CNR-199 — Matériel du service radio à large bande (SRLB) fonctionnant dans la bande 2 500–2 690 MHz

3e édition
Décembre 2016

Préface

La 3e édition du Cahier des charges sur les normes radioélectriques CNR-199, Matériel du service radio à large bande (SRLB) fonctionnant dans la bande 2 500 2 690 MHz, remplace la 2e édition, datée d'octobre 2014.

Le présent document entrera en vigueur à sa date de publication sur le site Web d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE). Cependant, après sa publication, une période de transition de six (6) mois sera accordée, période pendant laquelle la conformité au CNR-199, 3e édition ou 2e édition, sera acceptée. Passé ce délai, seule la conformité au CNR-199, 3e édition, sera acceptée.

Voici les modifications apportées au document :

  1. la puissance d'émission peut être mesurée en termes de valeur moyenne au lieu de la valeur de crête
  2. une exigence a été ajoutée concernant le rapport de puissance de crête à puissance moyenne (RPCM) des émetteurs
  3. Le renvoi à la norme ANSI C63.26-2015, American National Standard for Compliance Testing of Transmitters Used in Licensed Radio Services, a été ajouté concernant la méthode à utiliser pour mesurer la puissance de sortie et la p.i.r.e. du matériel doté d'antennes multiples.

Publication autorisée par
le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

Le directeur général,
Direction générale du génie, de la planification et des normes

Champ de saisie de la signature

Martin Proulx


Table des matières


1. Objet

Le présent Cahier des charges sur les normes radioélectriques (CNR) établit les exigences de certification applicables au matériel du SRLB fonctionnant dans la bande de 2 500 à 2 690 MHz.


2. Généralités

Les appareils régis par la présente norme sont classés matériel de catégorie I. Un certificat d'acceptabilité technique (CAT) délivré par le Bureau d'homologation et de services techniques d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) ou un certificat délivré par un organisme de certification (OC) reconnu est requis.

2.1 Exigences relatives à la délivrance de licences

Le matériel régi par la présente norme doit faire l'objet d'une licence conformément au paragraphe 4(1) de la Loi sur la radiocommunication.

2.2 Documents connexes

Tous les documents du Ministère sont disponibles sur le site Web de la Gestion du spectre et télécommunications, sous la rubrique Publications officielles.

La norme de l'American National Standards Institue (ANSI) ci-dessous doit être consultée :

ANSI C63.26‑2015, American National Standard for Compliance Testing of Transmitters Used in Licensed Radio Services

Le document d'ISDE ci-dessous doit être consulté :

Plan normalisé des réseaux hertziens PNRH‑517, Prescriptions techniques du service radio à large bande (SRLB) dans la bande 2 500 2 690 MHz

2.3 Définitions

Aux fins de la présente norme, les expressions qui suivent sont définies ci-après :

Matériel de station de base : le matériel qui assure la connectivité, la gestion et la commande du matériel d'abonné.

Matériel d'abonné : le matériel qui assure la connectivité entre le matériel de l'utilisateur et le matériel de la station de base.

Matériel fixe d'abonné : le matériel d'abonné à utiliser à un point fixe et qui ne peut fonctionner en cours de déplacement. Le matériel nomade d'abonné n'est pas considéré comme du matériel fixe d'abonné.

Matériel mobile d'abonné : le matériel d'abonné devant servir en cours de déplacement et durant les haltes à des points non précisés. Le matériel à main, portable et nomade d'abonné est considéré comme du matériel mobile d'abonné.


3. Exigences générales de certification

La présente édition du CNR‑199 doit être utilisée conjointement avec le CNR‑Gen, Exigences générales relatives à la conformité des appareils de radiocommunication pour les spécifications générales et pour l'information relative au matériel visé par la présente norme.


4. Spécifications concernant les émetteurs et les récepteurs

4.1 Types de modulation

Le matériel certifié en vertu du présent CNR doit utiliser la modulation numérique.

4.2 Largeur de bande du canal

La largeur de bande du canal doit être égale ou supérieure à 1 MHz et signalée par le requérant de la certification.

