Archivé — 3.1 Technologies et commercialisation axées sur la durabilité

Informations archivées

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Résultat stratégique en matière de développement durable : Mise au point, commercialisation, adoption et diffusion accrues de technologies environnementales et énergétiques et de biotechnologies

La performance économique du Canada est déterminante pour assurer un avenir durable aux Canadiens. Les technologies aideront le Canada à relever les défis auxquels il est confronté depuis longtemps sur le plan de la productivité et de l’investissement des entreprises dans la R-D. Elles l’aideront aussi à faire face à des problèmes environnementaux clés, comme les changements climatiques, la pollution de l’air et de l’eau, les déchets et les sites contaminés.

L’intégration de technologies novatrices ainsi que des changements organisationnels stratégiques peuvent favoriser le développement durable. La mise au point de technologies novatrices nécessite des investissements dans la recherche fondamentale, le développement et la commercialisation. On entend par changement organisationnel stratégique l’adoption de nouvelles stratégies commerciales et d’outils permettant de rendre les procédés plus efficaces, ce qui contribue à atténuer l’empreinte écologique du secteur privé par la réduction des déchets et l’utilisation plus efficace des matériaux, de l’énergie et du travail. Des approches nouvelles en matière de marketing, de communication et de gestion jouent aussi un rôle clé dans la performance des entreprises.

Le Canada a besoin d’une infrastructure du savoir solide pour produire et appliquer des connaissances scientifiques et techniques dans divers domaines, comme la technologie des piles à combustible alimentées à l’hydrogène, la technologie de l’énergie renouvelable (p. ex., l’énergie solaire, éolienne et marine), les biotechnologies et les bioprocédés. Il sera également essentiel d’investir dans le développement des marchés et la commercialisation de ces technologies pour créer des emplois hautement spécialisés et réduire les émissions de GES et d’autres polluants atmosphériques et terrestres.

solar panelAu cours des trois prochaines années, Industrie Canada continuera de collaborer avec ses partenaires afin de renforcer l’infrastructure canadienne du savoir, d’améliorer sa performance en R-D, et de promouvoir l’innovation et la commercialisation de nouvelles technologies habilitantes essentielles propices à la durabilité. Neuf éléments du plan d’action visent à concrétiser ce résultat stratégique. Des détails sur chacun d’eux sont présentés ci-dessous.

Programme des adhérents pionniers h2 (APh2)

La technologie de l’hydrogène et les technologies compatibles avec l’hydrogène continuent de gagner du terrain en tant que solutions de rechange viables au moteur à combustion interne. Le Canada est un des précurseurs de la mise au point et de la commercialisation de la technologie des piles à combustible dans les modules d’alimentation de réserve, les micropiles à combustible pour les appareils portatifs et le marché de l’automobile et des véhicules utilitaires. Le programme APh2 vise à promouvoir le développement et l’adoption rapide par le marché de la technologie de l’hydrogène, des technologies compatibles avec l’hydrogène et de la technologie intermédiaire (intégrant des piles à hydrogène à des technologies établies, comme le moteur à combustion interne). Le programme finance des projets pilotes, ce qui permet à des clients de mettre à l’essai et de présenter leurs technologies existantes à l’aide de modèles intégrés qui fonctionnent, afin d’exposer de nouveaux concepts tels que les « autoroutes de l’hydrogène » et les « villages de l’hydrogène ».

Jusqu’en mars 2008, le programme APh2 aidera à accélérer le développement et l’adoption de la technologie de l’hydrogène afin de créer des emplois hautement spécialisés, de créer de nouvelles possibilités de croissance et d’investissement, et de réduire la pollution atmosphérique et les émissions de GES.

Élément du plan d'action
Appuie l'objectif fédéral suivant en matière de développement durable relatif à la qualité de l'environnement : une réduction des émissions de gaz à effet de serre

Industrie Canada, par l'intermédiaire du programme APh2, investit dans de nouveaux projets pilotes sur la technologie de l'hydrogène qui permettront au Canada d'entrer dans l'économie de l'hydrogène.

