CNR-182 — Émetteurs et récepteurs radio maritimes fonctionnant dans la bande 156-162,5 MHz

5e édition, janvier 2012

Gestion du spectre et télécommunications
Cahier des charges sur les normes radioélectriques

Préface

Le Cahier des normes radioélectriques CNR-182, 5e édition, Émetteurs et récepteurs radio maritimes fonctionnant dans la bande 156-162,5 MHz, remplace la 4e édition du CNR-182, émise en septembre 2003.

Ce document entre en vigueur à la date de publication de l'avis SMSE-001-12 dans la Gazette du Canada. À compter de la date de publication, le public dispose de 120 jours pour soumettre ses commentaires. Les commentaires ainsi reçus seront pris en considération dans la préparation de la prochaine version du document.

Voici les modifications apportées au document : 

  1. Reformatage général et modifications mineures; le contenu commun à la plupart des CNR a été transféré au CNR-Gen, Exigences générales et information relatives à la certification du matériel de radiocommunication.
  2. La section relative aux exigences de délivrance de licence est mise à jour pour clarifier que le matériel à bord des navires est exempté des exigences de délivrance de licence.
  3. Le désignatif d’équipement « S » a été enlevé.
  4. Système d´identification automatique – Répondeurs de recherche et de sauvetage (AIS-SART) fonctionnant dans la bande 156-162,5 MHz est inclus.
  5. Tous les modèles de radiotéléphone VHF, à l'exception des appareils portatifs, devront être compatibles avec le SMDSM ou conformes avec le SMDSM.
  6. Les exigences relatives aux émetteurs dont la puissance d’émission ne dépasse pas 120 mW ont été retirées.
  7. Les exigences relatives à la norme minimale d’atténuation des filtres audio ont été retirées.
  8. L’Annexe A (certification relative aux modems de données) a été enlevée. Les exigences énoncées dans cette Annexe sont incluses dans le CNR-310, Appareils de radiocommunication exempts de licence (pour toutes les bandes de fréquences) : matériel de catégorie II.
  9. La limite du rayonnement non essentiel (utilisant le champ rayonné) des récepteurs aux fréquences supérieures à 1 610 MHz a été retirée. La limite du rayonnement non essentiel dans la bande 960-1 610 MHz est maintenant appliquée à toutes limites des rayonnements non désirés du récepteur pour les fréquences supérieures à 960 MHz conformément au CNR-Gen.
  10. L’exigence selon laquelle le CNR-Gen, Exigences générales et information relatives à la certification du matériel de radiocommunication, doit être utilisé avec le présent CNR est énoncée.
  11. La section des documents connexes a été mise à jour.

Publication autorisée
par le ministre de l’Industrie

Le directeur général,
Direction générale du génie,
de la planification et des normes

___________
Marc Dupuis


Table des matières

  1. Objet
  2. Généralités
  3. Exigences générales
  4. Exigences relatives à la certification
  5. Méthodes de mesure
  6. Spécifications générales
  7. Spécifications générales des émetteurs et des récepteurs

1. Objet

Le présent Cahier des charges sur les normes radioélectriques (CNR) établit les exigences de certification applicables aux émetteurs et aux récepteurs du service de télécommunications maritime fonctionnant dans la bande 156-162,5 MHz incluant AIS-SART fonctionnant sur AIS-1 et AIS-2.

2. Généralités

Les appareils mentionnés dans la présente norme sont classés comme du matériel de catégorie I. Un certificat d'acceptabilité technique (CAT) délivré par le Bureau d'homologation et de services techniques d'Industrie Canada ou un certificat délivré par un organisme de certification (OC) est requis.

2.1 Exigences de délivrance de licence

Le matériel radio couvert par la présente norme doit faire l'objet d'une licence, conformément au paragraphe 4(1) de la Loi sur la radiocommunication. Par contre, dans certains cas, le matériel radio utilisé à bord d’un navire ou d’un bâtiment aux fins du service maritime est soustrait à l’application des exigences de délivrance de licence, conformément aux paragraphes 15.2, 34(1), 34(2) et 34.2 du Règlement sur la radiocommunication. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site http://www.ic.gc.ca/eic/site/smt-gst.nsf/fra/h_sf01775.html.

