PNRH-302,0 — Prescriptions techniques relatives aux réseaux hertziens du service fixe en visibilité directe fonctionnant dans les bandes de 2025 à 2110 MHz et de 2200 à 2285 MHz

2e édition
Octobre 2013

Gestion du spectre et télécommunications
Plan normalisé de réseaux hertziens

Affiché sur le site Web d'Industrie Canada : le 11 octobre 2013

Préface

La deuxième édition du PNRH-302,0 est publiée aux fins de mise à jour. Elle remplace la 1re édition du PNRH-302,0.

Voici les principales modifications apportées :

  1. ajout à la section 4.6 du terme « diversité quadri-trajet »;
  2. ajout à la remarque 2 de la section 5.5 d’une limite à -13 dBm/MHz pour les masques hors bande; .
  3. ajout à la section 10.3 des nouvelles positions orbitales :
    • 10,6° E, 16,8° E, 47° E, 59° E, 77° E, 80° E, 85° E, 89° E, 90,75° E, 95° E, 113° E, 121° E, 133° E, 171° E et 176,8° E, 12° O et 79° O.
  4. plusieurs autres améliorations et mises à jour ont été apportées.

Publication autorisée par
le ministre de l'Industrie

Le directeur général,
Direction générale du génie
de la planification et des normes

space to insert full name

Marc Dupuis

Table des matières

1. Objet

1.1 Le présent Plan normalisé de réseaux hertziens (PNRH) expose les prescriptions techniques minimales en vue de l'utilisation efficace des bandes de 2025 à 2110 MHz et de 2200 à 2285 MHz par les réseaux de liaison de reportage télévisé et les réseaux hertziens numériques de moyenne, de faible et de très faible capacité en visibilité directe du service fixe.

1.2 Le présent PNRH est destiné à servir à la conception et la spécification des réseaux hertziens et du matériel, ainsi que dans l'évaluation technique des demandes concernant les installations hertziennes nouvelles ou modifiées présentées conformément à l'édition en vigueur de la Procédure sur les normes radioélectriques PNR-113, Procédures relatives à l'exploitation projetée de stations radio à une fréquence supérieure à 960 MHz dans le service fixe.

1.3 Le présent PNRH n'expose que les caractéristiques du matériel qui permettent une utilisation efficace du spectre et ne doit pas être considéré comme une spécification exhaustive pouvant servir à la conception ou à la sélection de l'équipement.

2. Généralités

2.1 Le présent document remplace le PNRH-302,0, 1re édition. Il sera révisé au besoin.

2.2 Les réseaux hertziens en place dans les bandes appariées de 2025 à 2110 MHz et de 2200 à 2285 MHz autorisés comme réseaux normalisés avant la publication du présent PNRH peuvent continuer à fonctionner comme réseaux normalisés. Les nouveaux réseaux déployés dans les bandes appariées de 2025 à 2110 MHz et de 2200 à 2285 MHz doivent être conformes aux exigences du présent document.

2.3 Les licences seront délivrées en priorité aux réseaux hertziens qui satisfont aux prescriptions du présent document, puis aux réseaux non normalisés exploités dans la bande.

2.4 Les dispositions applicables aux réseaux non normalisés sont exposées dans la PS Gen, intitulée Renseignements généraux sur les politiques d'utilisation du spectre et les politiques des systèmes radio.

2.5 Les lignes directrices concernant la Politique des différences géographiques (PDG) s'appliquent à la présente bande de fréquences. De plus amples renseignements concernant la PDG sont donnés dans la PS 1-20 GHz.

2.6 Même si un réseau hertzien satisfait aux prescriptions du présent PNRH, il peut être nécessaire d'y apporter des modifications s'il cause du brouillage préjudiciable.

2.7 Industrie Canada doit être avisé de tout conflit éventuel entre exploitants de réseaux hertziens ne pouvant être résolu par les parties en cause. Après consultation des parties intéressées, le Ministère établira les modifications à apporter et établira un calendrier de mise en œuvre de ces modifications afin de résoudre le conflit.

2.8 Industrie Canada peut exiger des titulaires de licences ou des requérants, l'emploi d'un récepteur avec caractéristiques de sélectivité améliorées, dans le cas d'un conflit potentiellement causé par du brouillage préjudiciable.

