NMB-005 — Dispositifs d'éclairage à fréquence radioélectrique (DEFR)

3e édition
Mai 2009

Gestion du spectre et télécommunications
Norme sur le matériel brouilleur

Préface

Cette norme sur le matériel brouilleur NMB-005, 3e édition, Dispositifs d'éclairage à fréquence radioélectrique, remplace NMB-005, 2e édition, publiée février 2007. NMB-005 établit les limites et les méthodes de mesure du bruit émis par conduction dans les fils et au bruit émis par rayonnement émanant des dispositifs d'éclairage à fréquence radioélectrique (DEFR).

Modifications :

Section 4.3.2 : La gamme de fréquences de mesure du bruit émis par rayonnement est prolongée pour couvrir différentes bandes de fréquences d'opération.

Publication autorisée par
Industrie Canada

Directeur général
Génie du spectre

Champ de saisie de la signature
Marc Dupuis


Table des matières


haut de la page

1. Généralités

1.1 Cette norme sur le matériel brouilleur définit les exigences techniques relatives au bruit émis par conduction dans les fils et au bruit émis par rayonnement émanant des dispositifs d'éclairage à fréquence radioélectrique (DEFR).

1.2 Sous réserve des sections 1.3 et 1.4, les sections 3 à 7 s'appliquent à tous les DEFR fabriqués ou importés au Canada, sauf ceux qui ont été fabriqués ou importés uniquement à des fins d'exportation.

1.2.1 Il y aura une période de transition qui prendra fin le 1er octobre, 2009 et au cours de laquelle l'observation de la NMB-005, 2e édition ou de la NMB‑005, 3e édition, sera acceptée. Après le 1er octobre, 2009 seule l'observation de la NMB-005, 3e édition, sera acceptée.

1.3 Les sections 3 à 7 ne s'appliquent pas aux DEFR utilisés :

  1. uniquement aux fins de démonstration et d'exposition; ou
  2. comme prototypes.

1.4 Les sections 3 à 7 ne s'appliquent pas aux unités ou aux modèles de DEFR pour lesquels le fabricant, l'importateur ou le propriétaire a obtenu une dispense du ministre.

Le ministre peut octroyer une dispense lorsque :

  1. le fabricant, l'importateur ou le propriétaire a soumis une demande par écrit :
    • présentant les raisons de la demande;
    • comprenant une analyse fondée sur de bons principes techniques démontrant que l'unité ou le modèle de DEFR ne posera pas de risque considérable à la radiocommunication;
    • garantissant de se conformer à toutes les conditions que le ministre peut fixer dans la dispense;
  2. le ministre est convaincu que l'unité ou le modèle d'appareil ne posera pas un risque considérable à la radiocommunication.

La dispense n'est valide que si :

  1. l'unité porte une étiquette indiquant que le fonctionnement de l'appareil dépend d'une dispense et détaillant les conditions de cette dispense;
  2. l'unité est conforme aux conditions établies dans la dispense.

Le ministre peut révoquer ou amender une dispense octroyée en vertu de la section 1.4 à n'importe quel moment et sans préavis.

haut de la page

2. Définitions

Les définitions ci-dessous s'appliquent à la présente norme.

Un DEFR désigne tout dispositif d'éclairage qui utilise une énergie de fréquence radioélectrique pour exciter le gaz d'une lampe afin de produire de la lumière, ce qui comprend les ballasts électroniques et les ampoules.

Un DEFR de classe A désigne un type de DEFR qui, en raison de ses caractéristiques, ne sera très probablement pas utilisé dans un milieu domiciliaire, même par des entreprises établies à domicile. Parmi les caractéristiques considérées comme pertinentes, il y a le prix, les méthodes de commercialisation et de publicité utilisées, la mesure dans laquelle les fonctions de l'appareil font qu'il ne se prête pas à des applications convenant au milieu domiciliaire, et toute combinaison de ces caractéristiques qui aurait pour conséquence d'en prévenir effectivement l'utilisation à domicile.

Un DEFR de classe B désigne un type de DEFR qui ne peut pas se qualifier comme un DEFR de classe A.

haut de la page

3. Instruments de mesure

3.1 Récepteurs à fréquence radioélectrique

Les récepteurs doivent être conformes à la publication mentionnée à la section 7(1).

3.2 Réseau de stabilisation d'impédance de ligne

Le réseau de stabilisation d'impédance de ligne doit être conforme à la publication mentionnée à la section 7(2).

