Consultation sur un cadre de délivrance des licences pour services radio à large bande (SRLB) — bande de 2 500 MHz

Annexe C — Licences faisant l’objet d’un droit acquis propre à un site dans la bande de 2 500 MHz au Manitoba à compter de juin 2012

Titulaire de licence Emplacement Latitude Longitude Zone de niveau 3 correspondante FRÉQ TX (MHz) FRÉQ RX (MHz)
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39   2 502.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39   2 503.75
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39   2 505.25
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MAN.-ST JAMES COLLEGIATE 495239 971317 3-39   2 509
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MB-JOHN TAYLOR COLLEGIATE 495326 971849 3-39   2 509
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MAN.-ST JAMES COLLEGIATE 495239 971317 3-39   2 515
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MB-JOHN TAYLOR COLLEGIATE 495326 971849 3-39   2 515
Prairie Rose School Division ELIE MB - WALDHEIM COLONY SCHOOL 495136 974949 3-39   2 521
Prairie Rose School Division ELIE MB - BON HOMME COLONY SCHOOL 495233 975330 3-39   2 521
Prairie Rose School Division ST.FRANCOIS MB - LAKESIDE COL. SCH. 495440 973355 3-39   2 521
Prairie Rose School Division ST.FRANCOIS MB-BARRICKMAN COL. SCH. 495609 973617 3-39   2 521
Prairie Rose School Division ST.FRANCOIS MB - MAXWELL COL. SCH. 495714 973848 3-39   2 521
Prairie Rose School Division ST.EUSTACHE MB -IBERVILLE COL. SCH. 495819 974118 3-39   2 521
Prairie Rose School Division POPLAR PT MB - POPLAR PT COL. SCH. 500227 975641 3-39   2 521
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MAN.-SUBSCRIBER STATIONS 495345 970821 3-39   2 533
Inukshuk Wireless Partnership ELIE AREA, MAN.-SUBSCRIBER STATIONS 495406 974532 3-39   2 533
Inukshuk Wireless Partnership SELKIRK AREA, MAN.-SUBSCRIBER STNS. 500837 965303 3-39   2 533
Inukshuk Wireless Partnership CHATFIELD AREA, MAN-SUBSCRIBER STNS 504702 973417 3-39   2 533
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MAN.-SUBSCRIBER STATIONS 495345 970821 3-39   2 539
Prairie Spirit School Division #50 ST. CLAUDE, MANITOBA-ITV SYSTEM 493936 982050 3-39   2 539.3
Prairie Rose School Division ELIE MB - WALDHEIM COLONY SCHOOL 495136 974949 3-39   2 545
Prairie Rose School Division ELIE MB - BON HOMME COLONY SCHOOL 495233 975330 3-39   2 545
Prairie Rose School Division ST.FRANCOIS MB - LAKESIDE COL. SCH. 495440 973355 3-39   2 545
Prairie Rose School Division ST.FRANCOIS MB-BARRICKMAN COL. SCH. 495609 973617 3-39   2 545
Prairie Rose School Division ST.FRANCOIS MB - MAXWELL COL. SCH. 495714 973848 3-39   2 545
Prairie Rose School Division ST.EUSTACHE MB -IBERVILLE COL. SCH. 495819 974118 3-39   2 545
Prairie Rose School Division POPLAR PT MB - POPLAR PT COL. SCH. 500227 975641 3-39   2 545
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MAN.-SUBSCRIBER STATIONS 495345 970821 3-39   2 551
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MAN.-SUBSCRIBER STATIONS 495345 970821 3-39   2 557
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MAN.-ST JAMES COLLEGIATE 495239 971317 3-39   2 563
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MB-JOHN TAYLOR COLLEGIATE 495326 971849 3-39   2 563
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION MIAMI, MAN-MIAMI COLLEGIATE (IITV) 492222 981414 3-39   2 569
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION ELM CREEK, MB-ELM CREEK COLL (IITV) 494027 980011 3-39   2 569
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 GRUNTHAL, MAN.-SCHOOL ITV SYSTEM 492409 965137 3-39   2 569.75
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 NIVERVILLE MB-COLLEGIATE ITV SYSTEM 493605 970218 3-39   2 569.75
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 LANDMARK, MAN-COLLEGIATE ITV SYSTEM 494008 964913 3-39   2 569.75
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 GRUNTHAL, MAN.-SCHOOL ITV SYSTEM 492409 965137 3-39   2 571.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 NIVERVILLE MB-COLLEGIATE ITV SYSTEM 493605 970218 3-39   2 571.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 LANDMARK, MAN-COLLEGIATE ITV SYSTEM 494008 964913 3-39   2 571.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 GRUNTHAL, MAN.-SCHOOL ITV SYSTEM 492409 965137 3-39   2 575
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 LANDMARK, MAN-COLLEGIATE ITV SYSTEM 494008 964913 3-39   2 575
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 GRUNTHAL, MAN.-SCHOOL ITV SYSTEM 492409 965137 3-39   2 581
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 NIVERVILLE MB-COLLEGIATE ITV SYSTEM 493605 970218 3-39   2 581
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 NIVERVILLE MB-COLLEGIATE ITV SYSTEM 493605 970218 3-39   2 587
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 LANDMARK, MAN-COLLEGIATE ITV SYSTEM 494008 964913 3-39   2 587
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 GRUNTHAL, MAN.-SCHOOL ITV SYSTEM 492409 965137 3-39 2 502.25  
BORDER LAND SCHOOL DIVISION DOMINION CITY, MB-SCHOOL ITV SYSTEM 490827 970957 3-39 2 502.25 2 563.75
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION ELM CREEK, MB-ELM CREEK COLL (IITV) 494027 980011 3-39 2 502.25 2 577.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 LANDMARK, MAN-COLLEGIATE ITV SYSTEM 494008 964913 3-39 2 503.75  
BORDER LAND SCHOOL DIVISION VITA, MANITOBA-SCHOOL ITV SYSTEM 490746 963347 3-39 2 503.75 2 562.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 NIVERVILLE MB-COLLEGIATE ITV SYSTEM 493605 970218 3-39 2 505.25  
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION MIAMI, MAN-MIAMI COLLEGIATE (IITV) 492222 981414 3-39 2 505.25 2 574.25
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MB.-STURGEON CREEK SCHOOL 495312 971607 3-39 2 509  
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MB.-STURGEON CREEK SCHOOL 495312 971607 3-39 2 515  
Prairie Rose School Division ELIE, MANITOBA-ST. PAUL COLLEGIATE 495427 974534 3-39 2 521  
Inukshuk Wireless Partnership ELIE, MANITOBA-CHMI TV TX SITE 495226 974427 3-39 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MANITOBA-TD CENTRE 495344 970822 3-39 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership SELKIRK, MANITOBA 500924 965839 3-39 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership CHATFIELD, MANITOBA 504945 973333 3-39 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MANITOBA-TD CENTRE 495344 970822 3-39 2 539  
