CNR-123 — Appareils de radiocommunication de faible puissance autorisés sous licence

Affiché sur le site Web d'Industrie Canada : le 5 février 2015
3e édition

Préface

La 3e édition du Cahier des charges sur les normes radioélectriques (CNR) 123, Appareils de radiocommunication de faible puissance autorisés sous licence, remplace la 2e édition du CNR-123, datée de février 2011.

Le présent document entrera en vigueur à la date de publication de l’avis SMSE-007-15 dans la partie I de la Gazette du Canada. À compter de la date de publication, le public dispose de 120 jours pour soumettre ses commentaires, lesquels seront pris en considération dans la préparation de la prochaine version du document.

Voici les changements apportés :

  1. Déplacement dans le CNR-210 des exigences relatives aux appareils de radiocommunication de faible puissance (c.-à-d. le matériel auxiliaire de faible puissance et les caméras sans fil) fonctionnant dans les bandes de radiodiffusion de la télévision (de 54 à 72 MHz, de 76 à 88 MHz, de 174 à 216 MHz, de 470 à 608 MHz et de 614 à 698 MHz).
  2. Mise à jour de la portée des normes pour rendre compte de la modification mentionnée en (1).
  3. Ajout des sections portant sur la conformité au RSS-Gen, l’exposition aux radiofréquences et la procédure d’homologation des appareils de radiocommunication.
  4. Modulation d’amplitude (AM) – Ajout d’une procédure de mesure de la puissance d’émission, de la largeur de bande autorisée, de la stabilité de fréquence et du taux de modulation.
  5. Modulation de fréquence (FM) – Ajout d’une procédure de mesure de la puissance d’émission, de la largeur de bande autorisée et de la stabilité de fréquence. La procédure de mesure de la modulation de fréquence a été incluse.
  6. Nouvelle numérotation et changement de l’ordre des sections.
  7. Changements mineurs d’ordre rédactionnel.

 

Publication autorisée
par le ministre de l’Industrie

Directeur général
Direction générale du génie, de la planification et des normes


Daniel Duguay


1. Portée

La présente édition du Cahier des charges sur les normes radioélectriques CNR-123, Appareils de radiocommunication de faible puissance autorisés sous licence, établit les exigences techniques en matière de conformité pour les appareils de radiocommunication de catégorie 1 autorisés sous licence et fonctionnant dans les bandes de 26,10 à 26,48 MHz, de 88 à 107,5 MHz, de 150 à 174 MHz, de 450 à 451 MHz et de 455 à 456 MHz.

2. Généralités

2.1 Objet et application

Le matériel de radiocommunication de faible puissance comprend les microphones sans fil, les dispositifs de transmission de signaux de déclanchement et de commande et l’équipement de synchronisation des signaux de caméras vidéo. Les émetteurs FM peuvent également faire partie de cette catégorie, mais leur utilisation est restreinte et ne peut être autorisée que sous certaines conditions décrites dans la Circulaire des procédures concernant les clients CPC-2-1-11, Appareils radio de faible puissance autorisés sous licence.

Le CNR-123 ne s’applique pas aux appareils de radiocommunication destinés aux services de radiodiffusion à l’intention du grand public. Ces appareils sont réglementés conformément aux procédures et normes du Ministère concernant le matériel de radiodiffusion.

2.2 Conformité au CNR-Gen

En plus des exigences précisées dans le CNR-123, les exigences décrites dans le CNR-Gen, Exigences générales relatives à la conformité des appareils de radiocommunication, doivent être respectées.

2.3 Exposition aux radiofréquences

Les exigences précisées dans le CNR-102, Conformité des appareils de radiocommunication aux limites d’exposition humaine aux radiofréquences (toutes bandes de fréquences), doivent être respectées.

2.4 Procédure d’homologation des appareils de radiocommunication

Les demandes d’homologation du matériel doivent être préparées et présentées conformément aux exigences établies dans la Procédure sur les normes radioélectriques PNR-100, Procédure d’homologation du matériel radio. La procédure PNR-100 doit être utilisée conjointement avec le CNR-Gen et avec tout autre CNR applicable au type d’appareil de radiocommunication à homologuer.

2.5 Documents connexes

Toutes les publications de la Gestion du spectre et télécommunications sont disponibles à l’adresse http://www.ic.gc.ca/spectre, à l’onglet Publications officielles.

Les documents suivants doivent être consultés en fonction de la ou des versions applicables indiquées dans le CNR-Gen, Exigences générales relatives à la conformité des appareils de radiocommunication.

