Technologies sans fil : Puis-je réduire mon exposition aux champs de radiofréquences?

Les scientifiques s’entendent à l’heure actuelle pour dire que les téléphones cellulaires et les stations de base sont sans danger, à condition que les lignes directrices canadiennes sur l’exposition aux champs de radiofréquences soient respectées. Si vous voulez tout de même réduire votre exposition aux radiofréquences, voici quelques conseils à suivre :

  • Limitez la durée des appels effectués avec un téléphone cellulaire.
  • Changez périodiquement d’oreille pour réduire la durée de l’exposition aux radiofréquences.
  • Gardez votre téléphone loin du corps quand il est sous tension. Évitez, par exemple, de le porter dans la poche.
  • Évitez de faire des appels dans des régions où la couverture est mauvaise, car le téléphone doit alors utiliser plus de puissance pour communiquer avec la tour d’antenne cellulaire la plus proche.
  • Utilisez le mode « mains libres » ou un casque d’écoute à fil pour accroître la distance entre la tête et le téléphone cellulaire. Une utilisation appropriée de ces produits peut réduire l’exposition aux radiofréquences.

De plus, lorsque vous n’utilisez pas votre sans-fil pour faire un appel ou naviguer sur le Web, celui-ci se place automatiquement en mode veille et n’émet que périodiquement des champs de radiofréquences.

Le gouvernement du Canada a conclu qu’aucune donnée ne prouvait clairement que l’utilisation d’appareils de communications sans fil, y compris les téléphones cellulaires et les stations de base, était dangereuse pour la santé humaine à condition que les lignes directrices sur l’exposition aux radiofréquences soient respectées.

Champs de radiofréquences et équipement médical

Si vous avez un stimulateur cardiaque ou un autre appareil médical électronique implanté et que vous vous inquiétez de l’effet des champs de radiofréquences externes, vous devriez consulter votre médecin.

Date de modification :