Prairie Rose School Division ELIE, MANITOBA-ST. PAUL COLLEGIATE 495427 974534 3-39 2 545  
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MANITOBA-TD CENTRE 495344 970822 3-39 2 551  
Inukshuk Wireless Partnership WINNIPEG, MANITOBA-TD CENTRE 495344 970822 3-39 2 557  
BORDER LAND SCHOOL DIVISION WOODMORE, MANITOBA-ITV REPEATER 490804 965358 3-39 2 562.25 2 503.75
ST. JAMES ASSINIBOIA SCHOOL DIV. #2 WINNIPEG, MB.-STURGEON CREEK SCHOOL 495312 971607 3-39 2 563  
BORDER LAND SCHOOL DIVISION WOODMORE, MANITOBA-ITV REPEATER 490804 965358 3-39 2 563.75 2 502.25
Prairie Spirit School Division #50 ST. CLAUDE, MANITOBA-ITV SYSTEM 493936 982050 3-39 2 564.15  
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION CARMAN, MB-CARMAN COLLEGIATE (IITV) 493011 975946 3-39 2 569  
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION CARMAN, MB-CARMAN COLLEGIATE (IITV) 493011 975946 3-39 2 569  
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39 2 569.75  
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39 2 571.25  
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION CARMAN, MB-CARMAN COLLEGIATE (IITV) 493011 975946 3-39 2 574.25 2 505.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39 2 575  
PRAIRIE ROSE SCHOOL DIVISION CARMAN, MB-CARMAN COLLEGIATE (IITV) 493011 975946 3-39 2 577.25 2 502.25
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39 2 581  
HANOVER SCHOOL DIVISION #15 STEINBACH, MANITOBA-RSS ITV SYSTEM 493058 964113 3-39 2 587  
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 501.05
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 503.15
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 505.25
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 507.35
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 510.5
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 513.65
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 516.28
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40   2 518.9
Inukshuk Wireless Partnership BRANDON AREA, MAN-SUBSCRIBER STNS. 495049 995710 3-40   2 533
Inukshuk Wireless Partnership MINNEDOSA/SHOAL LAKE, MB-SUBSC STNS 502106 1001214 3-40   2 533
Inukshuk Wireless Partnership FOXWARREN AREA, MAN-SUBSCRIBER STNS 503102 1010907 3-40   2 533
Inukshuk Wireless Partnership RIDING MTN AREA, MB-SUBSCIBER STNS. 503155 992800 3-40   2 533
Inukshuk Wireless Partnership DAUPHIN AREA, MAN.-SUBSCRIBER STNS. 510858 1000300 3-40   2 533
Prairie Spirit School Division #50 BALDUR, MANITOBA-TRI LEAF COLONY 492014 991354 3-40   2 539
Prairie Spirit School Division #50 PILOT MOUND, MAN.-WINDY BAY COLONY 492052 985400 3-40   2 539
Prairie Spirit School Division #50 CYPRESS RIVER, MB-CYPRESS R COLONY 493447 990910 3-40   2 539
Prairie Spirit School Division #50 HOLLAND, MANITOBA-OAKRIDGE COLONY 493558 984800 3-40   2 539
Prairie Spirit School Division #50 GLENBORO, MANITOBA-MILLSHOF COLONY 493559 992029 3-40   2 539
Prairie Spirit School Division #50 TREHERNE MANITOBA-SHADY LANE COLONY 494422 983908 3-40   2 539
Inukshuk Wireless Partnership BRANDON AREA, MAN-SUBSCRIBER STNS. 495049 995710 3-40   2 539
Prairie Spirit School Division #50 CARTWRIGHT, MANITOBA-IITV SYSTEM 490553 992008 3-40   2 539.3
Prairie Spirit School Division #50 TREHERNE, MANITOBA-IITV SYSTEM 493720 984154 3-40   2 539.3
Prairie Spirit School Division #50 NOTRE DAME DE LOURDES, MB-IITV RPTR 493449 983756 3-40   2 564.15
Prairie Spirit School Division #50 GLENORA, MANITOBA-IITV REPEATER 491507 990931 3-40   2 566.25
Prairie Spirit School Division #50 NOTRE DAME DE LOURDES, MB-IITV RPTR 493449 983756 3-40   2 568.35
Prairie Spirit School Division #50 MANITOU, MANITOBA-IITV SYSTEM 491206 983234 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 PILOT MOUND, MANITOBA-IITV SYSTEM 491209 985401 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 GLENORA, MANITOBA-IITV REPEATER 491507 990931 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 BALDUR, MANITOBA-IITV SYSTEM 492308 991418 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 SOMERSET, MANITOBA-ITV SYSTEM 492427 983936 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 SWAN LAKE, MANITOBA-ITV SYSTEM 492447 984733 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 GLENBORO, MANITOBA-IITV SYSTEM 493330 991655 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 NOTRE DAME DE LOURDES, MB-IITV RPTR 493449 983756 3-40   2 582.7
Prairie Spirit School Division #50 SOMERSET, MANITOBA-ITV SYSTEM 492427 983936 3-40 2 501.05  
Prairie Spirit School Division #50 PILOT MOUND, MANITOBA-IITV SYSTEM 491209 985401 3-40 2 503.15  
Prairie Spirit School Division #50 MANITOU, MANITOBA-IITV SYSTEM 491206 983234 3-40 2 505.25  
Prairie Spirit School Division #50 GLENBORO, MANITOBA-IITV SYSTEM 493330 991655 3-40 2 507.35  
Prairie Spirit School Division #50 NOTRE DAME DE LOURDES, MB-IITV RPTR 493449 983756 3-40 2 510.5  
Prairie Spirit School Division #50 GLENORA, MANITOBA-IITV REPEATER 491507 990931 3-40 2 513.65  
Prairie Spirit School Division #50 BALDUR, MANITOBA-IITV SYSTEM 492308 991418 3-40 2 516.28  
Prairie Spirit School Division #50 SWAN LAKE, MANITOBA-ITV SYSTEM 492447 984733 3-40 2 518.9  
Inukshuk Wireless Partnership HAYFIELD, MANITOBA-CKX TV TX SITE 494005 1000042 3-40 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership NEWDALE, MANITOBA 502038 1001109 3-40 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership RIDING MOUNTAIN, MANITOBA 502840 993450 3-40 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership FOXWARREN, MANITOBA 503114 1010425 3-40 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership BALDY MOUNTAIN, MANITOBA 512814 1004312 3-40 2 533  
Inukshuk Wireless Partnership HAYFIELD, MANITOBA-CKX TV TX SITE 494005 1000042 3-40 2 539  
Prairie Spirit School Division #50 GLENORA, MANITOBA-IITV REPEATER 491507 990931 3-40 2 539.3  
Prairie Spirit School Division #50 NOTRE DAME DE LOURDES, MB-IITV RPTR 493449 983756 3-40 2 539.3  
Prairie Spirit School Division #50 CARTWRIGHT, MANITOBA-IITV SYSTEM 490553 992008 3-40 2 566.25  
Prairie Spirit School Division #50 TREHERNE, MANITOBA-IITV SYSTEM 493720 984154 3-40 2 568.35  
Prairie Spirit School Division #50 BRUXELLES, MANITOBA-IITV HUB SITE 492944 985200 3-40 2 582.7  