2.9 Dans la mesure du possible, dans le cas des applications point à point, Industrie Canada encourage l'emploi d'un plan à deux fréquences. Lorsque des motifs économiques ou techniques raisonnables le justifient (p. ex., lorsque l'emplacement empêche une discrimination adéquate de l'antenne), d'autres fréquences pourront être utilisées pour résoudre le problème, sous réserve des dispositions de la PDG mentionnées à la section 2.5.

2.10 Il est à noter que le service fixe de Terre partage cette bande avec d'autres services, conformément au Tableau canadien d'attribution des bandes de fréquences 9 kHz-275 GHz.

2.11 Les réseaux de liaison de reportage télévisé partagent la bande de 2025 à 2110 MHz avec les réseaux point à point dans les régions urbaines et rurales, comme le précise la section 4.1.4.

2.12 Dans les régions rurales ou éloignées sans encombrement, des réseaux hertziens d'abonnés peuvent être autorisés en vertu de la ligne directrice de la PDG.

2.13 Les réseaux hertziens d’abonnés (RHA) peuvent continuer d'être autorisés dans les bandes 2025-2110 et 2200-2285 MHz dans les zones rurales et éloignées, conformément aux dispositions des lignes directrices de la PDGNote de bas de page 1.

3. Documents connexes

3.1 L'édition en vigueur des documents suivants est applicable et disponible sur le site d'Industrie Canada Gestion du spectre et télécommunications, à l'adresse http://www.ic.gc.ca/spectre :






Code de sécurité 6
Limites d'exposition humaine à l'énergie électromagnétique radioélectrique dans la gamme de fréquences de 3 kHz à 300 GHz, disponible sur le site Internet de Santé Canada à l'adresse : http://www.hc-sc.gc.ca .


space to insert full name

PS — Politique d'utilisation du spectre
PNR — Procédure sur les normes radioélectriques
CRT — Circulaire de la réglementation des télécommunications
TCBF — Tableau canadien d'attribution des bandes de fréquences
CPC — Circulaire des procédures concernant les clients

4. Description de la disposition des canaux radioélectriques (RF)

4.1 Disposition des canaux RF pour les réseaux hertziens de moyenne capacité (MC), de faible capacité (FC) et de très faible capacité (TFC)

Les plans de répartition des canaux définis dans le présent document prévoient 6 largeurs de bande des canaux RF. L'espacement entre les fréquences d'émission et de réception des paires de canaux est de 175 MHz.

Voici les largeurs de bande permises des canaux :

  • supérieures à 7,5 MHz et égales ou inférieures à 10 MHz;
  • supérieures à 5 MHz et égales ou inférieures à 7,5 MHz;
  • supérieures à 2,5 MHz et égales ou inférieures à 5 MHz;
  • supérieures à 1,25 MHz et égales ou inférieures à 2,5 MHz;
  • supérieures à 50 kHz et égales ou inférieures à 1,25 MHz;
  • inférieures ou égales à 50 kHz.

4.1.1 Fréquences centrales des canaux RF — Réseaux hertziens MC

Les fréquences centrales des 8 canaux appariés qui permettent des largeurs de bande de canaux RF supérieures à 7,5 MHz et égales ou inférieures à 10 MHz sont exprimées par les relations suivantes :

Partie inférieure de la bande An = 2022,5 + 10noù n = 1 to 8
Partie supérieure de la bande A'n = 2197,5 + 10noù n = 1 to 8

où n est le numéro du canal et An et A'n, les fréquences centrales en MHz des canaux appariés.

4.1.1.1 Si la preuve peut être faite que l'ajout d'un canal est nécessaire à l'expansion, le Ministère peut approuver au cas par cas un canal de 20 MHz composé de deux canaux adjacents de 10 MHz, sous réserve de la disponibilité d'assignations et de l'encombrement des fréquences.