2.2 Approbation de Transports Canada

Le matériel radio qui doit être à bord des navires canadiens est assujetti aux règlements découlant de la Loi sur la marine marchande du Canada du Canada et de la Loi sur la prévention de la pollution des eaux arctiques en plus de la Loi sur la radiocommunication. Transports Canada est responsable des règlements relatifs au matériel radio pris en vertu de la Loi sur la marine marchande du Canada et de la Loi sur la prévention de la pollution des eaux arctiques.

La certification du matériel par Industrie Canada signifie que le matériel satisfait aux exigences des Lois mentionnées ci-haut (voir la section 4.3 pour les exigences de Transports Canada). En ce qui a trait aux exigences établies par la Sécurité maritime de Transports Canada, quand un appareil a déjà été « homologué » (conformité aux normes applicables) par une administration signataire de la convention SOLAS (International Convention for the Safety of Life at Sea), le rapport d'essai et le certificat d'homologation peuvent être envoyés directement à Industrie Canada avec la preuve d'homologation ainsi que le nom, l'adresse et le numéro de téléphone d'une personne-ressource de l'administration intéressée.

Dans le cas du matériel non homologué, il faut fournir à la Sécurité maritime de Transports Canada, pour fins d'examen, la preuve que le matériel est conforme aux normes applicables et qu'il a subi les essais prescrits. (Note : Le requérant peut envoyer directement à Industrie Canada les droits visant les éléments de certification qui relèvent d'Industrie Canada.)

Après avoir étudié les renseignements fournis, la Sécurité maritime de Transports Canada transmettra le rapport d'essai et les résultats de son évaluation au Bureau d'homologation d'Industrie Canada. La preuve de conformité présentée à la Sécurité maritime de Transports Canada doit être sous forme de documents émis par une société de classification ou par un centre d'essais indépendant accrédité. Voir la section 2.4 pour connaître l’adresse de la Sécurité maritime de Transports Canada.

2.3 Types de radiotéléphones VHF

Quatre types radiotéléphones VHF de bord sont autorisés dans le service maritime, en fonction de l'application. Les normes pertinentes de Transports Canada et le désignatif assigné à chaque type sont donnés au tableau 4. Les quatre types sont les suivants :

  • a) Radiotéléphones VHF avec fonction ASN conforme au SMDSM;
  • b) Radiotéléphones VHF avec fonction ASN compatible avec le SMDSM;
  • c) Radiotéléphones VHF portables avec ou sans fonction ASN; et
  • d) Radiotéléphones VHF pour embarcations de sauvetage.

2.4 Questions relatives aux exigences de Transports Canada

Toute question relative aux exigences de Transports Canada peut être transmise à l’adresse suivante : 

Gestionnaire, Sécurité de la Navigation et Radiocommunications
Sécurité maritime, Transports Canada
10e étage
Tour C, Place de Ville
330, rue Sparks
Ottawa (Ontario)
Canada K1A 0N8
Tél. : (613) 991-3134
Télécopieur : (613) 993-8196
Courriel : ope-epe@tc.gc.ca

2.5 Documents connexes

En plus des documents connexes spécifiés dans le CNR-Gen, Exigences générales et information relatives à la certification du matériel de radiocommunication, les documents mentionnés dans les sections ci-dessous sont cités à titre de référence :

Toute référence à une norme ou à un document incorporé par renvoi constitue une référence à cette norme ou à ce document, ainsi qu’à leurs modifications successives.

2.5.1 Documents publiés par Industrie Canada

Tous les documents de la Gestion du spectre et télécommunications sont disponibles sur le site Web suivant : http://www.ic.gc.ca/spectre sous la rubrique Publications officielles.

IPR-2 Exigences techniques pour l'exploitation des stations mobiles dans le service maritime

2.5.2 Documents de l'Organisation maritime internationale (OMI)

On peut obtenir des exemplaires des résolutions de l'OMI à l'adresse suivante : 

Organisation maritime internationale
4 Albert Embankment
Londres, Angleterre SE1 7SR
Royaume-Uni
Tél. : +44 (0)20 7735 7611

Résolution OMI A.694(17)
Prescriptions générales applicables au matériel radioélectrique de bord faisant partie du système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) et aux aides électroniques à la navigation

Résolution OMI A.802 (19)
Normes de fonctionnement des répondeurs radars pour embarcations et radeaux de sauvetage destinés à être utilisés lors des opérations de recherche et de sauvetage

Résolution OMI A.803 (19)
Normes de fonctionnement des installations radiotéléphoniques de bord à ondes métriques pour les communications vocales et l'appel sélectif numérique (ASN)