Annexe D — Formule d’enchères combinatoires au cadran (ECC)

1. Industrie Canada propose d’avoir recours à la structure des enchères combinatoires au cadran (ECC) pour les fréquences dans la bande de 2 500 MHz. Les ECC reposent sur un processus de soumission qui comprend une étape de détermination des prix semblable à celle de la formule d’enchères simultanées à rondes multiples (ESRM). La formule des ECC comprend toutefois également des attributs qui suppriment ou atténuent certaines préoccupations relatives à la conception qui sont associées à la formule des ESRM. Plus précisément, dans le cadre d’ECC, les soumissionnaires ont la possibilité de soumissionner pour des ensembles de licences plutôt que pour chaque licence individuellement, ce qui élimine le risque que des soumissionnaires obtiennent seulement une partie des licences qu’ils désirent. Cela est particulièrement important, compte tenu du caractère régional des licences à mettre aux enchères et de leur complémentarité forte et variée.

2. D’autres attributs, comme l’utilisation de licences génériques et de soumissions anonymes, sont proposés pour les enchères de la bande de 2 500 MHz. Les licences génériques sont des blocs du spectre qui sont semblables, à la fois du point de vue de l’emplacement des fréquences à l’intérieur de la bande, de la taille des blocs, de la technologie et des restrictions liées aux interférences, et qui sont de valeur comparable, ce qui permet de les regrouper en « une seule catégorie » dans chaque zone de service aux fins de la présentation de soumissions dans le cadre des enchères. L’utilisation de licences génériques atténuera la complexité du processus relatif aux enchères en réduisant le nombre de combinaisons pour lesquelles il est possible de soumissionner et augmentera la possibilité de substitution de licences. L’utilisation de soumissions anonymes réduira le risque que des stratégies trompeuses soient utilisées. Les règles liées à l’établissement des prix et les règles d’activité qui favorisent les soumissions faites de bonne foi, c’est-à-dire la présentation de soumissions conformes à la valeur accordée à l’ensemble par le soumissionnaire, permettront d’améliorer encore davantage le processus.

1. Aperçu des ECC

3. Les ECC comprennent deux étapes, soit l’étape de l’attribution et l’étape de l’assignation (figure D1). Pendant l’étape de l’attribution, on attribue le nombre de licences de spectre obtenues par un soumissionnaire dans chaque zone de service et on fixe le prix de base à payer par chaque soumissionnaire retenu. Lorsque des licences génériques sont offertes, une étape additionnelle est nécessaire afin de déterminer les fréquences précises qui seront assignées à chaque soumissionnaire retenu. Cette étape est connue sous le nom d’étape de l’assignation.

Figure D1 : Processus relatif aux ECC

Processus relatif aux enchères combinatoires au cadran (la 

description détaillée se trouve sous l'image)
Description de la Figure D1

Le tableau D1 est un graphique représentant visuellement le processus des enchères combinatoires au cadran (ECC) et la séquence de ses étapes. L’ECC comprend deux étapes, l’étape de l’attribution et l’étape de l’assignation.

L’étape de l’attribution comprend elle-même deux étapes, soit la première, les rondes au cadran, et la deuxième, la ronde supplémentaire. Les rondes au cadran consistent en une série de rondes où les soumissionnaires font des soumissions pour des catégories de licences. Dans toute ronde, s’il y a une demande excédentaire dans quelque catégorie de licences que ce soit, les prix des licences concernées augmenteront, et les rondes au cadran se poursuivront jusqu’à ce qu’il n’y ait pas de demande excédentaire pour toute catégorie de licences. Lorsqu’il n’y a plus de demande excédentaire pour aucune catégorie de licences, on passe à la ronde supplémentaire. La ronde supplémentaire est une ronde unique où les soumissionnaires peuvent faire des soumissions supplémentaires.

À la fin de l’étape de l’attribution, les soumissionnaires retenus et les prix de base sont déterminés. S’il n’y a pas de licences génériques offertes ou gagnées à l’étape de l’attribution, l’étape de l’assignation n’est pas nécessaire, et l’enchère se termine à la conclusion de l’étape de l’attribution. Par ailleurs, si des licences génériques sont offertes ou gagnées à l’étape de l’attribution, on passe à l’étape de l’assignation. À la fin de l’étape de l’assignation, les soumissions gagnantes et les prix finaux sont déterminés, et l’enchère prend fin.

2. Étape de l’attribution

4. L’étape de l’attribution des enchères sert à déterminer les soumissionnaires retenus ainsi que le nombre de blocs de licences qui leur seront attribuées. L’étape de l’attribution comprend deux volets : les rondes au cadran et la ronde supplémentaire. Toutes les soumissions valides présentées durant les deux volets de l’étape de l’attribution sont utilisées aux fins de la détermination des soumissions retenues et des prix de base.

5. Les rondes au cadran permettent la découverte des prix, ce qui contribue à atténuer le sentiment d’incertitude des soumissionnaires en ce qui a trait à la valeur des licences. Les soumissionnaires sont en mesure de s’adapter aux changements relatifs aux prix en déplaçant leurs soumissions vers des licences compatibles avec leurs objectifs opérationnels.

6. Les soumissionnaires peuvent soumissionner sur un seul ensemble de licences pendant chaque ronde au cadran, mais il se peut qu’ils souhaitent obtenir d’autres ensembles de licences. La ronde supplémentaire leur donne donc la possibilité d’améliorer les soumissions qu’ils ont présentées lors des rondes au cadran ou de présenter des soumissions sur des licences pour lesquelles ils étaient admissibles à soumissionner, mais pour lesquelles ils n’ont pas pu présenter de soumissions pendant les rondes au cadran.

7. Les soumissionnaires sont soumis à une limite de regroupement de fréquences de 40 MHz dans chaque zone de service, à l’exception du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut, où aucune limite de regroupement ne s’applique. La limite de regroupement inclut tant le spectre apparié que le spectre non apparié mis aux enchères, ainsi que les avoirs en licence de spectre que les soumissionnaires possèdent déjà, mais exclut les bandes restreintes de 2 570-2 575 MHz et de 2 615-2 620 MHz. Par conséquent, à l’exception du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut, les soumissionnaires ne pourront pas présenter de soumissions pour des licences supplémentaires dans une zone de service où ils dépasseraient leur limite de regroupement de fréquences. Le logiciel utilisé pour les enchères ne permettra pas aux soumissionnaires de présenter une soumission qui dépasse leur limite de regroupement de fréquences.

3. Rondes au cadran

8. L’étape de l’attribution débute par les rondes au cadran. Les licences ou les ensembles de licences génériques (des licences substituables de valeur comparable) sont divisés en catégories et définis avant les enchères.

9. En ce qui a trait aux enchères dans la bande de 2 500 MHz, Industrie Canada propose deux catégories de licences, spectre apparié et non apparié, avec les blocs énumérés ci-dessous et disponibles dans chaque zone de service des régions précisées (voir Tableau D1) :

Région A (43 zones de service)

  • blocs C/C’ à G/G’ (5 licences génériques de spectre apparié de 10 + 10 MHz);
  • bloc I (1 licence de spectre non apparié de 25 MHz);

Région B (16 zones de service)

  • blocs E/E’ à G/G’ (3 licences génériques de spectre apparié de 10 + 10 MHz);

Région C (2 zones de service)

  • blocs A/A’ à B/B’ et E/E’ à G/G’ (5 licences génériques de spectre apparié de 10 + 10 MHz);
  • bloc H (1 licence de spectre non apparié de 25 MHz).
Tableau D1 — Configuration de produits proposée pour les enchères de la bande de 2 500 MHz
  Apparié Non apparié Produits
Nota: Produits disponibles pour la mise aux enchères marqués d’un « X ».
  A/A’ B/B’ C/C’ D/D’ E/E’ F/F’ G/G’ H I  
Région A
(43 zones de service)
    X X X X X   X 86
(2 × 43)
Région B
(16 zones de service)
        X X X     16
(1 × 16)
Région C
(2 zones de service)
X X     X X X X   4
(2 × 2)
Total   106

10. Une catégorie appartenant à une zone de service donnée est désignée comme étant un « produit ». Compte tenu de la proposition de deux catégories dans la région A (43 zones de service), d’une catégorie dans la région B (16 zones de service) et de deux catégories dans la région C (deux zones de service), 106 produits sont proposés pour les enchères de la bande de 2 500 MHz.