4.1.2 Fréquences centrales des canaux RF — Réseaux hertziens FC

(a) Les fréquences centrales des 11 canaux appariés qui permettent des largeurs de bande de canaux RF supérieures à 5 MHz et égales ou inférieures à 7,5 MHz sont exprimées par les relations suivantes :

Partie inférieure de la bande Bn = 2022,5 + 7.5noù n = 1 to 11
Partie supérieure de la bande B'n = 2197,5 + 7.5noù n = 1 to 11

où n est le numéro de canal et Bn et B'n, les fréquences centrales en MHz des canaux appariés.

(b) Les fréquences centrales des 16 canaux appariés qui permettent des largeurs de bande de canaux RF supérieures à 2,5 MHz et égales ou inférieures à 5 MHz sont exprimées par les relations suivantes :

Partie inférieure de la bande Cn = 2025 + 5noù n = 1 to 16
Partie supérieure de la bande C'n = 2200 + 5noù n = 1 to 16

où n est le numéro de canal et Cn et C'n, les fréquences centrales en MHz des canaux appariés.

(c) Les fréquences centrales des 33 canaux appariés qui permettent des largeurs de bande de canaux RF supérieures à 1,25 MHz et égales ou inférieures à 2,5 MHz sont exprimées par les relations suivantes :

Partie inférieure de la bande Dn = 2025 + 2,5noù n = 1 to 33
Partie supérieure de la bande D'n = 2200 + 2,5noù n = 1 to 33

où n est le numéro de canal et Dn et D'n, les fréquences centrales en MHz des canaux appariés.

(d) Les fréquences centrales des 66 canaux appariés qui permettent des largeurs de bande de canaux RF supérieures à 50 kHz et égales ou inférieures à 1,25 MHz sont exprimées par les relations suivantes :

Partie inférieure de la bande En = 2025 + 1,25noù n = 1 to 66
Partie supérieure de la bande E'n = 2200 + 1,25noù n = 1 to 66

où n est le numéro de canal et En et E'n, les fréquences centrales en MHz des canaux appariés.

4.1.3 Fréquences centrales des canaux RF — Réseaux hertziens TFC

Les fréquences centrales des 200 canaux appariés qui permettent des largeurs de bande de canaux RF égales ou inférieures à 50 kHz sont exprimées par les relations suivantes :

Partie inférieure de la bande Fn = 2025,975 + 0,05noù n = 1 to 200
Partie supérieure de la bande F'n = 2200,975 + 0,05noù n = 1 to 200

où n est le numéro de canal et Fn et F'n, les fréquences centrales en MHz des canaux appariés.

4.1.4 Assignations de canaux aux liaisons de reportage télévisé

L'arrangement préféré des canaux défini dans le présent Plan (voir le tableau C2) prévoit le développement de réseaux de liaison de reportage télévisé fonctionnant sur au plus 7 canaux RF unilatéraux de 12 MHz dans la bande de 2025 à 2110 MHz. Dans les grands centres urbains du Grand Toronto, de Montréal et de Vancouver, la préférence sera donnée aux réseaux de liaison de reportage télévisé. Ailleurs, l'accès prioritaire des réseaux de liaison de reportage télévisé sera déterminé par les bureaux régionaux. Dans la mesure du possible, les réseaux de liaison de reportage télévisé doivent éviter d'utiliser les fréquences réservées aux réseaux de très faible capacité.

Partie inférieure de la bande G(n) = 2019,5 + 12n

où : n = 1 to 7, et G(n) représente la fréquence centrale du canal.

En raison de l'étendue des régions touchées par l'utilisation des réseaux de liaison de reportage télévisé par les hélicoptères, les bureaux régionaux d'Industrie Canada peuvent restreindre le nombre de canaux disponibles pour cette application. Ces restrictions peuvent être déterminées en fonction de facteurs comme la réutilisation des fréquences assignées, la disponibilité d'assignations dans d'autres bandes réservées aux liaisons de reportage télévisé et la coexistence de cette application avec des réseaux point à point.

Nota : Le plan d'attribution des canaux des réseaux de liaison de reportage télévisé est harmonisé avec celui des États-Unis, et pourra être modifié en conséquence pour accommoder tout changement futur et selon la disponibilité des équipements.

