PNRH-312,7 — Prescriptions techniques concernant les réseaux hertziens du service fixe fonctionnant dans la bande 12,7-13,25 GHz

1re édition
le 30 août 1986

Gestion du spectre
Plan normalisé de réseaux hertziens

1 Objet

1.1 Le présent plan normalisé de réseaux hertziens (PNRH) expose les prescriptions techniques minimales en vue de l'utilisation efficace de la bande 12,7 - 13,25 GHz par :

  • les réseaux à micro-ondes de très grande capacité (MOTGC), de 12,7 à 13,2 GHz
  • les liaisons de reportage télévisé, de 13,15 à 13,25 GHz.

1.2 Le présent PNRH a pour objet de guider la conception et la spécification des systèmes et de l'équipement radio ainsi que l'évaluation des demandes techniques concernant des installations hertziennes nouvelles ou modifiées, présentées conformément à la dernière édition de la Procédure no 113 sur les normes radioélectriques (PNRH-113).

1.3 Le présent PNRH n'expose que les caractéristiques de l'équipement qui permettent une utilisation efficace du spectre, et il ne doit pas être considéré comme une spécification exhaustive pouvant servir à la conception ou à la sélection de l'équipement.

2 Généralités

2.1 Le présent PNRH sera révisé au besoin.

2.2 Les licences sont délivrées en priorité aux réseaux hertziens qui satisfont aux prescriptions du présent plan (réseaux normalisés), puis aux réseaux non normalisés exploités dans la même bande.

2.3 Le Ministère doit être avisé lorsque des conflits possibles entre des réseaux hertziens ne peuvent pas être réglés par les usagers. Après consultation des parties intéressées, il établit les modifications à apporter et les modalités de leur introduction.

2.4 Même si un réseau hertzien satisfait aux prescriptions du présent PNRH, des modifications peuvent devoir y être apportées s'il cause du brouillage préjudiableNote 1 à d'autres stations ou systèmes radio.

2.5 Le Ministère peut exiger que des installations indépendantes exploitées dans la même zone ou dans des zones adjacentes utilisent des polarisations orthogonales d'antenne. Dans les grandes régions métropolitaines, pour lesquelles on s'attend à une forte demande d'utilisation de cette bande, le Ministère peut exiger des modifications des antennes, de l'emplacement émetteur ou récepteur, du niveau de puissance de l'émetteur, des filtres et/ou des procédures d'exploitation, afin de garantir une utilisation efficace du spectre.

2.6 Il est à remarquer que le service fixe de Terre partage la bande à égalité avec le service fixe par satellite (Terre vers espace).

3 Documents connexes

3.1 La dernière édition des documents suivants est applicable :

3.1.1 Politique d'utilisation du spectre (PS-Gén)Renseignements généraux relatifs aux politiques du spectre et des systèmes radio.

3.1.2 Politique d'utilisation du spectre no 312.7 (PS-312.7)Politique d'utilisation du spectre relative au service fixe et au service fixe par satellite dans la bande 12,7-13,25 GHz.

3.1.3 Procédure no 113 sur les normes radioélectriques (PNRH-113)Procédure relative aux stations radio projetées au-dessus de 890 MHz dans le service fixe de Terre.

3.1.4 Procédure no 23 sur la radiodiffusionNormes techniques et méthodes pour les entreprises de réception de radiodiffusion (télévision par câble).

3.2 Les intéressés peuvent obtenir des documents de l'administration centrale du ministère des Communications à Ottawa et des bureaux régionaux du Ministère à Vancouver, Winnipeg, Toronto, Montréal et Moncton.

4 Réseaux MOTGC

4.1 Définition

Le service de réseaux à micro-ondes de très grande capacité (MOTGC) est un service fixe servant à l'émission de quatre signaux de télévision ou plus afin d'alimenter un STAC.

4.2 Plan de fréquences

4.2.1 Réseaux MOTGC à modulation d'amplitude

Les réseaux MOTGC à modulation de fréquence doivent utiliser des canaux espacés de 6 MHz (voir Annexe 1) correspondant à l'espacement de canaux de télévision VHF distribués par les systèmes de câble, conformément à la Procédure no 23 sur la radiodiffusion.

4.2.2 Réseaux MOTGC à modulation de fréquence

Les réseaux MOTGC à modulation de fréquence doivent utiliser deux séries entrelacées de canaux, F1 et F2, ayant chacune un espacement de 25 MHz entre canaux. Les deux séries peuvent être combinées dans une seule installation, en utilisant la polarisation orthogonale pour les séparer, ce qui donne une capacité de quarante canaux, ou bien elles peuvent être utilisées par des installations distinctes dans la même zone, avec une capacité de vingt canaux chacune. La largeur de bande mentionnée dans la licence sera de 12,5 MHz par canal radioélectrique.

4.2.3 Dans les grandes zones métropolitaines où la congestion des fréquences est probable dans cette bande, l'établissement de réseaux à modulation d'amplitude ou à modulation de fréquence peut être limité à l'un ou l'autre de ces modes de modulation, à la discrétion du Directeur régional, selon la situation locale.

4.2.4 Normalement les réseaux multipoints utilisent la modulation d'amplitude et les réseaux à plusieurs bonds entre points fixes utilisent la modulation de fréquence.

5 Liaison de reportage télévisé

5.1 Définition

La liaison de reportage télévisé est un service fixe entre l'emplacement temporaire éloigné de la caméra de télévision et le studio. Elle peut comprendre une liaison entre la caméra et le studio mobile et une liaison entre le studio mobile et le studio de radiodiffusion télévisuelle.