11. Les licences sont mises aux enchères simultanément au cours de multiples rondes au cadran. À chaque ronde, et pour chaque produit, les soumissionnaires indiquent le nombre de licences sur lesquelles ils aimeraient soumissionner, compte tenu des prix courants. La soumission pourrait porter sur « 0 », « 1 » ou « 2 » licences pour un produit dans toute catégorie qui contient plusieurs licences génériques, sauf les produits au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, où des soumissions de « 3 », « 4 » ou « 5 » licences sont aussi permises (car ces zones de service ne sont pas soumises à la limite de regroupement de fréquences de 40 MHz dans la bande de 2 500 MHz). Pour un produit appartenant à une catégorie de blocs non appariés, qui ne contient qu’une seule licence, la soumission pourrait porter sur « 0 » ou « 1 » licence. Toutes les soumissions individuelles présentées par un soumissionnaire au cours d’une ronde donnée sont considérées comme représentant une seule offre globale, ce qui donne lieu à une soumission de type « tout ou rien ». Le prix de l’offre globale correspond à la somme des soumissions pour chacun des produits, évaluée aux prix au cadran courants.

12. Lorsqu’il existe une demande excédentaire pour un produit, le prix de ce produit augmente lors de la ronde suivante. Il existe une demande excédentaire pour un produit lorsque le nombre de soumissions dépasse le nombre de licences disponibles.

13. Pour demeurer dans les enchères, un soumissionnaire doit présenter une soumission valide pour au moins une licence pendant la première ronde au cadran. Cette soumission ne peut pas être retirée et fera partie des soumissions qui seront prises en compte lors de la détermination de l’assignation des licences à la fin de l’étape de l’attribution. Toutes les soumissions valides présentées pendant les rondes au cadran sont contraignantes et seront prises en compte lors de la désignation des soumissions retenues et des prix de base une fois que la ronde supplémentaire aura eu lieu.

14. L’invitation à soumissionner sera ouverte, tant et aussi longtemps qu’il n’y a aucune demande excédentaire sur l’un ou l’autre des produits au courant des rondes au cadran.

4. Fin des soumissions pendant les rondes au cadran

15. Les rondes au cadran prennent fin lorsqu’il y a une ronde pour laquelle il n’y a pas de demande excédentaire pour aucun des produits. Cette ronde est connue sous le nom de « ronde au cadran finale ». L’ensemble sur lequel un soumissionnaire a présenté une soumission pendant la ronde au cadran finale est appelé « ensemble à la ronde au cadran finale ». À ce stade du processus, Industrie Canada annoncera que les rondes au cadran ont pris fin et que la ronde supplémentaire (voir section 9) débutera.

16. Toutes les licences peuvent être provisoirement attribuées pendant la ronde au cadran finale. À l’inverse, il est possible que certaines licences demeurent non attribuées pendant la ronde au cadran finale parce qu’aucune soumission n’a été présentée pour une licence donnée ou parce que des soumissionnaires ont réduit ou substitué leurs demandes pendant l’une ou l’autre des rondes au cadran, y compris pendant la ronde au cadran finale.

17. Si toutes les licences ont été provisoirement attribuées, les soumissions présentées pendant la ronde au cadran finale constitueront alors les soumissions provisoirement retenues. S’il y a encore des licences non attribuées, un soumissionnaire peut s’assurer d’obtenir son ensemble à la ronde au cadran finale s’il présente une soumission supplémentaire qui augmente le montant en dollars de son ensemble à la ronde au cadran finale d’un montant au minimum égal au prix à la ronde au cadran finale des licences non attribuées moins le prix des offres de départ des licences non attribuées. Cette garantie pourrait être compromise si toutes les autres soumissions supplémentaires n’incluent pas, au moins, toutes les licences contenues dans l’ensemble du soumissionnaire à la ronde au cadran finale.

5. Renseignements fournis pendant les rondes au cadran

18. Les soumissionnaires auront accès, au début de chaque ronde au cadran, à des renseignements suffisants pour leur permettre de découvrir les prix et d’adapter leur stratégie de présentation de soumissions. Ces renseignements comprendront leurs propres soumissions de la ronde précédente et le nombre de points d’admissibilité qu’ils posséderont lors de la prochaine ronde, ainsi que la demande globale pour chaque produit de la ronde précédente et les prix pour chaque produit lors de la prochaine ronde. On suggère que les soumissionnaires ne soient pas informés des différentes soumissions présentées par les autres soumissionnaires ni du nombre de points d’admissibilité qu’il leur reste.

6. Majoration minimale des soumissions

19. Industrie Canada tient des consultations sur le montant des soumissions de départ pour chacune des licences mises aux enchères. Les montants des soumissions de départ proposés sont indiqués dans le tableau 5 de la section 8.2 du document principal. Lors de la première ronde au cadran, le prix de chaque licence correspond au prix des offres de départ, qui est indiqué dans le document final sur la délivrance des licences.

20. S’il existe une demande excédentaire pour un produit donné pendant les rondes au cadran subséquentes, les prix pour ce produit seront augmentés à la ronde suivante. Industrie Canada utilisera un mécanisme de majoration fondé sur l’activité pour déterminer les majorations. La majoration pour chaque produit sera déterminée en fonction de la demande excédentaire pour le produit au cours de la ronde précédente. Toutes autres choses étant égales par ailleurs, les produits pour lesquels il existe une plus grande demande excédentaire feront l’objet d’une majoration des soumissions plus importante que les produits pour lesquels la demande excédentaire est moins grande. Les soumissions correspondant aux produits pour lesquels la demande est plus élevée connaîtront une majoration plus rapide, ce qui aura peut-être pour effet de raccourcir la durée des enchères. En cas d’absence de demande excédentaire, le prix d’un produit n’augmentera pas au cours de la ronde suivante.

21. Industrie Canada déterminera les majorations des soumissions pour les enchères des fréquences de la bande de 2 500 MHz. Les détails relatifs au calcul des majorations des soumissions seront indiqués dans le cadre de délivrance de licences définitif.

7. Points d’admissibilité

22. Un nombre de points d’admissibilité (points) précis a été attribué à chacune des 318 licences. Un point d’admissibilité a été assigné par 50 000 de population pour chaque bloc de spectre de 20 MHz (apparié ou non apparié) dans une zone de service. Les points d’admissibilité par bloc de spectre ont été rajustés pour correspondre à la valeur estimée des licences de spectre, comme l’indique le taux de base pour les prix des offres de départ. La section 8.3 du document principal indique le nombre de points d’admissibilité proposés qui sont associés aux blocs appariés et non appariés du spectre mis aux enchères, ainsi que le nombre d’habitants correspondant aux zones de service visées.

23. Chaque requérant doit indiquer, dans sa demande, le nombre total de « points » correspondant aux licences sur lesquelles il désire soumissionner. Ce nombre définit le nombre initial de points d’admissibilité d’un soumissionnaire et, par conséquent, le nombre maximal de licences pour lesquelles il sera admissible à présenter des soumissions au début des enchères. Les points d’admissibilité servent aussi à calculer le montant du dépôt pré-enchères qui doit accompagner la demande.