3.3 Antennes

La mesure des émissions par rayonnement doit se faire au moyen d'un doublet demi-onde accordé et étalonné ou avec un autre type d'antenne à polarisation rectiligne, à condition que les résultats obtenus dans ce cas puissent être mis en corrélation avec les chiffres relevés à l'aide d'un doublet demi-onde accordé.

haut de la page

4. Méthode de mesure

4.1 Conditions générales

4.1.1 Au cours de la période d'essai, le DEFR doit :

  1. onctionner conformément aux instructions du fabricant;
  2. être installé de manière à maximiser ses caractéristiques d'émission dans une application typique;
  3. fonctionner suffisamment longtemps pour que l'on puisse être certain que les conditions normales d'utilisation ont été atteintes pendant l'essai.

4.1.2 Tout niveau de bruit radioélectrique détecté au-delà des limites fixées prescrites à la section 5, devrait provenir du DEFR à moins qu'il ne soit prouvé que ces émissions proviennent de sources ambiantes impossibles à supprimer et que le DEFR ne génère pas d'émissions excédant ces limites.

4.2 Mesure du bruit émis par conduction dans les fils

4.2.1 L'essai doit se faire en utilisant la méthode d'essai décrite dans le paragraphe suivant et illustrée dans l'annexe C. Dans le cas où l'utilisation d'un réseau fictif n'est pas possible sur les lieux d'utilisation, le cas échéant, une sonde de ligne doit être utilisée. L'essai sur les lieux d'utilisation sera modifié en conformité avec la section 4.4.3.

4.2.2 Les émissions par conduction doivent être mesurées en balayant la gamme de fréquences de 0,45 à 30 MHz. Toute émission excédant une valeur de 20 dB sous les limites prescrites à la section 5.1 doit être notée.

4.2.3 Le sol du lieu d'essai doit être une surface conductrice mise à la terre, par exemple le plancher métallique d'une chambre d'essais blindée. Une plaque ou un écran vertical conducteur mesurant au moins 2 m par 2 m, doit être relié électriquement à la plaque de masse sur toute sa longueur. La surface conductrice au sol doit mesurer au moins 2 m par 2 m et doit dépasser de 40 cm la projection du DEFR au côté face à la plaque verticale, et doit dépasser d'au moins 50 cm la projection des trois autres côtés.

4.2.4 Le DEFR soumis à l'essai doit être placé :

  1. sur une plate-forme non conductrice mesurant 1 m par 1,50 m;
  2. à 80 cm au moins du réseau fictif;
  3. à 40 cm de la plaque conductrice verticale mise à la terre ou, dans le cas d'une enceinte blindée, à 40 cm de n'importe quelle surface verticale mise à la terre de l'enceinte; et,
  4. à 80 cm au moins de tout autre surface conductrice mise à la terre.

4.2.5 Lorsque le DEFR soumis à l'essai :

  1. est muni d'un cordon d'alimentation souple mesurant plus de 80 cm de longueur, la partie excédentaire est repliée d'avant en arrière à peu près à la mi-longueur du cordon de manière à former un faisceau non inducteur d'au plus 40 cm;
  2. ne comporte pas de cordon d'alimentation souple, le cordon d'alimentation utilisé ne doit pas mesurer plus de 1 m de longueur;
  3. fonctionne normalement avec un cordon d'alimentation blindé ou armé, le même type de conducteur doit être employé pendant l'essai.

4.2.6 Pendant l'essai du DEFR :

  1. chaque conducteur sous tension du cordon d'alimentation du DEFR, à l'exception des conducteurs de masse (sécurité), doit être relié séparément à la source d'alimentation en passant par le réseau fictif;
  2. les connecteurs de 50 Ω inutilisés du réseau fictif doivent être munis à leur extrémité d'une résistance de 50 Ω;
  3. le réseau fictif doit être placé au-dessus ou juste en dessous de la plaque de masse conductrice et raccordé à la plaque de masse;
  4. le réseau fictif doit être raccordé en série entre le DEFR et le secteur;
  5. toutes les mesures de la tension seront effectuées à l'extrémité du cordon d'alimentation du DEFR comportant une fiche, par exemple en posant des fiches et des prises sur le DEFR et le réseau fictif;
  6. chaque conducteur sous tension du DEFR doit être soumis séparément à l'essai.

