CNR-195 — Matériel du service de communication sans fil (SCSF) exploité dans les bandes 2 305‑2 320 MHz et 2 345‑2 360 MHz

2e édition

Cahier des charges sur les normes radioélectriques

Affiché sur le site Web d'Industrie Canada : le 24 avril 2014

Préface

Le Cahier des charges sur les normes radioélectriques, CNR-195, 2e édition, Matériel du service de communication sans fil (SCSF) exploité dans les bandes 2 305‑2 320 MHz et 2 345‑2 360 MHz, remplace la 1re édition du CNR‑195, datée de janvier 2004.

Le présent document entrera en vigueur à la date de publication de l’avis SMSE‑006‑14 dans la Gazette du Canada, Partie I. À compter de la date de publication, le public dispose de 120 jours pour soumettre des observations. Les observations reçues seront prises en considération dans la préparation de la prochaine édition du document.

Voici les modifications apportées au document :

  1. L’exigence selon laquelle le CNR‑Gen doit être utilisé avec le présent CNR est énoncée.
  2. Le contenu commun à la plupart des Cahiers des charges sur les normes radioélectriques a été transféré au CNR‑Gen.
  3. Les définitions des types de matériel sont ajoutées.
  4. Le rapport de puissance crête/puissance moyenne pour le matériel d’une station fixe et d’une station de base dans les gammes de fréquences 2 305‑2 315MHz et 2 350‑2 360MHz a été ajouté.
  5. Le matériel fixe d’abonné fait partie de la classe des dispositifs à faible et à haute puissance ayant des limites distinctes de rayonnements non désirés.
  6. Les limites des rayonnements non désirés et les limites de puissance de l’émetteur ont été révisées.
  7. L’exigence sur les émissions non essentielles du récepteur a été annulée pour refléter les décisions contenues dans l’avis sur les normes réglementaires 2012‑DRS0126.

Publication autorisée par
le ministre de l’Industrie

Le directeur général,
Direction générale du génie,
de la planification et des normes

space to insert signature
Marc Dupuis







1. Objet

Le présent Cahier des charges sur les normes radioélectriques (CNR) établit les exigences de certification applicables aux émetteurs et aux récepteurs des systèmes du service de communication sans fil (SCSF) exploités dans les bandes 2 305‑2 320 MHz et 2 345‑2 360 MHz. Les systèmes SCSF sont utilisés pour la prestation de services d’accès local à large bande dans des configurations mobiles, point à point et point‑multipoint.




2. Généralités

Les appareils régis par la présente norme sont classés matériel de catégorie I. Un certificat d’acceptabilité technique (CAT) délivré par le Bureau d’homologation et de services techniques d’Industrie Canada ou un certificat délivré par un organisme de certification (OC) reconnu est requis.

2.1 Exigences liées à la de délivrance de licence

Le matériel régi par la présente norme peut faire l’objet d’une licence, conformément au paragraphe 4(1) de la Loi sur la radiocommunication.

2.2 Documents connexes

Tous les documents de Gestion du spectre et télécommunications sont disponibles sur le site Web suivant : http://www.ic.gc.ca/spectre, sous la rubrique Publications officielles.

Le document ci‑dessous est cité à titre de référence :

PNRH-516
Prescriptions techniques pour le service de communication sans fil exploité dans les bandes de fréquences 2 305‑2 320 MHz et 2 345‑2 360 MHz
space to insert signature

PNRH – Plan normalisé de réseaux hertziens

2.3 Définitions

Le matériel de station de base est un matériel fixe qui permet de communiquer avec du matériel d’abonné.

Le matériel de station fixe est un matériel fixe qui permet une connexion point à point entre deux points fixes.

Le matériel fixe d’abonné est un matériel fixe qui assure la connectivité entre le matériel d’un utilisateur et le matériel d’une station de base.

Le matériel fixe d’abonné à haute puissance est un matériel fixe d’abonné doté d’une puissance isotrope rayonnée équivalente supérieure à 2 W par 5 MHz ayant une puissance d’émission exprimée en valeur moyenne.

Le matériel fixe d’abonné à faible puissance est un matériel fixe d’abonné doté d’une puissance isotrope rayonnée équivalente d’au plus 2 W par 5 MHz ayant une puissance d’émission exprimée en valeur moyenne.

Le matériel mobile d’abonné est un matériel d’abonné qui peut être utilisé lorsqu’il est en mouvement et/ou pendant des haltes à des endroits non précisés.

Le matériel portatif d’abonné est un matériel d’abonné qui peut être utilisé à moins de 20 cm du corps de l’utilisateur, comme des dispositifs ou ordinateurs portatifs.