24. Le nombre de points d’admissibilité d’un soumissionnaire ne peut pas être ajusté à la hausse après le début des enchères.

8. Règle d’activité pendant les rondes au cadran

25. Des règles d’activité ont été établies afin de favoriser la présentation de soumissions authentiques tout au long des rondes au cadran. Cette façon de faire facilite le processus de découverte des prix, ce qui permet aux soumissionnaires d’adapter dynamiquement leur stratégie en matière de présentation de soumissions, tout au long des enchères, en fonction de l’augmentation des prix. Les règles d’activité découragent un soumissionnaire de camoufler son véritable ensemble préféré, puisqu'agir ainsi limiterait sa capacité de soumissionner sur ce qu’il désire vraiment obtenir plus tard pendant les enchères.

26. Les règles d’activité qui s’appliquent aux rondes au cadran comprennent une règle concernant les points d’admissibilité et une règle concernant la préférence révélée. Les deux règles sont appliquées simultanément et chacune d’entre elles comble les lacunes de l’autre. L’utilisation des deux règles vise à s’assurer que les règles d’activité n’empêchent pas les soumissionnaires de présenter des soumissions pour leurs ensembles préférés.

27. Les soumissionnaires débutent chaque ronde avec un nombre fixe de points d’admissibilité et ces points déterminent le niveau d’activité maximal pour la ronde. Par exemple, un soumissionnaire qui possède 100 points d’admissibilité peut présenter des soumissions pour une ou des licences auxquelles 100 points ou moins (total des points alloués à l’ensemble des licences) ont été attribués.

28. La règle concernant les points d’admissibilité tient compte de la taille de l’ensemble sur lequel le soumissionnaire présente une soumission, laquelle correspond à la somme des points d’admissibilité pour chaque licence de l’ensemble. La règle d’activité concernant les points d’admissibilité oblige les soumissionnaires à présenter des soumissions pour des ensembles de même taille ou de plus petite taille au fur et à mesure que les prix augmentent. Lorsqu’un soumissionnaire décide de soumissionner sur un ensemble de plus petite taille plutôt que celui sur lequel il soumissionnait précédemment (qui comprend des licences auxquelles un plus petit nombre de points d’admissibilité a été attribué), son admissibilité est réduite. Une ronde au cours de laquelle l’admissibilité d’un soumissionnaire est réduite est appelée « ronde entraînant une réduction de l’admissibilité ». Ces rondes jouent un rôle spécial dans les règles d’activité proposées des enchères des fréquences de la bande de 2 500 MHz.

29. Pendant la ronde 1, l’admissibilité d’un soumissionnaire est établie en fonction du dépôt pré-enchères qu’il a versé avec sa demande. Lors des rondes subséquentes, l’admissibilité du même soumissionnaire est déterminée par son niveau d’activité au cours de la ronde précédente. Par conséquent, si un soumissionnaire désire conserver le même niveau d’admissibilité que lors de la ronde précédente, son niveau d’activité doit correspondre au même nombre de points d’admissibilité à chaque ronde. Le nombre de points d’admissibilité attribués à un soumissionnaire ne peut jamais augmenter.

30. Si un soumissionnaire n’atteint pas le niveau d’activité requis lors de n’importe quelle ronde, le nombre de points d’admissibilité qui lui a été attribué est réduit en conséquence. Cela signifie que la valeur en points des licences sur lesquelles il pourra soumissionner au cours de la ronde suivante sera réduite en fonction de son niveau réel d’activité pendant la ronde en cours. Par exemple, prenons en considération une règle concernant les points d’admissibilité où le niveau d’activité est de 100 p. 100. Si un soumissionnaire débute la ronde avec 100 points d’admissibilité mais ne soumissionne que sur des licences qui ne valent que 80 points d’admissibilité, ses points d’admissibilité chuteront à 80 pour la ronde suivante. L’admissibilité du soumissionnaire demeurera égale à 80 points jusqu’à ce qu’il soumissionne sur un ensemble valant moins de 80 points, à la suite de quoi le nombre de points d’admissibilité qui lui est attribué sera à nouveau ajusté à la baisse.

31. Toutefois, il existerait des lacunes si seule la règle concernant les points d’admissibilité était utilisée. Cela pourrait diminuer la découverte des prix, puisque les soumissionnaires ont intérêt à soumissionner seulement sur des ensembles de plus grande taille lorsque les prix sont bas, plutôt que sur un ensemble qui pourrait mieux leur convenir, de façon à conserver un plus grand nombre de points d’admissibilité pour les autres rondes des enchères. Par ailleurs, une règle fondée sur les points d’admissibilité pourrait empêcher un soumissionnaire de choisir de cesser de soumissionner sur un ensemble pour soumissionner plutôt sur un ensemble auquel un nombre de points d’admissibilité plus important a été attribué mais qui est devenu relativement moins coûteux au fil des rondes. Dans ce cas, la règle concernant les points d’admissibilité empêcherait le soumissionnaire de présenter une soumission pour son ensemble préféré.

32. Une règle fondée sur la préférence révélée atténuerait ces problèmes en permettant aux soumissionnaires de dépasser leur nombre de points d’admissibilité afin de soumissionner sur des ensembles qui sont devenus comparativement moins coûteux. La préférence révélée fait référence à l’information divulguée par un soumissionnaire en ce qui a trait à son intention de soumissionner sur un ensemble de préférence à un autre, en particulier si un soumissionnaire choisit un ensemble plutôt qu’un autre en raison d’une différence de prix entre les deux ensembles – dans ce cas, le soumissionnaire devrait toujours choisir le même ensemble lorsque la même différence de prix existe. Cette règle donnerait aux soumissionnaires plus de latitude pour exprimer pleinement leurs préférences pendant les rondes au cadran en faisant en sorte que les règles d’activité n’empêchent pas un soumissionnaire de soumissionner sur l’ensemble qu’il préfère.

33. Supposons, par exemple, qu’un soumissionnaire désire obtenir un ensemble de plus petite taille, l’ensemble X, ou un ensemble de plus grande taille, l’ensemble Y, mais pas les deux. Aux prix courants, il préfère l’ensemble X, mais au cours des rondes subséquentes, les prix des licences comprises dans l’ensemble X augmentent beaucoup plus rapidement que les prix des licences comprises dans l’ensemble Y. Par conséquent, compte tenu des nouveaux prix, le soumissionnaire préfère l’ensemble Y à l’ensemble X. La règle concernant la préférence révélée permet au soumissionnaire de choisir de cesser de soumissionner pour l’ensemble X et de se tourner vers l’ensemble Y, qui offre maintenant la meilleure valeur, ce que ne permettrait pas la règle concernant les points d’admissibilité puisque l’ensemble Y est plus important que l’ensemble X. Cet exemple illustre bien les inconvénients liés à l’utilisation exclusive de la règle concernant les points d’admissibilité et l’avantage que présente l’utilisation combinée de la règle concernant les points d’admissibilité et de la règle concernant la préférence révélée.

Règle hybride préférence révélée/points d’admissibilité

34. Une règle hybride préférence révélée/points d’admissibilité est proposée pour chacune des rondes au cadran. Celle-ci comprend à la fois une règle concernant les points d’admissibilité et une règle concernant la préférence révélée.

35. L’exigence en matière d’activité proposée en ce qui concerne les points d’admissibilité pour les enchères des fréquences de la bande de 2 500 MHz a été établie à 100 %. Cela signifie que, lors de chaque ronde, un soumissionnaire doit soumissionner sur des licences pour lesquelles le nombre de points attribués est égal à 100 % de ses points d’admissibilité, faute de quoi le nombre de points d’admissibilité qui lui est attribué sera ajusté à la baisse pour la ronde suivante.

