CNR-181 — Équipement de station côtière et de station de navire du service maritime fonctionnant dans la gamme de fréquences de 1 605 à 28 000 kHz

CNR-181
2e édition
Août 2019

 

Préface

Le Cahier des charges sur les normes radioélectriques CNR-181, 2e édition, Équipement de station côtière et de station de navire du service maritime fonctionnant dans la gamme de fréquences de 1 605 à 28 000 kHz, remplace la 1re édition, Émetteurs et récepteurs radiotéléphoniques à bande latérale unique de station côtière et de station de navire fonctionnant dans la bande de 1,605 à 28,000 kHz, daté du 1er avril 1971.

Liste des modifications :

  1. modernisation pour refléter la structure actuelle du Cahier des charges sur les normes radioélectriques (CNR);
  2. autorisation d’utiliser du matériel qui emploie une modulation autre que la modulation d’amplitude à bande latérale unique (AM-BLU);
  3. pour le matériel embarqué, la norme couvre uniquement le matériel ne faisant pas partie du Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) [non SMDSM];
  4. énoncé de l’exigence selon laquelle il faut utiliser le CNR-Gen, Exigences générales relatives à la conformité des appareils de radiocommunication de concert avec le présent CNR;
  5. retrait des catégories de matériels (L, C, V et Y) conformément à la puissance et au type;
  6. retrait des exigences de fonctionnement relatives aux récepteurs, car elles font maintenant partie de normes internationales qui sont régies par Transports Canada;
  7. retrait de la section sur le rayonnement non essentiel des récepteurs, car elle fait partie du CNR-Gen;
  8. retrait des exigences relatives aux normes minimales d’exploitation dans les conditions ambiantes, car elles font maintenant partie des normes qui sont régies par Transports Canada;
  9. mise à jour des exigences relatives à la gestion du spectre (fréquence de stabilité, rayonnements non désirés de l’émetteur, puissance, etc.).

Publication autorisée par le
ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

Le directeur général,
Direction générale du génie, de la planification et des normes

Martin Proulx

1. Portée

Ce Cahier des charges sur les normes radioélectriques (CNR) énonce les exigences de certification s’appliquant au matériel du service maritime fonctionnant dans la gamme de fréquences de 1 605 à 28 000 kHz.

Pour ce qui est du matériel embarqué, la présente norme s’applique seulement au matériel ne faisant pas partie du Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM). Le matériel du SMDSM est couvert dans le CNR-288, Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM).

2. Période de transition

Le présent document entrera en vigueur à sa date de sa publication sur le site Web d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE). Cependant, après sa publication, une période de transition de six mois sera accordée, période pendant laquelle les demandes de certification de matériel conformément au CNR-181, 2e édition ou 1re édition, seront acceptées. Après ce délai, seules les demandes de certification de matériel conformément à la 2e édition du CNR-181 seront acceptées, et le matériel fabriqué, importé, distribué, loué, mis en vente ou vendu au Canada devra être conforme à la présente édition.

Un exemplaire de la 1re édition du CNR-181 est disponible sur demande par courriel.

3. Certification

Le matériel couvert par la présente norme est classé matériel de catégorie I. Il faut obtenir soit un certificat d’approbation technique (CAT), délivré par le Bureau d’homologation et de services techniques d’ISDE, soit un certificat délivré par un organisme de certification (OC) reconnu.

4. Exigences de délivrance de licence

Le matériel régi par la présente norme doit faire l’objet d’une licence conformément au paragraphe 4(1) de la Loi sur la radiocommunication. Par contre, dans certains cas, le matériel radio utilisé à bord d’un navire ou d’un bâtiment aux fins du service maritime est soustrait à l’application des exigences de délivrance de licence, conformément à l’article 15.2, aux paragraphes 34(1) et 34(2) et à l’article 34.2 du Règlement sur la radiocommunication. Pour en savoir plus, veuillez consulter la page Web intitulée Exemption de licence.

5. Questions concernant les exigences de Transports Canada

Les questions portant sur les exigences de Transports Canada devraient être transmises au :

Gestionnaire, Sécurité de la navigation et radiocommunications
Sécurité maritime, Transports Canada
10e étage
Tour C, Place de Ville
330, rue Sparks
Ottawa (Ontario)  K1A 0N8

Courriel : TC.NavRadio.TC@Tc.gc.ca

6. Conformité au CNR-Gen

Le CNR-181 doit être utilisé conjointement avec le CNR-Gen, Exigences générales relatives à la conformité des appareils de radiocommunication, relativement aux spécifications générales et aux renseignements pertinents au matériel auquel s’applique la présente norme.