Résolution OMI MSC.149(77)
Normes de fonctionnement des émetteurs-récepteurs radiotéléphoniques à ondes métriques pour embarcations et radeaux de sauvetage (révisées)

Résolution OMI A.813 (19)
Prescriptions générales relatives à la compatibilité électromagnétique de tous les équipements électriques et électroniques des navires

Résolution OMI MSC.74 (69), Annexe 3
Recommandation sur les normes de fonctionnement d’un système universel d’identification automatique (AIS) de bord

Circulaire OMI MSC/Circ.862
Éclaircissements de certaines prescriptions des normes de fonctionnement de l'OMI applicables au matériel SMDSM

Circulaire OMI MSC.246 (83)
Normes de fonctionnement des répondeurs de recherche et de sauvetage AIS (AIS-SART) pour embarcations et radeaux de sauvetage destinés à être utilisés lors des opérations de recherche et de sauvetage

2.5.3 Documents de l'Union internationale des télécommunications

On peut obtenir des exemplaires des Règlements des radiocommunications et des Recommandations de l'UIT-R à l'adresse suivante : 

Union internationale des télécommunications
Place des Nations, CH-1211
Genève 20, Suisse,
Tél. : +41 22 730 6141 (anglais)
Tél. : +41 22 730 6142 (français)

Recommandation UIT-R M.489
Caractéristiques techniques des appareils radiotéléphoniques utilisés par le service mobile maritime fonctionnant en ondes métriques avec un espacement de 25 kHz entre voies adjacentes

Recommandation UIT-R M.493
Système d'appel sélectif numérique à utiliser dans le service mobile maritime

Recommandation UIT-R M.541
Procédures opérationnelles pour l’utilisation d’équipement ASN dans le service mobile maritime

Recommandation UIT-R M.1084
Solutions intérimaires pour améliorer l'efficacité d'utilisation de la bande 156-174 MHz par les stations du service mobile maritime

Recommandation UIT-R M.1371
Caractéristiques techniques d'un système d'identification automatique universelle de bord pour navire, utilisant l'AMRT et fonctionnant dans la bande attribuée aux services mobiles maritimes en VHF

Règlements des radiocommunications de l'UIT-R, Article 31
Fréquences dans le Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM)

Règlements des radiocommunications de l'UIT-R, Article 32
Procédures d'exploitation pour les communications de détresse et de sécurité dans le Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM)

Règlements des radiocommunications de l'UIT-R, Article 51
Conditions à remplir dans les services maritimes

Règlements des radiocommunications de l'UIT-R, Article 52
Dispositions spéciales relatives à l'emploi des fréquences

Règlements des radiocommunications de l'UIT-R, Appendice 15
Fréquences sur lesquelles doivent être acheminées les communications de détresse et de sécurité du Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM)

Règlements des radiocommunications de l'UIT-R, Appendice 18
Tableau des fréquences d'émission pour la bande service mobile maritime VHF

2.5.4 Documents de la Commission électrotechnique internationale

On peut obtenir des exemplaires des documents de la CEI à l'adresse suivante :

Commission électrotechnique internationale
Bureau central
3, rue de Varembé
Genève, Suisse
Tél. : +41 22 919 02 11

CEI 60533
Compatibilité électromagnétique des installations électriques et électroniques à bord des navires

CEI 60945
Matériel et systèmes de navigation et de radiocommunications maritimes — Spécifications générales — Méthodes d'essai et résultats exigibles

CEI 61097-14
Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) — Partie 14 : Émetteur de recherche et sauvetage AIS – Exigences d'exploitation et de fonctionnement, méthodes d'essai et résultats d'essai exigés

CEI 61097-3
Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) — Partie 3 : Matériels d'appel sélectif numérique (ASN) – Exigences d'exploitation et de fonctionnement, méthodes d'essai et résultats exigibles (1994)

CEI 61097-7
Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) — Partie 7 : Émetteurs et récepteurs radiotéléphoniques en ondes métriques (VHF), à bord des navires – Exigences d'exploitation et de fonctionnement, méthodes d=essai et résultats d=essai exigés (1996)

CEI 61097-8
Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) — Partie 8 : Récepteurs de veille de bord pour réception d'appel sélectif numérique (ASN) dans la gamme des ondes hectométriques, hectométriques et décamétriques, et métriques – Exigences opérationnelles et de fonctionnement, méthodes d'essai et résultats exigibles