4.2 Canaux des voies de raccordement et de dérivation

Les fréquences assignées aux artères principales du réseau doivent également servir, dans la mesure du possible, aux voies de raccordement et de dérivation. L'emplacement des répéteurs doit être prévu en conséquence, de façon à ce que la discrimination de l'antenne soit adéquate à l'angle de dérivation.

4.3 Circuits bouclés

Les réseaux doivent être conçus de telle sorte que tout circuit fermé comprenne un nombre pair de bonds dans le but de permettre l'usage d'un plan à deux fréquences.

4.4 Assignation des fréquences

Les nouveaux réseaux de moyenne capacité dans cette bande devraient utiliser la paire de fréquences disponible la plus élevée qui peut être coordonnée à partir des canaux A8 et A8'. Les nouveaux réseaux de faible capacité dans cette bande devraient utiliser la paire de fréquences disponible la moins élevée qui peut être coordonnée à partir des canaux B2 et B2', C3 et C3', D4 et D4' ou E7 et E7'.

Toutefois, en raison des conditions et des circonstances variables dans l'ensemble du Canada, les agents des bureaux régionaux peuvent, à leur discrétion, assigner des fréquences conformément à une procédure différente de celle qui est décrite ci-dessus.

4.5 Efficacité d'utilisation du spectre

Les réseaux numériques pour lesquels une demande de licence est présentée doivent avoir une rendement spectral d'au moins 2,4 bits/s/Hz sur une polarisation unique dans une largeur de bande qui correspond à l'espacement entre les canaux pour des réseaux de moyenne capacité et d'au moins 0,6 bit/s/Hz pour des réseaux de faible et de très faible capacité sur une polarisation unique dans une largeur de bande qui correspond à l'espacement entre les canaux.

4.6 Canaux de protection

  1. Les réseaux exploitant plus d'un canal de travail pourront normalement utiliser un canal de protection.
  2. Les applications en diversité quadri-trajetNote de bas de page 2 seront considérées en fonction de chaque bond en vue du règlement de problèmes particuliers de propagation.

5. Caractéristiques de l'émetteur

5.1 L'utilisation de la commande automatique de la puissance d'émission (CAPE) est encouragée dans ces bandes. La puissance nominale d'émission doit être inférieure d'au moins 10 dB à la puissance d'émission nominale maximale.

5.2 La puissance d'émission aux bornes de l'antenne par canal RF ne doit pas dépasser, pour chaque largeur de bande, les limites suivantes :

Tableau 1 : Limites de puissance de l'émetteur
Largeur de bande
(MHz)
Limite de puissance
(Watts) (dBW)
10 10,0 +10
7 10,0 +10
5 5,0 +7
2,5 2,0 +3
1,25 1,0 0
0,05 1,0 0

5.3 Le Ministère peut approuver une augmentation de la puissance de l'émetteur au-delà de ces limites, à condition que cette augmentation soit justifiée par des motifs techniques. Il n'autoris era, en aucun cas, une puissance fournie à l'entrée de l'antenne supérieure à 20 W (+13 dBW) par canal.

5.4 La fréquence centrale d'émission doit être maintenue à ± 0,001 % de la fréquence assignée.

5.5 Limites d'émission des réseaux hertziens MC

(a) Dans toute bande d'une largeur de 4 kHz dont la fréquence centrale s'écarte de la fréquence assignée d'une valeur supérieure à 50 % et d'au plus 250 % de la largeur de bande autorisée, la puissance moyenne d'émission doit être atténuée à une valeur inférieure à la puissance moyenne de sortie de l'émetteur selon l'équation suivante :

A = 35 + 0,8 (P – 50) + 10 log10B

A = atténuation (en dB) par rapport au niveau moyenne de sortie
P = écart exprimé en pourcentage de la largeur de bande autorisée par rapport à la fréquence centrale du canal RF assigné
B = largeur de bande autorisée (en MHz)

Remarque :

  1. L'atténuation doit être au moins 50 dB.
  2. On n'exige pas d'atténuation supérieure à 80 dB ou à une puissance absolue inférieure à −13 dBm/MHz.

(b) Dans toute bande d'une largeur de 4 kHz dont la fréquence centrale s'écarte de la fréquence assignée de plus de 250 % de la largeur de bande autorisée, la puissance moyenne des émissions doit être atténuée de 43 + 10 log10 (puissance moyenne de sortie en watts) dB ou de 80 dB, l'atténuation la plus faible étant retenue.