CPC-2-1-11Appareils radio de faible puissance autorisés sous licence

CPC-2-1-28Délivrances de licences sur une base volontaire pour les appareils radio de faible puissance exemptés de licence et exploités dans les bandes de télévision

CIR-66Adresses et numéros de téléphone des bureaux régionaux et des districts

CNR-102Conformité des appareils de radiocommunication aux limites d’exposition humaine aux radiofréquences (toutes bandes de fréquences)

PNR-100Procédure d’homologation du matériel radio

BCS-001-10Dispositifs de radiocommunication de faible puissance autorisés par licence, y compris les microphones sans fil, exploités dans la bande 698-806 MHz

  • CPC – Circulaire des procédures concernant les clients
  • CIR – Circulaire d’information sur les radiocommunications
  • BCS – Bulletin consultatif sur le spectre
  • PNR – Procédure sur les normes radioélectriques
  • CNR – Cahier des charges sur les normes radioélectriques

2.6 Exigences relatives à la délivrance de licences

Les appareils de radiocommunication visés par le présent CNR doivent faire l’objet d’une licence en vertu du paragraphe 4(1) de la Loi sur la radiocommunication.

Les demandes d’information concernant les exigences en matière de délivrance de licences doivent être adressées aux bureaux régionaux et de district d’Industrie Canada situés dans les régions où le matériel est destiné à être utilisé (voir la Circulaire d’information sur les radiocommunications CIR-66, Adresses et numéros de téléphone des bureaux régionaux et des districts).

3. Méthode de mesure

3.1 Bande VHF (de 150 à 174 MHz)

La puissance d’émission mesurée doit être exprimée en valeur moyenne (PMOYENNE) en tant qu’émission par conduction sur n’importe quelle période d’émission continue.

3.2 Autres bandes (de 26,10 à 26,48 MHz, de 88 à 107,5 MHz, de 450 à 451 MHz et de 455 à 456 MHz)

La puissance d’émission mesurée doit être exprimée en valeur moyenne (PMOYENNE) en tant qu’émission rayonnée sur n’importe quelle période d’émission continue.

3.3 Autres exigences relatives à la méthode de mesure

En plus des exigences en matière de mesure des sections 3.1 et 3.2, les exigences précisées ci-après s’appliquent si le schéma de modulation dont il est question dans la présente est utilisé.

3.3.1 Modulation d’amplitude (AM)

Conjointement avec la méthode de mesure de la puissance de sortie décrite dans le CNR-Gen, l’émetteur doit être utilisé à la puissance nominale précisée par le fabricant et être modulé au moyen de signaux en procédant comme suit :

  • Appliquer à l’émetteur un signal d’essai à une fréquence audio de 1 250 Hz. Régler d’abord le niveau du signal pour obtenir un taux de modulation de 60 % puis l’augmenter à 20 dB au-dessus du niveau où ce taux de modulation a été obtenu.

3.3.2 Modulation de fréquence (FM)

Conjointement avec la méthode de mesure de la puissance de sortie décrite dans le CNR-Gen, l’émetteur doit être utilisé à la puissance nominale spécifiée par le fabricant et être modulé au moyen de signaux en procédant comme suit :

  • Si le signal d’entrée audio est un signal vocal et que l’émetteur est un émetteur FM, moduler l’émetteur avec une tonalité de 2,5 kHz à un niveau plus élevé de 16 dB par rapport à celui requis pour produire une excursion de fréquence de ± 75 kHz ou par rapport à une valeur égale à la moitié de l’excursion nominale précisée par le fabricant, la valeur la plus basse étant retenue.

3.3.3 Autres schémas de modulation

Conjointement avec la méthode de mesure de la puissance de sortie décrite dans le CNR-Gen, l’émetteur doit être utilisé à la puissance nominale spécifiée par le fabricant et être modulé au moyen de signaux en procédant comme suit :

  • Si l’émetteur n’est pas un émetteur à modulation d’amplitude ou de fréquence, un signal représentatif (c.-à-d. typique) des signaux produits par un système réel doit être utilisé. Toutefois, si l’émission du signal n’est pas continue, on doit l’indiquer dans le rapport d’essai.

4. Normes et spécifications relatives à l’émetteur et au récepteur

4.1 Attributions des bandes de fréquences

Les bandes de 26,10 à 26,48 MHz, de 88 à 107,5 MHz, de 150 à 174 MHz, de 450 à 451 MHz et de 455 à 456 MHz dont fait état le tableau 1 sont réservées aux communications vocales unidirectionnelles. La transmission de données et les communications vocales bidirectionnelles sont exclues de ces bandes. En outre, les bandes de 450 à 451 MHz et de 455 à 456 MHz sont réservées aux services de radiodiffusion auxiliaires. De plus, la bande de 150 à 174 MHz peut être utilisée par les stations de service de messages de faible puissance (SMFP).