CEI 61097-12
Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) — Partie 12 : Radiotéléphone émetteur-récepteur portable VHF pour embarcation de sauvetage – Exigences d'exploitation et de fonctionnement, méthodes d'essai et résultats d'essai exigés (1996)

CEI 61162
Matériel et systèmes de navigation et de radiocommunications maritimes — Interfaces numériques – Partie 1 : Parleur unique et écouteurs multiples

CEI 61993-2
Exigences relatives à la navigation et aux radiocommunications maritimes — Systèmes d’identification automatique, Partie 2 : Matériel de bord du système d’identification automatique universel de classe A – Exigences relatives à l’utilisation et à la performance, méthodes d'essai et résultats exigés

CEI 62238
Matériel et systèmes de navigation et de radiocommunications maritimes — Matériel radiotéléphonique VHF comprenant la fonction d’appel sélectif numérique (ASN) de classe D – Méthodes d'essai et résultats exigés

CEI 62287-1
Matériel et systèmes de navigation et de radiocommunications maritimes — Installation du système d’identification automatique universel à bord des navires de classe B à l’aide des techniques AMRT VHF

2.5.5 Documents de l'Institut européen des normes de télécommunication

On peut obtenir des exemplaires des documents de l'ETSI et EN à l'adresse suivante : 

Institut européen des normes de télécommunication
650, route des Lucioles
Sophia Antipolis Cedex
Valbonne, France
Tél. : +33 (0)4 92 94 42 00

EN 300 162
Questions relatives à la compatibilité électromagnétique et au spectre radioélectrique; émetteurs et récepteurs radiotéléphoniques du service mobile maritime exploitant les bandes VHF; caractéristiques techniques et méthodes de mesure

EN 300 225
Radio Equipment and Systems (RES); Technical characteristics and methods of measurement for survival craft portable VHF radiotelephone apparatus

EN 300 338
Questions relatives à la compatibilité électromagnétique et au spectre radioélectrique; caractéristiques techniques et méthodes de mesure applicables au matériel de génération, d’émission et de réception d’appel sélectif numérique ASN du service mobile maritime MF, MF/HF et/ou VHF

EN 301 025
Matériel et système radio [MSR]; caractéristiques techniques et méthodes de mesure applicables au matériel radiotéléphonique VHF de communications générales et au matériel connexe d’appel sélectif numérique (ASN) de classe D

EN 301 033
Questions relatives à la compatibilité électromagnétique et au spectre radioélectrique; caractéristiques techniques et méthodes de mesure applicables aux récepteurs de veille de navire pour la réception d’appel sélectif numérique ASN dans les bandes MF, MF/HF et VHF du service maritime

2.6 Définitions

Système d´identification automatique (AIS) est un système de communication maritime de sécurité de la navigation normalisé par l’Union internationale des télécommunications (IUT) et adopté par l’Organisation maritime internationale (OMI). Ce système fournit automatiquement l’identité du navire (y compris son type, sa position, son cap, sa vitesse, ses conditions de navigation), ainsi que d’autres renseignements liés à la sécurité, aux stations côtières, aux autres navires et aux aéronefs munis du matériel approprié. Il reçoit aussi automatiquement de tels renseignements des navires similairement équipés. Il surveille, suit les navires et échange des données avec les installations côtières.

Station côtière :  Station terrestre du service mobile maritime.

Appel sélectif numérique (ASN) est un système synchrone développé par le secteur de l’Union Internationale des télécommunications radiocommunication (IUT-R), et utilisé pour établir une communication avec une station ou un groupe de stations automatiquement par radio.

Station de communications de bord :  Station mobile de faible puissance du service mobile maritime destinée aux communications internes à bord d'un navire, ou aux communications entre un navire et ses embarcations et radeaux de sauvetage au cours d'exercices ou d'opérations de sauvetage, ou aux communications au sein d'un groupe de navires remorqués ou poussés, ainsi qu'aux communications concernant les instructions relatives à la manœuvre des aussières et à l'amarrage.

Station de navire :  Station mobile du service mobile maritime placée à bord d'un navire qui n'est pas amarré en permanence, autre qu'une station d'engin de sauvetage.

3. Exigences générales

3.1 Conformité au CNR-Gen

La présente édition du CNR-182 doit être utilisée conjointement avec le CNR-Gen pour les spécifications générales et pour l'information relative au matériel visé par la présente norme.