5.6 Autres réseaux

Dans le cas des réseaux FC, TFC et de liaison de reportage télévisé, au moins 99 % de la puissance émise par l'émetteur doit se situer à l'intérieur de la largeur de bande autorisée.

6. Coordination internationale

Les stations situées dans la bande 2025-2110 MHz sont régies par les dispositions de l'Arrangement A, et celles dans la bande 2200-2285 MHz sont régies par les dispositions de l'Arrangement D entre le Canada et les États-Unis pour la coordination des fréquences avec des réseaux déployés aux États-Unis.

7. Coexistence avec des réseaux hertziens mobiles fonctionnant dans des bandes adjacentes

La coordination avec les titulaires de licence peut s'avérer nécessaire dans les bandes adjacentes. Dans ce cas, elle comprend une consultation entre les exploitants dans le but d'assurer la coexistence des réseaux exploités dans des bandes adjacentes. Les titulaires de licence devraient consulter Industrie Canada pour obtenir une liste à jour des exploitants dans leur secteur.

Il se peut que l'exploitation de réseaux hertziens et de services sans fil évolués (SSFE) dans des bandes adjacentes donne lieu à des conflits de brouillage. Le règlement de ces conflits doit passer par des ententes mutuelles entre les parties intéressées, après consultation et coordination entre les intervenants.

Lorsqu'un conflit ne peut pas être réglé dans les délais voulus, il faut informer Industrie Canada qui, après consultation des parties intéressées, décidera des mesures à prendre.

7.1 Réseaux hertziens mobiles fonctionnant à des fréquences supérieures à 2110 MHz

Des réseaux hertziens mobiles fonctionnent à des fréquences supérieures à 2110 MHz, conformément au PNRH-513, Prescriptions techniques relatives aux services sans fil évolués exploités dans les bandes 1710-1755 MHz et 2110-2155 MHz. Une coordination peut être nécessaire entre ces réseaux et des stations fixes fonctionnant dans des canaux dont les fréquences sont juste inférieures à 2110 MHz, comme : A8, B11, C16, D32, D33, E64, E65 et E66 (comme le montre le tableau C1 de l'Annexe C).

8. Caractéristiques de l'antenne

8.1 Dans le cas des réseaux hertziens de moyenne capacité, l'enveloppe du diagramme de rayonnement copolarisé de l'antenne dans le plan horizontal doit demeurer dans les limites de l'enveloppe B données à la figure A1 et au tableau A1 pour les polarisations verticale et horizontale.

8.2 Dans le cas des réseaux hertziens de faible capacité, l'enveloppe du diagramme de rayonnement copolarisé de l'antenne dans le plan horizontal doit demeurer dans les limites de l'enveloppe C données à la figure B1 et au tableau B1 pour les polarisations verticale et horizontale.

8.3 Dans le cas des réseaux hertziens de très faible capacité, l'enveloppe du diagramme de rayonnement copolarisé de l'antenne dans le plan horizontal doit demeurer dans les limites de l'enveloppe D données à la figure B1 et au tableau B1 pour les polarisations verticale et horizontale.

8.4 Dans le cas des réseaux hertziens de faible et de moyenne capacité dans des régions à encombrement moyen ou élevé (comme le définit la DPG mentionnée à la section 2.5), l'enveloppe du diagramme de rayonnement copolarisé de l'antenne dans le plan horizontal doit demeurer dans les limites de l'enveloppe A données à la figure A1 et au tableau A1 pour les polarisations verticale et horizontale.

8.5 Dans le cas des réseaux de liaison de reportage télévisé, on encourage l'utilisation de systèmes d'antennes hautement directifs.

9. Puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e.) maximale

9.1 La p.i.r.e. de l'antenne ne doit pas dépasser +55 dBW par canal RF.

10. Évitement de l'orbite des satellites géostationnaires (OSG)

10.1 Dans la mesure du possible, les emplacements des stations d'émission de Terre du service fixe dont la p.i.r.e. maximale est supérieure à +8 dBWNote de bas de page 3 dans la bande 2200-2285 MHz devraient éviter de rayonner en direction des positions de l'orbite des satellites géostationnaires précisées à la section 10.3, compte tenu de l'effet de la réfraction atmosphérique. Cette restriction peut être dépassée au plus 0,1 % du temps par les stations SF ayant recours à la CAPENote de bas de page 4.