7. Publications connexes

Les documents d’ISDE sont disponibles à la page Web Publications officielles, du site Web Gestion du spectre et télécommunications.

Le document suivant devrait être consulté en conjugaison avec le présent CNR :

•    IPR-2, Exigences techniques pour l’exploitation des stations mobiles dans le service maritime

IPR-Incorporation par renvoi

8. Définitions

Une station côtière est une station terrestre du service mobile maritime.

Un appel sélectif numérique (ASN) est un système synchrone développé par l’Union internationale des télécommunications — Secteur des radiocommunications (UIT-R) et utilisé pour établir automatiquement un contact avec une station ou des groupes de stations au moyen de postes radio.

Une station de navire est une station mobile du service mobile maritime à bord d’un navire non amarré en permanence, autre qu’une embarcation de sauvetage.

9. Matériel permettant d’effectuer un appel sélectif numérique

Pour le matériel de station de navire ayant une capacité d’ASN, le requérant doit fournir un énoncé précisant que la capacité d’ASN du matériel est conforme à la dernière version de la recommandation UIT-R M.493, Système d’appel sélectif numérique à utiliser dans le service mobile maritime.

10. Méthodes de mesure

Cette section décrit les méthodes de mesure s’appliquant à la stabilité de fréquence et à la puissance de l’émetteur.

10.1 Stabilité de fréquence

La stabilité de fréquence doit être mesurée comme le décrit le CNR-Gen. Toutefois, pour mesurer la stabilité de fréquence en présence d’une variation de température, et ce, à la tension d’alimentation nominale du fabricant, il faut mesurer la fréquence de porteuse non modulée du matériel à -20 °C, +20 °C et à +50 °C.

10.2 Puissance de l’émetteur

La puissance de l’émetteur doit être mesurée à la puissance de crête lorsqu’il s’agit d’une émission à bande latérale unique. Pour ce qui est des autres types d’émission, elle doit être mesurée comme le produit de la puissance moyenne de la porteuse non modulée multipliée par 1,67.

11. Spécifications normalisées des émetteurs

Cette section décrit les spécifications normalisées des émetteurs.

11.1 Types d’émission

Le matériel doit employer les types d’émission indiqués aux tableaux 1 et 2 pour les stations de navire et stations côtières respectivement.

Tableau 1 — Types d’émissions permises pour les stations de navire
Types de demande Types d’émission
Radiotélégraphie (manuel) A1A, J2A, J2B*, J2D*
Télécopie F1C, F3C, J2C, J3C
Radiotéléphonie H3E, J2D*, J3E, R3E
* Les émissions J2B et J2D sont permises seulement dans la gamme de 2 000 à 27 500 kHz.
Tableau 2 — Types d’émissions permises pour les stations côtières
Types de demande Types d’émission
Radiotélégraphie : 1 605-2 850 kHz
ManuelA1A, J2A
TélécopieF1C, F3C, J2C, J3C
Radiotélégraphie : 4 000-27 500 kHz
ManuelA1A, J2A, J2B, J2D
ASNF1B, J2B
TélécopieF1C, F3C, J2C, J3C
Radiotéléphonie H3E, J3E, R3E, J2D*
* Les émissions J2B et J2D sont permises seulement dans la gamme de 2 000-27 500 kHz.

11.2 Exigences s’appliquant à la modulation d’amplitude (AM)

Le matériel utilisant l’AM doit satisfaire aux exigences suivantes :

  1. pour les émissions à double bande latérale, il faut maintenir la modulation de crête entre 75 et 100 %;
  2. pour les émissions à bande latérale unique, seule la bande latérale supérieure doit être émise. Les émetteurs à bande latérale unique doivent limiter automatiquement la puissance de crête afin de satisfaire aux exigences énoncées à la section 10.2.

11.3 Largeur de bande autorisée

La largeur de bande occupée par le matériel ne doit pas dépasser la largeur de bande autorisée indiquée au tableau 3.