3. Exigences générales

3.1 Conformité au CNR‑Gen

La présente édition du CNR‑195 doit être utilisée conjointement avec le CNR‑Gen, Exigences générales et information relatives à la certification des appareils radio pour les spécifications générales et pour l’information relative au matériel visé par la présente norme.




4. Méthodes de mesure

4.1 Puissance de sortie de l’émetteur

Pour le matériel de station fixe et de station de base qui émet dans les bandes 2 305-2 315 MHz ou 2 350-2 360 MHz, il faut effectuer les mesures de la puissance de sortie de l’émetteur en valeur moyenne. Pour le matériel de station fixe et de station de base qui émet dans les bandes 2 315-2 320 MHz ou 2 345-2 350 MHz, il faut effectuer les mesures de la puissance de sortie de l’émetteur en valeur crête.

Pour le matériel fixe d’abonné, il faut effectuer les mesures de la puissance de sortie de l’émetteur en valeur crête. Par contre, pour déterminer la classification du matériel fixe d’abonné à basse et à haute puissance (voir le paragraphe 2.3), il faut effectuer les mesures de la puissance de sortie de l’émetteur en valeur moyenne.

Pour le matériel mobile et portatif, il faut effectuer les mesures de la puissance de sortie de l’émetteur en valeur moyenne.

4.2 Rayonnements non désirés de l’émetteur

Le matériel doit être mis à l’essai pour vérifier s’il respecte les limites de rayonnements non désirés pendant qu’il est réglé pour émettre sur les canaux les plus bas et les plus hauts, dans chacune des bandes de fréquences, 2 305-2 320 MHz et 2 345-2 360 MHz, dans lesquelles il est construit pour fonctionner.

Si l’émetteur est conçu pour fonctionner avec des porteuses multiples, il faut réaliser l’essai en utilisant le nombre maximal de porteuses prévu pour le matériel.

5. Spécifications concernant les émetteurs et les récepteurs

5.1 Commande automatique de la puissance de l’émetteur

Le matériel fixe, mobile et portatif d’abonné doit utiliser une commande automatique de la puissance de l’émetteur pendant sont fonctionnement pour utiliser la puissance minimale nécessaire à l’établissement d’une communication réussie.

5.2 Plan de répartition des fréquences

Le PNRH-515 décrit le plan de répartition des fréquences, y compris les exigences relatives aux modes duplex à répartition en fréquence (DRF) et duplex à répartition dans le temps (DRT).

Le matériel mobile et portatif ne peut pas émettre dans les bandes 2 315-2 320 MHz et 2 345-2 350 MHz. De plus, le matériel mobile et portatif qui utilise la technologie DRF peut émettre seulement dans la bande 2 305-2 315 MHz.

5.3 Types de modulation

La modulation utilisée sera numérique.

5.4 Stabilité de fréquence

Le requérant doit veiller à la stabilité de fréquence en vérifiant que la largeur de bande occupée est maintenue dans la gamme des blocs de fréquences de fonctionnement lorsque l’appareil est mis à l’essai pendant les variations de la température et de la tension d’alimentation précisées dans le CNR-Gen se rapportant aux mesures de la stabilité de fréquence.

5.5 Puissance de sortie de l’émetteur et puissance isotrope rayonnée équivalente

La puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e.) du matériel de station fixe et de station de base doit être conforme à la limite de la p.i.r.e. énoncée dans le plan PNRH-516.

La p.i.r.e. du matériel fixe d’abonné ne doit pas dépasser 20 W par 5 MHz.

La p.i.r.e. du matériel mobile ou portatif qui émet dans les bandes 2 305-2 315 MHz ou 2 350-2 360 MHz et qui utilise les normes LTE 3GPP (technologie d’évolution à long terme du projet de partenariat de troisième génération) ne doit pas dépasser 250 mW à l’intérieur d’une largeur de bande de 5 MHz. Pour les autres technologies, la p.i.r.e. ne doit pas dépasser 50 mW à l’intérieur d’une largeur de bande de 1 MHz.

5.5.1 Rapport de puissance crête/puissance moyenne (RPCM) pour le matériel de station fixe et de station de base dans les gammes de fréquences 2 305-2 315 MHz et 2 350-2 360 MHz

Le RPCM de la puissance de sortie de l’émetteur du matériel de station fixe et de station de base ne doit pas dépasser 13 dB pendant plus de 0,1 % du temps, en utilisant un signal correspondant au RPCM maximal durant des périodes de transmission continue.