4.2.7 Tous les éléments normalement mis à la terre, comme l'enceinte du réseau fictif, le boîtier des instruments de mesure, la plaque de masse ou la plaque conductrice verticale, etc., doivent être raccordés ensemble conformément aux pratiques courantes.

4.3 Mesure du bruit émis par rayonnement

4.3.1 L'essai doit être fait en utilisant la méthode d'essai décrite dans le paragraphe suivant et illustrée dans l'annexe D. Lorsque l'essai doit se faire sur les lieux d'utilisation, l'essai doit alors être modifié en conformité avec la section 4.4.4.

4.3.2 Les émissions par rayonnement doivent être mesurées en balayant la gamme de fréquences déterminée conformément au tableau ci-dessous:

Bande de fréquences à laquelle le DEFR opère Gamme de fréquences de mesure du bruit émis par rayonnement
Au-dessous 1,705 MHz Aucune mesure du bruit émis par rayonnement requise
1,705 MHz à 30 MHz 30 MHz à 400 MHz
30 MHz à 500 MHz 30 MHz à 1000 MHz
500 MHz à 1000 MHz À partir de la plus basse fréquence générée par le dispositif ou 100 MHz, dans tous les cas le plus bas des deux, à 1000 MHz
Au-dessus 1000 MHz À partir de la plus basse fréquence générée par le dispositif ou 100 MHz, dans tous les cas le plus bas des deux, à 1000 MHz

Toute émission excédant une valeur située à 20 dB sous les limites prescrites à la section 5.2 doit être notée.

4.3.3 Les mesures doivent être effectuées dans un emplacement d'essai en champ libre correspondant à un lieu découvert, plan et exempt de tout objet réfléchissant au moins dans les limites d'une ellipse dont le grand axe équivaut à 2D et le petit axe à /3 D, où D est la distance entre les deux foyers de l'ellipse et équivaut à la distance de la mesure de 30 m.

4.3.4 Une plaque de masse conductrice doit être posée et s'étendre sur au moins 1 m au-delà de la périphérie du DEFR et de l'antenne de mesure la plus grande, en recouvrant la totalité de la surface séparant le DEFR et l'antenne. La plaque doit être en métal et ne pas comporter d'orifice ou de fente qui excéderait un dixième de longueur d'onde à la fréquence de mesure la plus élevée.

4.3.5 Les mesures effectuées dans une enceinte ou une chambre anéchoïque seront acceptées s'il est démontré que les résultats obtenus peuvent être mis en corrélation avec les chiffres relevés dans l'emplacement d'essai en champ libre décrit aux sections 4.3.3 et 4.3.4.

4.3.6 Le DEFR soumis à l'essai doit être disposé au centre d'une plate-forme rotative non conductrice située à 1 m au-dessus du sol de l'emplacement d'essai. La plate-forme doit être placée sur l'un des foyers de l'ellipse et l'antenne de mesure sur l'autre.

4.3.7 Pour chaque fréquence de mesure, et en utilisant les orientations verticales et horizontales de l'antenne de mesure, l'orientation du DEFR ainsi que l'élévation du centre électrique de l'antenne doivent être variées afin d'obtenir une valeur maximale sur l'instrument de mesure. À chaque distance de mesure, l'élévation de l'antenne doit être variée de 1 à 4 m. L'antenne ne doit jamais être abaissée à moins de 25 cm du niveau du sol à l'emplacement d'essai.

4.3.8 L'antenne de mesure doit se trouver à 30 m du DEFR à l'essai dans le plan horizontal. Si l'essai est effectué à une distance moins grande que celle prescrite, un facteur d'affaiblissement de 1/d doit être utilisé, où d correspond à la distance.

4.4 Essai sur les lieux d'utilisation

4.4.1 Il peut parfois être nécessaire d'effectuer les mesures sur le lieu même d'utilisation. Dans ce cas, le DEFR doit être placé comme il devrait l'être habituellement. Sans plaque de masse conductrice ni réseau fictif à moins que ces derniers ne fassent partie de l'installation. Les résultats obtenus ne sont valables que pour l'emplacement en question puisque les propriétés du site influent sur les mesures.

4.4.2 Lorsqu'au moins trois emplacements représentatifs d'un ensemble donné ont été soumis à l'essai, on peut considérer que les résultats sont valables pour tous les emplacements dotés de DEFR semblables en vue de déterminer la conformité avec les règles d'émission.