4. Exigences relatives à la certification

4.1 Déclaration de conformité pour l’utilisation des fréquences de détresse et de sécurité

Dans sa demande de certification, le requérant devra inclure une déclaration à l’effet que le matériel radio n’utilise aucune autre fréquence que celles adoptées universellement pour l’usage maritime lorsque ce matériel radio est utilisé pour les communications de détresse et de sécurité spécifiées dans la section 7.3.

4.2 Conformité du matériel ASN

Tout le matériel ASN fixe doit être conforme aux normes EN et/ou CEI applicables. En outre, le matériel doit être conforme à la dernière version de la Recommandation M.493 de l’UIT-R, indépendamment des versions en référence dans les normes EN et/ou CEI applicables.

4.3 Exigences de Transports Canada

L’approbation de Transports Canada n’est requise que pour le matériel radio à bord des navires. Ce matériel doit respecter les exigences opérationnelles de ce ministère avant que le requérant puisse le présenter à Industrie Canada aux fins de certification; cette approbation n’est pas applicable au matériel qui ne sera pas installé à bord d’un navire ou dans une station côtière. Les exigences opérationnelles de Transports Canada pour le matériel radio VHF sont présentées dans le tableau 4.

4.4 Désignatifs de matériel

Le matériel radio maritime et les répondeurs VHF AIS doivent aussi être classés avec les désignatifs de matériel en fonction de leur capacité et de leur utilisation. Le désignatif de matériel deviendra un suffixe au numéro de certification du matériel. Les requérants doivent préciser le type de matériel visé par la demande pour que le désignatif approprié soit assigné au numéro de certification.

4.4.1 Matériel radio maritime

La classe du matériel radio maritime est indiquée au moyen des désignatifs ci-dessous : /p>

  1. le G indique la conformité à la norme SMDSM de l'OMI (voir la section 7.6) ; et
  2. le D indique la compatibilité à la norme SMDSM de l'OMI (voir la section 7.6).

4.4.2 Répondeurs VHF AIS

Les répondeurs VHF AIS sont classés au moyen des désignatifs ci-dessous : 

  1. le A indique la conformité aux exigences de l'OMI ; et
  2. le B indique que le matériel AIS est compatible, mais non conforme avec le matériel AIS de classe A.

5. Méthodes de mesure

5.1 Stabilité de fréquence

En plus des méthodes de mesure décrites dans le CNR-Gen, la fréquence de la porteuse non modulée du matériel doit être mesurée dans les conditions précisées dans le tableau 1. On doit prévoir une période de stabilisation suffisante à chaque température avant de procéder aux mesures de fréquence.

Tableau 1 — Conditions environnementales pour l'essai de stabilité de fréquence
Type de matériel Conditions de tension d'alimentation
Vnom-10 % tension nominale
(Vnom)
Vnom+10 %
Type G protégé contre les intempéries -15°C +20°C +55°C
Type G appareil portatif -20°C +20°C +55°C
Type G exposé aux intempéries -25°C +20°C +55°C
Type D matériel +20°C -15°C, +20°C, +55°C +20°C

5.2 Puissance de l’émetteur

Si l'on utilise la modulation FM ou PM, il faut mesurer la puissance de sortie de la porteuse émise lorsque la porteuse est non modulée. Si l'on utilise la modulation à bande latérale unique (BLU), il faut mesurer la puissance de sortie en crête de modulation.

5.2.1 Signaux vocaux — émetteurs FM

Si le signal d'entrée audio est un signal vocal et que l'émetteur est un émetteur FM, moduler l'appareil au moyen d'une tonalité de 2,5 kHz à un niveau de tension de 16 dB supérieur au niveau nécessaire pour produire 50 % de l'excursion de fréquence désirée.

6. Spécifications générales

6.1 Manuel de l'utilisateur

Si le matériel radio terminal possède une entrée de données, le manuel de l'utilisateur doit contenir les paramètres techniques du fabricant pour l'interface avec des sources de données extérieures, comme : 

  • a) la tension d'entrée (tension crête à crête) que doit avoir le modem pour donner la modulation voulue;
  • b) le débit maximal recommandé; et
  • c) l'impédance d'entrée prévue.

7. Spécifications générales des émetteurs et des récepteurs

7.1 Plan de fréquences et espacement entre les canaux

La norme d'espacement entre les canaux pour les radiocommunications VHF maritimes est de 25 kHz. Cependant, un espacement de 12,5 kHz est autorisé si le matériel comprend un mode de fonctionnement compatible avec la norme d’espacement de 25 kHz entre les canaux et si l’équipement satisfait à toutes les exigences techniques de ce CNR.

