LD-01 — Lignes directrices relatives à la mesure des champs de radioélectriques de la gamme de fréquences de 3 KHz à 300 GHz

Annexe 1

Section A - Procédures de mesure des niveaux d'énergie RF aux emplacements d'émission de radiodiffusion FM et numérique, de télédiffusion VHF, UHF et numérique et de distribution , ainsi que dans le voisinage de ces emplacements

1. Introduction

La présente section traite des installations d'émission de radiodiffusion FM (88-108MHz) , de radiodiffusion numérique (1 452-1 492 MHz), de télédiffusion VHF, UHF et numérique (bandes 54-72 MHz, 76-88 MHz, 174-216 MHz et 470-806 MHz) et de distribution (bande 2 596-2 686 MHz). Les mesures sur le terrain doivent être faites par un personnel compétent, qui a une bonne connaissance de la radiodiffusion et des installations de radiodiffusion. Les procédures ci-dessous s'appliquent à toutes les classes d'entreprises, y compris les stations de faible puissance.

2. Documents connexes

Les documents pertinents, traitant des rayonnements non ionisants, sont les suivants :

3. Zone de mesure

3.1 Estimation des distances de mesure appropriées

La ou les distances radiales maximales auxquelles les mesures doivent être effectuées à un emplacement d'antennes doivent d'abord être estimées à l'aide d'une analyse théorique de l'apport en densité de puissance de chaque émetteur. Cette analyse doit tenir compte de la densité de puissance admissible totale pour chaque fréquence exploitée, de la position verticale et horizontale de chaque antenne sur le ou les bâtis, des diagrammes d'azimut et de site de chaque antenne, du ou des types de modulation, de la polarisation des antennes rayonnantes, des élévations du terrain près de l'emplacement sous étude et de la p.a.r. maximale de chaque installation d'émission.

Les programmes de prédiction de la densité de puissance, p. ex. le programme « HIFIELD », peut servir à l'estimation des distances critiques en deçà desquelles des niveaux supérieurs aux limites prescrites par le Code de sécurité 6 peuvent exister. Il faut noter que la plupart des programmes de ce type sont fondés sur des hypothèses et des marges de sécurité et que les distances maximales calculées peuvent être plutôt prudentes.

Lorsque l'on tient compte des diagrammes de rayonnement dans les calculs des distances de mesure maximales estimatives, il faut prendre en considération les variations dues aux bâtis d'antenne. L'utilisation de facteurs d'extension (E) et de quadrature (Q), telle qu'envisagée dans le programme « HIFIELD », peut être appropriée, selon le type d'antenne.

3.2 Disposition des points de mesure

La disposition des points de mesure dépend du système à l'étude. Les mesures devraient être effectuées le long d'au moins huit rayons équidistants qui s'étendent d'un point de référence central à l'emplacement (p. ex. la base du pylône) jusqu'à la distance de mesure maximale, définie conformément à la section 3.1 ci-dessus. Si les mesures doivent être effectuées à des points distincts plutôt que de façon continue, la distance entre ces points ne devrait pas dépasser deux mètres.

Il pourrait être nécessaire d'augmenter le nombre de rayons et/ou la distance de mesure à partir du point de référence central si les résultats des mesures indiquent que des mesures supplémentaires devraient être prises pour vérifier le respect des limites fixées dans le Code de sécurité 6 à tous les endroits près de l'emplacement, auxquels le public peut avoir accès.

4. Mesures

4.1 Méthode de mesure

Dans le cas des emplacements à une seule station, les mesures peuvent être effectuées à l'aide d'un appareil monofréquence ou à large bande bien étalonné. Ces appareils de mesure sont traités dans la section 3 des LD-001.

Dans le cas des emplacements à plusieurs stations, il convient d'utiliser un appareil de mesure de la densité de puissance totale à large bande. On peut utiliser un analyseur de spectre pour détecter toutes les sources de rayonnements captés à l'emplacement. Il faut également tenir compte de ce qui suit :

  • En l'absence de composants au-dessous de 30 MHz et au-dessus de 300 MHz, les mesures devraient être effectuées à l'aide d'un appareil ayant une réponse en amplitude/fréquence « uniforme ».
  • En présence de composants au-dessous de 30 MHz et au-dessus de 300 MHz, les mesures devraient être effectuées à l'aide d'un appareil ayant une réponse « pondérée » affichant la courbe recommandée dans le Code de sécurité 6.

Le « balayage » de chaque point de mesure devrait se faire conformément aux dispositions de la section 4.2 de la partie principale du présent document. Il faut normalement tenir la sonde éloignée du corps; il ne doit pas y avoir d'objets à moins de quelques mètres du vérificateur (personne qui effectue les mesures), et celui-ci ne doit pas être sur le trajet du signal mesuré, devant ou derrière la sonde. En d'autres mots, le vérificateur fait face à la source du signal mesuré et étend le bras de côté pour tenir la sonde pointée vers la source du signal.