36. Le soumissionnaire peut toujours soumissionner sur n’importe quel ensemble de licences correspondant au nombre de points d’admissibilité qui lui a été attribué. Cependant, l’admissibilité d’un soumissionnaire diminue habituellement au fur et à mesure que les prix augmentent. Il se pourrait que le soumissionnaire décide, à un moment donné, de soumissionner plutôt sur un autre ensemble de plus grande taille pour lequel les prix sont moins élevés. Or, la règle concernant la préférence révélée permet justement à un soumissionnaire, de soumissionner sur un ensemble de plus grande taille même s’il ne devrait pas pouvoir le faire compte tenu du nombre de points d’admissibilité qu’il possède, pourvu que l’ensemble respecte la règle concernant la préférence révélée en ce qui a trait à chaque ronde entraînant une réduction de l’admissibilité.

37. Le fait de soumissionner sur un ensemble de plus grande taille n’aura cependant pas pour résultat d’accroître l’admissibilité du soumissionnaire lors des rondes subséquentes. De plus, un soumissionnaire ne sera pas en mesure de soumissionner sur un ensemble assorti d’un nombre de points d’admissibilité supérieur à celui qui lui a été attribué au départ. Pour obtenir une description en format algébrique de la règle concernant la préférence révélée lors des rondes au cadran, voir l’Annexe F. Pour un exemple de l’utilisation de la règle concernant la préférence révélée lors des rondes au cadran, voir l’Annexe E.

38. L’utilisation combinée des deux règles d’activité permettra à un soumissionnaire de soumissionner sur l’ensemble qu’il préfère lors de chaque ronde au cadran. Un soumissionnaire peut continuer de soumissionner comme il le ferait conformément à la règle concernant les points d’admissibilité. La seule différence est qu’il se voit accorder un peu plus de latitude en ce qui concerne la décision de soumissionner sur un ensemble de plus grande taille, dans la mesure où la soumission présentée pour l’ensemble de plus grande taille respecte la règle concernant la préférence révélée, c’est-à-dire tant qu’il déplace sa soumission vers un ensemble qui est devenu relativement moins coûteux.

39. Cette approche entraîne une amélioration de la découverte des prix et permet de prédire avec plus d’exactitude, en se fondant sur l’attribution à la ronde au cadran finale, quels seront les résultats des enchères.

9. Ronde supplémentaire

40. La ronde supplémentaire constitue le deuxième volet de l’étape de l’attribution. La ronde supplémentaire est un processus à ronde simple dans le cadre duquel les soumissionnaires ont la possibilité de présenter des soumissions additionnelles pour des ensembles, sous réserve de restrictions fondées sur les soumissions présentées pendant les rondes au cadran (voir la section 10 de l’Annexe D). Ces soumissions additionnelles pourraient être présentées dans le but d’améliorer des soumissions déjà présentées lors des rondes au cadran, et/ou pour présenter des nouvelles soumissions composées de produits pour lesquels le soumissionnaire était admissible, mais pour lesquels celui-ci était incapable de le faire pendant les rondes au cadran.

41. Pendant les rondes au cadran, un soumissionnaire ne peut soumissionner que sur un seul ensemble de licences à chaque ronde. Or, comme les soumissionnaires peuvent vouloir obtenir plus d’un ensemble, la ronde supplémentaire leur donne la possibilité de présenter des soumissions pour plusieurs ensembles sur lesquels ils auraient aimé soumissionner et auraient été admissibles à le faire, sans toutefois l’avoir fait.

42. La ronde supplémentaire donne également aux soumissionnaires la possibilité d’obtenir une ou plusieurs licences qui n’ont pas encore été attribuées à la fin des rondes au cadran, le cas échéant. Les soumissionnaires ont aussi la possibilité de s’assurer d’obtenir leur ensemble à la ronde au cadran finale en présentant une soumission supplémentaire qui augmente le montant en dollars de leur ensemble à la ronde au cadran finale d’un montant au moins égal à la valeur des licences non attribuées, telle qu’évaluée à l’étape de la détermination des prix à la ronde au cadran finale moins le prix des offres de départ des licences non attribuées. Cette garantie pourrait être compromise si toutes les autres soumissions supplémentaires n’incluent pas, au moins, toutes les licences contenues dans l’ensemble du soumissionnaire à la ronde au cadran finale.

43. La ronde supplémentaire n’a aucune incidence sur les attributions à la ronde au cadran finale lorsque toutes les licences ont été attribuées à la fin des rondes au cadran. Elle donne toutefois aux soumissionnaires la possibilité de se raffermir dans leur conviction qu’eux-mêmes n’étaient pas disposés à payer un prix plus élevé que celui payé par les soumissionnaires retenus pour les licences en question.

10. Règles d’activité pour la ronde supplémentaire

44. Les règles d’activité pour la ronde supplémentaire favorisent la présentation de soumissions authentiques tout au long de l’étape de l’attribution des enchères, et pas seulement au cours des dernières étapes de celles-ci. Les règles d’activité proposées permettent de veiller à ce que les soumissions supplémentaires correspondent aux soumissions présentées au cours des rondes précédentes.

45. Tout soumissionnaire ayant présenté au moins une soumission valide pendant les rondes au cadran peut présenter des soumissions pendant la ronde supplémentaire. Un soumissionnaire n’est pas tenu de présenter des soumissions pendant la ronde supplémentaire.

46. Des soumissions peuvent être présentées pour toutes les licences pendant la ronde supplémentaire, afin d’améliorer les soumissions présentées pendant les rondes au cadran, ou de façon à permettre aux soumissionnaires de présenter des soumissions pour des ensembles de licences sur lesquelles ils n’ont pas soumissionné pendant les rondes au cadran.

47. Un soumissionnaire ne peut présenter qu’une seule soumission supplémentaire pour un ensemble de licences donné. Dans les enchères de spectre de 2 500 MHz, le plafond relatif au nombre d’ensembles différents pour lesquels un soumissionnaire peut présenter des soumissions supplémentaires ne sera pas inférieur à 500 ensembles distincts et sera annoncé suite au processus de qualification des soumissionnaires.

48. Le montant d’une soumission présentée lors de la ronde supplémentaire doit être égal ou supérieur à la somme des prix des soumissions de départ pour toutes les licences comprises dans l’ensemble. De plus, si un soumissionnaire a présenté une soumission pour un ensemble donné pendant les rondes au cadran, le montant de la soumission présentée lors de la ronde supplémentaire doit être égal ou supérieur au montant de la soumission la plus élevée présentée par le soumissionnaire pour cet ensemble.

Plafond applicable à la préférence révélée

49. Chacune des soumissions présentées pendant la ronde supplémentaire doit respecter la règle d’activité de plafond applicable à la préférence révélée suivante.

50. Plafond applicable à la préférence révélée : Il n’existe aucune limite quant au montant de la soumission supplémentaire présentée pour l’ensemble à la ronde au cadran finale, qui représente l’ensemble pour lequel le soumissionnaire a soumissionné pendant la ronde au cadran finale. Toutes les autres soumissions supplémentaires doivent satisfaire à la préférence révélée en ce qui a trait à la ronde au cadran finale, peu importe si l’ensemble faisant l’objet d’une soumission supplémentaire soit de plus grande ou de plus petite taille que l’ensemble à la ronde au cadran finale.

