Sélection de la langue

Recherche

Leonard Aylward : Propulser les STIM de la menuiserie jusqu’à un centre des métiers pour l’ensemble du conseil

Année : 2020 — Province : Ontario
Lauréat d'un Certificat d'honneur

Conseil scolaire du district de Niagara
Technologie, sciences, mathématiques, métiers, tous les niveaux
St. Catharines (Ontario)

Lorsqu'il enseigne à des enseignants, M. Aylward croit que son rôle est de dissiper les craintes que pourraient avoir les enseignants et de souligner l'importance d'intégrer la technologie et l'apprentissage pratique dans tout le programme scolaire.

auteure de la mise en candidature

Lorsque Leonard Aylward est arrivé à Nain, au Labrador, en 1995, le programme de technologie de son école se résumait à la menuiserie. Il a réaménagé l'espace et a élaboré conjointement un cours que les enseignants utilisent encore et améliorent. En tant que spécialiste desservant dorénavant tout un conseil scolaire ontarien, il vise toujours à renforcer la capacité des élèves, des enseignants et des parents pour qu'ils puissent poursuivre les initiatives après son départ.

Approche pédagogique

Leonard croit que l'apprentissage coopératif est au cœur de l'enseignement des STIM. Il accorde de l'importance aux perspectives des apprenants et travaille pour s'assurer que les élèves de tous les niveaux ont l'occasion de briller en dirigeant une leçon, en participant à un défi ou en approfondissant simplement les intérêts qui les passionnent.

Les STIM en salle de classe

  • Il facilite la collaboration et l'enseignement par les pairs. Dans un nouveau local pour les métiers, il fait la démonstration de nouveaux outils, machines et technologie à de petits groupes distincts d'élèves. Chaque groupe enseigne ensuite au reste de la classe.
  • Il conçoit des tâches multidisciplinaires en STIM. Les élèves construisent des modèles pertinents pour les études sociales, comme un monte-charge pour les grains de café des producteurs colombiens. Ils racontent des récits au sujet de projets afin d'accroître les compétences en lecture et écriture. Ils créent des « robots artistiques » qui dessinent des cercles.
  • Il fournit un contexte réel et permet aux élèves de développer des compétences selon un processus d'échafaudage afin de les aider à comprendre des concepts complexes. Les élèves ont utilisé de l'équipement hydraulique pour fabriquer un concasseur de canettes et un modèle de pont levant et pour se renseigner au sujet des détecteurs de mouvement, des automates et bien plus.
  • Il a enseigné le codage à plus de 600 élèves au moyen de balles Sphero. Les élèves mesurent la superficie d'une pièce, testent la durabilité des structures qu'ils construisent ou vérifient la direction, la friction, la vitesse et le mouvement.  

Réalisations exceptionnelles

  • Il a conçu conjointement un centre novateur de design dans une école secondaire. Les locaux desservent des centaines d'élèves de plusieurs écoles. Ils comprennent divers types de places assises, plusieurs tableaux blancs ainsi qu'un atelier bien fourni. Leonard appuie des projets de plus petits locaux pour les métiers dans 20 autres écoles.
  • Il a aidé un élève en difficulté à rehausser son estime personnelle. L'élève, qui avait décroché, était excité de participer à une activité dans le local des métiers. Leonard lui a confié le rôle d'expert ce jour-là et a demandé aux élèves de poser des questions à ce garçon. Selon son enseignant, « sa confiance a augmenté de manière exponentielle ».
  • Il dirige le défi de robotique LEGO du conseil scolaire depuis 20 ans. Tous les ans, quelque 500 élèves conçoivent, construisent et programment des robots. Étant donné que le manque de ressources constituait un obstacle, il a travaillé avec le conseil pour obtenir du financement afin de se procurer 52 trousses de robotique qui ont permis à 250 autres élèves de participer.
  • Il assume des responsabilités pour 79 écoles. Il planifie et enseigne conjointement avec d'autres enseignants. Il les encourage à prendre des risques. Il les aide à se sentir plus confiants d'enseigner les technologies sans son aide. Au cours des quatre derniers mois de 2019 seulement, il a visité 49 salles de classe dans 20 écoles. 

Communiquez avec nous!

Conseil scolaire du district de Niagara
191, rue Carleton
St. Catharines (Ontario)  L2R 7P4

905-641-1550
mary.zwolak@dsbn.org
https://www.dsbn.org/
Twitter : @DSBNMakers

Date de modification :