Tableau 1 : Limites du matériel auxiliaire de faible puissance
Bandes de fréquences (MHz) Puissance d’émission PMOYENNE Largeur de bande autorisée Stabilité de fréquence (parties par million) Application
26,10-26,48 1 W (p.a.r.) 200 kHz ± 50 ppm Communications vocales unidirectionnelles
88-107,5Note de tableau * 1 W (p.a.r.) 200 kHz ± 50 ppm Communications vocales unidirectionnelles ou stations de service de messages de faible puissance (SMFP)
150-174 50 mW (conduction) 54 kHz ± 50 ppm Communications vocales unidirectionnelles
450-451 1 W (p.a.r.) 200 kHz ± 50 ppm Réservées uniquement aux communications vocales unidirectionnelles des services de radiodiffusion auxiliaires
455-456 1 W (p.a.r.) 200 kHz ± 50 ppm Réservées uniquement aux communications vocales unidirectionnelles des services de radiodiffusion auxiliaires

4.2 Largeur de bande occupée

La largeur de bande occupée, définie dans le CNR-Gen, ne doit pas dépasser la largeur de bande autorisée précisée au tableau 1 ci- dessus.

4.3 Stabilité de fréquence de l’émetteur

La stabilité de fréquence du matériel auxiliaire de faible puissance doit être conforme aux limites précisées au tableau 1 lors d’essais effectués dans les conditions d’essai de stabilité de fréquence décrites dans le CNR-Gen.

4.4 Rayonnements non désirés de l’émetteur

La puissance des rayonnements non désirés (mesurée avec une largeur de bande de résolution correspondant à 1 % de la largeur de bande autorisée) doit être atténuée de façon qu’elle soit inférieure à la puissance de sortie moyenne (PMOYENNE en dBW) de l’émetteur comme suit :

  1. d’au moins 25 dB pour toute fréquence située à un écart compris entre 50 % et 100 % de la largeur de bande autorisée par rapport à la fréquence de fonctionnement;
  2. d’au moins 35 dB pour toute fréquence située à un écart compris entre 100 % et 250 % de la largeur de bande autorisée par rapport à la fréquence de fonctionnement.

La puissance des rayonnements non désirés (mesurée avec une largeur de bande de résolution de 30 kHz) doit être atténuée de façon qu’elle soit inférieure à la puissance de sortie moyenne (PMOYENNE en dBW) de l’émetteur comme suit :

  1. d’au moins 55 + 10log10 dB (PMOYENNE en watts) pour toute fréquence située à un écart supérieur à 250 % de la largeur de bande autorisée par rapport à la fréquence de fonctionnement.

4.5 Rayonnements non essentiels du récepteur

Les rayonnements non essentiels du récepteur doivent être conformes aux limites précisées dans le CNR-Gen.

4.6 Modulation

Les appareils peuvent utiliser n’importe quel type de modulation, mais celui-ci doit être précisé dans le rapport d’essai.

4.6.1 Modulation d’amplitude (AM)

En plus des exigences précisées dans la section 3.3.1, la procédure de mesure suivante doit être appliquée :

  • Varier la fréquence du signal d’essai de 50 Hz à 10 kHz et mesurer le taux de modulation d’amplitude avec le matériel adéquat, tel un analyseur de modulation, un analyseur de spectre, etc.

Quant au matériel auxiliaire de faible puissance à modulation d’amplitude, la modulation ne doit pas dépasser 100 % dans le cas des crêtes positives et négatives.

4.6.2 Modulation de fréquence (FM)

Conjointement avec la méthode de mesure de la puissance de sortie décrite dans le CNR-Gen, l’émetteur doit être utilisé à la puissance nominale spécifiée par le fabricant et être modulé au moyen de signaux en procédant comme suit :

  • Appliquer à l’émetteur un signal d’essai à une fréquence audio de 1 kHz. Régler d’abord le niveau du signal pour obtenir une excursion de fréquence de ± 45 kHz puis l’augmenter à 20 dB au-dessus du niveau où cette excursion de fréquence a été obtenue. Varier ensuite la fréquence du signal d’essai de 50 Hz à 15 kHz. Si une excursion de fréquence de ± 45 kHz ne peut être atteinte, il faut utiliser l’excursion maximale obtenue. Mesurer l’excursion de fréquence maximale avec le matériel adéquat, tel un analyseur de modulation, un analyseur de spectre, etc.

Le matériel auxiliaire de faible puissance à modulation de fréquence fonctionnant dans les bandes attribuées à la radiodiffusion FM (88-107,5 MHz) peut utiliser une excursion de fréquence maximale de ± 75 kHz.

Date de modification :