51. De plus, les soumissions supplémentaires présentées pour des ensembles de plus grande taille que l’ensemble à la ronde au cadran finale (en termes de points d’admissibilité) doivent satisfaire à la préférence révélée pour ce qui est de chaque ronde entraînant une réduction de l’admissibilité, en commençant par la dernière ronde pendant laquelle le soumissionnaire possédait suffisamment de points d’admissibilité pour soumissionner sur l’ensemble. L’application de la limite relative à la préférence révélée afin de limiter les soumissions pour les ensembles de plus grande taille que l’ensemble à la ronde au cadran finale pourrait avoir pour effet de créer une chaîne de contraintes liées au montant en dollars d’une soumission supplémentaire par rapport au montant en dollars des autres soumissions supplémentaires présentées par le soumissionnaire.

52. Il existe une exception à la règle énoncée dans le paragraphe précédent. Une soumission supplémentaire présentée pour un ensemble composé uniquement de l’ensemble à la ronde au cadran finale du soumissionnaire et d’une partie ou de l’ensemble des licences non attribuées ne doit satisfaire à la préférence révélée qu’en ce qui a trait à la ronde au cadran finale. Cette mesure vise à donner aux soumissionnaires une latitude supplémentaire pour leur permettre de soumissionner sur des licences qui ne sont pas attribuées à la ronde au cadran finale. En assouplissant les contraintes liées aux soumissions pour de tels ensembles, on accroît la probabilité que toutes les licences soient attribuées sans réduire la probabilité que les soumissionnaires obtiennent leur ensemble à la ronde au cadran finale.

53. Ces règles d’activité garantissent que l’attribution à la ronde finale au cadran ne changera pas s’il n’existe aucune licence non attribuée. Chaque soumissionnaire retenu est assuré d’obtenir son ensemble à la ronde au cadran finale sans présenter de soumissions supplémentaires. S’il reste des licences non attribuées, chaque soumissionnaire retenu est assuré d’obtenir au moins son ensemble à la ronde au cadran finale en présentant une soumission supplémentaire qui augmente le montant en dollars de son ensemble à la ronde au cadran finale, augmentation au minimum égale à la valeur des licences non attribuées, telle qu’évaluée à l’étape de la détermination des prix à la ronde au cadran finale moins le prix des offres de départ des licences non attribuées. Cette garantie pourrait être compromise si toutes les autres soumissions supplémentaires n’incluent pas, au moins, toutes les licences contenues dans l’ensemble du soumissionnaire à la ronde au cadran finale.

54. Le plafond de préférence révélée en ce qui a trait à l’ensemble à la ronde au cadran finale incite le soumissionnaire à soumissionner sur l’ensemble qu’il préfère tout au long des rondes au cadran puisque les soumissions supplémentaires sont limitées aux soumissions présentées pendant les rondes au cadran. Comme le soumissionnaire ignore quelle ronde sera la ronde au cadran finale, il tiendra à toujours présenter des soumissions authentiques afin d’accroître ses chances d’obtenir son ensemble préféré, faute de quoi il sera limité dans ses choix pendant la ronde supplémentaire.

55. Industrie Canada décidera du processus à utiliser pour la présentation de soumissions supplémentaires. Les détails relatifs au processus seront indiqués dans le cadre de délivrance de licences définitif.

11. Détermination des soumissions retenues à l’étape de l’attribution

56. Toutes les soumissions valides reçues des soumissionnaires lors des rondes au cadran et de la ronde supplémentaire seront examinées pour la détermination des soumissions retenues. De plus, une mise à prix pour chaque licence, au prix de départ, sera incluse dans la détermination des soumissionnaires retenus à la fin de l’étape de l’attribution. Grâce à un tel processus, ce sera comme si Industrie Canada était un soumissionnaire dans les enchères, en faisant une soumission pour chaque licence au prix de départ. L’inclusion d’une mise à prix pour chaque licence vise à assurer que la valeur supplémentaire qu’un soumissionnaire serait prêt à payer pour une licence additionnelle est au moins égale au prix de départ de la licence. Les mises à prix ne seront pas traitées de façon globale, mais comme ayant plutôt été faites par différents soumissionnaires, de manière que tout nombre de mises à prix puisse être sélectionné dans la combinaison retenue.

57. Un algorithme sera utilisé pour déterminer la combinaison des soumissions valides de la valeur la plus élevée, et chaque soumissionnaire gagnera au plus un de ces ensembles. S’il y a une seule combinaison de soumissions qui répond aux critères, ce sera la combinaison gagnante et elle déterminera les soumissions retenues et les soumissionnaires gagnants.

58. S’il y a plus d’un ensemble de soumissions valides de la même valeur la plus élevée, l’égalité sera brisée, premièrement, en minimisant le nombre de « licences perdues », une licence perdue étant une licence qui faisait partie de l’ensemble du soumissionnaire à la ronde finale au cadran mais qui n’est pas incluse dans un autre ensemble qui pourrait être assigné au soumissionnaire. La raison du choix de la combinaison de soumissions valides minimisant le nombre de licences perdues, comme première règle pour briser l’égalité, est de choisir l’assignation la plus similaire à celle assignée lors de la ronde finale au cadran.

59. Si l’égalité persiste, la deuxième règle pour briser l’égalité consiste à choisir la combinaison de soumissions valides comprenant la plus grande quantité de spectre, mesurée selon les points d’admissibilité. Remarque : Si des mises à prix font partie de la combinaison gagnante, les points d’admissibilité liés aux mises à prix ne seront pas inclus dans les points d’admissibilité quant à la combinaison retenue. On vise ainsi à maximiser la quantité de spectre attribuée. Si, ensuite, il y a toujours égalité, l’égalité est brisée par un générateur de nombres pseudo-aléatoires intégré au logiciel pour les enchères.

60. Industrie Canada définira la meilleure façon de valider les résultats après l’utilisation de l’algorithme. Des renseignements additionnels seront inclus dans le cadre final pour la délivrance des licences. Ces renseignements traiteront de l’algorithme utilisé ainsi que de la façon dont Industrie Canada prévoit de valider les résultats après l’emploi de l’algorithme pertinent.

12. Détermination du prix de base à l’étape de l’attribution

61. Le prix de base représente le montant minimum que les soumissionnaires retenus paieront pour leurs ensembles génériques gagnants. Il ne comprend pas le montant additionnel ou supplémentaire que paieront possiblement les soumissionnaires retenus en vue d’obtenir des licences particulières accordées à l’étape de l’assignation. Le prix de base est déterminé en utilisant toutes les soumissions valides faites par tous les soumissionnaires à l’étape de l’attribution.

62. Industrie Canada propose d’utiliser une règle du deuxième prix pour calculer le prix de base, de manière à ce que les soumissionnaires retenus, individuellement et collectivement, paient le montant le moins élevé auquel ils pourraient avoir soumissionné pour leur bloc de licences et le gagner. En d’autres termes, un soumissionnaire retenu paiera un montant suffisant pour garantir qu’aucun autre soumissionnaire ou groupe de soumissionnaires est prêt à payer davantage pour les licences. En général, ce montant est inférieur à la soumission gagnante réelle faite à l’étape de l’attribution, aux rondes au cadran ou à la ronde supplémentaire, et doit être supérieur ou égal à la somme totale des prix de départ pour la combinaison des licences contenues dans le bloc gagnant. La règle du deuxième prix a pour avantage d’inciter les soumissionnaires à soumissionner de manière sincère, pour ainsi aboutir potentiellement à un résultat plus efficient.