Responsabilité : Partenariat technologique Canada (PTC)

Résultats attendus en trois ans

  • Sensibilisation accrue du public et du marché
  • Acceptation et adoption de la technologie de l'hydrogène et de technologies compatibles avec l'hydrogène
  • Création de consortiums et de réseaux
  • Progrès dans les codes et les normes relatifs à la technologie de l'hydrogène et à l'infrastructure connexe
  • Investissement en R-D suscité dans le secteur privé

Indicateurs de rendement

  • Degré de sensibilisation au programme
  • Nombre de produits et de services lancés qui utilisent l'hydrogène
  • Nombre de participants aux projets pilotes
  • Preuve de normes canadiennes adoptées à l'échelle nationale et internationale

Économie de l’hydrogène

Soutien du développement industriel

Industrie Canada a appuyé plusieurs projets de recherche-développement et plusieurs projets pilotes à grande échelle pour la technologie de l’hydrogène et des piles à combustible par l’intermédiaire de Partenariat technologique Canada (PTC) et du Programme des adhérents pionniers h2 (APh2). Dans le cadre de la SDD III, PTC a investi environ 35 millions de dollars pour appuyer le développement d’applications dans des créneaux clés qui contribuent à consolider la position de chef de file technologique du Canada. Ces applications sont essentielles pour parvenir aux progrès technologiques nécessaires à des applications futures. Des fonds sont aussi allés à deux des projets pilotes canadiens à grande échelle, à savoir l’Autoroute de l’hydrogène, en Colombie-Britannique, et le Village de l’hydrogène, à Toronto. Ces projets présentent des démonstrations commerciales dans un cadre concret et aident à créer une infrastructure de soutien, à élaborer des codes et des normes, et à mener des activités de sensibilisation.

Vers une stratégie nationale de la technologie de l’hydrogène et des piles à combustible

Industrie Canada, qui copréside le Comité canadien sur l’hydrogène et les piles à combustible, a continué de travailler sur la base des propositions énoncées dans Vers une stratégie nationale sur l’hydrogène et les piles à combustible : Document de discussion pour le Canada. Ce document, rédigé en 2005, présente un premier examen des débouchés stratégiques pour l’industrie canadienne sur les marchés national et international, et propose des mesures et des arrangements institutionnels qui permettraient au Canada de saisir les débouchés actuels et futurs. Le document a servi à établir un dialogue avec des partenaires intéressés par le secteur de l’hydrogène et des piles à combustible dans l’industrie, le milieu universitaire et les gouvernements fédéral et provinciaux. Il s’est révélé fort utile pour formuler une vision canadienne et établir des cibles et des objectifs nationaux pour la Stratégie.

Liens
Portail de l'économie basée sur l'hydrogène
Programme des adhérents pionniers h2

Rapports sur le Programme de projets stratégiques industriels (PPSI)

Le Programme de projets stratégiques industriels (PPSI) d’Industrie Canada, géré par PTC, a été mis sur pied pour offrir un cadre dans lequel il serait possible d’administrer divers grands projets d’investissement stratégique menés par des entreprises du secteur de l’automobile. Il encourage la recherche industrielle, le développement préconcurrentiel et des projets d’adaptation et d’adoption de technologies visant à stimuler l’investissement privé.

En général, les projets entrepris dans le cadre du PPSI sont financés par le gouvernement en tout ou en partie à l’intérieur du cadre budgétaire. Le PPSI adopte une perspective axée sur l’investissement et partage avec ses partenaires du secteur privé les risques et les fruits des projets. Les rendements financiers et les avantages économiques de ce programme sont modestes.

Les projets menés dans le cadre du PPSI doivent contribuer au pilier économique du développement durable. Ils sont également encouragés à contribuer à sa dimension environnementale.

Élément du plan d'action

Par l’intermédiaire du PPSI, Industrie Canada améliore les rapports sur les avantages du développement durable en incluant, dans ses critères d’admissibilité au programme et les obligations connexes en matière de rapports, les contributions des requérants au pilier économique du développement durable. Le Ministère encourage également toute contribution à la dimension environnementale du développement durable et fera rapport à ce sujet.

Responsabilité : Partenariat technologique Canada (PTC)

Résultat attendu en trois ans

  • Meilleure connaissance des avantages du développement durable et rapports améliorés en la matière

Indicateurs de rendement

  • Pourcentage déclaré d’augmentation de l’efficacité énergétique ainsi que de prévention et de réduction de la pollution, et avantages découlant des solutions de rechange durables mises au point
  • Valeur monétaire des contributions de PTC, montants obtenus par effet de levier et montant des versements dans le cadre des accords de contribution (étape des avantages)
  • Nombre et types de technologies nouvelles ou améliorées mises au point et incidence de la diffusion ou de l’adoption de technologies dans les entreprises