Le plan de répartition des canaux du service de radiocommunications maritime canadien, fondé sur un espacement de 25 kHz entre les canaux, est présenté dans le document IPR-2. Le plan de fréquences du service de radiocommunications maritime mondial est présenté à l'Appendice 18 du Règlement des radiocommunications de l'UIT.

7.2 Fréquences de fonctionnement requises

Le matériel radiotéléphonique utilisé dans les embarcations de sauvetage doit, au minimum, pouvoir émettre et recevoir des émissions normales de l'OMI de classe G3E à 156,8 MHz (canal 16 détresse) et à au moins une autre fréquence de la bande 156-162,5 MHz.

Le matériel radiotéléphonique utilisé dans des navires ou embarcations autres que des embarcations de sauvetage doit, au minimum, pouvoir émettre et recevoir des émissions normales de l=OMI de classe G3E à 156,8 MHz (canal 16, détresse), à 156,3 (canal 6, communications de sécurité entre navires) et à 156,65 MHz (canal 13, passerelle à passerelle), ainsi qu'à toute autre fréquence exigée par les besoins du service.

Le matériel radiotéléphonique VHF désigné "D" (i.e. service intérieur, voir le tableau 1) doit pouvoir émettre et recevoir des émissions normales de l'OMI de classe G3E/F3E à 156,8 MHz (canal 16, détresse), à 156,3 MHz (canal 6, communications de sécurité entre navires) et à 156,65 MHz (canal 13, passerelle à passerelle), ainsi qu'à toute autre fréquence exigée par les besoins du service.

Le matériel ASN doit pouvoir émettre et recevoir des émissions normales de l'OMI de classe G2B à 156,525 MHz (canal 70).

7.3 Types de modulation et les caractéristiques de l’équipement

La norme de modulation internationale pour les radiocommunications VHF maritimes est la modulation G3E ou F3E pour la communication vocale et la modulation G2B pour les signaux ASN.

Les émetteurs-récepteurs VHF maritimes doivent avoir les caractéristiques ci-dessous : 

  • a) Un espacement de canal de 25 kHz;
  • b) seule la modulation de fréquence avec une pré-accentuation de dB/octave (modulation de phase (PM)) doit être utilisée;
  • c) la déviation de fréquence correspondant à 100 % de la modulation doit être le plus près possible de ±5 kHz. La déviation de fréquence ne doit en aucun cas dépasser ±5 kHz;
  • d) la bande des audiofréquences est limitée à 3 000 Hz;
  • e) la largeur de bande autorisée nominale de canal pour la voix est de 16 kHz; et
  • f) pour la modulation de données, une largeur de bande autorisée de 20 kHz est permise.

Les systèmes qui utilisent un espacement de canal de moins de 25 kHz ou des techniques de modulation autres que la modulation FM/PM seront autorisés au Canada, sous réserve qu'ils aient un mode de fonctionnement compatible avec les systèmes conformes à la norme en vigueur de l’Organisation maritime internationale (OMI) ayant une largeur de bande autorisée nominale de 16 kHz pour les canaux FM. De plus, les systèmes opérant dans ces fréquences devront être conformés à l’IPR-2. L'équipement à bande étroite ne doit pas utiliser la modulation de bande étroite pour les canaux utilisés pour les communications de détresse et de sécurité et les canaux affectant la sécurité des navires, incluant : 

156,2 MHz
(canal 4A);

156,275 MHz
(canal 65A);

156,3 MHz
(canal 6);

156,4 MHz
(canal 8);

156,5 MHz
(canal 10);

156,65 MHz
(canal 13);

156,8 MHz
(canal 16);

157,0 et 161,6 MHz
(canal 20);

157,3 et 161,9 MHz
(canal 26);

157,4 et 162,0 MHz
(canal 28);

161,65 MHz
(canal 21B); et

161,85 MHz
(canal 25B).

7.4 Stabilité de fréquence

Sauf dans le cas des émissions ASN, la fréquence porteuse RF ne doit pas s'écarter de la fréquence de référence indiquée au tableau 2.

Tableau 2 — Limites de stabilité en fréquence
Type d’équipement Limites de stabilité en fréquences
Stations côtières ±10,0 ppm pour puissance de l’émetteur moins de 3 watts
±5,0 ppm pour puissance de l’émetteur entre 3 et 100 watts
±2,5 ppm pour puissance de l’émetteur dépassant 100 watts
Stations de navire ±10 ppm

7.5 Puissance de sortie de l’émetteur

La puissance de sortie doit correspondre à la puissance de sortie minimale indiquée par le fabricant, à ±1,0 dB près et, à moins d’indication contraire, ne doit pas dépasser les limites précisées dans le tableau 3.