5.2 Plan de fréquences

5.2.1 Quatre canaux sont disponibles dans la bande 13,15 - 13,25 GHz pour les liaisons de reportage télévisé :

Quatre canaux sont disponibles dans la bande 13,15 - 13,25 GHz pour les liaisons de reportage télévisé
Canal Fréquence
1 13,200 - 13,225 GHz
2 13,225 - 13,250 GHz
3 13,150 - 13,175 GHz
4 13,175 - 13,200 GHz

5.2.2 Dans la bande 13,15 - 13,20 GHz, le Ministère autorisera cas par cas les liaisons de reportage télévisé dans certaines régions géographiques à condition que ces liaisons ne causent pas de brouillage préjudiciable aux systèmes MOTGC et qu'elles ne demandent pas de protection contre le brouillage causé par les systèmes MOTGC.

5.2.3 Les utilisateurs de liaisons de reportage télévisé partageront les canaux attribués à ce service. Ils en coordonneront l'utilisation en fonction des événements.

5.2.4 Les liaisons de reportage télévisé provenant d'une station mobile terrestre, maritime ou aéroportée peuvent être autorisées à condition qu'elles soient temporaires et qu'elles aient été cordonnées avec les autres utilisateurs du service fixe dans la région géographique touchée.

5.2.5 Lorsque des intéressés prévoient d'exploiter des liaisons de reportage télévisé en deçà de 50 kilomètres de la frontière canado-américaine, ils doivent au préalable consulter le Ministère, étant donné que ces opérations peuvent nécessiter des arrangements avec les États-Unis.

6 Caractéristiques de l'émetteur

6.1 La puissance que fournit l'émetteur à l'antenne ne doit pas dépasser 10 watts (+10 dBW) par canal radioélectrique.

6.2 La fréquence assignée ou fréquence de référence de l'émission ne doit pas varier de plus de 0,01%.

6.3 Toutes les émissions non négligeables de l'émetteur doivent être acheminées dans la largeur de bande autorisée.

7 Caractéristiques de l'antenne

Le diagramme lissé de rayonnement directif de l'antenne dans le plan horizontal pour les champs E et H avec polarisation verticale et horizontale doit demeurer dans les limites indiquées à la figure 1.

  • Enveloppe (a) pour les liaisons de reportage télévisé
  • Enveloppe (b) pour les réseaux MOTGC

8 Puissance isotrope rayonnée équivalente maximale

8.1 La puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e.) maximale de l'antenne d'un émetteur MOTGC ne doit en aucun cas dépasser +55 dBW par canal radioélectrique.

8.2 La p.i.r.e. maximale de l'antenne d'un émetteur d'une liaison de reportage télévisé ne doit en aucun cas dépasser +45 dBW par canal radioélectrique.

9 Normes à respecter par rapport à l'orbite des satellites géostationnaires

Dans toute la mesure pratiquement possible, les emplacements des stations d'émission de Terre du service fixe dont les p.i.r.e. ont des valeurs maximales supérieures à +45 dBW dans la bande de fréquence 12,7 - 13,25 GHz doivent être choisis de telle manière que la direction de rayonnement maximal d'une antenne quelconque s'écarte d'au moins 1,5° de l'orbite des satellites géostationnaires, compteenu des effets de la réfraction atmosphérique.

Publication autorisée par le ministre des Communications

S.N. Ahmed
Le Directeur général des Programmes techniques




Annexe I (partie 1 de 2) - Arrangement des canaux MOTGC en modulation d'amplitude (systèmes de 40 canaux)

Annexe I (partie 1 de 2) - Arrangement des canaux MOTGC en modulation d'amplitude (systèmes de 40 canaux)

Annexe I (partie 2 de 2) - Arrangement des canaux MOTGC en modulation d'amplitude (systèmes de 60 canaux)

Annexe I (partie 2 de 2) - Arrangement des canaux MOTGC en modulation d'amplitude (systèmes de 60 canaux)




Annexe 2
Arrangement des canaux MOTGC en modulation de fréquence
Canaux F1 F2
1 12 706,25  
2   12 718,75
3 12 731,25  
4   12 743,75
5 12 756,25  
6   12 768,75
7 12 781,25  
8   12 793,75
9 12 806,25  
10   12 818,75
11 12 831,25  
12   12 843,75
13 12 856,25  
14   12 868,75
15 12 881,25  
16   12 893,75
17 12 906,25  
18   12 918,75
19 12 931,25  
20   12 943,75
21 12 956,25  
22   12 968,75
23 12 981,25  
24   12 993,75
25 13 006,25  
26   13 018,75
27 13 031,25  
28   13 043,75
29 13 056,25  
30   13 068,75
31 13 081,25  
32   13 093,75
33 13 106,25  
34   13 118,75
35 13 131,25  
36   13 143,75
37 13 156,25  
38   13 168,75
39 13 181,25  
40   13 193,75

 

Figure 1 - Caractéristiques minimales de l'antenne - bande de fréquences 12,7-13,25 GHz

Figure 1 — Caractéristiques minimales de l'antenne - bande de fréquences 12,7-13,25 GHz


Notes

  1. 1L'expression «brouillage préjudiciable »désigne tout brouillage qui compromet le fonctionnement d'un service de radionavigation ou d'autres services de sécurité ou qui dégrade sérieusement, interrompt de façon répétée ou empêche le fonctionnement d'un service de radiocommunication utilisé conformément aux règlements et aux prescriptions techniques édictés par le ministre des Communications en vertu de la Loi sur la radio.