portée

  • Stabiliser l'appareil et le mettre à zéro aux conditions nominales.
  • Charger l'appareil jusqu'à Max (capacité).
  • Ajouter des charges jusqu'à ce que l'appareil cesse d'afficher les valeurs pondérales.
  • Consigner et essayer d'imprimer la dernière valeur pondérale indiquée (WI) .
  • Répéter l'essai pour les autres unités de mesure que l'appareil peut afficher.
  • W I ≤ Max + (5 % de Max)

Tare (le cas échéant)

  • Retirer la charge et mettre l'appareil à zéro.
  • Utiliser une tare (T) d'environ 20 % de Max. Ajouter des charges dans le CRC jusqu'à ce que l'appareil cesse d'indiquer ou d'imprimer les valeurs pondérales.
  • Consigner la dernière valeur indiquée (WI).
  • W I + T ≤ Max + (5  de Max)

Nota : Certains appareils approuvés peuvent comprendre une fonction de tare additive complète ou partielle. La tare additive augmente la capacité de pesage de l'appareil. Il faut tenir compte de cet élément pendant l'essai d'effacement de l'affichage (voir l'AA).

Zéro

  • Retirer la charge et mettre l'appareil à zéro.
  • Ajouter une charge supérieure à 5 % de Max (p. ex. 20 %). Consigner la valeur et mettre la charge à zéro (Zl).
  • Ajouter des charges jusqu'à ce que l'appareil cesse d'afficher ou d'imprimer des valeurs pondérales. Consigner la dernière valeur indiquée (WI).

Si l'appareil limite la quantité pouvant être mise à zéro par le dispositif de mise à zéro semi-automatique, mais que le pesage peut être répété plusieurs fois, mettre à zéro le poids maximal possible égal ou inférieur à 5 % de Max.

W I + Z I ≤ Max + (5 % de Max)

Nota : Effectuer cet essai si la balance peut mettre à zéro des charges supérieures à 4 %.

Interprétation des résultats

L'appareil est jugé conforme aux exigences s'il ne peut pas afficher ni imprimer de valeurs pondérales supérieures à 105 % de Max (capacité).

En d'autres mots, l'appareil est jugé conforme aux exigences si les conditions suivantes sont respectées :

  • Portée : WI ≤ 105 % de Max
  • Tare : WI + T ≤ 105 % de Max
  • Zéro : WI + Zl ≤ 105 % de Max

En cas de surcharge, l'affichage de l'appareil doit s'effacer dans les limites prescrites ou afficher un message clair ne pouvant être confondu avec une valeur pondérale. En aucun cas une surcharge ne doit être imprimée.

Essai hors niveau (inspection initiale seulement)
Objectif

Cet essai s'applique à tous les SPMV et vise à vérifier que l'ASE fonctionne adéquatement lorsqu'il n'est pas à niveau.

Réglages
  1. L'état du DMZA importe peu pour cet essai.
  2. Dispositif de mise à zéro initiale (DMZI) :
    • Si l'étendue du DMZI ne dépasse pas 20 % de Max, les essais seront effectués en réglant le DMZI à la limite supérieure de son étendue.
    • Si l'étendue du DMZI dépasse 20 % de Max, les essais seront effectués deux fois, une première série d'essais à l'aide du conteneur le plus léger et une seconde série avec le DMZI réglé à la limite supérieure de son étendue.
Mode opératoire
  • Préconditionner l'appareil. Laisser reposer l'ASE dans les conditions ambiantes pendant une heure environ . Si une partie importante de l'ASE subit une hausse de température lorsque le moteur du véhicule est mis en marche, laisser la température se stabiliser autant que possible avant de poursuivre la procédure.
  • Utiliser une méthode adéquate (surface inclinée, cales, etc.) pour que le véhicule soit incliné dans un angle de trois (3) degrés, ou de 5 %, en élevant une des roues ou un train de roues (p. ex. les roues avant du côté gauche).
  • Régler l'ASE pour un cycle de pesage complet.
  • Effectuer un (1) cycle de pesage complet en appliquant les charges correspondant à chaque changement de la tolérance, mais, à tout le moins, vérifier l'appareil avec ce qui suit :
    1. une charge d'essai environ égale à 5 % de Max dans le CRC.
    2. une charge d'essai environ égale à 95 % de Max dans le CRC.
  • Exécuter chaque cycle à vitesse maximale et à vitesse minimale, s'il est possible de moduler la vitesse du pesage. S'assurer que la vitesse demeure constante.
  • Dans le cas d'un appareil de pesage à étendues multiples, effectuer un cycle de pesage complet à chaque changement de la tolérance, et ce, pour chaque étendue de pesage.
  • Répéter les deux dernières étapes susmentionnées, le véhicule étant incliné au plus petit angle auquel l'ASE fournit un message d'erreur ou efface l'affichage et au plus grand angle auquel le véhicule peut être incliné en toute sécurité (comme il est indiqué par le demandeur), en soulevant :
    1. les roues arrière ensemble;
    2. les roues avant ensemble;
    3. les roues droites ensemble;
    4. les roues gauches ensemble.
Interprétation des résultats

L'ASE est jugé conforme aux exigences s'il satisfait aux conditions suivantes :

  • il affiche des indications pondérales se trouvant dans les limites de la marge de tolérance en service applicable lorsqu'il est incliné à un angle de trois (3) degrés;
  • il affiche des indications pondérales se trouvant dans les limites de la marge de tolérance en service applicable ou s'il efface toutes les indications lorsqu'il est incliné à un angle supérieur à trois (3) degrés. L'appareil ne doit pas afficher de valeurs pondérales à l'extérieur de la marge de tolérance applicable.

Systèmes de pesage montés sur chariot élévateur à fourche et sur chariot élévateur

Référence

Normes applicables aux appareils de pesage à fonctionnement non automatique (1998).

Mode opératoire

S'assurer que l'appareil est approuvé aux fins d'utilisation dans le commerce.

Les SPMV installés sur des chariots élévateurs à fourche et des chariots élévateurs sont habituellement des appareils de pesage statiques. Ils doivent être mis à l'essai au moyen des MEN appropriées pour les appareils de pesage à fonctionnement non automatique.

Éléments à prendre en considération et restrictions

S'il y a possibilité que l'appareil soit utilisé lorsqu'il n'est pas à niveau, il faut vérifier le mécanisme de verrouillage hors niveau. L'appareil doit continuer de peser dans les limites de la marge de tolérance acceptable ou il ne doit pas indiquer de valeur pondérale.

Le cycle de pesage de l'appareil doit être exécuté en soulevant puis en baissant l'appareil à plusieurs reprises pour s'assurer que l'appareil n'a pas perdu son étalonnage.

L'AA peut limiter les produits pesés et l'utilisation de l'appareil.

Autres systèmes de pesage montés sur véhicule

Mode opératoire

S'assurer que l'appareil est approuvé aux fins d'utilisation dans le commerce.

Mettre l'appareil à l'essai comme un appareil de pesage à fonctionnement non automatique au moyen des MEN appropriées pour ce type d'appareils.

Éléments à prendre en considération et restrictions

S'il y a possibilité que l'appareil soit utilisé lorsqu'il n'est pas à niveau, il faut vérifier le mécanisme de verrouillage hors niveau. L'appareil doit continuer de peser dans les limites de la marge de tolérance acceptable ou il ne doit pas indiquer de valeur pondérale.

L'AA peut limiter les produits pesés et l'utilisation de l'appareil.

Date de modification :