10.2 Les stations du service fixe qui n'ont pas recours à la CAPE, et ne pouvant satisfaire aux prescriptions de la section 10.1 devraient fonctionner dans la partie inférieure de la bande 2200-2285 MHz, si des canaux sont disponibles.

10.3 Pour assurer la protection contre les émissions des stations spatiales des satellites géostationnairesNote de bas de page 5, les utilisateurs d'antennes de réception des stations du service fixe fonctionnant dans la bande de 2025-2110 MHz doivent tenir compte des positions précises suivantes sur l'orbite des satellites géostationnairesNote de bas de page 6 :

10,6° E, 16,4° E, 16,8° E, 21,5° E, 47° E, 59° E, 77° E, 80° E, 85° E, 89° E, 90,75° E, 95° E, 113° E, 121° E, 133° E, 160° E, 171° E, 176,8° E et 177,5° E, 12° O, 16° O, 32° O, 41° O, 44° O, 46° O, 49° O, 62° O, 79° O, 139° O, 160° O, 170° O, 171° O et 174° O.


Annexe A : Caractéristiques minimales de l'antenne pour les réseaux hertziens de moyenne capacité et les réseaux hertziens de faible et de moyenne capacité dans les régions encombrées

Figure A1 : Caractéristiques minimales de l'antenne pour les réseaux hertziens de moyenne capacité et les réseaux hertziens de faible et de moyenne capacité dans les régions encombrées
Photo de la figure A1 : Ceci est une représentation graphique du tableau A1

Tableau A1 :  Caractéristiques minimales de l'antenne pour les réseaux hertziens de moyenne capacité (enveloppe B) et pour les réseaux hertziens de faible et de moyenne capacité dans les régions encombrées (enveloppe A)
Enveloppe A Enveloppe B
Azimut en degrés à partir du lobe principal Directivité de l'antenne en dB par rapport au lobe principal Azimut en degrés par rapport au lobe principal Directivité de l'antenne en dB par rapport au lobe principal
0 0
6,5° -19 6,5° -19
13,5° -21 13,5° -21
20° -26 20° -26
47,5° -37 45° -36
82,5° -39 87,5° -36
107,5° -57 112,5° -46
180° -57 180° -46

Annexe B : Caractéristiques minimales de l'antenne pour les réseaux hertziens de faible et de très faible capacité

Figure B1 : Caractéristiques minimales de l'antenne pour les réseaux hertziens de faible et de très faible capacité
Photo de la figure B1 : Ceci est une représentation graphique du tableau B1

Tableau B1 : Caractéristiques minimales de l'antenne pour les réseaux hertziens de faible (enveloppe C) et de très faible capacité (enveloppe D)
Enveloppe C Enveloppe D
Azimut en degrés à partir du lobe principal Directivité de l'antenne en dB par rapport au lobe principal Azimut en degrés par rapport au lobe principal Directivité de l'antenne en dB par rapport au lobe principal
0 0
10,5° -17 -1
17,5° -17 20° -12
20° -18 30° -14
62,5° -29 40° -18
107,5° -29 107,5° -18
127,5° -37 117,5° -24
180° -37 150° -24
152,5° -26
180° -26

Annexe C : Détermination du canal et fréquences porteuses pour les réseaux hertziens de moyenne et de faible capacité fonctionnant dans les bandes 2025-2110 MHz et 2200-2285 MHz