Quand un trépied est utilisé, celui-ci doit être non métallique pour prévenir tout effet perturbateur. La résonnance d'un trépied peut être voisine des fréquences mesurées et créer des effets parasites qui peuvent perturber considérablement le champ local.

Quand il y a une ou plusieurs stations de télévision analogiques et un point chaud où la densité de puissance est de plus de 75 % de la densité admissible, il faut noter les mesures de crête et moyennes, enregistrées sur une période d'une (1) minute.

Les points de mesure doivent être plus rapprochés près des objets à pouvoir réfléchissant, tels que les murs et les clôtures, peu importe que ces objets soient ou non sur le rayon de mesure. Les mesures effectuées à moins de 20 cm d'un objet ne sont pas valides.

4.2 Rapport de mesures

Un rapport d'essai devrait contenir ce qui suit :

  • Description générale de l'emplacement et des installations d'émission;
  • Énoncé de conformité ou de non conformité aux limites du Code de sécurité 6;
  • Mise en évidence de toute valeur mesurée supérieure à 50 % de la limite applicable et indication des points (ou zones) en cause;
  • Description des moyens que prendra le requérant pour prévenir le libre accès aux emplacements et « points chauds » où les limites recommandées applicables sont dépassées et pour signaler ces zones.

Section B - Procédures de mesure des niveaux d'énergie RF aux emplacements d'émission de radiodiffusion AM, ainsi que dans le voisinage de ces emplacements

1. Introduction

La présente section traite du service de radiodiffusion AM exploité dans la bande 525-1 705 kHz. Les mesures sur le terrain doivent être faites par un personnel compétent, qui a une bonne connaissance de la radiodiffusion et des installations de radiodiffusion. Les procédures ci-dessous s'appliquent également aux stations AM de faible puissance.

2. Documents connexes

Les documents pertinents, traitant des rayonnements non ionisants, sont les suivants :

3. Zone de mesure

3.1 Calcul des distances

En raison de la distance entre les antennes (pylônes) des réseaux AM, il faut contrôler chaque pylône séparément. On peut également utiliser le tableau 1 (qui est identique au tableau de l'annexe 2 des RPR-1, publiées par le Ministère) pour définir, pour chaque pylône, une distance radiale pratique, à partir de laquelle on peut commencer les mesures en se dirigeant vers la source. Les distances données dans le tableau ont été calculées à l'aide du programme NEC (code électromagnétique numérique ), appliqué à des antennes linéaires. Le modèle est fondé sur les distances du pire scénario pour un pylône AM unique. Des distances intermédiaires peuvent être estimées par interpolation linéaire des deux distances données les plus proches. Quand la méthode fondée sur le tableau est utilisée, la zone de mesure de chaque pylône doit être définie en fonction de la puissance d'entrée pertinente à sa base. Il ne s'agit que d'une méthode approximative, mais elle est assez précise dans la plupart des situations. En cas de doute, dans le cas des pylônes faible puissance, il est recommandé d'utiliser un rayon de mesure d'au moins cinq mètres.

3.2 Disposition des points de mesure

Les valeurs limites du Code de sécurité 6 se trouvent le long d'une zone généralement circulaire ou légèrement ovoïde autour de la base de chaque pylône. Pour obtenir des mesures détaillées, il faut prendre au moins quatre lectures sur chaque rayon de chaque pylône, à partir de la distance de mesure maximale et en se dirigeant vers le pylône. Cependant, en général, il ne faut tenir compte que du pylône le plus « chaud », c.-à-d. celui où le courant est le plus élevé. Le rayon de mesure calculé pourrait devoir être prolongé quand les lectures au point de départ dépassent déjà les limites du Code de sécurité 6 applicables au grand public.

4. Mesures

4.1 Mesure du champ E, du champ H et de la densité de puissance

En général, les zones de mesure pour les stations AM se trouvent dans le champ proche et le champ d'induction de l'énergie RF rayonnée et il faut donc mesurer les champs E et H. Dans le cas des emplacements à une seule station, les mesures peuvent être effectuées à l'aide d'un appareil monofréquence ou à large bande bien étalonné. Ces appareils de mesure sont traités dans la section 3 des LD-001.

Dans le cas des emplacements à plusieurs stations, il faut tenir compte de ce qui suit :

4.1.1 Emplacements avec deux stations AM. Étant donné que les valeurs limites du Code de sécurité 6 pour la bande AM sont fonction de la fréquence à partir de 1 MHz, la méthode la plus simple pour définir la distance est d'utiliser une valeur de puissance correspondant à la valeur globale des deux stations et d'utiliser la fréquence la plus élevée pour déterminer la valeur limite admissible du Code de sécurité 6. Autrement, il faut établir et additionner (carré de chaque champ) les contributions individuelles pour contrôler la conformité, ce qui demande la fermeture de chaque station à tour de rôle pendant les mesures.

