S-G-03 – Norme visant l'approbation de type de compteurs de gaz, d'appareils auxiliaires et d'instruments de mesure associés

Catégorie : Gaz
Date de publication :
Date d'entrée en vigueur :
Numéro de révision : 1
Remplace : LMB-EG-08 et S-G-03


Partie 14 : Chromatographes en phase gazeuse

Table des matières


1.0 Domaine d'application

La présente partie vise les chromatographes en phase gazeuse soumis aux fins d'approbation et utilisés pour analyser un échantillon de gaz et en déterminer la composition chimique (calculer la densité relative, la compressibilité et l'énergie volumique).

2.0 Définitions

Chromatographe en phase gazeuse de laboratoire (laboratory gas chromatograph)

Chromatographe en phase gazeuse situé dans une installation d'essai et utilisé pour analyser des échantillons de gaz prélevés sur place.

Chromatographe en phase gazeuse en ligne (online gas chromatograph)

Chromatographe en phase gazeuse dont le système d'échantillonnage est directement relié au réseau gazeux et qui transmet l'énergie volumique, la densité relative ou la composition moléculaire d'un échantillon de gaz à un appareil de correction ou à un ou plusieurs débitmètres‑ordinateurs.

Énergie volumique (energy density)

Nombre d'unités d'énergie par unité de volume à une température et une pression données. L'énergie volumique est couramment appelée puissance ou pouvoir calorifique. Elle s'exprime en unités thermiques britanniques par pied cube (BTU/pi³) dans le système impérial (unités anglo‑saxonnes) ou en MJ/m³ dans le système international d'unités (SI) (unités métriques).

Signal de sortie auxiliaire (ancillary output signal)

Signal de sortie qui tente de fournir des données à un appareil auxiliaire autre qu'un enregistreur destiné à être utilisé exclusivement avec le calorimètre.

3.0 Exigences métrologiques

Les exigences pertinentes de la partie 1, article 7.0, s'appliquent à moins d'indication contraire dans le présent article.

3.1 Erreur maximale tolérée

3.1.1 Lorsque l'appareil fournit l'énergie volumique et/ou la densité relative comme sortie directe, avec ou sans les concentrations relatives des composants gazeux, l'erreur relative à l'énergie volumique ne doit pas dépasser ± 0,1 MJ/m³ et ± 0,5 % respectivement.

3.1.2 Lorsque l'appareil est destiné à détecter des concentrations d'azote et de dioxyde de carbone seulement, l'erreur ne doit pas dépasser ± 0,1 % mol.

3.2 Répétabilité

La répétabilité de l'erreur doit être de ± 0,3 % mol pour les composants de plus de 25 % mol.

4.0 Exigences techniques

En plus des exigences pertinentes de la partie 1, article 8.0, les exigences qui suivent s'appliquent.

4.1 Calculs

L'énergie volumique et la densité relative vraies du gaz échantillon doivent être calculées à l'aide des concentrations relatives vraies de tous les composants du gaz échantillon établies conformément aux normes suivantes de la Gas Processors Association : GPA 2172 — Calculation of Gross Heating Value, Relative Density and Compressibility Factor for Natural Gas Mixtures from Compositional Analysis, et GPA 2145 — Table of Physical Properties for Hydrocarbons and Other Compounds of Interest to the Natural Industry.

5.0 Exigences relatives au marquage

5.1 En plus des exigences pertinentes de la partie 1, article 9.0, les renseignements suivants doivent être inscrits sur la plaque signalétique ou doivent pouvoir être affichés par l'appareil :

  1. Signal de sortie auxiliaire (le cas échéant);Note de bas de page 14-1
    1. Type et plage du signal de sortie analogique;
    2. Protocole ou interface pour la sortie numérique.
  2. L'étalon reconnu que l'appareil utilise pour calculer la valeur d'énergie de la composition du gaz;
  3. Lorsqu'un appareil fournit une indication d'énergie en unités anglo-saxonnes :
    1. Le type d'unités thermiques britanniques affiché (p. ex. BTU(60,5), BTU(IT), BTU(59));
    2. Les valeurs de base de température et de pression utilisées pour établir l'énergie volumique.

6.0 Essais de rendement

Les exigences pertinentes de la partie 1, article 12.0, s'appliquent à moins d'indication contraire dans le présent article.

6.1 Le chromatographe doit être installé et étalonné conformément aux instructions du fabricant.

6.2 À moins qu'une autre plage de fonctionnement ne soit prescrite par le fabricant, le chromatographe doit être mis à l'essai dans les conditions de référence et dans des conditions autres que les conditions de référence à l'aide de gaz de composition connue qui peuvent contenir l'un des composants ou tous les composants énumérés dans le tableau ci-dessous présentant des concentrations comprises dans les plages mentionnées (voir partie 14, tableau 1).

Partie 14, tableau 1 : Composition des gaz d'essai
Composant % MOL
Oxygène 0,01 à 1
Hélium 0,01 à 1
Dioxyde de carbone 0,01 à 15
Azote 0,01 à 15
Méthane 50 à 100
Éthane 0,01 à 20
Propane 0,01 à 10
Isobutane 0,01 à 5
N-butane 0,01 à 5
Iso-pentane 0,01 à 2
N-pentane 0,01 à 2
Hexanes et autres 0,01 à 2

6.3 Lorsque l'un des composants ci-dessus est utilisé comme gaz vecteur dans le chromatographe, la concentration de ce gaz dans l'échantillon d'essai ne doit pas dépasser 0,04 % mol.

6.4 Si différentes plages sont spécifiées par le fabricant, l'appareil doit être mis à l'essai avec des échantillons dont la concentration connue se situe à l'intérieur des plages spécifiées.

haut de la page

Date de modification :