5.6 Rayonnements non désirés de l’émetteur

Il faut mesurer les rayonnements non désirés de l’émetteur avec une largeur de bande de résolution de 1 MHz. Une largeur de bande de résolution inférieure est permise, pourvu que la puissance mesurée soit intégrée sur l’ensemble de la largeur de bande de mesure requise de 1 MHz. Cependant, dans les bandes de 1 MHz immédiatement adjacentes aux extrémités de la ou des gammes de fréquences dans lesquelles le matériel est autorisé à fonctionner, une largeur de bande de résolution la plus près possible de, 1 % de la largeur de bande occupée, sans y être inférieure, doit être utilisée pourvu que la puissance mesurée soit intégrée sur l’ensemble de la largeur de bande de mesure requise de 1 MHz.

5.6.1 Matériel de station de base, de station fixe, et matériel fixe d’abonné à haute puissance

La puissance des rayonnements à l’extérieur de la ou des gammes de fréquences de fonctionnement du matériel doit être atténuée sous la puissance d’émission, P (dBW), par la valeur indiquée au tableau 1 et représentée graphiquement à la figure 1, où p est la puissance de sortie de l’émetteur mesurée en W.

Tableau 1 : Rayonnements non désirés pour le matériel de station de base, de station fixe et pour le matériel fixe d’abonné à haute puissance
Fréquence (MHz)Atténuation (dB)
<2 200 43 + 10 log10(p)
2 200 - 2 285 75 + 10 log10(p)
2 285 - 2 287,5 72 + 10 log10(p)
2 287,5 - 2 300 70 + 10 log10(p)
2 300 - 2 305 43 + 10 log10(p)
2 305 - 2 320 43 + 10 log10(p)*
2 320 - 2 345 75 + 10 log10(p)
2 345 - 2 360 43 + 10 log10(p)*
2 360 - 2 362,5 43 + 10 log10(p)
2 362,5 - 2 365 55 + 10 log10(p)
2 365 - 2 367,5 70 + 10 log10(p)
2 367,5 - 2 370 72 + 10 log10(p)
2 370 - 2 395 75 + 10 log10(p)
>2 395 43 + 10 log10(p)
* Valeur mesurée aux extrémités de la ou des gammes de fréquences de fonctionnement du matériel les plus hautes et les plus basses. Voir la section 5.2 pour les gammes de fréquences permises selon le type de matériel.
Figure 1 — Rayonnements non désirés pour le matériel de station de base, de station fixe et pour le matériel fixe d’abonné à haute puissance
Figure 1 — Unwanted Emissions for Base Station, Fixed Station and High-Power Fixed Subscriber Equipment (the long description is located below the image)

Figure 1 : Il s’agit d’une représentation graphique des données exposées au tableau 1

5.6.2 Matériel fixe d’abonné à basse puissance, matériel mobile d’abonné et matériel portatif d’abonné

La puissance des rayonnements à l’extérieur de la ou des gammes de fréquences de fonctionnement du matériel doit être atténuée sous la puissance d’émission, P (dBW), par la valeur indiquée au tableau 2 et représentée graphiquement à la figure 2, où p est la puissance de sortie de l’émetteur mesurée en W.

Tableau 2 : Rayonnements non désirés pour le matériel fixe d’abonné à basse puissance, le matériel mobile d’abonné et le matériel portatif d’abonné
Fréquence (MHz)Atténuation (dB)
<2 200 43 + 10 log10(p)
2 200 - 2 288 70 + 10 log10(p)
2 288 - 2 292 67 + 10 log10(p)
2 292 - 2 296 61 + 10 log10(p)
2 296 - 2 300 55 + 10 log10(p)
2 300 - 2 305 43 + 10 log10(p)
2 305 - 2 320 43 + 10 log10(p)*
2 320 - 2 324 55 + 10 log10(p)
2 324 - 2 328 61 + 10 log10(p)
2 328 - 2 337 67 + 10 log10(p)
2 337 - 2 341 61 + 10 log10(p)
2 341 - 2 345 55 + 10 log10(p)
2 345 - 2 360 43 + 10 log10(p)*
2 360 - 2 365 43 + 10 log10(p)
2 365 - 2 395 70 + 10 log10(p)
>2 395 43 + 10 log10(p)
* Valeur mesurée aux extrémités de la ou des gammes de fréquences de fonctionnement du matériel les plus hautes et les plus basses. Voir la section 5.2 pour les gammes de fréquences permises selon le type de matériel.
Figure 2 — Rayonnements non désirés pour le matériel fixe d’abonné à basse puissance, le matériel mobile d’abonné et le matériel portatif d’abonné
Figure 2 — Rayonnements non désirés pour le matériel fixe d’abonné à basse puissance, le matériel mobile d’abonné et le matériel portatif d’abonné (la description détaillée se trouve sous l'image)

Figure 2 : Il s’agit d’une représentation graphique des données exposées au tableau 2.