4.1.2 Emplacements partagés par des stations AM et FM. La différence de pondération est considérable et le pourcentage de contribution de chaque station peut devoir être établi en fermant chaque station à tour de rôle pendant les mesures. La contribution de l'installation VHF doit être mesurée dans la zone pertinente à l'aide d'un appareil de mesure de la densité de puissance ayant une réponse « pondérée » affichant la courbe recommandée dans le Code de sécurité 6. La somme des contributions respectives des stations AM et FM doit être calculée pour déterminer la présence de zones où la valeur de puissance dépasse 100 % de la valeur limite du Code de sécurité 6.

Le « balayage » de chaque point de mesure devrait se faire conformément aux dispositions de la section 4.2 des LD-001. Il faut normalement tenir la sonde éloignée du corps; il ne doit pas y avoir d'objets à moins de quelques mètres du vérificateur (personne qui effectue les mesures), et celui-ci ne doit pas être sur le trajet du signal mesuré, devant ou derrière la sonde. En d'autres mots, le vérificateur fait face à la source du signal mesuré et étend le bras de côté pour tenir la sonde pointée vers la source du signal.

Quand un trépied est utilisé, celui-ci doit être non métallique pour prévenir les effets perturbateurs sur le champ local, qui peuvent invalider les mesures.

Les points de mesure doivent être plus rapprochés près des objets à pouvoir réfléchissant, tels que les murs et les clôtures, peu importe que ces objets soient ou non sur le rayon de mesure. Les mesures effectuées à moins de 20 cm d'un objet ne sont pas valides.

4.2 Courant induit

La mesure du courant induit doit se faire aux distances calculées à partir des limites du Code de sécurité 6. Il faut effectuer au moins quatre (4) lectures entre la distance limite et la base du ou des pylônes. Les points de mesures doivent être choisis aux endroits où le niveau d'énergie RF le plus élevé a été enregistré ou prévu.

Les mesures elles-mêmes sont effectuées à l'aide d'un mesureur de courant induit étalonné de façon appropriée et muni d'une antenne à large bande équivalente à une personne (environ 1,75 mètres). Si l'on ne dispose pas d'une antenne à large bande équivalente à une personne et qu'il faut utiliser une vraie personne, il faut que la partie avant/arrière de cette personne soit alignée avec le pylône.

4.3 Courant de contact

La mesure du courant de contact peut être nécessaire aux structures conductrices avoisinantesNote 2 (objets, immeubles, clôtures, haubans, etc.).

Les mesures doivent être effectuées à l'aide d'un mesureur de courant de contact adapté, muni de pinces ou de plaques de mise à la terre appropriées. Il faut assurer un bon contact entre la sonde ou le connecteur et l'objet à mesurer.

4.4 Rapport de mesures

Un rapport d'essai devrait contenir ce qui suit :

  • Description générale de l'emplacement et des installations d'émission;
  • Énoncé de conformité ou de non conformité aux limites du Code de sécurité 6;
  • Mise en évidence de toute valeur mesurée supérieure à 50 % de la limite applicable et indication des points (ou zones) en cause;
  • Description des moyens que prendra le requérant pour prévenir le libre accès aux emplacements et « points chauds » où les limites recommandées applicables sont dépassées et pour signaler ces zones;
  • Le rapport doit traiter spécifiquement des zones près d'objets métalliques ou potentiellement réfléchissants.
Tableau de prédiction de la position de différents contours d'exposition pour les entreprises AM
Intensité de champ électrique (V/m) Intensité de champ magnétique (A/m) Puissance d'entrée à la base du pylône (kW)
50 25 10 5 2,5 1,0 0,5 0,25 0,10
25 0,06 109 83 60 47 37 27 22 18 13
50 0,13 65 51 37 29 23 18 14 11 8
75 0,19 49 38 28 23 18 13 11 8 6
100 0,25 40 31 23 19 15 11 9 7 5
150 0,38 30 24 18 15 11 8 6 5 4
200 0,5 25 20 15 12 9 7 5 4 3
280 0,74 21 17 12 10 7 5 4 3 2
300 0,75 20 16 11 9 7 5 4 3 < 2
400 1,00 16 13 9 7 6 4 3 < 2 < 2
500 1,25 14 11 8 6 5 3 3 < 2 < 2
750 1,88 11 8 6 5 4 3 < 2 < 2 < 2
1000 2,50 9 7 5 4 3 < 2 < 2 < 2 < 2

Tableau 1 : Distances (en mètres) correspondant aux divers niveaux d'intensité de champ prédits pou les entreprises AM (OST Bulletin no 65).

Nota : Ce tableau peut servir pour toutes les fréquences AM et hauteurs d'antenne. Les inscriptions s'appliquent aux intensités de champs électrique et magnétique (en supposant une impédance en espace libre égale à 377 Ω).


Footnotes

  1. Note 2 La nécessité de ces mesures est établie de façon ponctuelle. La distance de mesure dépend de la taille et de l'orientation de la structure conductrice, de son éloignment des éléments rayonnants et de la puissance de la station