CIR-3 — Renseignements sur le service de radioamateur

3. Examinateurs

3.1 Examinateurs accrédités

Industrie Canada a accrédité des examinateurs partout au Canada. Pour savoir qui administre des examens en vue de l'obtention du Certificat d'opérateur radioamateur dans votre région, les candidats peuvent communiquer avec les radioamateurs locaux, les clubs de radioamateurs, les écoles àl'adresse www.ic.gc.ca/indicatif.

Les examinateurs accrédités sont libres de négocier avec les candidats le montant des droits à payer afin de recouvrer les frais encourus pour l'administration des examens, sans avoir à remettre ces droits au Ministère. En outre, le Ministère ne s'érigera pas en arbitre pour régler les différends entre les candidats et les examinateurs.

3.2 Examinateurs d'Industrie Canada

La majorité des examens sont administrés par des examinateurs accrédités. Lorsque cela n'est pas possible, le personnel d'Industrie Canada pourrait administrer l'examen. Il est conseillé de communiquer avec le Centre de service pour la radioamateur pour connaître les différentes options.

Le Règlement sur la radiocommunication prévoit des droits de 20 $ pour chaque examen administré par le personnel d'Industrie Canada. Ces droits s'appliquent à chaque examen administré pour chaque compétence. L'envoi et la réception en code Morse sont considérés comme un seul examen.

4. Candidats

4.1 Âge et nationalité

Il n'y a aucune limite d'âge ni aucune exigence concernant la nationalité des personnes qui subissent les examens. Les candidats doivent présenter une pièce d'identité avec photo acceptable à l'examinateur avant l'examen.

4.2 Candidats atteints d'incapacité physique

Aucun candidat ne peut être exempté des examens en vue d'obtenir n'importe laquelle des compétences du Certificat d'opérateur radioamateur.

Tout candidat atteint d'une incapacité physique l'empêchant de faire les examens de la façon habituelle devrait discuter de sa situation avec l'examinateur qui déterminera s'il y a lieu d'adapter la conduite des examens. L'examinateur peut demander la présentation d'une preuve médicale émise par un médecin.

4.3 Candidats parlant une langue étrangère

Lorsqu'un candidat échoue à un examen écrit parce que la langue qu'il utilise couramment n'est ni l'anglais ni le français, ou parce que des limites d'apprentissage l'empêchent de lire les questions, l'examinateur peut faire subir un examen oral au candidat.