4.4.3 La mesure des émissions par conduction sur les lieux d'utilisation, sous réserve des sections 4.4.1 et 4.4.2, doit se faire conformément aux sections 4.2 et 4.4.3.1.

4.4.3.1 Lorsque l'usage d'un réseau fictif n'est pas possible, une sonde de voltage peut être utilisée pour les mesures de voltage du bruit radioélectrique sur les lieux d'utilisation. Des précautions spéciales doivent être prises afin d'établir une référence pour les mesures. Celles-ci sont dépendantes de l'impédance dans l'alimentation et peuvent varier avec le temps et la location à cause des variations dans l'alimentation. Il peut être nécessaire de prendre plusieurs mesures pendant une période de temps convenable afin de déterminer la variation entre les valeurs mesurées. La période de temps doit être suffisante pour couvrir toutes les variations significatives causées par les conditions de fonctionnement du site de l'installation. Il est entendu que les résultats des mesures sont uniques à ce DEFR et à l'environnement du site d'installation. Les mesures doivent être faites entre chaque conducteur sous tension dans l'alimentation et le conducteur de sol. Puisque la sonde de voltage atténue le voltage du bruit radioélectrique, les facteurs d'étalonnage approprié doivent être ajoutés aux valeurs des mesures.

4.4.4 La mesure des émissions par rayonnement sur les lieux d'utilisation doit, sous réserve des sections 4.4.1 et 4.4.2, être conforme aux sections 4.3 et 4.4.4.1.

4.4.4.1 Les mesures des bruits émis par rayonnement doivent être faites aux limites des lieux d'utilisation, ou si la limite est moins de 30 m du site d'installation, à une distance de 30 m du site d'installation du DEFR. Pour chaque fréquence de mesure, en utilisant les orientations verticales et horizontales de l'antenne de mesure, le radial d'émission maximale de l'installation doit être déterminé et le centre électrique d'élévation de l'antenne doit être varié afin d'obtenir une valeur maximale sur l'instrument de mesure. La variation dans l'élévation de l'antenne doit être de 1 à 4 m. Lorsque les mesures sont faites à des distances autres que 30 m, les mesures doivent être extrapolées à une distance de mesure de 30 m en utilisant un facteur d'extrapolation de 1/d, où d est la distance de mesure.

haut de la page

5. Limites

5.1 Émissions par conduction

Les limites fixées concernant le bruit émis par conduction dans les fils à partir d'un DEFR sur n'importe quelle fréquence située entre 0,45 et 30 MHz, lorsque mesuré de la manière décrite à la section 4, sont les suivantes :

Limites des émissions par conduction – DEFR de classe A
Gamme de fréquences (MHz) Tension de ligne RF maximale (en quasi-crête)
μV dBμV
0,45-1,6 1 000 60
1,6-30 3 000 70
Limites des émissions par conduction – DEFR de classe B
Gamme de fréquences (MHz) Tension de ligne RF maximale (en quasi-crête)
μV dBμV
0,45-2,51 250 48
2,51-3,0 3 000 70
3,0-30 250 48

À la limite entre les deux gammes de fréquences, ce sont les valeurs les plus strictes qui sont considérées.

Les valeurs fixées ne concernent pas les bandes de fréquences pour les appareils industriels, scientifiques et médicaux (I.S.M.) indiquées dans l'Annexe A.

5.2 Émissions par rayonnement

Les limites fixées concernant le bruit émis par rayonnement à partir d'un DEFR sur n'importe quelle fréquence située entre 30 et 1 000 MHz, lorsque ce bruit est mesuré de la manière décrite à la section 4, sont les suivantes :

Limites des émissions par rayonnement
Gamme de fréquences (MHz) Limites du champ à 30 m (en quasi-crête)
DEFR de classe A DEFR de classe B
μV/m dBμV/m μV/m dBμV/m
30-88 30 30 10 20
88-216 50 34 15 23,5
216-1 000 70 37 20 26

À la limite entre les deux gammes de fréquences, ce sont les valeurs les plus strictes qui sont considérées.

Les valeurs fixées ne concernent pas les bandes de fréquences I.S.M. indiquées dans l'Annexe A.

haut de la page

6. Exigences d'exécution

6.1 Le fabricant ou l'importateur est tenu de conserver pendant au moins cinq ans un registre des mesures effectuées et des résultats obtenus et de présenter ce registre à la demande du ministre.

