Station spatiale internationale (SSI)

Conformément à la Directive du Cabinet sur l'évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes (2010), un examen préliminaire de l'Évaluation environnementale stratégique (ÉES) a été réalisé par l'Agence spatiale canadienne en vue d'investissements continus dans le programme relatif à la Station spatiale internationale (SSI) annoncé dans le budget de 2016. L'examen préliminaire indique qu'il est peu probable que ces investissements aient des conséquences importantes sur l'environnement, mais qu'ils sont susceptibles de faire avancer à long terme des objectifs et des cibles qui figurent dans la  Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) de 2016-2019.

La SSI est une plateforme scientifique exceptionnelle dont le Canada est l'un des partenaires depuis 1986 et dont la Terre a déjà tiré des avantages : des vies ont été sauvées grâce aux images qui soutiennent les opérations de secours en cas de catastrophe et que la station génère, de nouvelles technologies dans le domaine des matériaux améliorent des produits, et des programmes d'enseignement inspirent les futurs scientifiques, ingénieurs et explorateurs de l'espace.

La SSI offre un avantage incomparable pour observer les écosystèmes et l'atmosphère de la Terre avec son équipement automatisé. À titre de partenaire, le Canada tire profit des données issues des projets environnementaux et des technologies utilisées dans la station comme l'instrument RapidSat qui a amélioré les prévisions météorologiques, y compris la surveillance des ouragans, et la compréhension de la manière dont les interactions entre les océans et l'atmosphère influencent le climat de la Terre. Les capacités de transfert de données de la station permettent à une vaste gamme de systèmes sophistiqués de capteurs d'examiner les tendances sur la surface terrestre et les eaux côtières de la Terre.

En outre, le Canada profite des activités scientifiques et technologiques de la SSI qui examinent le rôle que les microorganismes jouent dans le traitement des déchets et des eaux usées, dans le contrôle de la pollution et sur les effets sur les gaz à effet de serre, de même que d'activités qui font avancer la surveillance des eaux et les techniques de filtration des collectivités démunies et des opérations de secours en cas de catastrophe.

Par conséquent, la participation continue du Canada à la SSI contribuera probablement à faire avancer les objectifs et les cibles ci-dessous de la SFDD de 2016-2019 :

Mesure relative aux changements climatiques

  • Objectif à long terme : Une économie à faible émission de carbone contribue à maintenir l'augmentation de la température mondiale au-dessous de 2 degrés Celsius et à mener des efforts encore plus poussés pour limiter l'augmentation de la température à 1,5 degré Celsius.
    • Cible à moyen terme : D'ici à 2030, réduire de 30 % les émissions de GES totales du Canada par rapport aux niveaux d'émissions de 2005.

Des côtes et océans sains

  • Objectif à long terme : Les côtes et les océans contribuent à des écosystèmes sains, résilients et productifs.
    • Cible à moyen terme :
      • D'ici à 2020, 10 % des zones côtières et marines sont protégées, grâce à des réseaux d'aires protégées et à d'autres mesures de conservation efficaces par zone.
      • D'ici à 2020, tous les stocks de poissons et d'invertébrés et les plantes aquatiques sont gérés et récoltés de manière durable, légalement, et en appliquant des approches écosystémiques à partir d'une valeur de référence de 96 % en 2015.

Terres et forêts gérées de façon durable

  • Objectif à long terme : Les terres et les forêts soutiennent la biodiversité et fournissent divers services écosystémiques pour les générations à venir.
    • Cible à moyen terme :
      • D'ici à 2020, au moins 17 % des zones terrestres et des eaux intérieures sont conservées au moyen de réseaux d'aires protégées et d'autres mesures efficaces de conservation par zone.
      • D'ici à 2019, la condition de 90 % d'indicateurs d'intégrité écologique dans les parcs nationaux est maintenue ou améliorée.
      • D'ici à 2020, maintenir la récolte annuelle de bois du Canada à des niveaux égaux ou inférieurs aux niveaux d'approvisionnement durable du bois.
Date de modification :