Les puissances de sortie types des émetteurs sont les puissances indiquées dans le tableau 3.


Tableau 3 — Puissance d’émetteur
Stations Puissance typique
Stations côtières 50 W
Stations de navire : minimum 6 W
Stations de navire : maximum 25 W
Émetteurs portatifs 5 W
Radiotéléphones bidirectionnels de survie Doivent avoir une p.i.r.e. minimale de 0,25 watt.

Il faut prévoir des moyens permettant de réduire la puissance de la porteuse des émetteurs de station de navire à 1 watt ou moins pour fins d'utilisation à courte portée, sauf dans le cas du matériel d'appel sélectif numérique (ASN) fonctionnant à 156,525 MHz (canal 70), pour lequel la fonction de réduction de la puissance est facultative.

Les émetteurs radio VHF doivent être munis d'une minuterie automatique qui désactive les émetteurs et les font passer au mode de réception après toute période d'émission ininterrompue de cinq minutes, plus ou moins 10 %. En outre, ces émetteurs doivent être dotés d'un dispositif indiquant leur désactivation par la minuterie automatique.

7.6 Exigences de Transports Canada

Le tableau 4 offre un résumé des exigences de Transports Canada pour le matériel maritime VHF.

Le matériel VHF avec fonction ASN conforme à la norme européenne EN 301 025 ou à la norme CEI 62238 est certifié compatible au SMDSM mais non conforme au SMDSM parce qu’il ne satisfait pas à toutes les exigences des normes de l’OMI.

À l’exception de des radiotéléphones portables, tous les types de radiotéléphones VHF devront être conformes ou devront satisfaire à toutes les exigences de la norme CEI 62238 ou EN 301 025 (compatibles au SDMS).

Tableau 4 — Exigences de Transports Canada pour le matériel radio maritime VHFNote 1
Désignatif Type de matériel radio maritime VHF Normes internationales ou ETSI applicablesNote 2

Notes

  1. 1 On devrait consulter le Règlement sur les stations radio de navire, 1999, administré par Transports Canada, pour les exigences relatives à l'installation de stations radio à bord des différents types de navires.
  2. 2 Le matériel destiné à être utilisé à bord des navires assujettis à la convention SOLAS doivent également satisfaire aux spécifications pertinentes des normes OMI A.813(19) et CEI 60945 et CEI 60533 (anciennement nommées CEI 945 et CEI 533 respectivement).
G Radiotéléphone VHF avec fonction ASN, conforme au SMDSM (accord SOLAS international) OMI A.803 et A.694; et CEI 61097-7 pour radiotéléphone CEI 61097-3 pour ASN CEI 61097-8 pour récepteur de veille; ou EN 300 338 pour ASN EN 301 033 pour récepteur de veille ETS 300 162 pour radiotéléphone
Radiotéléphone VHF pour embarcations de sauvetage (SMDSM type) OMI MSC 149(77), OMI A. 694 et CEI 61097-12 Testé sous CEI 60945 ou ETS 300 225
D Radiotéléphone VHF avec fonction ASN, compatible avec le SMDSM (autorisé sur les navires naviguant dans les eaux intérieures, mais non conforme aux normes SOLAS) EN 301 025 ou CEI 62238
n/a Radiotéléphone VHF portatif pouvant émettre un signal d'alerte en cas de détresse sur le canal VHF 70 OMI MSC/Circ.862 , UIT-R 493 et CEI 61162
n/a Radiotéléphone VHF portatif (voix seulement) Radiotéléphone VHF portatif ne pouvant fonctionner en ASN
A Répondeur VHF AIS de classe A UIT 1371, CEI 61993-2, Résolution OMI MSC.74, Annexe 3
B Répondeur VHF AIS de classe B CEI 62287-1 ou CEI 62287-2, et UIT 1371

7.7 Répondeurs VHF AIS

Le signal AIS VHF doit avoir les caractéristiques ci-dessous.