Tableau 3 — Largeur de bande autorisée
Classe d'émission Largeur de bande autorisée (kHz)
A1A 0,4
F1B 0,3
0,5
J2A 0,4
J2B 0,3
0,5
3,0
Tous les autres types d'émission. 3,0

11.4 Niveau de puissance de la bande latérale unique

La puissance de la porteuse du matériel qui utilise des émissions à bande latérale unique doit être :

  1. de 3 à 6 dB inférieure à la puissance de crête, pour les émetteurs à porteuse complète;
  2. de 40 dB inférieure à la puissance de crête, pour les émetteurs à porteuse supprimée;
  3. de 18 à ± 2 dB inférieure à la puissance de crête, pour une porteuse à niveau réduit ou variable.

11.5 Stabilité de fréquence

La fréquence de la porteuse ne doit pas s’écarter de la fréquence de référence au-delà des limites précisées au tableau 4.

Tableau 4 — Limites de stabilité de fréquence
Bandes de fréquences et catégories de matériel Limite de stabilité de fréquence (±Hz)
1 600-4 000 kHz
A. Matériel de stations côtières produisant :
   i. des émissions à bande latérale unique20
   ii. des émissions d’ASN ou de données10
   iii. d’autres émissions50
B. Matériel de stations de navire produisant :
   i. des émissions de données10
   ii. toutes les autres émissions20
4 000-27 500 kHz
A. Matériel de stations côtières produisant :
   i. des émissions à bande latérale unique20
   ii. des émissions d’ASN ou de données10
   iii. des émissions télégraphiques Morse10 ppm
   iv. d’autres émissions15
B. Matériel de stations de navire produisant :
   i. des émissions de données10
   ii. toutes les autres émissions20

11.6 Puissance de sortie de l’émetteur

La puissance de sortie de l’émetteur ne doit pas dépasser les limites précisées au tableau 5.

Tableau 5 — Limite de puissance de sortie de l’émetteur
Type de matériel et bande de fréquences Limite de puissance (W)
Station côtière
A. Radiotélégraphie :
   i. 2 035-2 065 kHz6 600
   ii. 4 000-8 000 kHz10 000
   iii. 8 000-9 000 kHz20 000
   iv. 12 000-27 500 kHz30 000
B. Radiotéléphonie :
   i. 2 000-4 000 kHz1 000
   ii. 4 000-27 500 kHz10 000
   iii. 2 000-27 500 kHz10 000 pour une émission J2D
Station navire
A. Radiotélégraphie :
   i. émission J2D1 500
   ii. autres émissions8 000
B. Radiotéléphonie :
   i. 2 000-4 000 kHz150
   ii. 4 000-27 500 kHz1 500
   iii. 2 000-27 500 kHz1 500 pour une émission J2D

11.7 Rayonnements non désirés de l’émetteur

Le matériel doit respecter les limites suivantes de rayonnements non désirés :

  1. pour le matériel utilisant des émissions H3E, J3E et R3E, il faut atténuer la puissance moyenne des émissions (en dB) pour qu’elle soit inférieure à la puissance de l’émetteur, P (dBW), de :
    1. 28 dB pour toute fréquence enlevée à une distance supérieure à 50 % et allant jusqu’à 150 % inclus de la largeur de bande autorisée à partir de la fréquence porteuse;
    2. 35 dB pour toute fréquence enlevée à une distance supérieure à 150 % et allant jusqu’à 250 % inclus de la largeur de bande autorisée à partir de la fréquence porteuse;
    3. 43 + 10 log10 p (W) dB pour toute fréquence enlevée à une distance supérieure à 250 % de la largeur de bande autorisée à partir de la fréquence porteuse;
  2. pour les autres types de matériel, il faut atténuer la puissance moyenne des émissions (en dB) pour qu’elle soit inférieure à la puissance de l’émetteur, P (dBW), de :
    1. 25 dB pour toute fréquence enlevée à une distance supérieure à 50 % et allant jusqu’à 150 % inclus de la largeur de bande autorisée à partir de la fréquence porteuse;
    2. 35 dB pour toute fréquence enlevée à une distance supérieure à 150 % et allant jusqu’à 250 % inclus de la largeur de bande autorisée à partir de la fréquence porteuse;
    3. 43 + 10 log10 p (W) dB pour toute fréquence enlevée à une distance supérieure à 250 % de la largeur de bande autorisée à partir de la fréquence porteuse.
Date de modification :