4.3 Stabilité de fréquence de l'émetteur

La limite de stabilité de fréquence de l'émetteur doit être déterminée comme suit :

  1. le décalage de fréquence doit être mesuré selon la procédure décrite dans le CNR‑Gen et consigné
  2. au moyen d'une largeur de bande de résolution égale à celle permise dans la bande de 1 MHz immédiatement à l'extérieur de l'extrémité du canal, tel que décrit à la section 4.5, les points de référence seront sélectionnés aux niveaux des rayonnements non désirés, conformément à l'atténuation spécifiée à la section 4.5 selon le type de matériel soumis à l'essai, sur le masque d'émission du canal inférieur et du canal supérieur. La fréquence à ces points doit être consignée comme fL et fH respectivement

Le requérant doit assurer la conformité aux exigences de stabilité de fréquence en démontrant que fL moins le décalage de fréquence et fH plus le décalage de fréquence sont à l'intérieur de la gamme de fréquences pour laquelle le matériel est conçu.

4.4 Puissance de sortie de l'émetteur et puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e.)

La puissance de sortie de l'émetteur doit être mesurée en termes de valeur moyenne.

Pour le matériel de station de base, consulter le PNRH‑517 pour connaître la p.i.r.e. maximale permise.

Dans le cas du matériel mobile d'abonné, la p.i.r.e. ne doit pas dépasser 2 W. Dans le cas du matériel fixe d'abonné, la puissance de sortie de l'émetteur ne doit pas dépasser 2 W, et la p.i.r.e. doit être limitée à 40 W.

De plus, le rapport de puissance de crête à puissance moyenne (RPCM) ne doit pas excéder 13 dB pendant plus de 0,1 % du temps, en utilisant un signal correspondant au RPCM maximal durant des périodes de transmission continue.

Le matériel doté de plusieurs antennes doit avoir une puissance de sortie et une p.i.r.e. mesurées selon la norme ANSI C63.26-2015.

4.5 Rayonnements non désirés de l'émetteur

Dans la bande de 1 MHz directement à l'extérieur et adjacente à l'extrémité du canal, la puissance des rayonnements non désirés doit être mesurée avec une largeur de bande de résolution d'au moins 1 % de la largeur de bande occupée pour le matériel de station de base et le matériel fixe d'abonné, et de 2 % pour le matériel mobile d'abonné. Au-delà de la bande de 1 MHz, une largeur de bande de résolution de 1 MHz doit être utilisée. Une largeur de bande de résolution plus étroite peut être utilisée, pourvu que la puissance mesurée soit intégrée à la largeur de bande de mesure complète requise de 1 MHz, ou 1 % ou 2 % de la largeur de bande occupée, le cas échéant.

Le matériel doit être conforme aux limites de rayonnements non désirés suivantes :

  1. Pour le matériel de station de base et le matériel fixe d'abonné, la puissance d'émission de rayonnements non désirés telle que mesurée ci‑dessus sera atténuée (en dB) sous la puissance de l'émetteur, P (dBW), par au moins 43 + 10 log10 p.
  2. Pour le matériel mobile d'abonné, la puissance d'émission de rayonnements non désirés telle que mesurée ci‑dessus sera atténuée (en dB) sous la puissance de l'émetteur, P (dBW), par au moins :
    1. 40 + 10 log10 p des extrémités du canal, jusqu'à 5 MHz d'écart
    2. 43 + 10 log10 p entre 5 MHz et X MHz d'écart des extrémités du canal et
    3. 55 + 10 log10 p à X MHz et au‑delà des extrémités du canal

De plus, l'atténuation sera d'au moins 43 + 10 log10 p sur toutes les fréquences entre 2 490,5 MHz et 2 496 MHz, et de 55 + 10 log10 p à ou au‑dessous de 2 490,5 MHz.

En a) et b), p représente la puissance de l'émetteur en watts et X est 6 MHz ou la largeur de bande occupée du matériel, selon la plus élevée.

Date de modification :