Fréquences d'émission : 
161,975 MHz (canal 87B)
162,025 MHz (canal 88B)

Espacement entre les canaux : 
25 kHz ou 12,5 kHz

Schéma de modulation : 
MDMFG/FM

Indices de modulation : 
0,5 max., espacement de 25 kHz entre les canaux
0,25 max., espacement de 12,5 kHz entre les canaux

Débit de transmission : 
9 600 bits/s

7.8 Limitation de la modulation FM et filtre audio passe-bas pour le matériel de station côtière (modulation à fréquence vocale)

Les émetteurs de station côtière doivent être munis d'un limiteur suivi d'un filtre audio passe-bas. Un réseau de préaccentuation de dB est exigé; il doit être monté avant le limiteur de déviation dans le trajet d'émission.

7.9 Rayonnements non désirés

Le matériel avec un espacement de 25 kHz entre les canaux (désignatifs G et D) doit respecter le masque d'émission B. Le matériel radio avec un espacement de 12,5 kHz entre les canaux, munis ou non d'un filtre audio passe-bas, doit respecter le masque d’émission C.

7.9.1 Masque d'émission B pour l’équipement ayant un espacement de canal de 25 kHz

Ce masque s'applique aux émetteurs ayant un espacement normalisé OMI de 25 kHz entre les canaux et une largeur de bande autorisée de 16 kHz pour la voix (ou de 20 kHz pour les données), munis ou non d'un filtre audio passe-bas, pour la modulation à fréquence vocale FM ou PM. La puissance de toute émission doit être atténuée à un niveau inférieur à la puissance de sortie moyenne de l'émetteur (P, en dBW), comme suit : 

  • a) pour toute fréquence située à une distance comprise entre 50 % et 100 % de la largeur de bande autorisée, à partir de la fréquence porteuse : au moins 25 dB, ce niveau étant mesuré à l'aide d'un détecteur ayant une largeur de bande de 300 Hz;
  • b) pour toute fréquence située à une distance comprise entre 100 % et 250 % de la largeur de bande autorisée, à partir de la fréquence porteuse : au moins 35 dB, ce niveau étant mesuré à l'aide d'un détecteur ayant une largeur de bande de 300 Hz; et
  • c) pour toute fréquence située à une distance de plus de 250 % de la largeur de bande autorisée, à partir de la fréquence porteuse : au moins 43 + 10 log10(p) (en watts) dB, ce niveau étant mesuré à l'aide d'un détecteur ayant une largeur de bande de 30 kHz.

7.9.2 Masque d'émission C pour l’équipement ayant un espacement de canal de 12,5 kHz

Ce masque s'applique aux émetteurs ayant un espacement de 12,5 kHz entre les canaux et une largeur de bande autorisée de 11,25 kHz, munis ou non d'un filtre audio passe-bas. La puissance de toute émission doit être atténuée à un niveau inférieur à la puissance de sortie moyenne de l'émetteur (P, en dBW), comme suit : 

  • a) pour toute fréquence séparée de la fréquence porteuse fc par une fréquence de déplacement d'au plus 5,625 kHz : 0 dB, ce niveau étant mesuré à l'aide d'un détecteur ayant une largeur de bande de 100 Hz;
  • b) pour toute fréquence séparée de la fréquence porteuse par une fréquence de déplacement (fd en kHz) de plus de 5,625 kHz mais moins de 12,5 kHz : au moins 7,27 (fd-2,88 kHz) dB, ce niveau étant mesuré à l'aide d'un détecteur ayant une largeur de bande de 100 Hz; et
  • c) pour toute fréquence séparée de la fréquence porteuse par une fréquence de déplacement (fd en kHz) de plus de 12,5 kHz : au moins 50 + 10 log10(P) dB ou 70 dB, en retenant la valeur la moins rigoureuse; ce niveau étant mesuré à l'aide d'un détecteur ayant une largeur de bande de 100 Hz pour une fréquence de déplacement de plus de 12,5 kHz mais moins de 50 kHz; et mesuré avec une largeur de bande de 10 kHz pour une fréquence de déplacement de plus de 50 kHz.

7.10 Les modems de données

Un modem de données radio terminal doit contenir les circuits de réglage du niveau et du conformateur d'impulsions. On devra faire l'essai du modem pour s'assurer qu'il est conforme aux masques de la section 7.9 qui correspondent au débit de données voulu. On peut certifier les modems extérieurs en tant qu'appareils autonomes en utilisant les procédures de CNR-310.

7.11 Rayonnements non essentiels du récepteur

Les rayonnements non essentiels du récepteur doivent être conformes aux limites précisées dans le CNR-Gen.