Tableau C1 : Détermination du canal et des fréquences porte uses pour les réseaux hertziens de moyenne et de faible capacité fonctionnant dans une largeur de bande de canal de 175 MHz
Fréquence (MHz) Canaux aller Fréquence (MHz) Canaux retour
Espacement du canal (MHz) Espacement du canal (MHz)
10 7,5 5 2,5 1,25 10 7,5 5 2,5 1,25
2026,25 E1 2201,25 E1'
2027,50 D1 E2 2202,55 D1' E2'
2028,75 E3 2203,75 E3'
2030,00 B1 C1 D2 E4 2205,00 B1' C1' D2' E4'
2031,25 E5 2206,25 E5'
2032,50 A1 D3 E6 2207,50 A1' D3' E6'
2033,75 E7 2208,75 E7'
2035,00 C2 D4 E8 2210,00 C2' D4' E8'
2036,25 E9 2211,25 E9'
2037,50 B2 D5 E10 2212,50 B2' D5' E10'
2038,75 E11 2213,75 E11'
2040,00 C3 D6 E12 2215,00 C3' D6' E12'
2041,25 E13 2216,25 E13'
2042,50 A2 D7 E14 2217,50 A2' D7' E14'
2043,75 E15 2218,75 E15'
2045,00 B3 C4 D8 E16 2220,00 B3' C4' D8' E16'
2046,25 E17 2221,25 E17'
2047,50 D9 E18 2222,50 D9' E18'
2048,75 E19 2223,75 E19'
2050,00 C5 D10 E20 2225,00 C5' D10' E20'
2051,25 E21 2226,25 E21'
2052,50 A3 B4 D11 E22 2227,50 A3' B4' E22' E22'
2053,75 E23 2228,75 E23'
2055,00 C6 D12 E24 2230,00 C6' D12' E24'
2056,25 E25 2231,25 E25'
2057,50 D13 E26 2232,50 D13' E26'
2058,75 E27 2233,75 E27'
2060,00 B5 C7 D14 E28 2235,00 B5' C7' D14' E28'
2061,25 E29 2236,25 E29'
2062,50 A4 D15 E30 2237,50 A4' D15' E30'
2063,75 E31 2238,75 E31'
2065,00 C8 D16 E32 2240,00 C8' D16' E32'
2066,25 E33 2241,25 E33'
2067,50 B6 D17 E34 2242,50 B6' D17' E34'
2068,75 E35 2243,75 E35'
2070,00 C9 D18 E36 2245,00 C9' D18' E36'
2071,25 E37 2246,25 E37'
2072,50 A5 D19 E38 2247,50 A5' D19' E38'
2073,75 E39 2248,75 E39'
2075,00 B7 C10 D20 E40 2250,00 B7' C10'> D20' E40'
2076,25 E41 2251,25 E41'
2077,50 D21 E42 2252,50 D21' E42'
2078,75 E43 2253,75 E43'
2080,00 C11 D22 E44 2255,00 C11' D22' E44'
2081,25 E45 2256,25 E45'
2082,50 A6 B8 D23 E46 2257,50 A6' B8' D23' E46'
2083,75 E47 2258,75 E47'
2085,00 C12 D24 E48 2260,00 C12' D24' E48'
2086,25 E49 2261,25 E49'
2087,50 D25 E50 2262,50 D25' E50'
2088,75 E51 2263,75 E51'
2090,00 B9 C13 D26 E52 2265,00 B9' C13'> D26' E52'
2091,25 E53 2266,25 E53'
2092,50 A7 D27 E54 2267,50 A7' D27' E54'
2093,75 E55 2268,75 E55'
2095,00 C14 D28 E56 2270,00 C14' D28' E56'
2096,25 E57 2271,25 E57'
2097,50 B10 D29 E58 2272,50 B10' D29' E58'
2098,75 E59 2273,75 E59'
2100,00 C15 D30 E60 2275,00 C15' D30' E60'
2101,25 E61 2276,25 E61'
2102,50 A8 D31 E62 2277,50 A8' D31' E62'
2103,75 E63 2278,75 E63'
2105,00 B11 C16 D32 E64 2280,00 B11' C16' D32' E64'
2106,25 E65 2281,25 E65'
2107,50 D33 E66 2282,50 D33' E66'

Tableau C2 : Plan d'attribution des fréquences pour les liaisons de reportages télévisés dans la partie supérieure de la bande de 2 GHz
Canaux de liaison de reportage télévisé
G1 2031,50
G2 2043,50
G3 2055,50
G4 2067,50
G5 2079,50
G6 2091,50
G7 2103,50

Date de modification :