63. Industrie Canada propose d’appliquer les prix de base optimaux pour les soumissionnaires et d’utiliser la « méthode Vickrey de calcul du deuxième prix » pour déterminer les prix de base. Des renseignements complémentaires sur la détermination des prix de base figurent à l’Annexe G.

13. Information à la fin de l’étape de l’attribution

64. À ce point-ci, les soumissionnaires connaîtront avec certitude le nombre de licences qu’ils ont gagnées, mais, là où il y a des licences génériques, ils ne connaîtront pas nécessairement les licences spécifiques qui leur ont été assignées.

65. À la fin de l’étape de l’attribution, chaque soumissionnaire sera informé de l'ensemble de licences qu’il a lui-même gagné, ainsi que du prix de base qu’il paiera pour son ensemble. Tous les soumissionnaires seront informés du nombre de soumissionnaires retenus et du nombre de licences dans chaque produit qui a été attribué.

14. Étape de l’assignation

66. Étant donné qu’il y a des licences génériques, les enchères passeront ensuite à l’étape de l’assignation, là où l’assignation spécifique des licences génériques sera effectuée. Les soumissionnaires qui auront obtenu une licence générique ou plus à l’étape de l’attribution pourront participer à l’étape de l’assignation.

67. L’étape de l’assignation comportera une suite de rondes d’assignation. À chaque ronde d’assignation, les soumissionnaires recevront un groupe d’options de gamme de fréquences qui sont disponibles pour les produits à assigner pendant la ronde. Les options se composeront de gammes de fréquences contiguës d’un produit, qui correspondent au nombre de licences que le soumissionnaire a obtenues à l’étape de l’attribution et qui tiennent compte du nombre de licences attribuées aux autres soumissionnaires.

68. Industrie Canada examine la meilleure façon de structurer les rondes d’assignation afin de permettre aux soumissionnaires retenus de soumissionner efficacement pour leurs assignations de fréquences préférées dans plusieurs zones de service. Industrie Canada propose de procéder à des rondes d’assignation produit par produit, par ordre décroissant de population dans les zones de service associées, en tenant une ronde distincte pour chaque produit qui nécessite une ronde d’assignation. Ce processus permettrait aux soumissionnaires de connaître les fréquences particulières qu’ils ont obtenues dans les zones de service les plus peuplées avant de participer aux rondes d’assignation pour les zones de service adjacentes moins peuplées. Par contre, au moins deux produits ou plus peuvent être regroupés dans une seule ronde d’assignation si tous les critères suivants sont respectés : les produits sont dans la même région (c.-à-d. la région A, la région B ou la région C); leurs zones de service forment une zone géographique contiguë; les gagnants, ainsi que le nombre de licences génériques délivrées à chaque gagnant, sont suffisament similaires pour chaque zone de service.

69. Les soumissionnaires retenus pourront présenter des soumissions complémentaires pour la ou les licences spécifiques qu’ils préfèrent dans chaque zone de service. Cette soumission reflète la valeur additionnelle que les soumissionnaires accordent à l’obtention de blocs de fréquences particuliers.

70. Les soumissionnaires retenus n’ont pas à faire de soumissions à l’étape de l’assignation s’ils n’ont pas de préférence concernant l’assignation, étant donné qu’ils sont certains d’obtenir le nombre de licences génériques qui leur sont déjà attribuées. Chaque soumissionnaire retenu a le devoir et l’obligation d’acheter une des options de gamme de fréquences présentées à la ronde d’assignation.

71. On utilisera un algorithme pour déterminer la combinaison d’assignations spécifiques de licences qui permettra d’obtenir la soumission la plus élevée. En cas d’égalité où plus d’une assignation spécifique produit la même valeur totale, l’égalité sera brisée par un générateur de nombres pseudo-aléatoires intégré au logiciel des enchères.

72. Tout comme le processus de détermination du prix de base à l’étape de l’attribution, une règle du deuxième prix sera employée pour déterminer le prix d’assignation à payer pour l’assignation des licences spécifiques, de manière que les soumissionnaires retenus paieront un montant suffisant pour assurer qu’aucun autre soumissionnaire ou groupe de soumissionnaires n’est prêt à payer davantage pour la ou les licences.

73. Le montant additionnel payé pour l’assignation des licences spécifiques, appelé prix d’assignation, se calcule pour l’ensemble des licences assignées au cours d’une ronde d’assignation donnée, et non pas pour chaque licence individuelle. Le prix de l’assignation pour chaque soumission retenue à l’étape de l’assignation ne sera pas supérieur au montant de la soumission gagnante correspondante; par contre, en raison de la règle de détermination du prix, il est probable que le prix d’assignation sera inférieur au montant de la soumission gagnante et pourrait même être de zéro. Comme il y aura plusieurs rondes d’assignation, un soumissionnaire individuel peut avoir plusieurs prix d’assignation. Le prix final payé par un soumissionnaire est égal au prix de base du soumissionnaire, plus la somme de tous les prix d’assignation associés. Si un soumissionnaire n’a pas de prix d’assignation, son prix final sera alors égal à son prix de base, déterminé à la fin de l’étape de l’attribution.

74. Industrie Canada propose d’appliquer les prix de base optimaux pour les soumissionnaires et d’utiliser la « méthode Vickrey de calcul du deuxième prix » pour déterminer les prix d’assignation. Des renseignements complémentaires sur la détermination des prix d’assignation figurent à l’annexe G.

15. Restrictions à l’étape de l’assignation

75. Industrie Canada propose que les options d’assignation soient limitées de sorte que si plus d’une licence est non attribuée pour un produit, les licences non attribuées du produit seront retenues comme un bloc contigu. Cette proposition peut influer sur les options de fréquences spécifiques disponibles dans les rondes d’assignation et sur la possibilité d’obtenir les mêmes blocs de fréquences dans l’ensemble des zones de service.

76. Industrie Canada conviendra du processus de présentation des soumissions quant à l’assignation. Des renseignements sur le processus de présentation des soumissions à l’étape de l’assignation seront inclus dans le cadre final pour la délivrance des licences.

16. Information après chaque ronde d’assignation

77. Après chaque ronde d’assignation, Industrie Canada déterminera les soumissions d’assignation gagnantes et les prix d’assignation pour la ronde concernée. Chaque soumissionnaire dans la ronde d’assignation sera informé des licences particulières qui lui ont été assignées dans la ronde concernée et du prix d’assignation connexe.

17. Prix final

78. À la fin de l’étape de l’assignation, Industrie Canada déterminera le prix final à payer par chaque soumissionnaire retenu. Le prix final à payer par un soumissionnaire gagnant est égal au prix de base du soumissionnaire pour ses licences génériques plus la somme du ou des prix d’assignation associés aux assignations de licences spécifiques du soumissionnaire.

18. Information à la fin des enchères

79. Industrie Canada propose de rendre publics les renseignements ci-après à la conclusion de l’enchère :

  • la liste des soumissionnaires gagnants, des licences gagnées et des prix finaux à payer;
  • les soumissions de chaque soumissionnaire à chaque ronde à cadran, y compris l’identité des soumissionnaires;
  • les soumissions supplémentaires de chaque soumissionnaire, y compris l’identité des soumissionnaires;
  • les soumissions de chaque soumissionnaire à l’étape de l’assignation, y compris l’identité des soumissionnaires.
Date de modification :