Développement industriel du secteur canadien de l’énergie renouvelable

On prévoit une croissance considérable du secteur canadien de l’énergie renouvelable, qui présente des possibilités de développement industriel par la commercialisation de technologies, la gestion de la chaîne de valeur dans le secteur manufacturier et la création d’emplois. Les marchés mondiaux en pleine expansion devraient créer encore d’autres débouchés pour les entreprises canadiennes et les concepteurs de technologies. En étudiant et en faisant connaître les atouts technologiques et manufacturiers canadiens dans certains créneaux, le Canada sera mieux placé pour définir les instruments et approches stratégiques voulus pour créer une industrie nationale de l’énergie renouvelable. Les activités de partenariat et d’investissement rapporteront des avantages concrets aux entreprises canadiennes qui souhaitent élargir leurs activités à l’échelle nationale et internationale. En participant à des projets pilotes, Industrie Canada pourra promouvoir des technologies canadiennes, de même que repérer et faciliter des partenariats appropriés entre le milieu de la recherche et le monde des affaires. Une stratégie de développement industriel de l’énergie renouvelable aidera le Canada à tirer parti des possibilités de développement économique que présente ce secteur en pleine expansion et aidera à assurer la compétitivité à long terme de l’industrie canadienne de l’énergie renouvelable.

Industrie Canada s’emploiera à repérer et à faire connaître des débouchés liés au développement de l’industrie de l’énergie renouvelable. Des recherches seront effectuées afin de cerner les atouts technologiques du Canada, sa capacité manufacturière, les incidences et les tendances économiques, ainsi que les problèmes et les possibilités en matière de développement industriel. Afin de promouvoir la commercialisation de la technologie de l’énergie renouvelable, le Ministère participera en partenariat à des projets pilotes sur de nouvelles sources d’énergie renouvelable. Les activités menées en partenariat avec les entreprises lui permettront d’encourager une collaboration nationale et internationale afin de renforcer le secteur canadien de l’énergie renouvelable. Les efforts du Ministère aboutiront à une stratégie de développement industriel qui portera sur des questions telles que les programmes de transfert de technologie au marché, la promotion de partenariats internationaux et le renforcement des capacités. Cette stratégie aidera à assurer la durabilité à long terme du secteur de l’énergie renouvelable par des investissements dans la recherche et les essais sur prototype, par la promotion de partenariats commerciaux nationaux et internationaux autour de la chaîne de valeur, ainsi qu’en facilitant le renforcement des capacités par des programmes de formation, d’éducation et de certification.

Élément du plan d'action
Appuie l’objectif fédéral suivant en matière de développement durable relatif à la qualité de l’environnement : un air pur à respirer pour les personnes et propice au bon fonctionnement des écosystèmes

Industrie Canada s’efforcera de repérer et de promouvoir des possibilités de développement industriel pour l’énergie renouvelable :

  • en améliorant les bases de données et les répertoires de l’industrie de l’énergie renouvelable et de la chaîne d’approvisionnement connexe;
  • en réalisant des études économiques, notamment des prévisions pour le secteur et les sous-secteurs de l’énergie renouvelable;
  • en facilitant des partenariats dans le secteur de l’énergie renouvelable, notamment pour des projets pilotes;
  • en présentant les avantages de l’énergie renouvelable à des tribunes internationales;
  • en élaborant avec les intervenants une stratégie industrielle pour l’énergie renouvelable.

Responsabilité : Direction générale des industries de transformation des ressources naturelles

Résultats attendus en trois ans

  • Meilleure connaissance, dans les secteurs public et privé, des capacités commerciales et technologiques ainsi que des tendances et des possibilités de développement économique
  • Intensification du développement commercial, démonstrations et accroissement de la capacité manufacturière grâce à de nouveaux partenariats
  • Élargissement du développement économique dans le secteur canadien de l’énergie renouvelable et dans les entreprises canadiennes qui ont établi une présence sur les marchés internationaux

Indicateurs de rendement

  • Nombre d’évaluations des retombées économiques de l’industrie de l’énergie renouvelable
  • Nombre de projets d’étude économique et de prévisions portant sur le secteur de l’énergie renouvelable
  • Nombre de nouveaux partenariats établis qui ont mené à l’expansion des affaires et à des démonstrations
  • Nombre de projets internationaux dans les entreprises participantes du secteur de l’énergie renouvelable
  • Nombre d’établissements manufacturiers établis dans le secteur de l’énergie renouvelable
  • Nombre de technologies de l’énergie renouvelable commercialisées