Systèmes mondiaux de navigation par satellite

Les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS), comme le système de localisation GPS américain, le système russe GLONASS, le système européen Galileo et le système chinois COMPASS (également appelé Beidou) fournissent aux utilisateurs militaires, civils et commerciaux partout dans le monde des renseignements importants sur le positionnement, la navigation et la synchronisation.

L'utilisation des GNSS a une incidence positive importante sur la vie des Canadiens. Elle permet une intervention plus rapide dans les situations d'urgence, un service de transport plus sécuritaire en avion et par bateau, et un fonctionnement synchrone de précision des réseaux informatiques, des systèmes de communications sans fil, des systèmes financiers et des réseaux électriques.

L'interruption du signal des GNSS peut entraîner la dégradation des communications, la perturbation des transports et des pannes de courant; par conséquent, elle peut avoir des répercussions négatives considérables sur la sécurité humaine et l'économie canadienne. Une telle interruption peut être due à des problèmes liés à la production de signaux (p. ex. défaillance des GNSS) ou, plus souvent, à une perturbation de la transmission des signaux causée par des tempêtes solaires, à un brouillage involontaire et à un brouillage de signaux. Le brouillage est une menace sérieuse contre les signaux des GNSS qui sont faibles en soi, en raison du long trajet qu'ils doivent parcourir dans l'espace. Récemment, la possibilité de mystifier les signaux des GNSS, en transmettant un faux signal pour imiter celui émis par les satellites GNSS et déjouer le récepteur GNSS est également devenue une source de préoccupation.

Reconnaissant l'importance des GNSS et leurs vulnérabilités, le Comité des sous-ministres adjoints sur la gestion des urgences (CSMAGU) de Sécurité publique Canada a créé le Conseil fédéral de coordination des systèmes mondiaux de navigation par satellite (CFCG) en septembre 2011. Les objectifs du CFCG sont de collaborer, d'échanger de l'information et du savoir-faire, de fournir des avis et d'agir comme point de contact central lors de la coordination des questions fédérales relatives aux GNSS.

Le CFCG est composé de ministères et d'organismes fédéraux s'intéressant aux GNSS. Les membres comprennent Industrie Canada, l'Agence spatiale canadienne, Pêches et Océans Canada, Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, Ressources naturelles Canada, Sécurité publique Canada, le ministère de la Défense nationale et Transports Canada.

Divers groupes de travail relevant du CFCG sont chargés d'étudier des questions comme la détection, le signalement et l'atténuation du brouillage des GNSS; de coordonner les approches relatives à l'évolution et au renouvellement des investissements dans l'infrastructure canadienne des GNSS; et d'évaluer les possibilités découlant des GNSS futurs.

Industrie Canada abrite le Bureau de coordination des GNSS (BCG) du Canada, qui soutient le CFCG dans ses activités quotidiennes et le représente sur les questions touchant les GNSS au sein du gouvernement et du secteur privé, et auprès des représentants des gouvernements étrangers et des organisations internationales, s'il y a lieu. Le BCG aide le CFCG à s'acquitter de ses responsabilités et de ses fonctions, ainsi qu'à atteindre ses objectifs.

Pour de plus amples renseignements sur le CFCG, le BCG et leurs activités, veuillez écrire à l'adresse de courriel Jina.MacEachern@ic.gc.ca.

Date de modification :