Archivé — Projet de révision du Tableau canadien d'attribution des bandes de fréquences (édition 2009)

E3 (AI 1.15) - Attribution à titre secondaire au service d'amateur dans la bande 135,7-137,8 kHz

Contexte

Depuis plus de deux décennies, les radioamateurs ont manifesté de plus en plus d'intérêt envers les expériences en communications à de basses fréquences, et un certain nombre de pays du monde entier ont accordé des attributions au service d'amateur dans la bande 135,7-137,8 kHz. Les radioamateurs qui mènent des expériences à basses fréquences dans cette bande ont pris des mesures pour éviter de causer du brouillage aux opérations des utilisateurs qui peuvent se servir de la bande en vertu d'une attribution à titre primaire, et aucun cas de brouillage n'a été signalé. Le but de la CMR était d'attribuer la bande 135,7-137,8 kHz au service d'amateur à titre secondaire, compte tenu de limites imposées à la puissance dans le but de protéger les autres services qui se servent de la bande.

Résumé des modifications proposées au Tableau canadien

130-160 kHz

130-135,7160

FIXE
MOBILE MARITIME

5.64

135,7-137,8

FIXE
MOBILE MARITIME
Amateur 5.67A

5.64

137,8-160

FIXE
MOBILE MARITIME

5.64

ADD 5.67A La puissance rayonnée maximale des stations du service d'amateur utilisant des fréquences dans la bande 135,7-137,8 kHz ne doit pas dépasser 1 W (p.i.r.e.) et ces stations ne doivent pas causer de brouillage préjudiciable aux stations du service de radionavigation exploitées dans les pays énumérés au numéro 5.67. (CMR-07)

Discussion

À la CMR-07, il s'est dégagé un consensus mondial en vue d'ajouter une attribution à titre secondaire au service d'amateur dans la bande 135,7-137,8 kHz, y compris un renvoi limitant à 1 W la puissance rayonnée maximale (p.i.r.e.) du service d'amateur. Le Canada alignera le Tableau canadien d'attribution sur les attributions internationales indiquées dans la proposition ci-dessus.

Date de modification :