6.2 Une étiquette de conformité doit accompagner chaque DEFR. Cette étiquette devra être fixée à l'appareil. Dans les cas où il est impossible d'apposer une étiquette sur l'appareil en raison d'un manque d'espace ou d'autres restrictions, un avis de conformité devra être inclus dans le guide d'utilisation. L'Annexe B propose un texte, en anglais et en français qui peut servir d'avis de conformité à la présente norme.

haut de la page

7. Publications de référence

La présente norme renvoie aux publications suivantes, et, lorsque la publication est mentionnée, l'édition indiquée ci-dessous doit être utilisée.

  1. Norme C108.1.1-1977 de l'Association canadienne de normalisation, Appareils de mesure des perturbations électromagnétiques, type CISPR.
  2. Norme C108.1.5-M85-CAN3 de l'Association canadienne de normalisation, Réseau de stabilisation d'impédance de ligne.
haut de la page

Annexe A - Tableau des bandes de fréquences I.S.M.

Limite inférieure de la bande (MHz) Fréquence centrale (MHz) Limite supérieure de la bande (MHz)
6,765 6,780 6,795
13,553 13,560 13,567
26,957 27,120 27,283
40,660 40,680 40,700
902,000 915,000 928,000
2400 2450 2500
5725 5800 5875
24000 24125 24250
61000 61250 61500
122000 122500 123000
244000 245000 246000
haut de la page

Annexe B

Texte proposé de l'avis de conformité à la présente norme :

Ce DEFR de la classeNote en bas de page * est conforme à la norme NMB-005 du Canada.

This ClassNote en bas de page * RFLD complies with the Canadian standard ICES-005.

haut de la page

Annexe C - Installation d'essai pour la mesure des émissions par conduction

Vue latérale

Vue latérale

Description de l'image
haut de la page

Annexe D - Installation d'essai pour la mesure des émissions par rayonnement

Vue latérale

Vue latérale

Description de l'image

Non à l'échelle

1 : DEFR à l'essai
2 : plate‑forme rotative
3 : doublet demi‑onde accordé
4 : périphérie de la zone exempte d'objets réfléchissants
5 : mât réglable


Retour à la référence de note en bas de page * Insérez « A » ou « B », non les deux, selon les spécifications de l'appareil.


Descriptions des images

Annexe C - Vue en plan

Vue en plan démontrant la surface conductrice verticale de 1 m x 1,5 m contenant le DEFR à l'essai. L'arrière du DEFR est placé de sorte qu'il effleure l'arrière du plateau de table. La table est située sur une plaque de masse d'au moins 2 m x 2 m, avec l'arrière du plateau de table et le DEFR situé à 40 cm de la surface conductrice verticale. La surface conductrice vertical est électriquement liée le long de sa longueur totale avec la plaque de masse. Un réseau fictif est placé sur la plaque de masse entre l'arrière de la table et la surface conductrice verticale.

Retour à l'image

Annexe C - Vue latérale

Vue latérale démontrant une plaque de masse de 2 m x 2m ou plus et s'étendant sur au moins 50 cm au delà de la projection des autres trois côtés du DEFR (l'arrière du DEFR est à 40 cm de la surface conductrice verticale). Le DEFR est situé sur la table à une hauteur de 80 cm de la plaque de masse. Le réseau fictif est situé sur la plaque de masse entre l'arrière de la table et la surface conductrice verticale et a une distance minimale de 80 cm du DEFR. Le réseau fictif est électriquement raccordé à la plaque de masse. L'arrangement approprié du cordon d'alimentation entre le DEFR et le réseau fictif est indiqué.

Retour à l'image

Annexe D - Vue en plan

Vue en plan démontant le DEFR à l'essai sur une plate-forme rotative à une distance D horizontal du doublet demi-onde accordé. Le DEFR et le doublet demi-onde accordé se situent à l'intérieur d'une ellipse ayant un axe majeur et un axe mineur de 2D et √3D, respectivement. La distance D est équivalent à 30 m. La surface à l'intérieur de l'ellipse doit être libre d'objets réfléchissants.

Retour à l'image

Annexe D - Vue latérale

Vue latérale démontrant le DEFR sur une plate-forme rotative à une hauteur de 1 m au-dessus d'une surface non réfléchissante et le double demi-onde accordé sur un mât réglable à une distance horizontale de D=30 m du DEFR.

Retour à l'image